Le pothos et le chat : toxicité, symptômes, comment réagir...

Un pothos en pot sur une table

Modérément toxique

 

Originaire de Polynésie française, le pothos (de nom scientifique Epipremnum aureum) est une plante grimpante qui conserve des feuilles vertes toute l'année, et qui est largement cultivée comme plante d'intérieur dans les régions tempérées. On l'appelle parfois aussi Scindapsus doré, par analogie avec le véritable scindapsus.

 

Il est souvent confondu avec certaines espèces de philodendron - notamment Philodendron scandens, lui aussi cultivé couramment en intérieur. Il faut dire qu'il est difficile de distinguer les deux plantes : seuls quelques détails comme la texture des feuilles ou la finesse des tiges permettent de faire la différence entre un pothos et un philodendron.

 

Comme ce dernier, le pothos est toxique pour les chats : mieux vaut donc le tenir éloigné des petits félins de la maison.

Pourquoi le pothos est-il toxique pour le chat ?

Comme le philodendron, le pothos est une plante toxique pour les chats. Sa sève contient en effet de l'oxalate de calcium, une substance qui lorsqu'elle entre en contact avec une muqueuse provoque une sévère irritation, voire une brûlure.

 

L'« avantage » de cette substance est que ses effets sont quasiment immédiats : en quelques secondes à peine, le chat à qui il prendrait l'envie de grignoter une feuille ou une tige de pothos ressentirait immédiatement une sensation désagréable au niveau de la gueule, ce qui devrait le conduire à recracher aussitôt et à ne plus s'approcher de la plante. Ainsi, il est rare que les cas d'intoxication au pothos soient sévères.

Les symptômes d'intoxication au pothos chez le chat

Un chat qui mâchonne une feuille ou une tige de pothos a toutes les chances de ressentir une violente irritation à l'intérieur de la gueule. Cela se traduit par une douleur locale, une salivation excessive, et un gonflement de la gueule pouvant même gêner la respiration dans les cas les plus graves.

 

Ces symptômes devraient l'inciter à recracher ce qu'il a en bouche et ne plus chercher à s'approcher de la plante. Si malgré tout il en avale, il risque alors de souffrir de troubles digestifs divers : diarrhée, vomissements, douleurs d'estomac... Il est heureusement rare que les choses aillent plus loin que cela.

Que faire si mon chat a mangé du pothos ?

Si on soupçonne son chat d'avoir mangé du pothos, ou si on le prend sur le fait, il est préférable de contacter sans attendre un vétérinaire ou à défaut un centre antipoison pour animaux. Ce sont en effet les personnes les mieux placées pour prodiguer des conseils concernant la meilleure façon de réagir en cas d'intoxication. En général, dans le cas d'une ingestion de pothos, elles recommandent de rincer la bouche du chat avec de l'eau : cela permet de la débarrasser des substances toxiques et donc de soulager la sensation de brûlure.

 

Ensuite, une visite dans une clinique vétérinaire peut être conseillée en fonction de l'état de santé de l'animal et de la quantité de pothos qu'il a pu ingérer. Le vétérinaire se charge alors de soulager les éventuels symptômes digestifs, voire de prévenir leur apparition. Si le chat vomit beaucoup et/ou a une diarrhée importante, il peut éventuellement le mettre sous perfusion quelques heures à quelques jours pour le réhydrater.

Mise en garde

Les propos et conseils formulés ici ne remplacent pas l'expertise d'un professionnel, d'autant que chaque chat est unique. En cas de besoin ou de doute, il convient donc de se tourner vers un vétérinaire.

Commentaires sur cet article

Article intéressant et il faut effectivement faire en sorte que nos petits félins n'approchent pas ces plantes
Perso j'ai trouvé une alternative, je mets du poivre dans la terre et ça marche :-)

   
Par Patricia

Cette liste est très utile. Dommage que je ne l'ai pas lu avant que mon chaton ne mange du lis. Je regrette que les étiquettes des fleurs et plantes ne mentionnent pas que leurs plantes peuvent tuer l'un des principaux animaux de compagnie des français.

+1    0
Par Kililou

Merçi de votre diffusion de la liste des plantes toxiques pour les chats. J'en connaissais une bonne partie, mais loin d'immaginer que l'hortensia (si beau) en faisait partie. En somme, il faut "eduquer" nos petits félins, à ne pas toucher les plantes. Je possède une véritable forêt vierge chez moi, plantes exotiques pour laplupart, très toxiques, et chaque fois que minou s'en est approché, il a reçu plusieurs jet d'un pulvérisateur d'eau, si bien que maintenant il ne les regarde même plus, je l'ai surpris à s'en approcher, doucement, avec un mouvement de méfiance, car il a associé approche de plante/pulvérisation, et c'est très bien. diffuser votre article à grande échelle

+1    0
Par Martine RAYMOND

Comme Martine, je trouve cela très utile... surtout, quand comme moi, on n'y connait rien en plantes. Pour les "incultes" dans mon genre, il existe sur Internet des listes avec photos. Malheureusement on ne sait jamais de quoi sont garnis les autres jardins visités par nos amours!

+1    0
Par valmong