AU SECOURS !!! Ulysse, chartreux, castré depuis 7 ans, miaule sans arrêt...

Réponse Lancer une nouvelle discussion
09/03/2009, 18h16
Bonjour,

Comme l'indique le message, mon chat Ulysse, croisé chartreux/quelque-chose, miaule sans arrêt depuis deux ans.

Il miaule façon "bébé qui vagit" ou chat en chaleur, très fort, très long, style "je-suis-le-chat-le-plus-malheureux-du-moooooonnnnnddddeeeeeeuuuuuu" !!!

Je ne comprend pas ce qu'il veut, si je m'approche, il se cache, comme prit en faute (c'est pas normal du tout chez lui).

Ca a commencer 1 mois avant notre déménagement, et depuis il est infernal...on en vient à se demander si un collier "anti-aboiement" ...(mais quelle horreur!!)

En général il miaule à s'en faire péter les cordes vocales, toutes les deux heures la nuit, et ne s'arrête que si on se lève et qu'on finit la nuit sur le canapé avec lui... (vive la vie de couple !!)

On a trouver que cette solution car les voisins nous on demandé pourquoi on laisssait notre "bébé" (!!!) pleurer toute la nuit...(limite à appeler la DASS...)

"Bébé" c'est bien trouvé, parce qu'Ulysse, bientot 8ans, nous leche les mains, les bras, tout morceau de peau passant à sa portée, adore qu'on lui gratouille le ventre, se comporte en général presque comme un chien.

C'est pas un manque de calins, car le soir, lorsqu'il est dans nos bras, on le gratouille, et d'un coup, il se lève, se met à 2m de nous et se met à miauler...

J'ai une minette aussi, Plumes, hyper sauvage, mais sympa...elle en a assez aussi, et elle le castagne parfois pour qu'il se taise... "

Alors voila, on est désespérés, on se dit que nous, les humains, on pourra pas avoir un bébé tant que Môsieur Ulysse nous réveillera toutes les 2h...pasque lui + le bébé= nuits blanches assurées.

Les boules quiès, c'est sympa un moment, mais là, deux ans, je craque.

J'attends quelques astuces, idées (lui couper les cordes vocales ??? nan, je rigole!!), des témoignages de maîtres et maitresses au bord du suicide félin, bref, vos avis et réactions face à ce phénomène étrange...
Réponse rapide à ce message
10/03/2009, 12h08
bonjour, et bien alors il m'a l'air d'être un sacré coquin !!!Le mien fait un peu ça aussi,mais seulement quand je m'absente ou quand il veut jouer.Quand tu décris son comportement moooooonnnnnddddeeeeeeuuuuuu" !!! Je ne comprend pas ce qu'il veut, si je m'approche, il se cache, comme prit en faute
ca me fais rappeler ce que fait tout à fait dove(mon chat)quand il veut jouer,(il se cache donc cache-cache,le chats et la souris,bref)de plus,les heures favorites de jeux des chats est la nuit.Est-ce que Ulysse joue parfois avec plume?ont-ils des jouets?essai de voir si c'est ça,tu dis que cela à commencer 1 mois avant votre déménagement,donc à part ça il y a t-il eu quelque chose de changé ou de retirer à ce moment là dans son environnement?
Réponse rapide à ce message
10/03/2009, 15h28
Bonjour,
ne cherchez pas plus longtemps : il veut attirer votre attention !
(et ça marche visiblement, puisque vous avez l'air de bien vous inquiéter).
D'autres diraient qu'il fait son capricieux (chat-pricieux).
La preuve est que quand vous vous approchez, il pars se cacher (pas par peur, mais par jeu)

Une façon de diminuer cela est de faire en sorte qu'il s'occupe plus, tout seul, avec autre chose que vous.

Il faut faire ce qu'on appelle "enrichir son milieu".
Et même si vous trouvez qu'il a déjà assez de jouets, c'est toujours mieux d'avoir un compagnon de jeu (vous).

Plusieurs solutions :
- lui acheter un arbre à chats
- lui créer un parcours sur lequel il pourra sauter, grimper,....
- lui installer des promontoires, avec vue plongeante sur l'extérieur (il s'occupera des heures à regarder dehors)
- lui donner des jouets qui le stimulent, mais pas tous en une fois !
Le mieux : lui donner 5 jouets différents la 1° semaine, puis les reprendre et en redonner d'autres la 2° semaine, et ainsi de suite, pour qu'il ne se lasse pas de ses jouets.
(ce sera pour lui comme s'il en avait des neufs chaque semaine).
- cela ne doit pas vous empêcher de lui accorder des moments, rien qu'à vous 2, une sorte de rituel (style 15 minutes de jeu ou de câlins avec lui, chaque soir avant le repas). Il sera ainsi rassuré et même assuré que vous vous occuperezde lui chaque jour.

Et la dernière solution, qui pour moi est la plus simple, et pas si coûteuse :
je dis toujours que 2 chats est plus facile à gérer que un seul.
Tout simplement parce que, après une petite période où ils vont devoir "s'adopter" l'un l'autre, ils vont être de bons compagnons et jouer ensemble.
Ou en tout cas, votre chat ne s'ennuiera plus autant.
Félinement vôtre,
Doc Minette

__________________
http://www.gefchats.com
Réponse rapide à ce message
10/03/2009, 19h48
Bonjour, et merci pour vos messages.

Ulysse a déjà une copine, Plumes, et ce n'est pas un chat joueur...ni elle non plus, d'ailleurs.

Je l'ai eu à 9 mois, il avait été maltraité, et séparé de sa mère trop tot. Le résultat, c'est qu'il ne sait pas faire sa toilette correctement, qu'il panique devant une souris ou un oiseau, il n'a pas l'instinct du chasseur.

Trop tard pour le faire jouer, mais j'ai réussi à lui faire accepter les calins, c'est déjà pas mal, maintenant il les adore !!

Il a des jouets (pour Plumes, surtout), une vue sur fenetre, ne se sert pas de notre arbre à chat, il a des calins à n'en plus finir...

La seule chose qui a changé dans son environnement en déménageant, c'est qu'il ne peut plus sortir quand il veut (quoique, il suffit qu'il demande).

Mais son comportement bizzare a commencé avant notre départ. Et puis même là bas, il fallait le pousser dehors pour qu'il prenne l'air, il est terrorisé dès qu'il pose un coussinet dehors.

C'est un chat-mallow, une larve de canapé.

Quand il miaule et que je le cherche, il se cache, mais il a les oreilles en arrières, la tête basse, rentrée dans les épaules, je ne pense pas que ce soit un jeu.

Depuis quelques mois, il a parfois des réactions imprévisibles : il dors sur le canapé, tout à coup il se réveille et se met à "grogner" comme si on l'attaquait, puis il hurle comme si il se battait ou qu'il avait très mal, ça dure 5mn, puis il se rendors.

Si on l'approche durant cette "crise", il griffe, mord, mais c'est très "mou", comme si il était absent.

Merci de vos conseils.
Réponse rapide à ce message
10/03/2009, 22h06
re-bonjour, alors là expliqué de cette façon,ça peut être plus important si il à subit une maltraitance, il peut rester des séquelles psychologiques,ce qui fait qu'il à un problème de comportement,il vit peut-être un stress pour une raison que vous ignorez, mais il suffit de voir avec ton vétérinaire pour qu'il puisse lui administré un soin qui convienne à son mal.Attention les chats simulent souvent quand ils ont mal, à chaque changement de comportement d'un chat,il faut toujours consulter car cela peut être aussi qu'il soit malade,qu'il a mal quelque part.
Réponse rapide à ce message
14/03/2009, 12h58
Bonjour,

Je soutient ton point.

Mon chat a eux des problemes( castre 2 ans), des cristaux dans la vessie. Il miaulait tres fort comme pour dire ( laisse moi en paix, j ai mal)Il ne voulait pas qu on le prenne. Il se lechait sans arret et avait des difficultes a uriner.

Regarde bien pour etre sur qu il y a pas autre chose qui le contrarie.


Bonne journee

Daisy
Chatouille et Coquine
Réponse rapide à ce message
17/03/2009, 11h55
Dans votre 2° message, vous donnez d'autres infos plus importantes pour comprendre.
Notamment le fait qu'il a été maltraité (mais par qui ? un humain ou d'autres chats ?).
Il est donc très peu sûr de lui et le moindre stress le fera paniquer plus que normal.

J'ouvre une parenthèse :
J'insiste tout de suite sur une idée totalement fausse : le fait qu'un chat ait été séparé trop tôt de sa mère n'a strictement AUCUNE répercussion sur aucun chat si la socialisation se fait correctement par celui qui s'occupe du chaton.
Si la période de socialisation se passe bien (on s'occupe bien du chaton, on l'habitue à plein de choses jusqu'à 6 mois), le chat est parfaitement socialisé.
En effet, je me suis personnellement occupée de beaucoup de chatons orphelins (nés de 1 jour) et ils n'ont aucun séquelle ou trouble comportemental.
(Je vais essayer d'écrire rapidement un article sur ce sujet sur mon site, car beaucoup de bêtises circulent à ce sujet).
Je referme la parenthèse.

Pour revenir à Ulysse :
je pointe 2 choses :
- il est trop peu sûr de lui et toujours sur ses gardes (dû à son passé)
- le chat est comme une casserole à pression : il faut qu'il puisse évacuer son stress, et comme les humains, certains chats sont naturellement plus stressés que d'autres (c'est le cas d'Ulysse).
Ils seront alors plus sensibles à tout changement (déménagement plus mal vécu) et à tout chnagement d'habitudes (ils seront plus perturbés que d'autres de cela).

Visiblement, votre Ulysse est "une casserole bien pressée" qui a du mal à faire sortir son stress.
Il y arrive quand il se "lâche", notamment pendant qu'il dort : ce que vous décrivez est tout simplement .... des cauchemars !

Je n'avais pas relevé dans votre 1°message que vous aviez 2 chats.
C'est bien : c'est juste dommage qu'Ulysse n'en profite pas pour extérioriser son stress via jeu...
Peut-être en jouant à vous 3 ?

Visiblement, la seule personne qui arrive à le rassurer, c'est vous.
Voilà pourquoi si vous réclame si souvent.
(Même si, paradoxalement, quand vous venez, il se cache).

C'est le genre de chat TRES sensible au fait qu'on lui parle.
Ainsi, s'il vous appelle, au lieu d'aller vers lui (le mouvement peut l'effrayer), parlez-lui sur un ton doux.
Je suis presque sûre qu'il va développer "un langage" avec vous (si ce n'est déjà fait).
Vous pouvez aussi aller avec lui dans le jardin, pour le rassurer, en lui parlant.

Je vous conseille aussi de lui faire des séances de massage (plutôt que des câlins).
(Si c'était un humain, je conseillerais le yoga, mais un pour chat....)

C'est le genre de chat qui pourra développer des problèmes de santé (notamment une perte de poils, des léchages intempestifs, un diabète transitoire,...), car chez le chat, si la pression ne sort pas, elle s'extériorisera tôt ou tard en symptômes (le chat somatise son stress).

Je ne préconise pas les médicaments, car l'arsenal thérapeutique vétérinaire est vraiment trop limité et surtout disproportionné par rapport à la cause.
En effet, on propose surtout des anxiolytiques puissants ou des antidépresseurs beaucoup trop lourds (même en médecine humaine, on ne les utilise plus).
Et je ne suis pas partisane de traiter tout problème de comportement avec des médicaments qui "shootent" (type valium) plus qu'ils ne soignent.

Un médicament vétérinaire récent semble faire de bons effets (pas trop lourds), mais je n'ai pas d'expérience avec (cela commence par un Z).

Je compte faire des recherches en phytothérapie pour cela, car il me semble que c'est une bonne alternative (efficace mais pas trop lourde), mais cela peut prendre du temps.
De toute façon, je communiquerai ce que j'aurai trouvé sur mon site.

Donc pour résumer mes conseils :
- jouer à 3
- lui parler beaucoup
- faire des séances de massage
- aller avec lui dans le jardin, pour le rassurer
- (essayer le médicament récent : parlez-en à votre véto).

Félinement vôtre,
Doc Minette
__________________
http://www.gefchats.com
Réponse rapide à ce message
14/01/2010, 20h06
Me re-voila...

C'est toujours un calvaire à la maison...Ulysse ne se calme pas du tout !!

On a TOUT essayé.

Les massages, les câlins, les jeux (mais il ne veut pas jouer)...

Les médocs aussi, mais ça ne lui fait pas d'effet : c'est un chat-mallow, il ne réagit déjà pas beaucoup aux stimuli, donc avec médoc, il est à peine plus abruti.

Il est aller voir 3 véto comportementalistes, l'un a suspecté une tumeur au cerveau, mais rien. Il est ensuite parti sur l'hypothèse qu'Ulysse était aveugle, ou avait une mauvaise vue de nuit, mais rien.

Les deux autres m'ont refiler le fameux calmant, et des joujoux qui ont finis sous le canapé.

Le tout m'a couté une jolie fortune, et c'est tout.

Nous avons essayer de le sortir régulièrement, avec nous, puis sans nous : il "fugue", ne reviens que 4 jours plus tard, repus, il s'est trouvé une autre maison.

Le pire, c'est qu'il ne nous reconnait pas lorsqu'il est dehors : méfiant, il faut ruser pour le faire rentrer. Il ne nous reconnait qu'une fois la porte de l'immeuble refermée et le 1er étage monté.

Quand il revient, il miaule 2 fois plus, comme si il était malheureux chez nous et préférait être dans l'autre maison.

Je craque complétement, JE VEUX DORMIR !!! au moins 5 heures d'affilées, 1 fois...

Ce chat n'est plus vivable...vraiment !!

il miaule sans arrêt, fait pipi partout (devant la porte, devant les wc, sous le frigo, devant sa gamelle, devant sa caisse propre, sur le canapé, dans la baignoire, au milieu du couloir...), voire caca (n'importe où aussi) si on ne se lève pas pour le REGARDER.

Un simple regard suffit à le faire taire !!! mais à 1h, 3h, et 5h du mat', c'est pas gérable...sans compter les soirées, car Môssieur hurle le soir aussi, maintenant...

Nous vivons un véritable enfer...notre couple est entrain de se briser, car mon mari passe la fin de ses nuits sur le canapé pour que je puisse dormir de 4 à 7h du matin sans interruption...

Tous les véto se sont accordé à dire que c'est un trouble du comportement...

Soit, mais j'ai suivi leurs conseils, vos conseils, et rien n'a changer.

Je tente une dernière chose, acheter un immense arbre à chat, avec cachettes hautes, etc...pour calmer Plumes, entre autre, car le comportement d'Ulysse la perturbe également.

Et puis ce sera la SPA...

Je ne vois plus quoi faire...Mes parents m'ont offert un collier anti-aboiement, je lui ai pas encore mis, j'ose pas...

Je n'arrive plus à le regarder sans ressentiments ni colère, mais de là à lui faire du mal...
Réponse rapide à ce message
15/01/2010, 02h00
Est-ce que quelqu'un ne pourrait pas vous le garder un moment ?

Ce que vous décrivez fait vraiment penser à un problème de santé.
Si quelqu'un vous le garde ça permettra de voir s'il continue à faire ça.

D'autre part ça permettrait de casser la routine et lui faire perdre l'habitude de miauler si c'est vraiment psychologique.

Sinon peut-être essayer de prendre un autre chat, ça va bouleverser l'équilibre et peut-être faire disparaitre le comportement mais ça n'est pas sur que ça fonctionne s'il est vraiment dans sa bulle.

Courage
Réponse rapide à ce message
15/01/2010, 18h19
Bonjour,
Eh bien depuis le temps tu n'a toujours pas trouvé de solution???
Citation:
Et puis ce sera la SPA... Je ne vois plus quoi faire...Mes parents m'ont offert un collier anti-aboiement, je lui ai pas encore mis, j'ose pas...
La SPA:Vue l'hyper attachement que fait ton chat par rapport à toi et déjà qu'il a de grave problèmes, imagine tu les conséquences pour lui?
Un collier anti- aboiement :Tu veut le tuer d'une crise cardiaque? C'est pour chien! Et c'est déjà déconseiller pour nos toutous, des appareils de tortures comme ça, ça ne devrais pas exister.
Citation:
Il est aller voir 3 véto comportementalistes, l'un a suspecté une tumeur au cerveau, mais rien. Il est ensuite parti sur l'hypothèse qu'Ulysse était aveugle, ou avait une mauvaise vue de nuit, mais rien.
Citation:
Le pire, c'est qu'il ne nous reconnait pas lorsqu'il est dehors : méfiant, il faut ruser pour le faire rentrer. Il ne nous reconnait qu'une fois la porte de l'immeuble refermée et le 1er étage monté.
Je pencherais aussi pour la théorie d'une mauvaise vue, ça ne se voit pas forcement si il n'y a pas d'infection oculaire ou d'anomalie flagrante, que t'a dit un vétérinaire par rapport à ça Ton chat à l'air d'être énormément attaché à toi , je ne pense pas qu'il ne te reconnaisse pas dans l'escalier, ça doit être autre chose

Tu est sûre qu'il vas chez des gens, tu sais qui c'est?Car si c'est le cas tu devrait aller les voir et leur en parler.


Citation:
il miaule sans arrêt, fait pipi partout (devant la porte, devant les wc, sous le frigo, devant sa gamelle, devant sa caisse propre, sur le canapé, dans la baignoire, au milieu du couloir...), voire caca (n'importe où aussi) si on ne se lève pas pour le REGARDER.
Il faisait ça avant ou ça à dégénéré avec le temps?

Citation:
Les deux autres m'ont refiler le fameux calmant, et des joujoux qui ont finis sous le canapé.
Et des phéromones de synthèse comme feliways,tu a été voir des pro, ils ont du te le conseiller, ça n'a rien fait?

Réponse rapide à ce message
16/01/2010, 07h17
Bonjour,

Le véto a t'il vérifié ses trois sens principaux, car j'ai eu une chatte qui était aveugle, qui ensuite a eu epithelioma du nez et qui un jour a commencé à miauler en permanence, dès qu'elle était seule. Dès qu'on la prenait dans les bras ou si une des chiennes allait vers elle, elle s'arrêtait. Après consultation chez le véto, il s'est avéré qu'elle était devenue sourde, donc plus de repères, ni visuels, ni olfactifs, ni auditifs, voir si tous ses sens fonctionnent correctement, car si un sens est déficient, cela perturbe complètement le chat.

Bon courage.
Réponse rapide à ce message
18/01/2010, 18h58
Ok avec la réponse de mahel, alors tu as trouvé une solution?
Réponse rapide à ce message
28/01/2010, 14h50
Bonjour,
et bien voici un échange de longue durée,je suis désolée de constater que le pauvre Ulysse souffre toujours autant et toute sa famille aussi. Cela dit, tu racontes que le chat a commencer à miauler comme un perdu un peu avant votre déménagement. Qu'est ce qui s'est passé dans sa vie et son environnement à ce moment là ? Cela correspond t-il à l'arrivée ou au départ d'un être spécifique ? A t-il peur de Plume ?.
Il y a certainement autre chose dans son comportement que le désir de se faire remarquer. Tiens nous au courant, mais je t'en prie, pas de SPA pour Ulysse, c'est trop affreux même d'y penser, mais je sais bien que le manque de sommeil n'aide pas à une réflexion juste.
Réponse rapide à ce message
Réponse Lancer une nouvelle discussion
Outils de la discussion Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Navigation rapide  :