Les risques de chute du chat

Les risques de chute du chat - Les dangers et sources d'accidents pour un chat à l'extérieur

Le chat ne perçoit pas toujours le danger, surtout s'il est encore jeune. Même s'il retombe sur ses pattes et peut, en théorie, survivre à une chute d'une hauteur de 18 mètres, tomber d'un balcon, d'un rebord de fenêtre ou d'un toit peut s'avérer risqué.

 

D'autre part, le chat est un bon grimpeur, mais si ses griffes lui facilitent la montée, il n'en va pas de même pour la descente. La plupart du temps, si votre protégé se retrouve coincé car il n'ose plus redescendre, il miaulera pour attirer votre attention. Dans ce cas, ne le grondez pas pour le forcer à regagner la terre ferme. Laissez-le se calmer d'abord avant de l'appeler doucement pour l'inciter à vous rejoindre. Dans la quasi majorité des cas, il finira par redescendre tout seul une fois la panique passée. Evitez les atroupements au pied de l'arbre qui pourraient avoir pour effet de rendre le chat encore plus stressé.

 

Si les appels ne suffisent pas, vous pouvez l'inciter à bouger en l'attirant avec ses croquettes ou une friandise pour chat : il y sera d'autant plus sensible qu'il aura déjà passé un bon moment dans l'arbre. Essayez également de lui proposer une voie de sortie en mettant à sa disposition une planche, une échelle ou un escabeau, mais ne tentez pas de le récupérer vous-même : un chat paniqué pourrait vous griffer et vous faire perdre l'équilbre en se débattant.

 

Et si vraiment la situation semble s'éterniser, demandez conseil à un vétérinaire ou une association d'aide aux animaux. Evitez de contacter les pompiers : ceux-ci n'interviennent plus pour secourir des chats coincés dans des arbres, à moins qu'il ne soit établi que la vie de l'animal est en danger.

Dernière modification : 08/07/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Discussions sur ce sujet