la Peritonite Infectieuse Feline ( PIF) pour nos enfants

Réponse Lancer une nouvelle discussion
28/07/2005, 17h25
a la mémoire de la plus fidèle des minettes , Roukine morte a l age de 9 ans d une PIF fulgurante le samedi 17 juillet 2005 a 4h du matin....


MAJ 1 Aout 2005
0.19 correction du sujet et amelioration de sa comprehension

Le Coronavirus et la Péritonite infectieuse feline ( PIF ) expliqués a des jeunes.
redigé par Cadet Willy (2005) version 0.19

avez vous acheter un chaton en animalerie ou chaterie qui est mort avant 6 mois chez vous?
votre chat n a pas vecu plus de 2 ans?
savez vous qu elle est la différence entre le coronavirus et la PIF?
vous avez du mal a comprendre les articles sur le PIF car trop de bla bla médical...?

ce post vous expliquera en terme plus simple pour tous, la maladie qui terrorise plus d un eleveur de chaterie et refuge pour animaux car incurable,mortelle dans 100% des cas .
je vous expliquerai comment prevenir et diminuer le risque de cette maladie.
ensuite , agissez!!!!

chez les félins il existent plusieurs coronavirus:
_les coronavirus qui provoque la maladie enterite benigne ( diarhée , nausée) mais très contagieuse par contact des selle de l animal qd la quantité de coronavirus dans son corps devient trop important.
nous appellerons ces types de coronavirus enterite par l abreviation FCoV.
_un coronavirus enterite mutant provoque lui une maladie , la peritonite infectieuse féline qui est mortel a 100%.
nous appelerons ce coronavirus, PIF pour simplifier.

si vous deviez retenir qu une seule chose de ce post , ca doit etre cette information , le stress peut tuer votre chat.
_le principal facteur favorisant la mutation du FCoV en PIF mortel est le stress biologique voir physique a long terme tel que:
une maladie mal soigné et qui dure trop longtemps, affaiblit le systeme immunitaire et favorise la multiplication de FcoV enterite d ou plus de chance mutation en PIF.
la gestation de la chatte.
votre animal affaibli par des operations lourdes et a repétitions inutile
une alimentation mal adapté et desequilibré
abandon et surpopulation des refuges
des agressions et blessures a repetitions
l arrivée du chaton dans sa nouvel maison
un demenagement trop stressant...

il n y a aucun vaccin contre la PIF , elle est rapide et mortelle a 100% .
aprés l apparition des 1e symptomes, il ne lui reste que quelque semaines a vivre a l animal.
le seul moyen de prevenir et de diminuer les chances de PIF est de limiter toute source de stress a votre chat:
le faire ronronner baisse son stress et ameliore sa santé
lui donner une nourriture de bonne qualité ( croquette premium)
un bilan annuel et vacinnation a jour chez le veto previent de l apparition de maladie grave et d opération inutile.
si vous n etes pas éleveur , sterilisez votre chat.
introduisez tout nouvel arrivant progressivement.
surtout ne pas l abandonner , il pourrait mourrir de chagrin...

prennez au serieux toute diarhée suspecte, cela peut signifié un etat de stress important, une augmentation de la quantité du FCoV du malade et que votre chat est devenu contagieux par ses selles et sa salive.
cela risque augmenter les probabilité de mutation en PIF et sa mort.
surveillez-le , mettez le a la diete 24H,eau,repos,calme et caresse .
isolez le et desinfection reguliere toute les litieres si autres chats.
si po changement en 48h , consulter le veto rapidement et demander un PCR.
c est une analyse de ses secretions fécales, elle permet de quantifier le FCoV et d autre virus dans l animal.
en cas de valeur importante ,hygiene strict obligatoire, mise en quarantaine du chat et demander a refaire un PCR /mois jusqu a ce que la quantité de FCoV soit devenu très basse.

les coronavirus sont des virus qui habitent plus de 95% de la population féline mais non transmissible a l homme .
les FcoV enterite peut provoquer aucun symptome durant la vie du chat ou sinon juste une enterite benigne mais extremement contagieuse par selle et salive, on dit que le chat est devenu excreteur du virus FCoV.
la PIF est incurable et mortel a 100% apres sa mutation et non contagieuse ,mais auto-immune ( qd le chat a une PIF,le virus n est plus escreté hors du corps par les selles ou autres, il detruit le systeme immunitaire , organes...),
symptome: amaigrissement, lethargie , pb respiratoires graves....

la mutation en PIF est favorisé en principal par le facteur-stress( favorise l augmentation de la quantité FcoV chez le sujet et probabilité de mutation en PIF)
ces 2 virus sont tellement semblable qu aucun test fiable de depistage au PIF existe.
avant que les symptomes apparaissent , il est dur de savoir que le chat a une PIF, incurable et mortelle a 100% en peu de temps.
le PIF est considérée comme un vice caché dans la vente de chat et donne droit au remboursement 21j après achat si soupson par symptome significatif et la confirmer ulterieurement par un examen post mortem.

il n y a aucun test de depistable fiable sur cours terme pour savoir si le chat est positif ou negatif au FCoV, car beaucoup de resultat erroné.
impossible de savoir qd un coronavirus a commencé a muter en PIF , seul certains symptomes permettent de soupsonner qu animal a la PIF , mais trop tard.
on a confirmation de PIF après autopsie , analyse organe ...
aucun vaccin officiel ou un traitement permet d arretter la progression du FcoV et du PIF.
seul le PCR , une analyse d echantillon selle permet de connaitre l evolution la quantité de FCoV et qui a fortes dose le sujet est devenu excreteur de coronavirus par les selles et salive
la quantité de FCoV peut aussi bien baisser , revenir proche de zero(sujet redevient non excreteur au FCoV)qu augmenter au cours du temps( porteur-excreteur chronique au FCoV).

le FCoV et le PIF est considéré comme un sujet tabou dans le milieu professionnel.
il est en effet anti-commercial et mal vu de dire a un client lambda que 95 % des chats sont contaminés un jour par un FCoV benin très contagieux( virus asymptomatique a vie ou provoque des entérites passagères) et qu il y a une faible chance ,sous certaines conditions, que ce virus puisse muter a tous moment en PIF ,virus non contagieux mais mortelle a 100%,plus pêrsonne ne voudrait alors prendre un chat.

cela vient du fait que les gens sont très mal informer sur cette maladie , que personne n arrive a retablir la vérité et a rassurer les futurs proprietaires.
on pense qu un chat testé et declaré "positif au FCoV" est condamné a mourir de la PIF alors que c est totalement faux.
Donc des personnes refusent d acheter un chat s il n est pas declarer negatif au FCoV.
Or les test de depistage actuelles ne sont pas infaillible , il est frequent de declarer un chat " négatif FCoV" alors qu il est positif.

des eleveurs ont choisi la solution du "zéro coronavirus" .
ces chatteries contiennent uniquement des reproducteurs testés durant plus d un an et déclaré FcoV négatif.
ces chateries ont des conditions d hygiene et d elevage encore plus drastique qu une chaterie normale.
isolement dans différentes pieces par petit groupe, litiere gamelles pour chaques, zone de quarantaine, on evite de faire entrer un chat etrangé la la chatterie.
ils elevent leurs chatons dans un milieu totalement aseptisé de tous virus et la reproduction en vase clos.
helas, ces chatons ne develloppent pas une bonne immunité et resistance naturel face aux maladies durant leur jeunesse.
mais cela permet aux eleveurs de declarer comme argument commercial leur chaton "negatif au FCoV" ( souvent déclaré "testé PIF négatif" a tort, mention mensongère) dans leur elevage ou les animaleries .
A moins de continuer faire vivre ce chat ds les meme condition d élevage , dans "une bulle stérile a vie" avec des condition d hygiene drastique et qu il n entre pas en contact avec d autre chat ne venant pas d un elevage "zero coronavirus", ce système est nefaste pour la santé du chat.
dès qu ils sortent de leur chaterie , le chaton a de grande probabilité d etre facilement contaminé par des FCoV ou autre virus a l exterieur et dans une animalerie.
vu qu il n a pas developpé une bonne resistance immunitaire ,le chaton lutte mal face aux maladies.
le FCoV peut se multiplier sans trop subir de resistance de l organisme du chatons ( ca peut durer quelques semaines voir des mois) et augmenter les chances de muter en PIF suivant la quantité de FCoV contenu dans son corps et ainsi mort du chat .
chaque sortie hors de "sa bulle sterile" devient un risque mortel pour ce jeune chaton.
acheter un chaton dans une animalerie declaré "PIF négatif" est extremement dangereux.
helas pour l acheteur , ce chaton survit generalement facilement au-dela des 21 jours de retractations légal sans symptomes apparents qui laisseraient penser que le chaton puisse mourrir un jour du PIF.
l animalerie, protégé par la déclaration "negatif au FCov", n est alors pas tenu a un remboursement ou un autre chaton , on vous accusera p-e meme de negligence..
il ne reste plus qu a s adresser a l eleveur, qui après son enquete , est souvent pret a faire un "geste" et vous offrir un nouveau chaton.
les décès de ces chats avant 2 ans (a cette age, son systeme immunitaire s est renforcé par la vaccination) sont assez consequent et un risque zero remboursement pour l animalerie.
mais ces elevages "zero corona virus" recherchés par les personnes voulant absolument un chaton "négatif FCoV" permettent de satisfaire les demandes de ce type de clientèle.
_conclusion: parmi ces chatons qui meurent du PIF, 99.9% des chatons decedent hors de leur chaterie d origine, et mort dans la chaterie quasinul.
_si vous souhaitez prendre un chaton "négatif coronavirus" :
ces chatons sont reservés aux personnes adultes qui ont appris a bien soigner un chat.
il est ideal pour ceux qui cherche a avoir un ou deux chats d interieur et peu de sortie
en animalerie , ces chatons auront toujours l apparence d etre en bonne santé , vu qui ont vecu dans "une bulle sterilisée" mais ce n est qu un leurre.
fuyez les animaleries estampillés "déclaré PIF négatif" .
vous devez l acheter directement a l eleveur en chaterie.
il devra etre vendu vacciné , tatoué et sterilisation par la chaterie .
leur reproduction en dehors de ce type de chatterie est deconseillé, le stress lié a la gestation peut favorisé une PIF chez la femelle et mort avant terme.
la descendance d un male "negatif coronavirus" aura une systeme immunitaire plus faible que la normal donc risque de mort des chatons.
retournez voir l eleveur pour renouveler les vaccins au moins pour les 2 premieres années.
gardez a l esprit que ce chat a un systeme immunitaire beaucoup plus faible qu un chat moyen, donc il combattra plus difficilement les maladies.
veuillez donc a ce que tout ces vaccins soit bien a jour.
limitez ses visites chez un veterinaire au bilan santé et vaccin si possible.
donnez lui des croquettes de bonne qualité.
respectez une hygiene strict pour votre chat ( nettoyer litiere et ecuelle, chaque chat devra avoir son bac a litiere personnel et autres accessoire)
eviter de le faire sortir hors de chez vous et qu il rencontre d autres chats autres que declaré negatif coronavirus.
ne le faites pas participer aux concours félins ( fort pourcentage de contamination au coronavirus).
Passé la période critique des 2 premieres années, votre chat a une probabilité reduite mais pas nul de contracter le PIF , elle est evalué a 10% max et plus durant sa vieillesse.

de l autre coté, il y a la solution du " resistant coronavirus" (AureliFZ powwa!!!)
les chatons sont élevés dans des conditions normales hygienes mais toujours stricte d'une chaterie classique.
le chaton develloppe leur systeme immunitaire et une meilleur resistance naturel face aux maladies et virus.
ils ont hérité du systeme immunitaire et des resistances de leur parents surtout celui de la mère car durant le sevrage, il depend pour leur defense immunitaire de son lait.
après sevrage , il rentre en contact controlé avec les autres chats et commence a developper leur systeme immunitaire personnelle.
bien sur ils risquent de contracter FCoV entérite après leur sevrage, mais leur excellent systeme immunitaire limite le develloppement des coronavirus ,sa charge virale reste tres basse voir quasi-nulle si le chaton est en très bonne santé et a ainsi très peu de chance d avoir le PIF si on continue a prendre bien soin de lui ( systeme vaccination par la nature).
par contre, les chatons les plus febriles( signe de systeme immunitaire deficient), eux peuvent succomber avant leur 3e mois de la PIF ,d autres maladies et sont ecartés de la vente en animalerie.
on les gardent plus longtemps en chaterie pour voir l evolution.
s il meurent d une PIF, leurs mères voire leurs pères sont souvent retirer de la reproduction de la chaterie , voir sterilisé.
ds 95% des cas, ces chatons "fébriles" meurent dans la chaterie ou montrent de signes de mauvaises santé avant le delai de 21 jours de retractation accordé a l acheteur dans l animalerie ou la chaterie.
l acheteur peut donc etre remboursé ou avoir un autre chaton .
on estime que 2 a 5% des chatons meurent ainsi dans les chateries bien entretenues.
on obtient ainsi un élevage professionnel contenant des reproducteurs qui transmettent uniquement un systeme immunitaire sains et extrement resistant a de nombreuses maladies, gage d adopter un chaton qui aura plus de chance de vivre en bonne santé et longtemps.
certains reproducteurs sont déclarer "resistant au corona virus" ( quantité FCoV enterite quasinul sur plusieurs générations) et ont ainsi une probabilité quasinul d avoir la PIF et transmettre la resistance a leur descendant.
_conclusion : si le chaton d elevage n est pas mort du PIF dans la chaterie , la probabilité qu il meure de cette maladie durant sa vie est quasinul si vous en prenez soin.
_si vous souhaitez adopter un chaton type "résistant coronavirus":
ces chatons sont plus resistant et conseillés si vous souhaitez offrir un 1er chaton a votre enfant d'une animalerie ou une chaterie.
un chaton "febrile" se remarque facilement a premier coup d oeil
donc choisissez un chaton qui est l air bien portant , signe de bonne santé et de longevité.
si vous souhaitez participer a des concours félins , prennez directement chez l eleveur.
n hesitez pas a demander a voir les reproducteurs et le mode d elevage de la chaterie.
veillez a ce qu il ait ces vaccins a jour et lui donner une nourriture de qualité de preference par croquette,vous aurez ainsi un chat bien portant a long terme.
tous bonnes eleveurs offrent une garantie moral , un suivi a vie de leur protégée.
n hesitez po a leur telephoner pour donner des nouvelles ou avoir des conseils.
ssi vous adoptez un chaton abandonné ou d un particulier qui n a pas eu de suivi médical a sa naissance et que vous ne savez rien de ses parents, faites le steriliser car en le laissant se reproduire , il risque de diminuer la qualité du systeme immunitaire devellopé par la population féline.
Réponse rapide à ce message
28/07/2005, 17h33
ces derniers jours après la mort de ma minette , je me suis mis a lire les sites web qui parlent de chat 24/24h:
comment faire son deuil de son animal
les differentes races de chats
l histoire et l origine des chat a travers le temps
les concours félins
les articles de ce site

ensuite ma lecture s est porteé surtout sur:
les effet d une alimentation desequilibrée sur le chat
les refuges surchargés d animaux abandonnés
pourquoi c est cool de steriliser votre chat
le traffic et les conditions ignobles ds lesquel sont elevés les chatons , chiots .
les causes suspectes de la mort de chatons ds des animaleries supposés irreprochable.
comment est contracté le PIF...

apres m etre documenté , il m a paru important d ecrire un sujet sur le PIF un peu plus comprehensible que ses article medicaux sur les raisons de cette maladie et comment la combattre.
la PIF est mal connue des proprietaires de chat voire ils sont mal renseignés par des veterinaires
c est un sujet de polemiques entre eleveurs de chats.
comme me l a dit l eleveuse AurelieFZ ds un PM:

Certains éleveurs travaillent à corona virus 0 mais ce n'est pas mon cas. Ce choix est difficile à assumer, le chat risque malgré toutes les précautions d'attraper des corona virus.
Dans 90% des cas, un chat venant d'un milieu indemne corona virus, développera la maladie dès le contact avec le virus. Mon choix est donc d'avoir des chats résistants.

je ne suis po un très bon redacteur, on peut dire meme que le Francais m a toujours causé des problemes ( 7/20 a l oral et a l ecrit au bac francais repassé 3 fois).
donc je demandes de l indulgence face a ce 1er article.
je l ameliorais au fur et a mesure, a partir des commentaires qu on me fera .
l important c est qu il soit le plus comprehensif et sufisament instructif.
je compte faire d autre sujet sur la reproduction et la sterilisation, les soins a apporter aux chats...
toute critique est le bienvenu.
ensuite je ferai un site perso sur les chats pour la fin de l année

mon sujet est bien sur libre de droit .
si vous le trouvez interessant et instructif ,vous pouvez l afficher sur votre site ,en citer des passages ,le distribuer, le modifier , le corriger , vous en inspirer pour creer votre propre sujet sur le theme du PIF

je vous demande seulement d afficher la photo de ma defunte chatte roukine sur votre page web
http://whulky.free.fr/chats/slides/IMG_1510.JPG (640x480)
ou http://whulky.free.fr/chats/thumbs/IMG_1510.JPG (vignette)
la notion suivante: tiré du "Le Coronavirus et la Péritonite infectieuse feline ( PIF ) expliqués a des jeunes"
et me donner l adresse de votre page web sur laquelle vous affichez la photo de ma chatte sur ce forum
Réponse rapide à ce message
28/07/2005, 21h16
Citation:
Envoyé par bowman
le PIF est considérée comme un vice caché dans la vente de chat et donne droit au remboursement 21j après achat si soupson symptome significatif et la confirmation de PIF ulterieurement post mortem.
Contrairement à ce que je t'ai dit en message privé, la PIF est bien un vice rédhibitoire, j'avais lu le contraire sur le dossier sur le site Eurochats. Mais aucun remboursement ne sera fait simplement grâce aux symptômes, l'autopsie sera obligatoire. L'éleveur est de plus en mesure de refuser de rembourser, notament en prouvant que le chat était corona virus négatif avant la vente (corona virus et PIF ce n'est pas la même chose, mais pas de PIF sans corona virus). Si votre chat sort à l'extérieur, il sera impossible de prouver qu'il avait la maladie au moment de la vente car il a pu l'attraper après.
Réponse rapide à ce message
29/07/2005, 00h21
je sais qu il existe plusieurs coronavirus.
il y a LES coronavirus benins qui provoquent la maladie enterite
et le coronavirus pathogene qui donne la maladie , la tristement celebre peritonite infectieux .....
mais bon j ai po voulu trop rentrer ds les details et faire simple


tu as raison , acheter un chaton declarer "coronavirus negatif" est un risque enorme pour un simple amateur, on a trop souvent de mauvaise surprise.

pour le vice redhibitoire , si le veterinaire detecte des symptomes laissant penser a un PIF , il etabit un rapport qui doit etre fait avant 21 jours suite a l achat et une copie envoyé a l eleveur.
après la mort du chaton , par une autopsie , il confirme le PIF et l acheteur peut entamé les demarches d enquete et de remboursement.

je doute que c est rentable de faires toutes ces demarches si on achete un simple chat de salon sauf si par contrat ca inclut le remboursement des frais veterinaires.
Réponse rapide à ce message
29/07/2005, 08h51
Tout dépend de l'honneteté de l'éleveur. Lorsque Arès a fait sa syncope cardiaque, nous l'avions depuis 15 jours. Ce n'était pas un vice redhibitoire, pourtant nous l'avons su après par le véto, un petit nous était déjà réservé au cas où...
__________________
Mes bébés s'appellent Arès et Vulcain. Ce sont des maine coons et je les adore...
Sylmo
Réponse rapide à ce message
29/07/2005, 11h27
MAJ 29juillet 15h00
clair c est pourquoi il est recommandé de passer directement par un eleveur surtout pour un chat du race.
il est facile de reconnaitre un eleveur qui aime ses animaux et les chouchoute.
on peut reserver son petit bébé a l avance
lui rendre visite regulierement ds la chaterie et discuter avec l eleveur ,
on peut demander a ce qu il reste audela de ces 3 mois auprès de sa maman pour le recupérer plus tard.
les risques sont alors minimes.
de plus on a une garantie "moral" de l eleveur de plusieurs mois en cas de probleme.

les animaleries sont souvent un moyen pratique d ecouler un surplus chatons d une portée pour une chaterie.
les chats vendus dans des animaleries(des intermediaires!!), ca fait trop produits supermarché bas de gamme.
dans les animaleries professionnels tel que Animalis , 1000 pattes..,les risques y sont minime aussi mais plus frequent.
ils doivent obligatoirement etre estampillé negatif coronavirus dans une animalerie.
vu leur condition d elevage aseptisé, la probabilité est quasinul que le chaton montre un quelconque signe de maladie durant les 30 jours de garantie legale.
donc risque zéro de rembourser le chaton pour l animalerie et l eleveur.
il ne reste plus qu a s adresser a eleveur ,
apres discution , pour savoir s il n y a pas eu negligence ou mauvais traitement de l acheteur, il arrive souvent que l eleveur propose gratuitement un nouveau chaton...
Réponse rapide à ce message
29/07/2005, 11h32
Pour la PIF, je pense que le problème est plus difficile qu'une question d'honnêteté de l'éleveur ou de l'acheteur.

Si le chat a déjà des symptômes au moment de la vente, il peut effectivement après enquête, être demandé le remboursement à l'éleveur.

Si le chat vient d'une chatterie indemne de corona virus et qu'il développe les symptômes rapidement, que le vétérinaire établit un certificat dans la délai... Je ne pense pas que l'éleveur ait à rembourser car le chat a été en contact avec le corona virus après la vente.
Or, 90% des chats venant d'une chatterie indemne de corona virus, développent la maladie dès contact avec ce dernier.

En conclusion, si vous achetez un chaton indemne de corona virus, ne l'y exposez pas (partage de litière avec un autre chat...) car c'est là qu'il risque le plus d'être malade.
Si vous achetez un chaton dans une chatterie où il y a du corona virus, à condition que votre chat vive dans de bonnes conditions: pas de stress, une hygiène normale, une bonne alimentation... il y aura peu de chance qu'il développe la PIF. Mais cette maladie étant due à une mutation génétique, le chat peut quand même l'avoir...
Réponse rapide à ce message
29/07/2005, 16h34
ATTENTION

Il ne faut pas comprendre par "chatterie non indemne de corona virus": 15 chats vivants dans une porcherie infestée de corona virus, partageant tous ensembles bacs et gamelles!

Sachant que plus les corona virus sont nombreux, plus il y a des chances qu'il y ait des mutations pour donner les corona virus responsables de la PIF, il faut donc limiter. Pour cela l'hygiène de la chatterie et surtout des litières doit être très stricte et plus de 3 ou 4 chats ne doivent pas cohabiter.
Les chats sont donc en contact avec les corona virus mais en quantitée limitée, leur système immunitaire est donc "entraîné" à lutter contre le virus (c'est le principe du vaccin).

Lorsqu'un chat comme Artémis vient d'une chatterie "indemne", il faut le garder à l'écart au départ, être strict sur l'hygiène (de soi également car nous pouvons être un vecteur de transmission pour certains virus: sur les mains, les chaussures, les vêtements...). Ensuite on peut le mettre avec un chat (comme Amande) qui a été peu en contact avec les autres et le milieu extérieur. Puis progressivement, un peu avec les autres, en commençant par les laisser quelques minutes. Par contre, il faut éviter tout partage de litière avec les chats allant à l'extérieur.

Mes 2 reproducteurs persans Amande et Artémis vivent ensembles, ils ont accès à ma chambre, la salle de cinéma et une salle de bain (bientôt ils auront aussi une zone en semi-plein air grillagée). Ils partagent litière et gamelles.

Alpha (l'européenne rousse) et Myna (croisée européenne-orientale écaille et blanche) vivent dans les autres pièces de la maison (sauf chambres), partagent litière et gamelles et ont accès à la chattière qui donne à l'extérieur.

Féline et Mynos ont accès aux mêmes pièces que Myna et Alpha mais sont très peu à la maison et préfèrent souvent rester sur la terrasse, ils ne vont pas dans la litière et mange dans une autre gamelle.

Les persans ne sont mis en contact que quelques heures par jour avec les autres chats (souvent pendant le dîner ou en soirée), ils ont donc un contact avec des chats plus résistants car ayant accès à l'extérieur, mais ce contact est limité.

De plus la zone réservée aux persans est désinfectée tous les jours avec un produit prévu pour les locaux d'élevage. Les bacs sont lavés et désinfectés tous les jours: avec un détergent + rinçage + javel (concentration: 1/32). Les gamelles sont changées matin et soir, nettoyées au lave-vaisselle.
Réponse rapide à ce message
Réponse Lancer une nouvelle discussion
Outils de la discussion Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Navigation rapide  :  


Vous aimez les chats ?

Rejoindre la communauté

Rejoignez la communauté Chatsdumonde.com ; échangez conseils et avis avec des milliers d'autres passionné(e)s !

Chercher dans le forum