Les dangers des huiles essentielles pour les chats

Les dangers des huiles essentielles pour les chats

L'aromathérapie, c'est-à-dire l'utilisation d'huiles essentielles à visée thérapeutique, est désormais entrée dans les moeurs. Mais s'il est possible d'utiliser des huiles essentielles pour son chien, l'idée peut en revanche s'avérer très mauvaise pour les chats.

 

En effet, de nombreuses essences contiennent des cétones ou des phénols, qui sont des composés chimiques toxiques pour les animaux lorsqu'ils se trouvent à haute dose dans l'organisme. Or, si le foie d'un grand nombre de mammifères (comme le chien ou l'Homme) est capable de transformer ces substances pour les rendre facilement éliminables via l'urine, ce n'est pas le cas du foie du chat, qui ne produit pas l'enzyme adéquate. Les phénols et les cétones s'accumulent donc dans son organisme (plus précisément, les phénols s'accumulent dans son foie, et les cétones dans son cerveau) et atteignent rapidement une dose toxique, voire mortelle. C'est ainsi qu'une seule application d'une à deux gouttes d'huiles essentielles peut être suffisante pour provoquer le décès du chat. La présence de phénols est d'ailleurs également la raison du danger de l'aspirine et de certains médicaments pour le chat.

 

Par ailleurs, un chat a la peau plus fine que celle d'un Homme ou d'un chien, donc les huiles essentielles appliquées par voie cutanée pénètrent plus vite et en plus grande quantité dans son organisme - d'autant que le chat étant un animal propre par nature, il ingurgite le produit en faisant régulièrement sa toilette, ce qui aggrave encore le problème.

 

En outre, c'est un animal de petite taille. Or, si quelques gouttes ne représentent pas grand-chose pour un être humain de 70 kg, il n'en va pas de même pour nos petits félins, qui dépassent rarement les 5 kg.

 

Pour toutes ces raisons, il est très fortement déconseillé de traiter son chat avec des huiles essentielles, en tout cas sans être encadré par un spécialiste de la question. Si on souhaite malgré tout avoir recours aux huiles essentielles pour son chat, il faut impérativement :

  • exclure de la liste toutes celles issues de plantes toxiques pour les chats (dont celles contenant des phénols et des cétones) ;
  • se tourner vers un vétérinaire ou un aromatologue pour adapter les dosages au gabarit de l'animal ;
  • ne jamais appliquer l'essence directement sur sa peau, au risque de le brûler et/ou de l'intoxiquer gravement ;
  • conserver les flacons d'huiles essentielles hors de sa portée, pour éviter les risques d'empoisonnement (heureusement rares).

 

On peut aussi se tourner vers d'autres produits moins puissants de la phytothérapie pour chat, tels que les hydrolats (aussi appelés hydrosols ou eaux de distillation). Ces derniers sont en fait constitués d'une part infime d'huiles essentielles, diluée dans un grand volume d'eau. Ils sont plus fragiles et se conservent moins longtemps que les huiles essentielles pures, mais du fait de leur concentration moindre en principes actifs, ils présentent beaucoup moins de danger pour le chat.

Dernière modification : 07/09/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 Envoyer cette page à un ami
Vous tenez à la santé de votre chat ?
Vous tenez à la santé de votre chat ?
Les dépenses vétérinaires peuvent être énormes...

N'attendez pas qu’il soit trop tard pour l'assurer !
Remboursement sous 48h
Cliquez ici