Faire identifier son chat par puce électronique ou tatouage

Faire identifier son chat par puce électronique ou tatouage

En France, tout propriétaire de chat doit faire identifier ce dernier, même s'il l'a obtenu gratuitement ou s'il le destine à une vie d'appartement. L'identification officielle du chat est d'ailleurs requise dans de nombreux cas, comme le dépôt du chat en pension. Elle peut se faire par puce électronique, par tatouage, ou les deux à la fois.


En dehors de l'obligation légale, faire identifier son chat présente de nombreux avantages pour le maître, le plus évident étant qu'il permet de retrouver rapidement les coordonnées du propriétaire si l'animal se perd.

Collier GPS Weenect Cats 2
Encore mieux que la puce : le collier connecté

Suivez à tout moment où se trouve votre chat, et soyez prévenu(e) en cas de fugue !

Frais de port offerts & Garantie satisfait ou remboursé.

Site officiel du fabricant

Cliquez ici
Partager
 

Pourquoi faire identifier son chat ?

Pourquoi faire identifier son chat ?

Aujourd'hui encore, un certain nombre de maîtres ne juge pas nécessaire de payer pour faire identifier leur chat, sous prétexte que celui-ci ne sort jamais. À titre d'exemple, un état des lieux de l'identification des chiens et chats en France réalisé par TNS SOFRES en septembre 2016 pour le compte de l'I-CAD a estimé que sur les 13 millions de chats domestiques vivant alors en France, seuls 46% étaient effectivement identifiés. L'identification des animaux domestiques est pourtant une obligation légale dans de nombreux pays du monde.

 

En France, il est obligatoire de faire identifier son chat depuis le 1e janvier 2012, comme stipulé dans la proposition de « simplification et d'adaptation du droit », votée par l'Assemblée nationale en février 2011. Ainsi, tous les chats nés après le 1er janvier 2012 et âgés de plus de 7 mois doivent être identifiés via une méthode agréée par le Ministère de l'Agriculture. Les modalités exactes d'identification des chats sont définies par l'arrêté du 2 juillet 2001 relatif à l'identification des carnivores domestiques par radiofréquence.

 

En dehors de l'aspect purement réglementaire, faire tatouer ou pucer son chat présente l'avantage de pouvoir le retrouver rapidement en cas de fugue du chat ou de vol du chat. Cette précaution vaut également pour les chats d'appartement, car il suffit d'une fenêtre entrouverte, d'un ami qui entre sans faire attention à bloquer le passage, d'un grillage un peu lâche ou même d'un félin adepte du base jump depuis le balcon, pour que votre compagnon prenne la poudre d'escampette.

 

D'autre part, l'identification est généralement requise pour voyager à l'étranger avec son chatplacer son chat en pension ou encore faire du camping avec son chat. Il en va de même lorsqu'il s'agit de souscrire une assurance santé pour son chat, car les différents organismes  en charge uniquement les chats dûment identifiés.

 

Enfin, l'identification d'un animal permet de connaître de manière sûre l'identité de son propriétaire. Cette information est cruciale en cas de vol du chat par un tiers, en cas de litige concernant la garde du chat lors d'un divorce, ou encore en cas de plaintes à la suite de dégâts ou de blessures occasionnés par l'animal.

Collier GPS Weenect Cats 2
Encore mieux que la puce : le collier connecté

Suivez à tout moment où se trouve votre chat, et soyez prévenu(e) en cas de fugue !

Frais de port offerts & Garantie satisfait ou remboursé.

Site officiel du fabricant

Cliquez ici

Comment faire identifier son chat ?

En France, deux méthodes sont officiellement reconnues pour les chats domestiques : la puce électronique et le tatouage. Si la première a tendance à s'imposer comme référence et devrait finir par remplacer totalement la seconde, les propriétaires français de chat peuvent encore choisir l'option qui leur convient le mieux, chacune présentant son lot d'avantages et d'inconvénients.

Faire tatouer son chat

Faire tatouer son chat

Le tatouage est une marque indélébile sur la peau du chat d'une série de chiffres et de lettres qui constitue un code unique, propre à chaque animal, et qui est enregistré dans le fichier national d'identification des carnivores domestiques, géré par l'I-CAD. Le tatouage est très souvent réalisé sur la face interne de l'oreille, plus rarement au niveau de la cuisse.

 

Le processus de tatouage d'un chat est le même que pour un humain. Il est généralement pratiqué par un vétérinaire sous anesthésie générale, pour éviter que l'animal ne souffre. S'il n'est pas envisagé de le faire se reproduire, l'identification peut être réalisée en même temps que la castration du chat ou la stérilisation de la chatte, qui requièrent aussi toutes deux une anesthésie générale.

 

Le tatouage du chat présente l'avantage d'être valable partout en France et d'être tout de suite visible par quiconque trouve le chat. De plus, n'importe quel vétérinaire ou refuge animalier peut rapidement obtenir les coordonnées du propriétaire en consultant le fichier national des carnivores domestiques.

 

Mais le tatouage présente également des inconvénients. Tout d'abord, tous les pays ne reconnaissent pas ce moyen d'identification. Par exemple, dans l'Union Européenne, le tatouage est toléré seulement s'il a été réalisé avant le 3 juillet 2011. Par conséquent, pour qui souhaite voyager avec son chat au sein de l'Union Européenne, l'avoir fait tatouer ne sera peut-être pas suffisant.

 

Ensuite, la marque a tendance à être moins lisible au fil des années, ce qui peut rendre le déchiffrage difficile, notamment dans le cas d'un chat âgé. Enfin, les trafiquants et voleurs d'animaux peuvent facilement le falsifier ou le faire disparaître, par exemple en brûlant l'intérieur de l'oreille du chat ou en la sectionnant.

 

Ces inconvénients expliquent que le tatouage a de moins en moins la cote. Ainsi, en 2015, seulement un tiers des chats qui ont été identifiés en France l'ont été par tatouage.

 

Faire tatouer son chat coûte généralement entre 45 et 80 euros.

Faire pucer son chat

Faire pucer son chat

La puce électronique, aussi appelée transpondeur, est un minuscule appareil de quelques millimètres de longueur, étanche et biocompatible, que l'on insère sous la peau du chat, au niveau de sa jugulaire gauche. Elle contient un code de 15 chiffres composé du numéro d'identification du pays (250 pour la France), du numéro du type d'espèce (26 pour les animaux carnivores) et d'un numéro propre à chaque individu. Contrairement au tatouage, le fichier constitué de ces codes est mondial : un chat peut donc sans problème être retrouvé et identifié ailleurs que son pays d'origine.

 

La puce électronique présente de nombreux avantages. En premier lieu, sa présence directement sous la peau du chat la rend invisible (il n'y a donc pas d'inconvénient esthétique à faire pucer son chat, contrairement au tatouage) et très difficile à falsifier ou retirer. En outre, son injection, réalisée par un vétérinaire, se fait en quelques secondes et ne nécessite pas d'anesthésie générale, à moins d'être en présence d'un chat très stressé. Enfin, elle ne présente aucun danger pour la santé de l'animal, et est reconnue par la quasi totalité des pays du monde. C'est donc la méthode d'identification idéale pour les personnes qui souhaitent voyager à l'étranger avec un chat.

 

Le principal défaut de la puce électronique est qu'elle nécessite un appareil spécifique pour être détectée et lue. Ce lecteur est détenu par les fourrières, les refuges pour animaux et les vétérinaires. Un particulier qui a trouvé un chat ne peut donc pas savoir au premier coup d'oeil s'il appartient déjà à quelqu'un ou non, puisque la puce est invisible. Certaines personnes n'ont d'ailleurs pas encore le réflexe de conduire l'animal trouvé chez un vétérinaire pour y chercher une puce éventuelle, le dispositif étant encore relativement récent.

 

Par contre, contrairement à ce que l'on croit parfois, la puce électronique n'est pas un capteur GPS : elle ne contient que le code d'identification du chat et ne permet donc pas de le géolocaliser s'il se perd ou est volé. Cela dit, si on souhaite connaître à tout moment la position de son animal, il existe désormais des colliers connectés pour chats qui remplissent parfaitement ce rôle.

 

En France, deux tiers des chats identifiés en 2015 l'ont été par puce électronique. Faire pucer son chat coûte entre 40 et 70 euros. Le prix peut être un peu plus élevé en cas d'utilisation d'un sédatif ou d'une anesthésie pour un chat stressé.

Le cas particulier du collier pour chat

Le cas particulier du collier pour chat

Le collier est une méthode d'identification non reconnue officiellement pour les démarches administratives : par conséquent, mettre un collier à son chat ne dispense pas de le faire identifier par une des deux méthodes précédentes.

 

Le collier pour chat présente l'avantage d'être simple, facile à mettre en place, peu onéreux, et surtout bien visible. Ainsi, les personnes ayant trouvé un chat savent au premier coup d'oeil qu'il ne s'agit pas d'un chat errant ou abandonné, et elles peuvent contacter le propriétaire elles-mêmes sans avoir besoin de passer par un vétérinaire ou un refuge animalier.


Il est cependant difficile de trouver le collier parfait pour son chat : soit il est peu solide, et dans ce cas il risque de se casser facilement et d'être perdu, soit il est solide, et dans ce cas il devient potentiellement dangereux pour l'animal. On recense régulièrement des accidents de chats qui se prennent la patte dans leur collier et n'arrivent plus à marcher, ou, encore pire, de chats finissant pendus parce que leur collier est resté accroché à une branche... Par ailleurs, le collier peut être facilement falsifié ou retiré dans le cas de trafics et vols d'animaux.

L'I-CAD, la société d'Identification des Carnivores Domestiques

L'I-CAD, la société d'Identification des Carnivores Domestiques

En décembre 2001, le Syndicat National des Vétérinaires d'Exercices Libéral (SNVEL) crée la Société d'Identification Électronique Vétérinaire (SIEV) : cette dernière, par délégation de service public, regroupe sur un ficher commun les identifiants électroniques des carnivores domestiques (chats, chiens et furets) et gère le fichier national félin. Le fichier national canin est quant à lui géré par la Société Centrale Canine (SCC), également par délégation de service public.

 

En juillet 2012, la SCC et la SNVEL fusionnent au sein d'une même structure, l'I-CAD, société d'Identification des Carnivores Domestiques, qui obtient la gestion du Fichier National des Identifications des Carnivores Domestiques (par délégation de service public) à l'issue d'un appel à candidature lancé en juin 2012 par le Ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt. Ainsi, depuis le 1er janvier 2013, il n'existe en France plus qu'une seule base de données contenant toutes les informations d'identification des chiens, chats et furets domestiques présents sur le territoire français, qu'ils soient pucés et/ou tatoués.

 

L'I-CAD est une base de données gratuite et sécurisée, qui se positionne comme l'interlocuteur incontournable des propriétaires de carnivores domestiques et des autres usagers. Elle gère depuis 2013 l'édition et l'impression des cartes d'identification, ainsi que la traçabilité du numéro d'identification. Enfin, elle intervient dans la recherche d'animaux perdus, raison pour laquelle il est primordial de toujours s'assurer que les informations qu'elle possède (et plus particulièrement les coordonnées du propriétaire) sont bien à jour.

Mettre à jour la carte d'identification du chat

Mettre à jour la carte d'identification du chat

Lorsqu'on retrouve un chat identifié, l'I-CAD peut joindre les propriétaires pour les prévenir... à condition que les coordonnées renseignées soient à jour !

 

Mise à jour des coordonnées du propriétaire

Il est possible de mettre à jour les coordonnées du propriétaire directement depuis le site Internet de l'I-CAD. Il suffit pour cela de se rendre dans la rubrique « Détenteur », en se munissant du numéro de puce ou de tatouage du chat ainsi que du mot de passe inscrit en haut à gauche de la carte d'identification. Si besoin, des conseillers de l'I-CAD sont joignables par e-mail ou par courrier : il faut alors bien prendre soin de rappeler le numéro d'identification du chat dans le message de contact.

Changement de propriétaire

Lorsqu'un chat change de propriétaire, le vendeur ou donateur doit envoyer par courrier à l'I-CAD la partie B (ou la partie haute) de la carte d'identification de l'animal. Ce document doit contenir les coordonnées du nouveau propriétaire, et les signatures des deux maîtres (ancien et nouveau). Aucun changement de détenteur ne peut être fait par Internet.

Décès de l'animal

Lors du décès d'un chat, il est possible d'en informer l'I-CAD via son site Internet (toujours dans l'espace « Détenteur »), par email ou par courrier. Dans ce dernier cas, la partie B de la carte d'identification doit être retournée à l'I-CAD après avoir renseigné la date du décès. Si le propriétaire a perdu la carte, il convient de rappeler dans le courrier la race du chat, son numéro d'identification et son sexe, en plus de la date de la mort du chat.

Demande de duplicata

Il est possible de demander à l'I-CAD la réédition de la carte d'identification d'un chat. Pour cela, le vétérinaire doit remplir un formulaire contenant les coordonnées du détenteur et les caractéristiques de l'animal.

Le mot de la fin

Bien qu'elle soit obligatoire dans de nombreux pays et qu'elle présente de nombreux avantages, l'identification des chats domestiques est encore minoritaire. On note tout de même que les chats de race sont plus souvent identifiés par leur propriétaire que les chats de gouttière, et que les chats d'appartement sont moins tatoués ou pucés que leurs congénères vivant en extérieur.

 

Aujourd'hui, la puce électronique est utilisée principalement pour connaître l'identité du propriétaire, mais on commence à voir apparaître des chatières pour chats connectées qui sont capables de lire la puce à distance et s'ouvrent donc automatiquement à l'approche du chat (un peu comme les chatières magnétiques, qui elles fonctionnent avec un collier). À terme, la puce servira peut-être également de GPS, à l'instar des colliers connectés pour chat, ou contiendra des informations présentes pour l'heure dans le carnet de santé du chat.

Dernière modification : 11/12/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.
Collier GPS Weenect Cats 2
Encore mieux que la puce : le collier connecté

Suivez à tout moment où se trouve votre chat, et soyez prévenu(e) en cas de fugue !

Frais de port offerts & Garantie satisfait ou remboursé.

Site officiel du fabricant

Cliquez ici

Discussions sur ce sujet