Comment passer un noël serein avec son chat ?

Comment passer un noël serein avec son chat ?

La fin de l'année approche et les préparatifs de Noël débutent dans la maison. Mais la bonne humeur ambiante ne doit pas vous faire oublier votre petit félin, qui pourrait faire une fête aux décorations et aux plats.

12/12/2006
Partager
 

Les décorations de Nöel

Les décorations de Nöel

Très apprécié à l’approche de Noël, le traditionnel sapin ne manquera pas d’attirer l’attention de votre chat. Attention dès lors aux boules de Noël qui peuvent tomber et se briser suite aux jeux de votre petit félin ! Les éclats sont dangereux pour les pattes et peuvent provoquer des coupures.

 

Plus rarement, des épines de sapin peuvent aussi s’enfoncer dans les pattes et provoquer une infection si elles ne sont pas ôtées rapidement. En outre, les guirlandes et rubans de cadeaux sont dangereux car ils attirent fréquemment la curiosité des chats qui peuvent les ingérer. Une obstruction intestinale peut en résulter et nécessite en général une intervention chirurgicale urgente.

 

Les guirlandes électriques sont une autre source de danger pour votre ami qui ne résistera pas à la tentation de les croquer et peut alors être victime d’un choc électrique. Enfin, attention aux bougies qui, renversées par un animal trop curieux, peuvent déclencher un incendie.

Les repas de Noël

Les repas de Noël

La plupart des gourmandises de Noël n’intéressent pas les chats : les chocolats et la bûche de Noël ne susciteront pas leur convoitise. Par contre, la chair d’animal attire toujours beaucoup nos amis félins !

 

Attention, le saumon fumé et le jambon cru peuvent causer des troubles digestifs tels que vomissements et diarrhée à la suite d'une ingestion de quantités importantes.

Les plantes ornementales

Les plantes ornementales

Le houx, plante emblématique de Noël, est présent dans de nombreuses maisons pendant les fêtes. Si votre chat ingère les baies de ce végétal, il peut être victime de salivation abondante, vomissements et diarrhée.

 

En cas d’ingestion massive et en l’absence de traitement, le risque de mortalité n’est pas négligeable. Une autre plante convoitée lors des fêtes de fin d’année est le gui, qui possède aussi des baies toxiques.

 

L’ingestion est suivie de troubles nerveux (pertes d’équilibre), cardiaques et digestifs menant fréquemment à la mort. Il n’existe aucun antidote pour contrer les effets de ces deux plantes et le traitement est dès lors uniquement symptomatique.

 

Enfin, le poinsettia est une plante ornementale que l’on retrouve souvent en période de fêtes. Ses feuilles sont très irritantes et provoquent une inflammation des zones mises en contact.

En cas d’ingestion, des diarrhées et des vomissements surviennent mais ne mettent en général pas en danger la vie de l’animal.

 

Vous pourrez trouvez plus de détails sur les plantes dans le dossier sur les plantes toxiques.

Votre chat et l'antigel

Votre chat et l'antigel

La neige et le froid font partie intégrante du charme de Noël. Mais les températures très basses nous obligent parfois à utiliser de l’antigel.

 

Prenez garde de ne pas laisser ce poison à portée de votre chat ! En effet, comme le chien, il peut être séduit par l’odeur et le goût de ce produit qui induit malheureusement une insuffisance rénale même à faible dose !

 

L’évolution des symptômes est très rapide et la mort peut survenir en l’absence d’un traitement immédiat consistant en l’administration d’un antidote et la mise sous perfusion intraveineuse.

Actualité précédente :
EXPOSITION FELINE à DRAGUIGNAN (83)
Actualité suivante :
MAINE COON ET MALADIE GENETIQUE

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet