La greffe de rein chez le chat : méthode, prérequis, prix...

Un chat gris et blanc couché dans l'herbe

Avec les progrès de la médecine, un grand nombre de maladies et de problèmes de santé peuvent être soulagés voire totalement guéris avec divers médicaments. Mais ce n'est pas toujours suffisant pour avoir un chat en bonne santé. En particulier, certains organes vitaux sont difficiles à réparer une fois qu'ils sont dégradés : il faut alors les remplacer totalement, lorsque c'est possible. C'est ce que l'on appelle la greffe.


Chez le chat, ce sont surtout les reins qui sont concernés, car ils tendent à mal vieillir et peuvent même être attaqués par des maladies - notamment l'insuffisance rénale. Mais la greffe de rein pose un certain nombre de problèmes, raison pour laquelle elle est encore peu pratiquée de nos jours. Voici tout de même une petite présentation de la méthode.

Qu'est-ce qu'une greffe de rein ?

Un chat malade est allongé à moitié endormi sur le lit

La greffe de rein, ou transplantation rénale, est comme son nom l'indique une opération qui permet de remplacer le rein défaillant par un autre fonctionnel, lui-même prélevé sur un donneur compatible avec le receveur.

 

Les reins sont des organes vitaux, qui permettent notamment de filtrer le sang pour le débarrasser des déchets et toxines. Le chat comme le chien, l'humain et beaucoup d'autres mammifères, possède deux reins, mais un seul lui suffit pour vivre. Si les deux reins dysfonctionnent, que ce soit à cause de la vieillesse, d'une maladie, d'une malformation..., les déchets s'accumulent dans l'organisme et ont différents effets délétères sur des organes - notamment le cerveau. C'est là qu'intervient potentiellement la greffe de rein.

 

Concrètement, cette dernière consiste à retirer un des deux reins d'un chat en bonne santé, puis de transplanter ce rein sur un chat malade. De cette façon, les deux animaux ont chacun un rein opérationnel, capable de jouer correctement son rôle et qui leur permet ainsi de vivre à peu près normalement.

Comment se déroule une greffe de rein chez le chat ?

Un vétérinaire en train d'opérer un chat sous anesthésie

La greffe de rein se pratique en deux temps :

  • le retrait d'un rein sur un chat en bonne santé (dit donneur) ;
  • sa transplantation sur le chat malade (dit receveur).

 

Ces deux interventions se pratiquent évidemment sous anesthésie générale. Il s'agit d'opérations plutôt lourdes, qui nécessitent de longues heures de travail et des compétences précises que tous les vétérinaires ne possèdent pas. Les reins d'un chat sont en effet fortement vascularisés (beaucoup plus que ceux d'un humain) : il faut donc faire preuve de beaucoup de précaution pour les manipuler sans risque.

Où est pratiquée la greffe de rein chez le chat ?

Un chat avec une collerette se repose après une opération

La greffe du rein chez les animaux en général et les chats en particulier est pour l'heure encore très peu pratiquée, faute de vétérinaires formés et de capacité à trouver rapidement un donneur compatible.

 

Dans des pays comme la France ou la Belgique, seuls quelques cas de greffes ont été réalisés à ce jour. Dans des pays comme le Royaume-Uni ou les Etats-Unis en revanche, c'est une intervention un peu plus courante, même si elle reste rare.

Les prérequis pour la greffe de rein chez le chat

Deux Devon Rex aux yeux bleus côte à côte sur le lit
Trouver un chat compatible pour la greffe n'a rien d'évident

La greffe de rein ne se pratique pas facilement chez le chat.

 

En effet, il faut pour cela :

  • que les autres organes soient encore en bon état ;
  • que l'animal soit assez jeune et robuste pour supporter l'intervention ;
  • qu'il ne souffre pas d'une maladie comme le sida (FIV) ou la leucose ;
  • que l'on parvienne à trouver un donneur compatible pour éviter un rejet de la greffe, ce qui peut prendre du temps.

 

Pour cette raison, elle n'est pas possible pour tous les chats.

Le prix d'une greffe de rein chez le chat

Un chat roux joue avec des billets de banque

La greffe de reins est très coûteuse chez le chat. En effet, il s'agit d'une opération très délicate (les reins des chats sont en effet beaucoup plus vascularisés que ceux des humains par exemple) et qu'il faut la réaliser deux fois : la première fois sur le donneur, la seconde sur le receveur. Le fait que très peu de vétérinaires soient formés à cette intervention ne simplifie pas non plus la tâche.

 

Ainsi, le prix d'une greffe de reins pour un chat est de l'ordre de 6000 euros en France, et entre 12.000 et 15.000 dollars aux Etats-Unis (c'est-à-dire entre 10.000 et 13.000 euros). Ce n'est donc clairement pas à la portée de tout un chacun - surtout s'il faut y ajouter le prix du trajet dans le cas où l'on souhaite faire le déplacement dans un tel pays pour y faire opérer son chat.

 

Il faut également savoir que les assurances santé pour animaux ne sont pas nombreuses à prendre en charge les dépenses liées à de telles interventions. C'est d'autant plus vrai que les problèmes de reins se manifestent souvent à un âge avancé de la vie : or, beaucoup d'assurances cessent de couvrir les dépenses vétérinaires au-delà d'un certain âge.

Conclusion

La greffe de rein est une opération plutôt courante chez l'être humain, mais encore rare chez les animaux - notamment le chat. Elle peut être intéressante lorsque les deux reins sont dysfonctionnels - en particulier lors d'une insuffisance rénale - mais n'est pas faisable chez n'importe quel animal.

Mise en garde

Les propos et conseils formulés ici ne remplacent pas l'expertise d'un professionnel, d'autant que chaque chat est unique. En cas de besoin ou de doute, il convient donc de se tourner vers un vétérinaire.
Dernière modification : 26/01/2023.