PARTIR EN VACANCES SANS SON ANIMAL DE COMPAGNIE

Réponse Lancer une nouvelle discussion
01/09/2010, 09h12
Pas toujours facile d’emmener son animal en voyage… Pour passer ses vacances sereinement, vous pouvez choisir de le faire garder.

Ni votre famille, ni vos amis ne peut garder votre animal de compagnie pendant vos vacances ? Vous avez le choix entre plusieurs solutions de dépannage : famille d’accueil, pension, visite ou garde à domicile… Selon votre budget, le caractère et les habitudes de votre animal, vous opterez pour l’une ou l’autre.

L'idéal, confier son animal à une connaissance

Vincent Coupry, vétérinaire comportementaliste à Cholet, rappelle que "s’il est possible de laisser un chat seul le temps d’un week-end, voire une semaine entière (mais jamais plus), à condition d’organiser des visites une fois par jour afin de surveiller qu’il ne manque ni de nourriture, ni d’eau (attention au bol qui peut facilement se renverser), et que sa litière est propre, le chien, lui, ne peut pas être soumis à ce régime".

Quel que soit l’animal, l’idéal consiste à le confier à quelqu’un de votre entourage et qui le connaît bien.

Tester le mode d'hébergement

Cependant, si vous sollicitez les services d’un chenil, d’une famille d’accueil ou d’un garde à domicile, vous devez vous y prendre suffisamment à l’avance, un à deux mois avant de partir, surtout si votre départ coïncide avec les congés scolaires. Si cela vous est possible, testez le mode d’hébergement le temps d’un week-end.

"Attention aux structures qui imposent des créneaux de visite restreints ! Avant de se décider pour tel chenil ou telle famille d’accueil, le mieux est de s’y rendre à l’improviste et d’observer comment les animaux sont traités, la densité de population, la proximité des hébergements, la propreté du lieu, sa luminosité. Il faut discuter avec les personnes, jauger comment elles s’intéressent à votre chat ou votre chien, lui parlent, le caressent…", conseille Vincent Coupry

Opter pour la pension

Partout en France, il existe un grand nombre d’établissements proposant de prendre en pension votre animal. Comptez entre 11 et 25 € par jour, nourriture comprise.

Renseignez-vous sur la nature des prestations proposées : hébergement en box individuel ou collectif chauffé l’hiver, ombragé l’été, alimentation sur mesure en cas de régime, sorties quotidiennes, enclos d’exercice…

Les chenils présentés comme les plus luxueux ne sont pas forcément ceux où les animaux sont les plus heureux. Un lieu simple mais plus chaleureux, plus humain, peut tout à fait convenir. Examinez le contrat, passez au crible les services fournis, les obligations de chacun, les conditions d’assurance et bien entendu le tarif.

En savoir plus sur les pensions

www.annuaire-chiens.com.
Royal Canin édite et diffuse gratuitement un guide recensant plus de 400 pensions sur toute la France : 0 800 41 51 61 (gratuit) ou www.royalcanin.fr (rubrique "Adresses utiles", puis "Où trouver une pension").

Faire garder son animal chez soi

Si vous voulez ne pas trop bousculer les habitudes de votre animal, reste à trouver une personne qui s’occupera de lui à votre domicile. Vous pouvez solliciter les services d’une personne qui viendra le visiter, le nourrir, changer sa litière, voire le promener une ou deux fois par jour. Comptez entre 5 et 15 € le passage du visiteur (une demi-heure ou une heure).

Vous pouvez aussi demander à une personne ou un couple (souvent des retraités) de venir habiter chez vous. Non seulement ils s’occuperont de votre animal, mais ils arroseront également votre jardin et même dissuaderont d’éventuels cambrioleurs…

Tablez sur une dépense d’environ 70 à 160 € par semaine (à laquelle il faut parfois ajouter une indemnité forfaitaire de déplacement des gardiens, de 70 € par exemple). Les prix sont généralement dégressifs si vous partez plus longtemps

1. Demandez d’abord un devis.

2. Ne cachez rien et précisez si votre animal est fugueur, bagarreur, peureux…
3. Indiquez ses habitudes alimentaires et les soins particuliers (médicaments).
4. Vérifiez que ses vaccins sont à jour.
5. Traitez-le contre les puces et les vers avant son séjour en pension et dès son retour.
6. Laissez-lui sa couverture et ses jouets préférés.
7. Essayez de rester joignable par téléphone.
8. Demandez si le chenil ou la famille d’accueil accepte de venir chercher votre animal à domicile et de le ramener en voiture.

SOURCE : http://www.dossierfamilial.com/famille/droit-demarche/partir-en-vacances-sans-son-animal-de-compagnie,4142,9

EDIT : les liens ne fonctionnant pas, j'ai enlevé cette partie du texte, se conférer au lien pour les adresses.
__________________
Dreamer (Le Setter) Picatchou, Vanille, Junior et Fimousse

http://uppix.net/2/6/5/a8fb92b226869...84e2af68b7.jpg
Réponse rapide à ce message
02/09/2010, 09h14
Bonjour,

Il existe également un organisme travaillant au niveau national et capable de répondre à vos demandes en moins de 24 heures !

www.Animagora.fr ou 01 80 85 51 80 (ouvert de 9h à minuit).

A bientôt
Fabien, Animagora
Réponse rapide à ce message
02/09/2010, 09h16
Bonjour,
Je pense qu'il serait plus correct avant de venir faire votre publicité ici, de demander au webmaster et de se présenter aussi, accessoirement.
__________________
http://i38.servimg.com/u/f38/11/68/18/38/bannia13.jpg

Le vrai bonheur ne dépend d'aucun être, d'aucun objet extérieur.
Il ne dépend que de nous...
Réponse rapide à ce message
02/09/2010, 17h11
Bonjour,

Désolé de l'erreur, puis je vous demander le nom du webmaster afin de le contacter (je n'ai pas trouvé sur le site) ?

Merci d'avance
Fabien - Animagora
Réponse rapide à ce message
02/09/2010, 17h48
Le webmaster est Jeremy, voici son profil :
http://www.vivelesfelins.com/userinfo.uid+7.html
__________________
http://i38.servimg.com/u/f38/11/68/18/38/bannia13.jpg

Le vrai bonheur ne dépend d'aucun être, d'aucun objet extérieur.
Il ne dépend que de nous...
Réponse rapide à ce message
13/06/2011, 15h58
Je UP c'est la saison

Petite mise a jour


Vacances - Toutes les solutions si l'on est contraint de partir sans son animal

Partir en vacances et emmener son chien ou son chat s’avère réellement impossible ? Pas de panique ! La Fondation passe en revue toutes les solutions pour qu’ils ne souffrent pas de notre absence.

Toutes les solutions si l'on est contraint de partir sans son animalQue l’on soit juillettiste ou aoûtien, préparer ses vacances équivaut parfois à un véritable casse-tête. Du moins, c’est ce que l’on appréhende. Surtout si l’on possède un animal. Et à défaut d’y aller, on s’en fait toute une montagne ! Pourtant, avec un peu d’anticipation et d’organisation, tout n’est pas aussi insurmontable qu’on le pense. Et pour prendre soin de Grisette ou Médor pendant son absence, le choix est large.

Visite à domicile

A commencer par les nombreux organismes, que l’on trouve facilement sur Internet, qui proposent des visites à domicile. Le principe est simple : une personne, le plus souvent retraitée ou étudiant(e), vient quotidiennement à domicile. Elle promène le chien, nourrit le chat, nettoie la litière... Certains proposent même d’arroser les plantes ou de faire quelques heures de ménage ! Une solution optimale pour les angoissés : l’animal ne change pas d’environnement et n’est pas soumis au stress d’un déplacement. Ne pas hésiter à solliciter différentes entreprises et à comparer les prix : le forfait journalier débute généralement autour de 9 euros.

Pensions

« Avec un peu d’anticipation et d’organisation, tout n’est pas aussi insurmontable qu’on le pense.

Il existe également des pensions qui accueillent votre animal durant toute la durée de votre séjour. Le prix, qui comprend généralement la nourriture et l’entretien (litière, etc.), varie d’un organisme à un autre. Là encore, confrontez les différentes offres, en termes de prestations comme de tarifs, qui commencent en moyenne à 10 euros/jour et prenez le temps d’y effectuer une visite approfondie quelques temps à l’avance. Certaines pensions sont même équipées de webcam pour permettre au maître de constater par lui-même que le séjour se déroule dans les meilleures conditions !

Familles d’accueil

Proches des pensions, les familles d’accueil sont également à considérer. La garde est précédée d’un ou plusieurs entretiens avec la famille sélectionnée. Pas d’inquiétude à avoir donc, hormis le fait qu’il est impératif que le « courant passe » avec son « remplaçant ». Elles sont sélectionnées avec sérieux et sont proposées en fonction des besoins de l’animal : jardin, avec ou sans enfants... Le coût est cependant plus élevé, puisqu’il faut compter dans les 20 euros la journée. Là encore, les annuaires consultables sur le web aideront à dénicher les bonnes personnes ou les bons intermédiaires.

Service Entraide

La Fondation 30 Millions d’Amis propose quant à elle un service d’entraide aux particuliers : en ciblant votre recherche par catégorie, trouvez la personne proposant un service adapté à vos besoins. Gratuit et pratique. A charge de revanche lorsque cette personne aura besoin d’un coup de pouce !

Nouveau Kit d'été 30 millions d'amis(autocollants, guide "Vacances pas bêtes")

La carte deshébergements acceptant les animaux

Tous lesconseils vacancesde la fondation 30 millions d'amis.



[size=large]BONNE VACANCES [/size]
Réponse rapide à ce message
14/06/2011, 18h38
cette année, pas de vacances.....enfin pas de vacances hors de chez soi....c'est plus simple, plus economique et toute la troupe est contente !!!!!!et il y a aussi plein de choses à voir tout près de chez soi.......
Réponse rapide à ce message
Réponse Lancer une nouvelle discussion
Outils de la discussion Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Navigation rapide  :  


Vous aimez les chats ?

Rejoindre la communauté

Rejoignez la communauté Chatsdumonde.com ; échangez conseils et avis avec des milliers d'autres passionné(e)s !

Chercher dans le forum