Les symptômes digestifs chez le chat

Les symptômes digestifs chez le chat

L'appareil digestif du chat, tout comme celui du chien, est plus sensible que celui de l'Homme : il n'est donc pas si rare qu'il souffre parfois de troubles digestifs. Mais ces troubles peuvent aussi avoir des causes plus graves : pour cette raison, il est important de ne pas passer à côté, même s'il ne faut pas non plus pour autant s'inquiéter outre mesure.


Quoi qu'il en soit, les symptômes digestifs sont rarement caractéristiques d'une pathologie bien particulière : ils suffisent donc rarement pour établir un diagnostic fiable.

Amaigrissement

Amaigrissement

L'amaigrissement soudain, c'est-à-dire une perte brutale de poids, est toujours le symptôme d'un problème de santé.

 

Il va souvent de pair avec une baisse d'appétit du chat, qui peut elle-même avoir de nombreuses origines : un stress important, un problème de dents ou de gencives qui rend la mastication et/ou l'ouverture de la bouche douloureuse, des vers digestifs (ténia...), une gastro-entérite, etc. D'autres symptômes tels que des vomissements ou une prostration sont alors généralement présents.

 

Dans certains cas, l'amaigrissement s'accompagne paradoxalement d'un appétit décuplé. Dans ce cas, il s'agit probablement d'hyperthyroïdie, une maladie hormonale touchant surtout les chats âgés et qui accroît considérablement leurs besoins alimentaires quotidiens.

Boulimie (augmentation de l'appétit)

Boulimie (augmentation de l'appétit)

Certaines maladies ou médicaments peuvent augmenter l'appétit du chat. C'est le cas par exemple d'une hyperthyroïdie (qui touche surtout les animaux âgés mais pas que), du diabète ou encore d'une carence en nutriments. Il s'agit d'un symptôme différent de la gloutonnerie, qui correspond à un animal mangeant trop vite.

 

Dans les cas les plus prononcés, l'animal peut finir par devenir boulimique, c'est-à-dire obsédé par le fait de manger, jusqu'à s'en rendre malade. Si la situation se prolonge, il y a alors de grandes chances qu'il finisse par prend du poids voire devenir obèse.

Constipation

Constipation

Un chat en bonne santé et qui mange correctement défèque une à deux fois par jour. S'il n'y parvient pas, ou si ses selles sont petites, sèches, plus dures que d'habitude, et parfois accompagnées de petits saignements, il est probablement constipé. La perturbation de son transit alimentaire peut également lui faire perdre l'appétit, le faire vomir ou faire gonfler légèrement son ventre.

 

Les causes d'une constipation chez le chat sont nombreuses : il peut s'agir par exemple d'un simple problème passager (lié au stress ou à l'alimentation par exemple), d'un trouble digestif (tumeur, objet ou boule de poils coincé(e) dans les intestins...), ou d'une conséquence du vieillissement, le transit se faisant plus difficilement avec les années.

Diarrhée

Diarrhée

Un chat qui a la diarrhée peut avoir divers problèmes de santé : une cause courante est un changement d'alimentation trop brutal, mais il peut également s'agir d'une gastro-entérite, d'une occlusion partielle des intestins, de vers digestifs, etc. Les selles sont parfois accompagnées de sang.

 

Lorsqu'elle dure moins de deux semaines, la diarrhée est qualifiée d'aigüe ; dans le cas contraire, elle est dite chronique. Dans les deux cas, il existe un risque important de déshydratation du chat, en particulier si celui-ci est très jeune ou très âgé. Elle ne doit donc pas être sous-estimée.

Gonflement abdominal

Gonflement abdominal

Un gonflement abdominal est souvent associé à tort à un repas trop copieux. Pourtant, dans la pratique, un chat n'est définitivement pas censé avoir un abdomen gonflé : il s'agit le plus souvent d'un signe de souci de santé plus ou moins grave.

 

Ainsi, parmi les causes possibles, figurent notamment la constipation (elle-même pouvant avoir des origines variées), une infestation par des vers internes, un cancer, ou encore une maladie virale telle que la péritonite infectieuse féline (PIF). Dans tous les cas, d'autres symptômes sont généralement présents. Il est donc important de contacter un vétérinaire sans attendre.

Perte d'appétit (anorexie)

Perte d'appétit (anorexie)

L'anorexie, ou manque d'appétit du chat, peut être due à des causes passagères telles que des températures élevées ou un stress temporaire (par exemple à la suite d'un déménagement avec son chat). Dans ces cas-là, l'appétit revient généralement de lui-même au bout d'un jour ou deux.

 

Il existe toutefois des causes plus graves, qui se manifestent de manière légèrement différente. Par exemple, si le chat semble vouloir manger mais en est incapable, ou s'il commence à se nourrir mais éprouve des difficultés ou des douleurs à la mastication ou la déglutition, il s'agit vraisemblablement d'un problème important, comme une infection dans la bouche ou une tumeur digestive (une mauvaise haleine du chat accompagne alors souvent la baisse d'appétit).

Polydpsie (fait de boire beaucoup)

Polydpsie (fait de boire beaucoup)

Les félins ne sont pas connus pour être de grands buveurs d'eau. Par exemple, un chat boit en moyenne environ 50 mL d'eau par jour et par kilogramme de masse corporelle : pour un individu de 5 kg, cela correspond donc à seulement 250 mL par jour.

 

Dans certains cas, il lui arrive de boire beaucoup plus que cela. Lorsqu'il dépasse 100 mL par jour et par kg, on parle alors de polydipsie. Celle-ci peut avoir des causes tout à fait normales : par exemple, s'il fait chaud, la consommation en eau augmente mécaniquement. Un stress passager modifie aussi parfois la prise.

 

En revanche, s'il ne semble pas y avoir de raison évidente à la polydipsie, la cause sous-jacente est peut-être plus profonde et plus grave. Par exemple, du diabète, une insuffisance rénale, une forte fièvre et certaines tumeurs provoquent parfois une augmentation anormale de la sensation de soif. Par conséquent, il est préférable de contacter un vétérinaire, en particulier si la situation dure plus de quelques jours.

Prise de poids

Prise de poids

Une prise de poids excessive survient généralement lorsque l'alimentation n'est pas en adéquation avec les besoins nutritionnels du chat. C'est le cas notamment s'il mange trop ou si sa ration est trop riche par rapport au niveau d'exercice physique qu'il réalise au quotidien. Elle est donc particulièrement fréquente chez les vieux chats, qui deviennent moins actifs et ont plus de mal à éliminer les graisses de leur organisme.

 

Dans certains cas, la prise de poids découle plutôt d'un problème métabolique tel qu'un dérèglement hormonal, une maladie du foie ou une défaillance cardiaque. Et bien évidemment, les chattes gestantes grossissent beaucoup, en particulier vers la fin de leur grossesse.

Vomissement

Vomissement

Un chat qui vomit de temps en temps n'a rien d'inquiétant. En effet, c'est sa façon à lui de purger son appareil digestif de divers éléments qui l'encombrent, comme des poils avalés pendant la toilette ou des vers parasites.

 

En revanche, si les vomissements sont importants ou fréquents, ils sont alors souvent le signe d'un problème plus grave, tel qu'une pancréatite, une insuffisance hépatique ou encore un empoisonnement du chat, si celui-ci a par exemple ingéré des produits toxiques (plantes, raticides...). D'autres symptômes sont alors généralement présents, tels que des diarrhées et de l'apathie.

 

Comme pour la diarrhée, des vomissements conséquents sont susceptibles de causer une déshydratation, en particulier sur des sujets fragiles. Il est donc impératif d'en surveiller l'évolution et contacter un vétérinaire si la situation perdure.

Dernière modification : 18/10/2021.