Le jasmin et le chat : toxicité, symptômes, comment réagir...

Le jasmin est-il toxique pour le chat ?

Modérément toxique

 

Bien connu et apprécié pour ses jolies petites fleurs et son puissant parfum, le jasmin est une plante ornementale, souvent grimpante, globalement originaire d'Asie même si on le cultive désormais aussi ailleurs (notamment en Europe).

 

Il en existe plus de 200 espèces différentes au total, dont les suivantes :

  • le jasmin blanc, Jasminum officinale, avec une floraison blanche très abondante ;
  • le jasmin d'Espagne, Jasminum grandiflorum, qui possède de grandes fleurs blanches teintées de rouge ;
  • le jasmin rose, Jasminum polyanthum, avec des fleurs blanches à l'intérieur et roses à l'extérieur.

 

D'autres espèces sont appelées « jasmin » mais appartiennent en fait à d'autres types de plantes. C'est le cas de :

  • Trachelospermum jasminoides, appelé jasmin étoilé ou faux jasmin ;
  • Gelsemium sempervirens, appelé jasmin de Caroline ou jasmin de Virginie.

 

Ce sont surtout ces dernières espèces qui sont problématiques pour les animaux de compagnie, notamment les chats. Elles peuvent en effet présenter un risque de toxicité si elles sont ingérées.

Pourquoi le jasmin est-il toxique pour le chat ?

Dans l'ensemble, tous les jasmins peuvent causer des problèmes de santé s'ils sont avalés - notamment des problèmes digestifs. Ce sont toutefois surtout les espèces de faux jasmin (notamment le jasmin étoilé et le jasmin de Caroline) qui sont considérées comme les plus toxiques pour le chat - comme d'ailleurs pour le chien ou l'humain.

 

La raison est que la sève de ces plantes renferme des alcaloïdes, qui sont des molécules à base d'azote ayant une action délétère sur l'organisme. En particulier, elles provoquent une irritation plus ou moins grave lorsqu'elles entrent en contact avec la peau ou une muqueuse. C'est cette irritation qui est responsable de la toxicité du jasmin, et qui peut même le rendre mortel en cas d'ingestion importante - ce qui heureusement reste rare.

 

Toutes les parties de la plante sont susceptibles d'être dangereuses si elles sont avalées : les fleurs, les feuilles, les tiges et même les racines. Ce sont toutefois surtout les feuilles qu'un chat a des chances de mâchouiller voire d'avaler.

Les symptômes d'intoxication au jasmin chez le chat

Un chat qui mange des feuilles ou d'autres parties d'un jasmin toxique commence généralement par ressentir des problèmes digestifs classiques : nausées, vomissements, salivation, diarrhées... De la fatigue est également possible.

 

En général, il est que les choses aillent plus loin, car le chat n'avale qu'une toute petite quantité de feuilles. Si malgré tout la quantité ingérée est importante, d'autres symptômes peuvent apparaître, notamment des problèmes nerveux (paralysie, tremblements, convulsions...) et/ou des difficultés cardiaques et respiratoires. Heureusement, il y a peu de chances que cela se produise, mais mieux vaut tout de même se montrer vigilant.

Que faire si mon chat a mangé du jasmin ?

Un chat a généralement peu de chances de mâchouiller des feuilles ou d'autres parties du jasmin, et même s'il le fait, il est probable qu'il n'en avale qu'une toute petite quantité. Si on le surprend en train d'agir de la sorte, mieux vaut tout de même contacter un vétérinaire (le sien de préférence) ou un centre antipoison pour animaux, et leur décrire la situation.

 

L'idéal est de leur communiquer le nom de l'espèce de jasmin dont il s'agit, car toutes n'ont pas la même toxicité : c'est donc une information importante à leur transmettre. À défaut, mieux vaut prendre quelques photos de la plante (notamment de ses feuilles et/ou fleurs) pour aider à son identification.

 

En fonction de l'espèce concernée et de la quantité ingérée, le vétérinaire ou le centre antipoison recommande différentes actions pour limiter la gravité de l'intoxication : selon les cas, ils peuvent conseiller de faire vomir l'animal, de lui donner du charbon actif, voire de se rendre d'urgence dans une clinique vétérinaire pour une prise en charge adéquate - à l'aide notamment de médicaments.

Commentaires sur cet article

Article intéressant et il faut effectivement faire en sorte que nos petits félins n'approchent pas ces plantes
Perso j'ai trouvé une alternative, je mets du poivre dans la terre et ça marche :-)

   
Par Patricia

Cette liste est très utile. Dommage que je ne l'ai pas lu avant que mon chaton ne mange du lis. Je regrette que les étiquettes des fleurs et plantes ne mentionnent pas que leurs plantes peuvent tuer l'un des principaux animaux de compagnie des français.

+1    0
Par Kililou

Merçi de votre diffusion de la liste des plantes toxiques pour les chats. J'en connaissais une bonne partie, mais loin d'immaginer que l'hortensia (si beau) en faisait partie. En somme, il faut "eduquer" nos petits félins, à ne pas toucher les plantes. Je possède une véritable forêt vierge chez moi, plantes exotiques pour laplupart, très toxiques, et chaque fois que minou s'en est approché, il a reçu plusieurs jet d'un pulvérisateur d'eau, si bien que maintenant il ne les regarde même plus, je l'ai surpris à s'en approcher, doucement, avec un mouvement de méfiance, car il a associé approche de plante/pulvérisation, et c'est très bien. diffuser votre article à grande échelle

+1    0
Par Martine RAYMOND

Comme Martine, je trouve cela très utile... surtout, quand comme moi, on n'y connait rien en plantes. Pour les "incultes" dans mon genre, il existe sur Internet des listes avec photos. Malheureusement on ne sait jamais de quoi sont garnis les autres jardins visités par nos amours!

+1    0
Par valmong