Le lierre est-il toxique pour le chat ?

Du lierre rampant sur une maison

Faiblement toxique

 

Le lierre fait partie de ces plantes qui ne sont plus à présenter, tant on les rencontre partout - notamment dans les régions tempérées telles que l'Europe ou l'Amérique du Nord. Il s'agit en fait d'une liane, qui possède la particularité de grimper et/ou de ramper, et qui de ce fait est capable de se répandre sur de grandes surfaces. Son nom scientifique est Hedera : il en existe environ 12 espèces différentes, la plus répandue étant le lierre commun, ou lierre grimpant (Hedera helix).

 

Doté de tiges ligneuses - c'est-à-dire de même nature que le bois -, le lierre n'est pas vraiment une herbe, mais plutôt un arbrisseau rampant ou grimpant. D'apparence assez fragile tant qu'il est encore petit, il peut rapidement prendre des dimensions impressionnantes lorsqu'il grandit. Il a besoin de beaucoup de lumière pour fleurir et se reproduire : c'est pourquoi il s'accroche aux arbres et aux surfaces verticales pour s'élever et atteindre une zone suffisamment ensoleillée pour produire des fleurs qui se transforment ensuite en petites baies noires.

 

Cette particularité ne fait toutefois pas de lui un parasite, car contrairement à ce que l'on croit parfois, il ne nuit généralement pas aux arbres sur lesquels il grimpe. C'est même plutôt l'inverse : il forme une sorte de barrière végétale autour de leur tronc, et les protège ainsi des conditions extérieures - notamment le froid et la chaleur. Il se distingue donc par exemple du gui, qui lui se nourrit directement de la sève des arbres.

 

Le lierre a beau être un allié de taille pour les arbres, cela ne l'empêche pas d'être toxique pour les chats ainsi que pour d'autres animaux.

Les symptômes de l'intoxication d'un chat au lierre

Les feuilles et les fruits du lierre peuvent irriter le système digestif du chat, causer de la diarrhée et des troubles respiratoires. Plus rarement, la plante peut plonger l'animal dans le coma, voire même causer la mort du chat.

Dernière modification : 10/30/2022.

Commentaires sur cet article

Article intéressant et il faut effectivement faire en sorte que nos petits félins n'approchent pas ces plantes
Perso j'ai trouvé une alternative, je mets du poivre dans la terre et ça marche :-)

   
Par Patricia

Cette liste est très utile. Dommage que je ne l'ai pas lu avant que mon chaton ne mange du lis. Je regrette que les étiquettes des fleurs et plantes ne mentionnent pas que leurs plantes peuvent tuer l'un des principaux animaux de compagnie des français.

+1    0
Par Kililou

Merçi de votre diffusion de la liste des plantes toxiques pour les chats. J'en connaissais une bonne partie, mais loin d'immaginer que l'hortensia (si beau) en faisait partie. En somme, il faut "eduquer" nos petits félins, à ne pas toucher les plantes. Je possède une véritable forêt vierge chez moi, plantes exotiques pour laplupart, très toxiques, et chaque fois que minou s'en est approché, il a reçu plusieurs jet d'un pulvérisateur d'eau, si bien que maintenant il ne les regarde même plus, je l'ai surpris à s'en approcher, doucement, avec un mouvement de méfiance, car il a associé approche de plante/pulvérisation, et c'est très bien. diffuser votre article à grande échelle

+1    0
Par Martine RAYMOND

Comme Martine, je trouve cela très utile... surtout, quand comme moi, on n'y connait rien en plantes. Pour les "incultes" dans mon genre, il existe sur Internet des listes avec photos. Malheureusement on ne sait jamais de quoi sont garnis les autres jardins visités par nos amours!

+1    0
Par valmong