Les vitamines chez le chat : besoins, carences et excès

Les vitamines chez le chat : besoins, carences et excès

Chez le chat comme chez l'Homme, les vitamines jouent un rôle crucial : elles participent au bon fonctionnement de l'organisme et à la prévention de toutes sortes de maladies. Par conséquent, tout maître digne de ce nom doit avoir à coeur de s'assurer que les besoins en vitamines de son animal sont bien respectés : il s'agit là de la base pour bien nourrir un chat.


Quelles sont les vitamines essentielles pour le chat ? Dans quels aliments pour chat trouve-t-on les vitamines indispensables ? Quelles sont les conséquences d'une carence en vitamines chez le chat, ou au contraire, d'un excès de vitamines ?

Page 1 :
Le rôle des vitamines pour la santé du chat

Qu'est-ce qu'une vitamine ?

Qu'est-ce qu'une vitamine ?

Les vitamines sont des substances organiques qui interviennent dans de nombreux processus essentiels de l'organisme animal. Elles ne sont nécessaires qu'en petite quantité (quelques milligrammes par jour seulement), et contrairement aux protéines, aux lipides et aux glucides, leur consommation n'apporte aucune calorie.

 

Les vitamines sont traditionnellement classées en deux groupes :

 

  • les vitamines hydrosolubles, c'est-à-dire qui sont solubles dans l'eau. Elles ne sont généralement pas stockables par l'organisme et doivent donc être consommées chaque jour pour éviter toute carence. Les excès sont quant à eux éliminés par les selles et les urines. Les vitamines C et du groupe B (B1, B2, B3 ou PP, B5, B6, B8, B9 et B12) appartiennent à cette catégorie ;

 

  • les vitamines liposolubles, c'est-à-dire solubles dans les graisses. Elles sont stockables dans le foie et dans les graisses, de sorte qu'une carence est plus rare et met davantage de temps à se manifester. Mais dans la mesure où elles ne peuvent être éliminées facilement de l'organisme, il existe un risque d'intoxication alimentaire en cas de consommation excessive. Les vitamines A, D, E et K sont considérées comme liposolubles.

 

Les besoins en vitamines diffèrent bien évidemment d'une espèce animale à une autre (ceux du chat ne sont pas les mêmes que les besoins en vitamines du chien ou de l'être humain), mais aussi d'un individu à l'autre selon sa taille, son âge, son sexe et son mode de vie.

Les vitamines essentielles pour le chat

Les vitamines essentielles pour le chat

Chaque vitamine joue un rôle dans la prévention des problèmes de santé du chat :

 

  • la vitamine A contribue à la vision des chats (notamment à leur capacité à voir dans la pénombre), à la santé des tissus, des cellules et des muqueuses, à la formation du cartilage indispensable pour la bonne croissance et la santé des os et des dents, et au cycle de reproduction du chat ;

 

  • les vitamines du groupe B contribuent aux métabolismes énergétiques et cellulaires et permettent de maintenir la peau et le pelage du chat ainsi que ses griffes en bon état ;

 

  • la vitamine C participe à l'élaboration des cartilages, des os et du collagène : elle joue donc un rôle de premier plan lors de la phase de développement et de croissance du chaton. Elle possède également un fort pouvoir antioxydant qui aide à prévenir lla détérioration et le vieillissement prématuré des cellules et des tissus ;

 

  • la vitamine D intervient dans le processus de formation et de solidification du squelette du chat ;

 

  • la vitamine E a une action antioxydante, à l'instar de la vitamine C ;

 

  • la vitamine K intervient fortement dans le mécanisme de coagulation sanguine.

 

Ainsi, le fait de bien équilibrer son alimentation en vitamines permet par exemple de protéger le chat du froid en hiver en renforçant son système immunitaire, d'aider le chaton à bien grandir, et d'entretenir la beauté de son pelage.

Les besoins du chat en vitamines

Les besoins du chat en vitamines

Chez l'Homme comme chez le chat, les vitamines indispensables peuvent être apportées à l'organisme par différents biais :

  • elles peuvent être synthétisées directement par l'organisme ;
  • elles peuvent être apportées par l'alimentation.

 

L'organisme d'un chat est capable de produire lui-même les vitamines C et K selon ses besoins : il n'est donc absolument pas problématique pour sa santé que l'alimentation du chat soit dépourvue de ces nutriments.

 

La vitamine D est, quant à elle, synthétisée sous l'effet du soleil par certains capteurs photosensibles présents au niveau de la peau du chat. Mais dans la mesure où ce dernier ne possède pas assez de cellules réceptrices pour produire de la vitamine D en quantité suffisante, son alimentation doit permettre de compléter les apports afin d'éviter tout risque de carence en vitamine du chat.

 

Toutes les autres vitamines ne peuvent être produites directement par l'organisme félin : elles doivent donc être apportées par l'alimentation dans les quantités quotidiennes suivantes (*) :

  • vitamine A : 5000 UI par kilo ;
  • vitamine B1: 22 mcg par kilo ;
  • vitamine B2 : 110 mcg par kilo ;
  • vitamine B3 : 265 mcg par kilo ;
  • vitamine B5 : 220 mcg par kilo ;
  • vitamine B6 : 22 mcg par kilo ;
  • vitamine B8 : 2,2 mcg par kilo ;
  • vitamine B9 : 4,5 mcg par kilo ;
  • vitamine B12 : 0,5 mcg par kilo ;
  • vitamine D : 500 UI par kilo ;
  • vitamine E : 30 UI par kilo.

 

*1 mcg correspond à 1000 mg. UI signifie Unité Internationale, et l'équivalent en masse d'une UI dépend de la substance considérée.

 

Chez les chats de grande taille, comme le Maine Coon ou le Norvégien, les apports en vitamines doivent donc être plus importants que pour les très petits chats comme le Munchkin ou le Singapura, car leurs besoins le sont tout autant.

 

Ces valeurs ne sont toutefois que des ordres de grandeur, car les besoins d'un chat en vitamines dépendent aussi de son âge, son sexe, son mode de vie et son état de santé. Par exemple, les apports en vitamine A et D doivent être augmentés dans le cas d'un chaton en pleine croissance ou d'une chatte allaitante. Par ailleurs, un chat qui souffre de troubles de la paroi intestinale peut avoir davantage de difficultés à absorber les vitamines de son alimentation : des apports accrus, voire une complémentation alimentaire, peuvent alors être nécessaires.

Les aliments sources de vitamines pour le chat

Les aliments sources de vitamines pour le chat

On retrouve généralement les vitamines dans un grand nombre d'aliments d'origine végétale ou animale.

 

Ainsi, on trouve la vitamine A en grande quantité dans le foie de poisson et de volaille, et en quantité moindre dans le lait et le jaune d'oeuf. Contrairement au système digestif du chien ou de l'Homme, celui du chat ne peut pas convertir en vitamine active les précurseurs de la vitamine A (tels que la bêta-carotène) présents dans certains végétaux colorés. Il faut donc veiller à ce que les apports soient faits à base de "véritable" vitamine A utilisable par l'organisme du chat.

 

La plupart des vitamines du groupe B est présente dans le foie ou les reins des mammifères. Quelques-unes sont également présentes dans les levures, les céréales et certains légumes verts.

 

La vitamine D peut être synthétisée par certaines cellules présentes au niveau de la peau du chat, mais en de faibles quantités seulement. On trouve par contre de la vitamine D en quantité dans les huiles de foie de poisson, et en particulier l'huile de foie de morue. Les oeufs, le lait et certains champignons en contiennent également des traces.

 

Enfin, la vitamine E se trouve dans les céréales, les fruits secs, ainsi que dans le foie et les graisses de certains mammifères. Quelques poissons en contiennent également, mais en trop faible quantité.

Page 1 :
Le rôle des vitamines pour la santé du chat
Dernière modification : 11/14/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Sommaire de l'article

Discussions sur ce sujet