Croquettes, pâtée, fait maison... : quelle nourriture donner à son chat ?

Croquettes, pâtée, fait maison... : quelle nourriture donner à son chat ?

Offrir à son chat le meilleur régime alimentaire possible, parfaitement équilibré et couvrant l'ensemble de ses besoins nutritionnels, est une des priorités de tout maître attentif à son animal. En effet, la qualité de l'alimentation qui lui est donnée est cruciale pour garder son chat en bonne santé le plus longtemps possible.


À l'inverse, des aliments déséquilibrés ou de mauvaise qualité peuvent augmenter le risque de le voir tomber malade. Ce n'est donc pas un sujet à prendre à la légère.


Quel type de nourriture est le plus adapté pour un chat ? Que choisir entre croquettes, pâtées et préparations maison ? Y-a-t-il vraiment une différence entre produits standard et premium ?

Partager
 Envoyer cette page à un ami

Le chat est un animal carnivore

Le chat est un animal carnivore

Quiconque a déjà eu un chat dans sa vie s'est forcément posé la question à un moment ou à un autre : que faut-il lui donner à manger ? La question est d'autant plus épineuse que les matous sont généralement plus difficiles que les chiens, et qu'ils peuvent donc plus facilement bouder leur gamelle si son contenu ne leur convient pas.

 

En premier lieu, il faut savoir qu'un chat est surtout un carnivore, ce qui signifie qu'il a besoin de viande, et de presque rien de plus, pour être en bonne santé. Certaines publicités vantent les bienfaits des végétaux, des grains complets et autres ingrédients diététiques, mais nos petits félins n'en ont généralement pas besoin. D'ailleurs, leur appareil digestif n'est pas en mesure de les assimiler correctement : les fibres servent principalement à améliorer leur transit, mais n'apportent pas beaucoup de nutriments qui leur sont utiles.

 

De plus, l'appareil digestif du chat est plus petit que celui du chien. Du fait de cette particularité anatomique, il n'est pas du genre à prendre un ou deux repas donnés à heure fixe, mais aime plutôt grignoter tout au long de la journée (généralement entre 10 et 20 fois par jour, selon les individus !).

 

Pour cette raison, il est généralement recommandé de mettre sa nourriture en libre-service, pour qu'il puisse gérer lui-même ses repas et s'autoréguler. Le fait de le rationner et de lui donner seulement 2 ou 3 repas par jour risque au contraire de le stresser et de le pousser à s'empiffrer de peur d'avoir faim le reste du temps. En plus, cela surcharge inutilement son estomac, qui n'est pas conçu pour gérer autant de nourriture en une seule fois. Il existe toutefois des exceptions, en particulier chez certaines races de chats gourmandes, comme le Nebelung, le Mau Egyptien ou le British Shorthair : de tels chats peuvent se comporter en véritables petits goinfres et prendre rapidement du poids si leur ration n'est pas soigneusement contrôlée.

 

Par ailleurs, contrairement à ce qu'on pourrait penser, un chat domestique chasse rarement dans le but de se nourrir : il le fait plutôt par jeu ou par instinct.

 

Il est d'ailleurs assez rare qu'il mange la proie qu'il a attrapée - ce qui au final n'est pas plus mal, car les rongeurs et oiseaux peuvent être porteurs de vers ou de maladies. Il ne faut donc pas non plus rationner son animal à la maison sous prétexte qu'il passe beaucoup de temps en extérieur à chasser : c'est en réalité l'alimentation fournie par le maître qui représente la quasi-intégralité de sa pitance, qu'il chasse ou non.

 

Il est bon d'avoir en tête tous ces éléments lorsqu'il s'agit de choisir l'alimentation qui convient le mieux à son chat. En l'occurrence, deux options sont possibles : opter pour des aliments industriels (croquettes, pâtée...), ou bien préparer soi-même les repas de son animal.

Les aliments industriels pour chat

Les aliments industriels pour chat

L'alimentation industrielle pour chat désigne l'ensemble des produits alimentaires à destination de la gent féline qui ont été transformés puis conditionnés par l'industrie agroalimentaire. Il en existe plusieurs formes (croquettes, pâtée...), avec à chaque fois différentes gammes correspondant à différents niveaux de qualité.

 

De telles préparations sont très appréciées des propriétaires car elles sont faciles à servir et à conserver, et normalement bien équilibrées en nutriments. De plus, comme le choix est vaste, tout maître peut espérer trouver des produits qui conviennent à son budget. Le principal inconvénient est qu'il n'est pas aisé de contrôler la qualité des ingrédients utilisés ainsi que leur provenance.

Les différents types d'aliments industriels

Deux types d'aliments industriels pour chat se partagent le marché : l'alimentation sèche et l'alimentation humide. Elles ont toutes deux des avantages et des inconvénients, qui font que l'une ou l'autre peut être davantage recommandée dans tel ou tel cas. Quoi qu'il en soit, en termes de prix, les deux se valent.

L'alimentation humide (pâtée pour chat...)

L'alimentation humide (pâtée pour chat...)

On trouve au sein de l'alimentation humide pour chat des boîtes, des pâtées et autres sachets fraîcheurs. Ces préparations contiennent 80% d'humidité (contre 10% pour les croquettes), et ont de ce fait un volume plus conséquent que l'alimentation sèche : par exemple, 250 grammes de pâtée sont nécessaires pour obtenir le même apport nutritif que 70 grammes de croquettes.

 

L'avantage de l'alimentation humide est qu'elle est plus appétente pour l'animal, car elle a une saveur et une odeur plus forte que les croquettes. En outre, elle est plus facile à mâcher : elle est donc idéale pour un individu qui a des dents ou des gencives abîmées, comme c'est le cas par exemple d'un chat âgé. Enfin, elle contient beaucoup d'humidité : elle est donc adaptée aux animaux qui boivent peu ou souffrent d'insuffisance rénale.

 

Toutefois, les aliments humides sont souvent plus gras, ce qui leur donne d'ailleurs un aspect gélatineux. De plus, ils présentent l'inconvénient de ne pas se conserver longtemps une fois dans la gamelle, surtout par temps chaud : en 2 ou 3 heures, ils peuvent sécher ou au contraire commencer à tourner. Ils sont donc moins adaptés aux chats qui aiment avoir accès à leur nourriture tout au long de la journée - sans parler du risque que l'animal boude sa gamelle dès que ce qu'elle contient est un peu passé.

 

Le prix des aliments humides pour chat est généralement compris entre 3 et 5 euros par kg, sachant qu'il existe des boîtes dont le prix avoisine les 10 euros / kg. Il s'agit donc d'une alimentation plus chère que les croquettes, si on considère le fait qu'il faut en moyenne trois fois plus de pâtée pour avoir la même quantité de nutriments.

L'alimentation sèche (croquettes pour chat...)

L'alimentation sèche (croquettes pour chat...)

L'alimentation sèche est composée exclusivement de croquettes pour chat.

 

Elle se conserve mieux que les boîtes (y compris à l'air libre) et peut donc être laissée en libre service sans problème, pour permettre à l'animal de se servir quand il le souhaite. En plus, comme elle ne salit pas, il est plus facile de garder propre la gamelle du chat.

 

Elle offre également l'avantage de le forcer à mâcher, ce qui provoque une action de massage et de nettoyage de la gencive et des mâchoires. La formation de tartre sur les dents du chat est ralentie, limitant ainsi le risque de mauvaise haleine et de maladies (gingivite, infections, parodontose, etc.). Pour autant, cela ne saurait dispenser de continuer à brosser les dents de son chat au minimum une fois par semaine : les croquettes ne font pas de miracles.

 

Si elle présente de nombreux avantages, l'alimentation sèche a l'inconvénient d'être moins appétissante et plus difficile à mâcher, ce qui peut rebuter par exemple les sujets âgés, car leurs mâchoires peuvent être abîmées. De plus, elle est très peu humide : elle n'est donc pas idéale pour les individus qui boivent peu ou qui ont des problèmes rénaux ou urinaires. Lorsqu'on nourrit son chat avec des croquettes, il est particulièrement indispensable de laisser toujours à sa disposition une gamelle d'eau fraîche et propre, et de veiller à ce qu'il boive régulièrement.

 

Le prix des croquettes pour chat est généralement compris entre 3 et 5 euros par kg. En achetant en grandes quantités, il est même possible de trouver des boîtes de croquettes à 1,50 euro le kg. Les plus chères peuvent par contre dépasser les 10 euros au kg : ce sont généralement des produits de haute qualité et/ou qui répondent à des besoins bien précis (par exemple pour des chats vieux ou en surpoids).

Les aliments industriels : standard ou premium ?

Qu'il s'agisse de croquettes ou de boîtes, les aliments industriels pour chats sont proposés dans le commerce en plusieurs gammes de qualité, qui vont du standard au premium.

Les aliments industriels standard pour chat

Les aliments industriels standard pour chat

On trouve principalement les aliments standards dans les grandes surfaces ou sur sites de commerce en ligne. Ils sont moins chers que les premium, mais aussi de moins bonne qualité. Par exemple, ils sont plus riches en graisses, et ne contiennent pas toujours suffisamment de protéines. À long terme, ce type d'alimentation peut conduire à des carences et/ou du surpoids, en particulièrement si l'animal n'appartient pas une race de chat sportive.

 

De plus, ils contiennent généralement des additifs chimiques (conservateurs, arômes artificiels, etc.) qui peuvent provoquer une allergie alimentaire du chat, entre autres effets négatifs sur la santé - l'impact de ces substances chimiques sur les animaux est encore mal connu.

 

Enfin, la segmentation est assez faible : le nombre de produits adaptés spécifiquement à tel ou tel stade de la vie, telle condition physique ou tel mode de vie est assez limité. Par exemple, du côté des produits pour chatons ou au contraire pour seniors, l'éventail actuel est nettement moins large que parmi les produits de qualité supérieure.

Les aliments industriels premium pour chat

Les aliments industriels premium pour chat

Les aliments industriels de très haute qualité sont généralement appelés premium. Ils sont surtout disponibles dans les magasins de nourriture pour chats ou chez les vétérinaires, mais on en trouve aussi en ligne et dans quelques grandes surfaces.

 

Les aliments premium sont fabriqués avec des ingrédients de meilleure qualité, sont bien équilibrés en nutriments (protéines, graisses, glucides, fibres, minéraux et oligo-éléments), contiennent moins d'additifs, et sont plus digestes. D'ailleurs, leur consommation produit des selles moulées, peu volumineuses et peu odorantes, signes qu'elles ont été bien digérées.

 

En outre, nombre de produits premium sont étudiés pour répondre spécifiquement aux besoins particuliers de telle ou telle population de chats, que ce soit en fonction de leur âge, leur morphologie ou encore leur mode de vie. Par exemple, il existe des produits premium différents en fonction de la longueur du pelage (les chats à poil long ont des besoins accrus en acides gras essentiels), ou même destinés spécifiquement à une race en particulier.

 

Qu'ils soient spécialisés ou non, les produits haut de gamme sont évidemment plus chers, puisqu'il faut compter par exemple entre 4 et 7 euros pour un paquet de croquettes premium. Par contre, comme ils sont mieux assimilés, ils peuvent être donnés en plus petites quantités. De plus, leur composition aide à garder son animal en bonne forme et à prévenir l'apparition de maladies : à long terme, le budget santé du chat est donc réduit, ce qui dans certains cas fait plus que compenser le surcoût engendré par le choix de produits premium.

Comparer la composition des produits

Comparer la composition des produits

Lorsqu'on souhaite acheter à manger pour son chat, on peut se sentir un peu perdu, tant chaque marque use d'arguments marketing racoleurs pour vanter les bienfaits de ses produits. Pour s'y retrouver et tenter de démêler le vrai du faux, il est donc essentiel de se fier avant tout à la composition des produits et au dosage des ingrédients. En effet, certains aliments prétendument "riches en viande" n'en contiennent en réalité même pas la moitié, le reste étant bien souvent des céréales et autres ingrédients peu chers mais indigestes...

 

Il faut également se méfier des mentions "sous-produits de viande" ou "farines de viande", qui peuvent faire croire qu'il s'agit de véritables protéines, alors que ce sont le plus souvent des restes de carcasse (pattes, organes internes, etc.) ayant peu de valeur nutritionnelle. De la même façon, si les protéines contenues dans l'aliment sont principalement d'origine végétale, le chat n'en tire quasiment aucun bienfait, car son système digestif n'est pas capable de les assimiler. Pour être sûr de lui fournir les nutriments dont il a besoin, mieux vaut donc choisir des produits comportant explicitement la mention "viande", et si possible issus de volaille, car elle est plus digeste.

 

Enfin, il est préférable d'éviter les aliments contenant des additifs chimiques, car leurs effets sur la santé du chat sont mal connus à ce jour. Les pâtées et même les croquettes sont normalement assez appétantes pour qu'il ne soit pas nécessaire d'ajouter des exhausteurs de goût ou des arômes artificiels. Quant aux colorants, ils donnent peut-être une apparence sympathique à certaines croquettes et ravissent le maître, mais son animal, lui, n'en a cure, car la vision du chat ne lui permet pas de bien distinguer les couleurs.

Choisir des produits industriels bio pour son chat ?

Choisir des produits industriels bio pour son chat ?

À l'instar de ce qu'on constate pour les humains, de plus en plus de produits industriels bio à destination des chats font leur apparition dans les magasins et sur les sites spécialisés.

 

La réglementation qui encadre l'utilisation de la mention « Bio » est la même pour les animaux que pour les humains. Par conséquent, les aliments bio pour chat ont les mêmes avantages que ceux pour humains : ils contiennent très peu - voire pas du tout - de pesticides, d'OGM et d'additifs chimiques. De plus, les animaux qui ont été utilisés pour produire la viande qu'ils contiennent sont issus d'élevages dits raisonnés : ils ont été nourris et soignés correctement, dans des espaces suffisamment grands pour satisfaire leurs besoins naturels. Ainsi, à produit égal, un chat nourri avec des aliments bio a de grandes chances d'être en meilleur santé que s'il est nourri avec des aliments traditionnels.

 

Un autre argument répandu en faveur de l'alimentation bio est qu'elle réduit le risque d'allergie du chat, en raison de l'absence de composés chimiques. Même s'il n'existe à ce jour pas d'étude qui le prouve, cette affirmation est probablement vraie. Il faut néanmoins se rappeler qu'un chat est généralement surtout sensible à la présence de certaines protéines animales (lait, boeuf, etc.), dont les produits bio ne sont pas exempts. Ces derniers permettent donc de réduire les risques, mais ne peuvent pas non plus faire des miracles.

 

De manière générale, il ne faut pas tomber dans le piège qui consisterait à croire que tout ce qui est bio est forcément bon. En effet, biologique ne signifie pas équilibré : un aliment pour chat bio qui contient moins de 50% de viande ne peut pas fournir toutes les protéines dont il a besoin pour entretenir sa musculature et régénérer ses tissus. Les aliments bio sont aussi souvent pauvres en acides gras essentiels, car ces nutriments se conservent mal en l'absence des conservateurs classiques.

L'alimentation ménagère pour chat

Un plat BARF pour chat
Un plat BARF pour chat

L'alimentation ménagère est, comme son nom l'indique, fabriquée directement par le propriétaire à partir des ingrédients qu'il a lui-même pris soin de sélectionner. L'exemple le plus célèbre est le régime BARF pour chat (à base de viande crue), qui a été pensé dans l'idée de fournir à nos petits félins domestiques une alimentation proche de celle de leurs cousins les chats sauvages.

 

Le « fait maison » est très populaire chez ceux qui souhaitent pouvoir contrôler la qualité et la composition des aliments. Cette option permet aussi d'adapter les recettes en fonction des préférences de son animal et de ses besoins particuliers (chat très calme ou au contraire sportif, entier ou stérilisé, etc.). Enfin, elle est bien souvent plus appétissante pour lui, en particulier si elle contient une grande quantité de viande ou de poisson.

 

Pour autant, il ne s'agit pas non plus de la solution miracle. Tout d'abord, il faut savoir qu'il existe des aliments dangereux pour le chat : le maître doit donc les connaître et les bannir de ses achats, au risque d'empoisonner gravement son animal en pensant agir pour son bien. De manière générale, les préparations maison doivent être réalisées à partir d'ingrédients adaptés à la gent féline, et non pas de restes de table : ces derniers sont souvent soit trop gras, soit toxiques.

 

De plus, il est très difficile d'équilibrer soi-même les rations : un chat nourri avec une alimentation maison a donc davantage de chances d'être carencé dans certains nutriments, et au contraire suralimenté dans d'autres. Le risque est d'ailleurs encore plus grand chez le chat que chez le chien, car il a davantage tendance à se concentrer sur les produits d'origine animale et à délaisser les autres (légumes, etc.), alors qu'ils sont indispensables pour équilibrer la gamelle.

 

En outre, c'est une option qui prend généralement beaucoup de temps et qui coûte plus cher que les produits industriels, car la viande et le poisson sont des ingrédients très onéreux, surtout s'ils sont de très bonne qualité. Or, ce sont eux qui doivent constituer la très grande majorité de la ration. Enfin, l'alimentation pour chat « fait maison » se conserve très mal : à l'instar de l'alimentation humide, elle peut difficilement lui être offerte en libre service.

Le mot de la fin

Dans la mesure où il n'existe pas de produits parfaits ni d'aliments miracles, il est difficile de savoir que choisir pour nourrir son chat. Le plus important est de lui offrir une alimentation très riche en protéines animales de bonne qualité, car les autres types d'aliments (céréales, légumes, etc.) sont très peu digestes pour lui.

 

En-dehors de cet aspect, le maître est libre d'opter pour le type d'alimentation qui lui paraît le plus adapté à son chat, tout en rentrant dans son budget. Il peut aussi faire le choix de varier les produits : il peut par exemple mélanger croquettes et pâtées pour profiter des bienfaits de chacun. En cas de doute, il est tout à fait possible - et même recommandé - de se tourner vers un vétérinaire ou un nutritionniste pour animaux.

Dernière modification : 09/28/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.

Commentaires sur cet article

A quand un permis pour détention d'animaux de compgnie?
Comme pour la chasse!
Merci pour l'info peta nourriture*
Man

   
Par manfred

Je suis un amoureux des animaux et un dingue des chats, je partage ma vie avec 4 d'entre eux, je les photographie, les filme et les dessine.
La plupart des grandes marques testent leurs produits ... sur les animaux en les torturant d'une maniere totalement ignoble et abjecte!
De plus, la viande utilisee provient de parties non propres a la consommation: animaux malades, bourres d'antibiotiques et autres saloperies chimiques.
Ces fabricants ajoutent egalement des conservateurs, des colorants et vitamines extremement dangereux pour la sante de vos animaux, ceci peut causer de graves maladies comme la destruction des reins et entrainer la mort de votre compagnon.
Cette page est en anglais, mais je pense qu'en recherchant un peu sur le net, vous devriez trouver des infos en francais.
Autre solution, cuisiner soi meme pour vos chats ou chiens, c'est toujours mieux que de leurs faire bouffer ces m....!
Boycottez toutes les grandes marques. Ces pourries testent tous sur les animaux!
Voir aussi l'enquete (+ video) menee par Peta, qui donne egalement une liste de marques respectueuses de nos animaux de compagnie:
Faites circuler l'info!
Je me bat pour les droits des animaux, d'avance merci pour votre aide!

0    0
Par olivier grandovec

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet

Articles sur le même thème