British Shorthair

British Shorthair

Nom d'origine : British Blue
Standard : Standard LOOF – British Shorthair & British Longhair

Partager
 

Caractéristiques du British Shorthair

Poids de la femelle
De 3 à 4 kilos
Poids du mâle
De 5 à 8 kilos
Taille
35 cm

Informations sur le British Shorthair

Le British Shorthair est l'homologue de l'Européen à poils courts de l'Europe continentale et de l'American Shorthair des Etats-Unis.

 

Il descend probablement des chats domestiques importés par les légions romaines au premier siècle avant Jésus Christ.

 

Son élevage a commencé très tôt et une sélection rigoureuse, à base principalement de mâles issus du nord de l'Angleterre, en a fait la race nationale des Îles Britanniques.

 

A la fin du XIXe siècle, le Cheshire Cat dans "Alice au pays des merveilles" de L. Carroll (1865) est déjà représenté sous l'aspect d'un British Shorthair tabby.

 

A la même époque, des éleveurs anglais tels qu'H. Weir sélectionnèrent les plus beaux chats de gouttière qui furent exposés pour la première fois au Crystal Palace de Londres en 1871. Ils furent appelés British Shorthair pour les distinguer des chats étrangers (foreign) et orientaux, mais aussi pour les différencier des chats à poils longs tels que l'Angora. Un British Cat Club fut créé en 1901. 

 

Les premiers British Shorthair, essentiellement bleu-gris, rappelaient les Chartreux. Cette ressemblance entraîna des croisements entre ces deux races, à tel point que la F.I.Fe décida de ne reconnaître qu'une seule race. Mais, en 1977, la F.I.Fe sépara à nouveau les deux races avec l'interdiction de les croiser. 

 

Après la Seconde Guerre Mondiale, on pratiqua des croisements avec des Persans pour alourdir et arrondir la silhouette du British Shorthair, tout en élargissant la gamme des couleurs de la robe. De même, de nouveaux motifs tels que le colourpoint furent reconnus. 

 

Aux Etats-Unis, où il fut croisé avec des American Shorthair, le British Shorthair fut reconnu par la C.F.A. en 1980. Le dernier standard édité par la T.I.C.A. date de 1993. En France, la F.F.F. l'homologua en 1979. 

 

Ce chat est très populaire. Il arrive aujourd'hui en troisième position des races enregistrées en Grande-Bretagne.

Corps puissant et compact, mais néanmoins harmonieux. La poitrine est large et bien descendue, les pattes courtes et fortes, les pieds larges et ronds.

C'est lui qui a la tête la plus ronde des 3 races à poil court, avec de petites oreilles largement écartées, un nez court et large, des joues rondes, et un menton bien prononcé. Les yeux sont ronds.

La robe de ce chat est courte, avec une fourrure épaisse mais au poil fin. Toutes les couleurs sont reconnues.

Standard LOOF – British Shorthair & British Longhair (11/29/2010)



TETE = 35 points

Profil = 5

Museau = 5

Nez = 5

Menton = 5

Oreilles = 5

Forme des yeux = 5

Couleur des yeux = 5


CORPS = 35 points

Encolure = 5

Torse = 10

Pattes et pieds = 5

Queue = 5

Musculature = 5

Ossature = 5


ROBE = 25 points

Longueur = 7

Texture = 8

Couleur = 10


CONDITION = 5 points


Robes reconnues

Catégories : toutes

Divisions : solide, tabby, silver/smoke, solide et blanc, tabby et blanc, silver/smoke et blanc

Couleurs : toutes


Mariages autorisés

British Shorthair X British Shorthair

British Shorthair X British Longhair



Introduction :

Le British est un chat de taille moyenne à grande, robuste et puissant, construit tout en rondeur. Sa tête ronde, en forme de pomme, a une expression douce et ouverte renforcée par ses grands yeux. Son museau rond et court, sa forte encolure, son corps puissant avec ses épaules et ses hanches très larges et rondes font de lui un chat imposant. Il dégage une impression générale de force et de douceur. Le British existe en deux variétés : poil court (shorthair) et poil long (longhair).


Tête :

La tête est large avec des contours bien arrondis quel que soit l'angle sous lequel on la regarde. Les joues sont pleines. Le crâne est arrondi, descendant par une courbe légèrement concave. Le nez est court et large. Un léger stop est admis. Les mâles adultes ont des bajoues puissantes.



Museau :

Vu de face comme de profil, le museau s’inscrit dans un cercle bien défini avec des pâtons fermes et pleins. Le nez et l’arête du nez sont droits. Le bout du nez est placé dans l'alignement du menton qui est bien ferme.



Yeux :

Ronds, grands et bien ouverts, les yeux sont bien écartés l’un de l’autre, ce qui accentue encore la largeur du nez. La couleur doit être uniforme et en accord avec celle de la robe. Les tonalités les plus intenses et les plus brillantes sont préférées.




Oreilles :

Larges à la base, les oreilles sont de taille moyenne à petite, arrondies à leur extrémité et placées bien espacées l’une de l’autre, de manière à respecter l’arrondi de la tête.



Encolure :

Trapue et musclée, l’encolure est très courte jusqu’à apparaître presque inexistante.



Corps :

De format semi-cobby, le corps est large, épais, musclé et bien rond. L’ossature est robuste et la musculature puissante. La taille est moyenne à grande.



Pattes :

Moyennes, les pattes sont légèrement moins hautes que la longueur du corps. L’ossature est robuste et la musculature puissante.



Pieds :

Ronds et fermes.



Queue :

Epaisse à la base, la queue mesure environ les deux tiers du corps. Elle garde à peu près la même épaisseur, de la naissance jusqu’à un bout arrondi.

British Longhair : La queue doit être fournie et en panache.



Robe et texture:

British Shorthair : fourrure courte, dense, ferme et dressée au point de s’ouvrir sur l’encolure quand le chat tourne la tête. On peut la comparer aux poils d’un tapis de laine. La fourrure possède un sous-poil épais et donne l’impression d’une bonne protection naturelle.

British Longhair : fourrure milongue, soyeuse, avec un sous-poil épais. La collerette et les culottes sont bien fournies.



Tolérances:

Des variations saisonnières dans la texture du poil sont admises.

British Shorthair : La texture peut différer un peu chez les chats de couleurs autres que diluées.

British Longhair : La qualité de la texture peut être différente selon les couleurs, mais la densité doit être identique.



Pénalités:

Texture trop longue ou couchée chez le British Shorthair.

Fourrure qui manque de sous-poil et de densité en général.

Crâne plat, stop trop marqué, nez trop long.

Jarrets clos.

Marques tabby fantômes chez les chats de couleur unie, sauf chez les chats de la série orange.



Refus de tout titre:

Taches blanches chez les chats autres que particolores.

Apparence trop proche de l’ Exotic Shorthair ou du Persan.

Narines pincées.

Ossature délicate. Manque de tonicité musculaire.

Fautes et défauts généraux éliminatoires en exposition.

Avec son allure de nounours, ce chat est paisible, enjoué, patient, bien équilibré et peu émotif. 

 

D'un caractère égal, il est facile à vivre. Il s'adapte aussi bien à la ville qu'à la campagne, où il s'avère être un redoutable chasseur. 

 

Il est très affectueux, mais non envahissant. Sociable avec ses congénères et les chiens, il peut se montrer vif et joueur. 

 

Sa puberté est relativement tardive. Il lui faut 2 à 3 ans pour atteindre sa maturité.

Le British Shorthair présente des prédispositions à la cardiomyopathie hypertrophique (CMH).

Un brossage et un peignage hebdomadaires suffisent. Au moment de la mue, qui est importante, le brossage sera quotidien. 

Trouvez un élevage de British Shorthair près de chez vous !Voir les éleveursRéférencer votre élevage
Vous souhaitez adopter un British Shorthair ou organiser une saillie entre British Shorthair ?Voir les annoncesPublier une annonce

Avis & conseils British Shorthair

jai trouvé le mien dans une poubelle de restaurant il ya 2 ans,je suis contente de lavoir ramené chez moi mon gros matou!C'est un chat tres affectueux et oui comme la dit Sandra, de vrai pate a modeler, ma fille de 3 ans fait ce quelle veut avec.

   
Par charlotte

j adore cette race ;j en possede 2 de vrai pate a modeler ;ils ont quand meme leur petit carectere .....mais j en suis dingue!

0    0
Par sandra
  • british shorthair

    coucou tout le monde, j'aimerai un petit renseignement... et bien voila dans l'avenir j'aimerai bien avoir un british, le probleme c'est que je ne veu pas mettre 700 euros... Lire la suite