Le risque de coup de soleil chez le chat

Le risque de coup de soleil chez le chat

C'est bien connu : les chats adorent s'allonger au soleil, surtout lorsqu'il fait encore un peu frais. C'est une manière pour eux de se réchauffer, de stimuler la production de vitamine D au niveau de leur épiderme, et c'est probablement aussi bon pour leur moral !

 

Pourtant, comme chez l'Homme, une exposition prolongée peut provoquer un coup de soleil chez le chat, c'est-à-dire une brûlure plus ou moins profonde de sa peau. En cause : les rayons ultraviolets (UV), qui s'attaquent aussi bien à la surface qu'aux couches profondes de l'épiderme, et qui finissent à terme par le détériorer. Or, si un coup de soleil ne porte généralement pas à grandes conséquences, des brûlures graves et/ou répétées peuvent engendrer un cancer de la peau, qui s'il n'est pas traité est susceptible de se métastaser dans d'autres organes et donc d'entraîner la mort du chat. Il existe également toujours un risque que la peau s'infecte là où elle a été mise à mal par le soleil, a fortiori si l'animal se gratte ou se lèche par-dessus.

 

Heureusement, la gent féline est moins sensible aux attaques des rayons ultraviolets que l'être humain, car son pelage empêche ces derniers d'atteindre la peau : par conséquent, seules les zones peu protégées comme l'intérieur des oreilles, les paupières ou le nez sont véritablement exposées. De plus, les chats ont tendance à fuir le soleil et la chaleur pendant l'été, et à se réfugier dans des endroits frais et à l'ombre, dont ils ne sortent qu'en fin de journée. Ils se protègent donc d'eux-mêmes du risque de coup de soleil.

 

La question concerne donc surtout les individus plus sensibles que la moyenne, tels que :

  • les races de chats sans poil, comme le Sphynx, le Donskoy ou le Lykoi, dont la peau est par définition très exposée ;
  • les chats blancs, car leur épiderme dépourvu de mélanine ne peut pas bronzer pour se protéger du soleil ;
  • ceux qui ont été tondus partiellement ou totalement, quelle qu'en soit la raison ;
  • ceux qui prennent des antibiotiques pour chat, des diurétiques ou d'autres types de médicaments, car certains sont connus pour aggraver l'effet des UV sur la peau ;
  • etc.

 

Cela ne signifie pas que les autres ne courent aucun risque, mais la probabilité qu'ils soient concernés est tout de même très faible.

 

Pour protéger son chat des coups de soleil, il est donc préférable de s'assurer qu'il dispose toujours d'un endroit au frais et à l'ombre dans lequel il peut s'abriter si besoin pendant l'été, quand les rayons tapent fort. S'il s'agit d'un individu à risques, du fait de sa santé et/ou de sa morphologie, il est préférable de le protéger avec de la crème solaire pour chat. Celle-ci fonctionne sur le même principe que chez l'être humain, mais elle est adaptée à son épiderme et n'est pas toxique au cas où il en avalerait en faisant sa toilette. Enfin, dans le cas où le maître a fait le choix de promener son chat en laisse, mieux vaut pendant l'été décaler les sorties au matin ou au soir, pour éviter les heures les plus chaudes et ensoleillées de la journée.

Dernière modification : 10/01/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 Envoyer cette page à un ami
Vous tenez à la santé de votre chat ?
Vous tenez à la santé de votre chat ?
Les dépenses vétérinaires peuvent être énormes...

N'attendez pas qu’il soit trop tard pour l'assurer !
Remboursement sous 48h
Cliquez ici

Discussions sur ce sujet