Le CBD pour chat : bienfaits, dosage, effets secondaires...

Un chat roux couché à côté d'un flacon de CBD

Les chats ont beau avoir une santé assez robuste - leur espérance de vie est plutôt longue pour des animaux de cette taille -, ils peuvent malgré tout eux aussi tomber malades. Par ailleurs, ils sont particulièrement sujets au stress - bien plus que les chiens par exemple -, même si cela ne se voit pas forcément de prime abord.


Heureusement, toutes sortes de médicaments existent et permettent de les traiter plus ou moins efficacement. Ceux-ci sont toutefois généralement lourds pour l'organisme, avec un risque plutôt élevé d'effets secondaires - en tout cas sur le long terme. C'est pourquoi les traitements naturels attirent de plus en plus : ils pourraient selon les cas constituer une alternative intéressante aux médicaments classiques. Le CBD est l'un d'entre eux.


En quoi consiste-t-il exactement ? Dans quels cas peut-il être utile pour le chat ? Comment choisir du CBD et l’administrer sans danger à son animal de compagnie ?

Qu'est-ce que le cannabidiol (CBD) ?

Des feuilles de chanvre et de l'huile de CBD

Le CBD, acronyme pour cannabidiol, est un cannabinoïde, c’est-à-dire un composant chimique issu du chanvre, la plante à partir de laquelle on produit le cannabis.

 

De ce que l'on en sait, il est connu et utilisé depuis au moins le début de notre ère. Il a pendant longtemps été destiné aux humains, mais on l'utilise désormais aussi pour les animaux - notamment les animaux de compagnie tels que les chats. Ce n'est toutefois que depuis 1963 que l'on connaît sa structure précise, comme l'indique l'étude « Hashish—I : The structure of Cannabidiol » publiée dans la revue Tetrahedron.

 

Pour ce que l'on en sait aujourd'hui, le CBD posséderait toutes sortes de propriétés intéressantes : en particulier, il atténuerait le stress et la douleur. Ce n'est toutefois pas un médicament (son effet thérapeutique n'est pas encore complètement avéré), ni non plus une drogue comme le cannabis (les effets négatifs sur l'organisme sont limités).

 

Le CBD s'utilise le plus souvent sous forme d'huile : il est en fait dilué dans des huiles végétales (chanvre, olive, coco...) ou animales (notamment de saumon). On l'intègre parfois aussi dans d'autres sortes de préparations (shampoing, croquettes, baume...) même si cela est plus rare.

Dans quels cas le CBD peut-il être utile pour un chat ?

Un gros chat gris allongé à côté d'huile de CBD

Si l'on en croit sa réputation, le CBD aurait toutes sortes de bienfaits : il pourrait en particulier aider à lutter contre la douleur et le stress. Certains lui prêtent également des vertus contre les inflammations, les crises d'épilepsie, le cancer...

 

Ces propriétés ne sont toutefois pas forcément avérées pour les humains comme pour les animaux. C'est même encore pire pour les chats, qui pour l'heure ont fait l'objet de très peu d'études scientifiques. Pour cette raison, la recherche sur le cannabidiol doit se poursuivre pour savoir quelles sont précisément ses propriétés.

 

Voici malgré tout ci-dessous une présentation de ce que l'on sait à ce jour sur le CBD et ses bienfaits pour les chats.

Pour soulager la douleur

Un chat avec un air malade et mécontent est couché sur le lit

Une des principales vertus - supposées - du CBD est sa capacité à atténuer la douleur, voire à la faire disparaître. C'est vrai en particulier si celle-ci est chronique, c'est-à-dire dure dans le temps, voire a tendance à s'aggraver - comme cela se produit par exemple en cas d'arthrose ou d'arthrite.

 

C'est en tout cas ce qu'indique différentes études. On peut citer par exemple à celle intitulée « A case report of CBD and THC as analgesic therapy in a cat with chronic osteoarthritic pain » et publiée en 2923 dans la revue Veterinary Medicine and Science. Elle s'est intéressée à un chat souffrant de douleurs chroniques : au bout de 30 jours d'administration quotidienne de CBD, une nette diminution de la douleur était enregistrée, ainsi qu'une amélioration significative de sa mobilité.

 

Une autre étude, intitulée cette fois « Placebo-Controlled Trial of Daily Oral Cannabidiol as Adjunctive Treatment for Cats with Chronic Gingivostomatitis » et publiée en 2923 dans la revue Animals, s'est quant à elle intéressée aux douleurs causées par une gingivostomatite (une inflammation des gencives et de la cavité buccale). Elle a montré que les chats à qui on a donné du CBD deux fois par jour pendant 15 jours ont vu une nette amélioration de leur condition par rapport à ceux appartenant au groupe placebo.

 

Ces données sont encourageantes, puisqu'elles semblent montrer que le CBD pourrait constituer un traitement intéressant pour soulager les douleurs dont souffrent les chats dans diverses situations. Ils sont toutefois insuffisants pour conclure sur ce sujet : d'autres études sont donc nécessaires pour confirmer et même approfondir ces premiers résultats.

Pour réduire le stress

Un chat tricolore inquiet est allongé sur un lit

Le CBD pourrait constituer un traitement intéressant pour réduire le stress.

 

C'est en tout cas ce qu'indique l'étude intitulée « Is cannabidiol (CBD) effective to ease separation anxiety? » et publiée en 2024 dans la revue scientifique Heliyon. Elle a mis en évidence le fait que les chats à qui l'on avait administré du CBD pendant deux semaines montraient moins de signes de détresse lorsqu'ils étaient séparés de leurs propriétaires que ceux qui appartenaient au groupe placebo. Cela semble indiquer que le cannabidiol aurait pour effet d'atténuer le stress et l'anxiété.

 

Il n'existe pas beaucoup d'autres études scientifiques sur cette question pour ce qui concerne la gent féline. Par contre, des résultats similaires ont été observés chez la gent féline. On peut citer notamment l'étude intitulée « Daily dosing of cannabidiol (CBD) demonstrates a positive effect on measures of stress in dogs during repeated exposure to car travel » et publiée en 2024 dans le Journal of Animal Science : les chiens qui avaient reçu du CBD étaient globalement moins stressés que les autres lors des trajets en voiture.

 

Pour l'instant, les études manquent pour conclure à ce sujet. Il est toutefois probable que le CBD permette de réduire le stress chez les chats, au moins dans certaines situations.

Les autres usages possibles

Un chat somnolent est allongé sur le lit

En plus du stress et de la douleur, le CBD pourrait permettre de soulager d'autres troubles chez les chats.

 

On peut citer en particulier :

  • la perte d'appétit ;
  • le manque de sommeil ;
  • les inflammations ponctuelles ou chroniques ;
  • les vertiges ;
  • le manque d'énergie ;
  • les courbatures et crampes ;
  • les crises d’épilepsie ;
  • le cancer.

 

Toutefois, trop peu d'études ont été réalisées à ce jour sur ces différents aspects, non seulement chez les chats, mais même chez les autres espèces. Il est donc difficile de se prononcer à ce sujet pour l'instant.

Les effets secondaires du CBD pour les chats

De l'huile de CBD et des feuilles de cannabis sur une table en bois

Si les études manquent pour connaître les bienfaits du CBD avec précision, l'on en sait toutefois un peu plus pour ce qui est de ses effets secondaires. En effet, diverses études ont été réalisées pour savoir s'il était bien toléré par les petits félins.

 

On peut citer notamment l'étude intitulée « Serum Cannabinoid 24 h and 1 Week Steady State Pharmacokinetic Assessment in Cats Using a CBD/CBDA Rich Hemp Paste » et publiée en 2022 dans la revue Frontiers. Elle s'est intéressée à la façon dont l'organisme félin le supportait à très court terme, au bout de 24 heures puis au bout d'une semaine. Il en a résulté que le CBD était globalement bien toléré : aucun effet secondaire significatif n'a été noté.

 

Une autre étude, intitulée cette fois « Safety and tolerability of escalating cannabinoid doses in healthy cats » et publiée en 2021 dans le Journal of Feline Medicine and Surgery, s'est quant à elle intéressée aux effets d'une quantité croissante de CBD. Là encore, le produit a été bien toléré par les chats, sans effet secondaire notable.

 

Tout ceci s'explique notamment par le fait que le CBD n'est ni une drogue ni un psychotrope, contrairement au cannabis. Concrètement, il n'entraîne ni dépendance, ni besoin d'augmenter les doses avec le temps, ni intoxication, ni bad trip (un état de grande angoisse ou de paranoïa). Malgré tout, des effets secondaires sont parfois observés : une salivation excessive, des diarrhées, des vomissements, une somnolence... Ils sont généralement légers et sans gravité, mais des études complémentaires sont nécessaires pour confirmer la non-dangerosité du CBD pour les chats.

Comment choisir du CBD pour son chat ?

Deux flacons d'huile de CBD posés sur une table en bois

On trouve un grand nombre de produits pour chat avec du CBD : ils sont vendus surtout dans certaines boutiques spécialisées, ou éventuellement dans certaines pharmacies. Pour savoir lequel choisir, différents critères sont à prendre en compte : le type de produit (huile, friandise, shampoing, spray...), le pourcentage de cannabidiol, la quantité en THC, le mode de culture, le prix...

 

Quoi qu'il en soit, il est préférable de ne pas donner à un chat du CBD destiné aux humains ou à un autre animal. En effet, ces produits sont susceptibles d'être nocifs pour la gent féline, en particulier s'ils contiennent une trop grande quantité de CBD ou de THC.

Le type de produit

Du CBD sous différentes formes sur une table en bois

Que ce soit pour les chats ou pour les humains, le CBD est le plus souvent vendu sous forme d'huile : il est en fait dilué dans des huiles végétales (chanvre, olive, coco...) ou animales (en particulier de saumon). Mais il est également intégré à des comprimés, des gélules, des croquettes, des friandises, des pâtes, des poudres, des sprays, des baumes, des shampoings... de façon à varier les modes d'administration et à rendre son utilisation plus pratique en fonction des cas.

 

Dans l'ensemble, le CBD sous forme d'huile est à privilégier. En effet, il est plus facile à doser, et le taux de cannabidiol qu'il contient est généralement indiqué avec précision - ce qui n'est pas toujours le cas pour les autres types de produits. Si c'est possible, il est même recommandé d'opter pour une huile de CBD contenant de l'huile de saumon, ou qui soit aromatisé de façon à lui donner un goût de poisson ou de viande : cela facilite la prise.

 

Enfin, un flacon équipé d'un compte-gouttes est plus efficace pour facilement doser et administrer le produit.

Le pourcentage de CBD

De l'huile de CBD et du cannabis sur une table en bois

Le CBD est trop puissant pour être utilisé pur : il est donc toujours dilué, soit dans une huile (végétale ou animale), soit dans d'autres types de préparations (shampoings, croquettes, sprays, friandises, baumes...). Par contre, il peut être présent en quantité plus ou moins importante en fonction des cas et des usages.

 

Ainsi, un produit destiné aux chats contient normalement 5% de CBD au maximum. En général, ce taux est modéré à élevé dans les huiles, et faible (autour de 1% voire moins, lorsqu'il est indiqué) dans les autres types de produits. Il faut savoir qu'il n'influe pas sur la qualité du produit. Par contre, il influe sur son intensité : plus il est élevé, plus ses effets sont forts.

 

Pour ces raisons, il est préférable de choisir :

  • un produit (friandise, croquettes, shampoing...) avec un taux faible de CBD pour un trouble léger ou un usage récréatif ;
  • une huile avec un pourcentage élevé de cannabidiol en cas de trouble sévère : douleur importante, stress chronique... Dans ce cas, mieux vaut demander conseil à son vétérinaire pour savoir quelle quantité de CBD choisir.

Le taux de THC

Un plant de chanvre et le symbole du THC

Comme le CBD, le THC est un cannabinoïde présent dans la plante de chanvre. Mais contrairement à ce dernier, il s'agit d'un psychotrope : il agit sur le psychisme. Concrètement, cela signifie qu'il a des effets assez variés sur le cerveau, dont certains sont importants et même négatifs : dépendance, intoxication, bad trip... C'est d'ailleurs lui qui est à l'origine de l'essentiel des effets délétères du cannabis sur la santé.

 

Selon les cas, il peut arriver que du THC soit extrait du chanvre en même temps que le CBD, et se retrouve alors dans le produit fini. Si la quantité de THC est très faible (de l'ordre de 1%), ses effets sur la santé restent normalement très faibles voire inexistants, et donc le produit est considéré comme sûr. Dans le cas contraire, il peut s'avérer dangereux pour la santé. C'est pourquoi dans un certain nombre de pays, il n'est possible de vendre un produit à base de CBD qu'à condition que le taux de THC qu'il contient soit suffisamment bas : au maximum 0,3% en France ; 0,2% en Belgique ; 1% en Suisse...

 

Quoi qu'il en soit, il est vivement conseillé de donner à son chat un produit à base de CBD contenant 0,2% de THC au maximum, quand bien même la réglementation en vigueur autoriserait un taux plus important. Si l'on peut même opter pour un produit totalement dépourvu de THC, c'est encore mieux.

Le mode de culture

Un homme en train de planter du chanvre dans un champ

Comme pour l'alimentation, mieux vaut privilégier du CBD bio - en particulier s'il doit être administré par voie orale, car il pénètre alors davantage dans l'organisme. En effet, comme les autres cultures, le chanvre peut être cultivé à l'aide de produits dangereux pour la santé : des engrais, des pesticides, des herbicides... Opter pour un produit issu de l'agriculture biologique permet de s'assurer que de telles substances n'ont pas été utilisées, ou en tout cas que l'on n'en retrouve pas dans le produit que l'on consomme.

 

La provenance du chanvre est un autre paramètre à prendre en compte. En effet, celui-ci peut pour des questions de coût être cultivé en Chine, où les normes environnementales et sanitaires sont globalement peu exigeantes, et où des produits chimiques nocifs pour la santé ont des chances d'être employés. Pour cette raison, il est important de choisir du CBD provenant de chanvre cultivé localement, bien plus contrôlé sur le plan sanitaire.

Le prix

Un caddie miniature avec de l'huile de CBD et du cannabis

En général, le prix d'un produit pour chat à base de CBD est assez variable : il dépend en effet non seulement du pourcentage de cannabidiol qu'il contient, mais aussi du type de substance dont il s'agit (huile, croquettes, shampoing...).

 

Cela étant, on peut donner un ordre de grandeur pour quelques cas :

  • entre 20 et 30 euros pour 10 mL d'huile de CBD pour chat contenant 5% de CBD ;
  • autour de 20 euros pour 100 grammes de friandises ;
  • environ 10 euros pour un flacon de shampoing de 250 mL.

Comment donner du CBD à son chat ?

Une femme donne du CBD à un chat noir et blanc

Il ne suffit pas de savoir dans quels cas le CBD peut être utile pour un chat : il faut aussi être en mesure de l'utiliser correctement. En particulier, plusieurs questions se posent : quel mode d'administration privilégier, quel dosage choisir, quel est le meilleur moment de la journée pour en donner à son animal, pendant combien de temps...

 

Quoi qu'il en soit, il est vivement recommandé de ne pas utiliser de CBD sans l'accord préalable d'un vétérinaire. En effet, même s'il s'agit d'un produit naturel, et même si les effets secondaires qu'il occasionne sont a priori limités, il ne faut pas pratiquer l'auto-médication - pour son animal comme pour soi-même. C'est vrai dans tous les cas, mais ça l'est encore plus si l'on souhaite atténuer un trouble sérieux (douleur, stress chronique, inflammation, épilepsie...), car le cannabidiol ne peut être efficace qu'à condition d'être administré dans des conditions bien précises.

Quel mode d'adiministration privilégier ?

Chat qui sent une feuille de cannabis

Le cannabidiol ne s'administre pas de la même façon selon le type de produit.

 

S'il s'agit d'huile de CBD, la meilleure solution - si le chat l'accepte - est de verser les gouttes directement dans sa gueule, dans l'idéal sous sa langue. Le produit pénètre alors plus rapidement dans l'organisme : les effets sont donc ressentis plus rapidement, et l'efficacité est plus élevée. Si toutefois il ne se laisse pas faire (ce qui est possible), on peut alors verser l'huile sur sa nourriture, de façon à faciliter la prise. Mieux vaut privilégier des aliments que les chats aiment beaucoup, comme de la pâtée, de la viande, du poisson ou une friandise : ils ont plus de chances de masquer le goût de l'huile.

 

S'il s'agit d'un shampoing, spray, baume, poudre... à base de CBD, il s'utilise alors directement sur la peau ou le pelage : c'est ce que l'on appelle un usage externe. En fonction du cas de figure, le chat doit être mouillé avant application ou rincé après : la démarche à suivre est normalement indiquée sur la notice du produit en question.

 

Enfin, s'il s'agit de friandises ou de croquettes avec du CBD, elles se donnent par voie orale, de la même façon que leurs équivalents classiques.

Quel dosage du CBD pour un chat ?

Pipette d'un flacon de CBD

Pour que le CBD soit efficace sans être nocif pour la santé, il est important de respecter le bon dosage : en donner trop pourrait causer des effets secondaires, et en donner trop peu risquerait d'être inefficace.

 

Dans l'ensemble, la quantité d'huile à 3% CBD appropriée pour un chat est de 3 à 6 gouttes par prise en moyenne, sachant qu'il faut généralement compter entre une et deux prises par jour. Il faut toutefois être conscient qu'il n'existe pas un dosage qui serait valable pour tous les chats en toutes circonstances. En effet, il dépend entre autres du pourcentage de cannabidiol dans le produit, du trouble éventuel à traiter, ainsi que du gabarit de l'animal. C'est ce qui explique qu'il n'est pas toujours évident de connaître la bonne quantité à donner à son animal.

 

C'est pourquoi il est important de surveiller son chat dans les jours qui suivent le début de l'administration, : cela permet de s'assurer que le dosage est adapté, et que l'organisme le métabolise bien. Si par contre l'on observe des symptômes tels que de la somnolence, une diarrhée, des vomissements..., mieux vaut contacter un vétérinaire au cas où.

Pendant combien de temps en donner ?

Un chat roux somnolent à côté d'un flacon de CBD

Chez un chat comme chez un humain, le CBD fait rarement effet dès l'administration : il faut généralement l'administrer pendant plusieurs jours d'affilée pour commencer à observer ses effets. C'est donc un produit qui se prend dans la durée.

 

Si le trouble que l'on souhaite apaiser est ponctuel, il suffit normalement de commencer la prise 2 ou 3 jours avant, puis d'arrêter une fois que celui-ci est passé. C'est le cas par exemple lorsqu'on cherche à atténuer le stress d'un trajet en voiture à venir.

 

Dans le cas d'un trouble chronique en revanche, la prise est alors généralement continue sur une longue période (plusieurs mois voire davantage), avec éventuellement une pause de temps en temps pour permettre à l'organisme de récupérer. Le mieux pour savoir comment s'y prendre est d'en discuter avec un vétérinaire.

Conclusion

Le CBD peut être très utile pour atténuer - voire faire disparaître - le stress ou une douleur de son chat - en plus éventuellement d'autres troubles. En plus de cela, il provoque a priori peu d'effets secondaires, et ceux-ci sont généralement peu graves et temporaires. Pour autant, il ne faut pas pratiquer l'automédication : qu'il s'agisse d'un médicament classique ou d'un produit naturel, il faut toujours suivre les prescriptions de son vétérinaire avant de se lancer, pour ne pas risquer de nuire à la santé de son animal.

 

Par ailleurs, il faut savoir que si le CBD est globalement sans danger pour la santé, il n'en va pas du tout de même du cannabis, très toxique pour les chats. En effet, celui-ci contient  une grande quantité de THC, qui s'avère dangereuse non seulement sur les humains, mais encore plus sur les animaux. Par conséquent, si l'on est soi-même consommateur de cannabis (ou d'ailleurs de n'importe quelle autre drogue), il faut tout faire pour en protéger son petit félin, car même une petite quantité pourrait le rendre très malade - voire le tuer.

Mise en garde

Les propos et conseils formulés ici ne remplacent pas l'expertise d'un professionnel, d'autant que chaque chat est unique. En cas de besoin ou de doute, il convient donc de se tourner vers un vétérinaire.
Dernière modification : 06/30/2024.