Mon chat mange de l'herbe : pourquoi, et faut-il s'inquiéter ?

Un chat roux clair mange de l'herbe

Même si le chat est un carnivore avéré, il n’est pas rare de le voir manger de l’herbe lorsqu’il est dans le jardin ou de le surprendre en train de grignoter des plantes d’intérieur.


Lorsqu’il ingurgite de l’herbe, on dit qu’il se « purge », mais ce besoin en aliments verts semble en fait avoir plusieurs explications différentes. Encore aujourd'hui, les spécialistes tentent d'y voir plus clair sur ce comportement mystérieux…


Pour quelles raisons un chat peut-il manger de l’herbe ? En a-t-il vraiment besoin ? Dans quelle mesure cela peut-il être dangereux - ou au contraire bénéfique - pour lui ? Faut-il lui fournir des herbes spécifiques, en particulier dans le cas d'un chat d'intérieur ?

Est-ce normal qu'un chat mange de l'herbe ?

Un chat noir qui mange de l'herbe

Bien qu'ils soient des carnivores au sens strict (c'est-à-dire qu'ils ne consomment quasiment que de la viande), les chats peuvent manger de l’herbe et des plantes de manière occasionnelle, quels que soient leur âge et leur mode de vie. Certains ont même tendance à en consommer tous les jours ou presque : c’est le cas par exemple des chats harets, ces individus retournés à l’état sauvage après avoir été abandonnés.

 

De plus, lorsqu'ils chassent et mangent des proies (oiseaux, rongeurs, etc.), les chats ingurgitent aussi les végétaux prédigéré contenus dans l'appareil digestif de ces dernières. Cela contribue d'ailleurs à leur apporter les nutriments qu'ils ne trouvent pas dans la viande et qui sont pourtant nécessaires à leur bonne santé (notamment des vitamines et des minéraux).

 

Ainsi, bien qu’ils soient considérés comme des « carnivores stricts », les chats consomment tout de même des végétaux, même si c’est en très petites quantités. Cela concerne d'ailleurs une très large majorité d'entre eux : d'après les résultats d'un sondage réalisé en 2019 sur 1021 propriétaires de chats, 89% d'entre eux auraient déjà été aperçus en train de grignoter de l'herbe, et 71% l'auraient fait au moins 6 fois au cours de leur vie. Il s'agirait donc d'une pratique loin d'être exceptionnelle.

Pourquoi mon chat mange-t-il de l’herbe ?

Les spécialistes ont plusieurs théories pour expliquer pourquoi un chat mange parfois de l'herbe. La plus probable d'entre elles est la volonté de se purger, mais il existe d'autres possibilités.

Pour se purger

Un petit chaton mordille un brin d'herbe

Lorsqu'on voit un chat manger de l’herbe, la première raison à laquelle on pense est qu’il cherche un moyen de se purger, c'est-à-dire de nettoyer son appareil digestif de ce qui l'encombre. La conséquence est d'ailleurs bien souvent qu'il vomit quelques instants plus tard.

 

Le phénomène de purge est important pour sa santé, car un trop-plein de boules de poils (trichobézoards) qui restent coincées dans l'estomac peuvent obstruer ce dernier et causer diverses pathologies : des vomissements fréquents, une constipation, et même une occlusion intestinale si la quantité de poils est excessive. Il en va de même des restes de proies avalées : plumes, poils, petits os...

 

Ainsi, tout chat a de grandes chances d’avoir de temps en temps besoin de se purger, pour que son transit ne soit pas perturbé. Les races à poil long sont toutefois les plus concernées, puisque leurs boules de poils sont plus importantes et volumineuses. C'est là qu'interviendrait la consommation d'herbe.

 

En effet, l’herbe ingurgitée calmerait les troubles de la digestion et provoquerait un vomissement permettant d’expulser tous les éléments non assimilables par l'appareil digestif. Elle aurait également un effet laxatif, l'aidant donc à faire ses besoins régulièrement et à éliminer plus facilement les éléments non digérés.

Pour éliminer les parasites

Un gros chat tabby mangeant de l'herbe

Manger de l’herbe pourrait aussi aider l'animal à se débarrasser des vers parasites qui colonisent son système digestif. C’est peut-être d'ailleurs ce qui explique qu'un chat d’extérieur a un besoin plus fréquent de se purger qu'un autre qui vit en appartement.

 

En effet, le petit félin a tôt fait d'attraper des vers au dehors : il suffit par exemple qu'il avale une proie elle-même contaminée (une souris, un oiseau...). Vermifuger son chat est toutefois un moyen efficace de prévenir assez facilement ce risque, puisque cela permet à chaque fois de tuer les éventuels vers ingérés avant qu'ils ne deviennent trop gros et ne causent des dégâts sur l'organisme.

Pour absorber des nutriments

Un chat tabby foncé mange des herbes

Manger de l’herbe est un comportement apparu probablement avant la domestication du chat par l’Homme, il y a plusieurs milliers d’années.

 

En effet, obligé de chasser pour survivre, il aurait pris l'habitude de consommer des végétaux en petites quantités pour ingérer les nutriments qu'il ne parvenait pas à obtenir avec un régime strictement carnivore. Les experts évoquent notamment la vitamine B9 (acide folique), qui améliore la production d’hémoglobine et diminue le risque d’anémie. De fait, bien qu’un chat digère assez mal les végétaux car son système digestif n’est pas prévu pour, il peut tout de même en tirer quelques bienfaits.

 

Aujourd'hui, les aliments industriels pour animaux de compagnie contiennent normalement tout ce dont il a besoin pour être en bonne santé. Néanmoins, son instinct le pousserait encore à ingurgiter des végétaux, quand bien même il n’en a pas besoin.

 

Cela étant, manger de l’herbe pourrait aussi être le signe d'une carence en vitamines B ou en fibres. Il est donc important de veiller à offrir à son compagnon une alimentation qui lui offre bien tous les nutriments dont il a besoin, et de se tourner vers un vétérinaire au moindre doute.

Pour se distraire

Pour se distraire

Un chat peut aussi grignoter de l'herbe simplement pour se distraire, s'il a tendance à s'ennuyer. Cela vaut tout particulièrement dans le cas d'un individu cantonné en intérieur, car les distractions se font souvent rares quand il vit entre quatre murs.

 

Grignoter des herbes ou des plantes vertes est alors en quelque sorte le pendant des mordillements et destructions qu'est susceptible de commettre un chien qui s'ennuie. C'est certes moins courant avec un chat, car ce dernier passe plus de temps à dormir et est davantage capable de s'occuper lui-même, mais cela peut tout de même se produire s'il supporte mal la solitude et/ou a un fort besoin de stimulations au quotidien.

 

Ce comportement peut alors s'accompagner d'autres types de dégradations : griffures sur les meubles ou les rideaux, mordillements de câbles ou d'autres petits objets, jets d'urine...

Pour se sentir bien

Un chat roux qui mange des herbes sauvages

Manger de l’herbe répond à des besoins physiologiques, mais également à des besoins éthologiques (c'est-à-dire psychologiques) du chat.

 

En effet, lorsqu’il passe de longues minutes à frotter ses moustaches contre des brins d’herbe, il prend en réalité du plaisir à les flairer, les sélectionner et les mâcher. On ne sait que peu de choses sur cette pratique, mais l’odeur semble être un choix déterminant.

 

Comme il s’agit pour lui d’une distraction, ce phénomène contribue également à son bien-être.

Manger de l’herbe peut-il être dangereux pour un chat ?

Un chat noir qui mange la feuille d'une plante en pot

Manger de l’herbe est un besoin naturel du chat, et il existe très peu de risques liés à cette ingestion.

 

Le principal est lié au fait que son appareil digestif n’est pas conçu pour digérer des végétaux en grande quantité : une consommation excessive est donc susceptible de lui causer des désagréments. S’il en mange plusieurs fois par jour, les vomissements fréquents qui en résultent finissent par irriter la muqueuse de son estomac et engendrer des gastrites aigües. Ils peuvent également irriter sa gorge et causer une touche sèche ou des haut-le-cœur qui à leur tour favorisent les vomissements : il peut alors se retrouver pris dans un véritable cercle vicieux.

 

Dans un autre registre, une intoxication est aussi possible si l’herbe a été traitée avec du désherbant ou un autre produit toxique pour lui. S’il vomit à plusieurs reprises et semble se sentir mal après en avoir ingurgité, cela peut être parce qu’elle l'a empoisonné : il faut alors consulter un vétérinaire sans tarder pour tirer les choses au clair, et le cas échéant qu'il soit pris en charge avant que son état ne s'aggrave.

 

Enfin, il existe des plantes toxiques pour la gent féline (y compris certaines très courantes, comme le gui ou le muguet) : elles peuvent causer un grave empoisonnement s'il en ingère. Si jamais l'animal grignote une de ces plantes en guise d'herbe classique, il peut ainsi tomber très malade - voire en mourir dans les cas les plus graves. Il faut donc veiller à ne pas le laisser manger n'importe quoi, notamment en lui proposant de l'herbe qui soit comestible pour lui.

Faut-il donner de l’herbe à son chat ?

Un chat gris mange de l'herbe à chat

Quels que soient son âge, son sexe et son mode de vie, il est important qu'un chat dispose d’herbe à grignoter à proximité. En effet, dans la mesure où il fait sa toilette plusieurs fois par jour, des boules de poils ont vite tendance à se former dans son tube digestif : il est à tout moment susceptible de ressentir le besoin de se purger pour les évacuer. Il peut aussi souffrir de douleurs gastriques passagères et avoir alors le réflexe de tâcher de s’en débarrasser en grignotant des végétaux.

 

Lorsqu'un chat a accès à l’extérieur, il se débrouille en général pour trouver l’herbe dont il a besoin. En revanche, s’il vit cantonné en intérieur, il peut être tenté de s’en prendre aux plantes de la maison dès lors qu’il n’a rien de mieux à se mettre sous la dent. Évidemment, cela n'est pas forcément du goût de ses maîtres... En outre, un nombre non négligeable de plantes sont toxiques pour la gent féline - y compris certaines courantes dans les maisons, comme les jonquilles ou les tulipes.

 

Mieux vaut donc lui donner de l'herbe de qualité et qui soit comestible pour lui : cela permet de satisfaire ses besoins naturels tout en réduisant la probabilité qu'il s'en prenne aux autres végétaux de la maison. Pour autant, une certaine prudence reste de mise : afin de limiter le risque d’intoxication, il est fortement déconseillé d'avoir une ou des plantes dangereuses pour les chats dans son foyer - ainsi que dans son jardin le cas échéant.

Quel type d'herbe donner à un chat ?

Un chat blanc grignote de l'herbe

Dans le cas d'un chat qui n'a pas accès à l'extérieur et ne peut donc se procurer par lui-même l'herbe dont il a besoin, le mieux est d'en mettre à sa disposition qu'il peut grignoter à tout moment, quand l'envie lui prend.

 

On trouve assez facilement de l'herbe à chat dans le commerce. Elle est le plus souvent composée de pousses de graminées d’avoine, de seigle, de blé ou d’orge : autant de plantes qui ne présentent aucun danger pour lui.

 

Elle est vendue soit sous forme de graines à faire pousser soi-même (ce qui prend quelques semaines à peine), soit de pots ou de barquettes déjà prêts à être utilisés. Dans un cas comme dans l'autre, il faut simplement penser à arroser l'herbe de temps en temps, pour la garder en bon état et ne pas avoir besoin d'en racheter trop souvent. Normalement, il n'est alors nécessaire que de la renouveler que toutes les quelques semaines à quelques mois.

 

Si on n'a pas la main verte, acheter de l'herbe à chat déjà prête est une option d'autant plus intéressante qu'elle ne revient pas vraiment plus cher. Que ce soit en graines ou déjà germée, on peut généralement s'en procurer pour moins de 5 euros.

Mon chat vomit après avoir mangé de l'herbe : faut-il s'inquiéter ?

Un chat gris vomit dans le jardin

Sans que ce soit systématique, il est courant qu'un chat qui vient de manger de l'herbe vomisse peu de temps après. En effet, celle-ci a une vertu dépurative pour lui, ce qui l'aide notamment à se purger : il débarrasse ainsi son appareil digestif de ce qui l'encombre - le plus souvent des boules de poils et/ou des restes de proies.

 

Un chat qui s'apprête à vomir pour se purger commence par émettre des sons rauques avec sa gorge, penche sa tête vers le sol dans une posture caractéristique et se contracte au niveau du ventre ainsi que de la gorge pour faciliter la remontée du contenu de son estomac. Les vomissures correspondantes sont en général peu liquides et assez compactes, contrairement par exemple à des vomissements provoqués par une gastro-entérite ou une toxine.

 

Un tel comportement ne doit pas inquiéter, car il est parfaitement normal. D'ailleurs, le chat ne montre pas de signes de fatigue, perte d'appétit ou maladie après avoir vomi : il retourne aussitôt à ses occupations. Si toutefois les vomissements sont fréquents (plusieurs fois par jour), s'ils sont teintés de sang ou si d'autres symptômes sont présents, c'est peut-être le signe d'un problème de santé - quand bien même l'animal les effectue pour se purger. Dans ce cas, mieux vaut solliciter l'expertise d'un vétérinaire pour tirer les choses au clair.

Peut-on empêcher un chat de manger de l'herbe ?

Peut-on empêcher un chat de manger de l'herbe ?

Il n'existe pas vraiment de moyen d'empêcher totalement un chat d'avoir envie de manger de l'herbe : c'est un comportement instinctif pour lui, qui remonte sans doute à des millénaires et lui est aujourd'hui encore utile dans certaines situations. Si on ne lui fournit pas d'herbe, il risque simplement de se tourner vers autre chose à la place - par exemple d'autres plantes qui elles sont potentiellement toxiques pour lui.

 

On peut toutefois réduire la quantité qu'il en consomme. En effet, s'il se purge tous les jours, c'est peut-être que la quantité de poils qu'il avale en faisant sa toilette est trop importante. Dans ce cas, il peut être judicieux de le brosser un peu plus souvent afin de faciliter l'élimination des poils morts - par exemple tous les deux ou trois jours au lieu d'une fois par semaine. De cette façon, des boules de poils se forment moins fréquemment dans son estomac, et il a donc moins souvent besoin de les éliminer.

 

Il faut également penser à le vermifuger quelques fois par an, pour éviter que des vers colonisent son appareil digestif et lui donnent envie de se purger. C'est même indispensable, car ils représentent un danger pour sa santé du fait des divers problèmes qu'ils peuvent causer - notamment des carences alimentaires s'ils sont nombreux.

 

Enfin, il faut veiller à aménager son logement pour son chat de sorte qu'il s'y sente bien et ait de quoi se divertir suffisamment pour être heureux et ne pas s'ennuyer. C'est particulièrement crucial dans le cas d'un individu qui n'a pas accès à l'extérieur.

Conclusion

Manger, flairer ou mâchouiller de l’herbe et d’autres végétaux est un comportement naturel du chat, qui répond à plusieurs de ses besoins physiques et psychologiques. Cette pratique normalement sans risque peut toutefois s’avérer dangereuse s’il ingurgite de l’herbe traitée avec des produits chimiques ou des plantes qui sont toxiques pour lui. Mieux vaut donc ne pas laisser de place au hasard et lui fournir directement l'herbe qu'on souhaite le voir consommer, en veillant à ce qu'elle soit adaptée pour lui et si possible facilement accessible.

Dernière modification : 09/28/2022.

Discussions sur ce sujet