L'entretien des dents du chat : brossage, détartrage, alimentation...

L'entretien des dents du chat : brossage, détartrage, alimentation...

Les progrès en matière de traitement ont fait nettement régresser les infections et autres maladies graves touchant les animaux domestiques.


En parallèle, les pathologies jugées moins graves, comme celles concernant la santé bucco-dentaire, font l'objet d'une plus grande l'attention - y compris en ce qui concerne leur prévention. En effet, sous réserve de prendre quelques précautions, il n'est pas très difficile de faire en sorte que les dents et gencives de son chat soient en bon état.


Pourquoi est-il important de prendre soin des dents de son chat, et comment s'y prendre ? À quoi sert un détartrage ? L'alimentation a-t-elle un impact sur la santé des dents ?

Pourquoi entretenir les dents de son chat ?

Pourquoi entretenir les dents de son chat ?

Comme celles des humains, les dents du chat sont plus fragiles qu'elles n'en ont l'air. En effet, avec le temps et sous l'effet de la mastication des aliments, elles s'usent, peuvent se casser ou être sujettes à des caries. Les gencives, qui les maintiennent et les protègent, sont elles aussi susceptibles d'être dégradées, que ce soit par une maladie ou une infection.

 

Par ailleurs, il ne faut pas oublier que l'intérieur de la bouche est un véritable réservoir à bactéries, qui prolifèrent dès qu'elles en ont l'occasion - par exemple, des restes d'aliments coincés entre les dents après le repas constituent un terreau fertile. Ce mélange de débris alimentaires, de bactéries et d'autres germes constitue ce que l'on appelle la plaque dentaire : elle se dépose à la base des dents, à la limite avec les gencives.

 

La dentition du chat

Ces différents aspects peuvent sembler sans grande conséquence, mais si rien n'est fait, ils sont susceptibles d'avoir des répercussions plus ou moins graves :

 

  • même si le chat n'est pas un animal qui mâche beaucoup sa nourriture avant de l'avaler, une dentition en mauvais état complique la mastication. Les aliments arrivent donc dans l'estomac en étant moins dégradés qu'à l'accoutumée, ce qui ralentit le processus de digestion ;

 

  • comme chez l'être humain, les caries, abcès et inflammations des gencives sont très douloureux, au point qu'ils peuvent causer des difficultés à ouvrir la bouche ou à mâcher, et donc à s'alimenter ;

 

  • un excès de plaque dentaire durcit et se transforme peu à peu en une couche jaunâtre voire marron située à la base des dents et dénommée tartre. Ce dernier attaque les gencives, et ce faisant entraîne un risque accru d'infections et d'inflammations telles que la gingivite et la parodontose, des douleurs importantes, ainsi qu'à terme un risque de déchaussement des dents ;

 

  • la bouche étant remplie de microbes en tout genre, des saignements répétés et/ou importants au niveau des gencives constituent une occasion rêvée pour ces agents pathogènes de pénétrer dans la circulation sanguine puis de se répandre dans l'organisme. Ils peuvent par ce biais atteindre d'autres organes tels que le coeur, les poumons ou le foie, et y causer des lésions importantes, voire provoquer une septicémie, c'est-à-dire une infection généralisée ;

 

  • enfin, même si ce n'est pas l'aspect le plus problématique, une mauvaise hygiène bucco-dentaire est responsable de la mauvaise haleine du chat.

 

Par conséquent, un entretien régulier des dents du chat est essentiel afin de prévenir l'apparition de ces différents problèmes de santé.

Les différentes techniques pour entretenir les dents de son chat

Les différentes techniques pour entretenir les dents de son chat

L'entretien des dents de son chat ne se limite pas à une seule technique. En effet, il existe en réalité plusieurs moyens complémentaires pour en prendre soin :

 

 

  • l'examen des dents : il consiste simplement à prendre le temps de jeter un coup d'oeil à l'état des dents du chat à intervalle régulier, afin de s'assurer que tout est en ordre. Le vétérinaire se charge également d'une vérification de routine à l'occasion du bilan de santé annuel ;

 

  • le brossage des dents : réalisé par le maître dans l'idéal plusieurs fois par semaine, il permet d'éliminer les restes de nourriture coincé dans la bouche de son animal, et d'éviter les dépôts de plaque dentaire sur l'émail des dents ;

 

  • le détartrage : il consiste à retirer le tartre, c'est-à-dire la plaque dentaire qui a durci avec le temps et ne peut plus être enlevée par un simple brossage. Seul un vétérinaire est à même d'effectuer une telle opération, qui se pratique sous anesthésie générale.

 

En parallèle, diverses astuces et bonnes pratiques permettent d'améliorer l'hygiène bucco-dentaire. Par exemple, certains types d'aliments pour chat sont connus pour retarder l'apparition du tartre.

L'examen des dents du chat

L'examen des dents du chat n'a pas vocation à nettoyer l'intérieur de sa gueule, mais permet en revanche de repérer d'éventuels problèmes avant que ceux-ci ne s'aggravent.

L'examen des dents au quotidien

L'examen des dents au quotidien

Pour s'assurer que la dentition et les gencives de son chat sont en bon état, il est important de prendre le temps de les examiner très régulièrement. Cela ne nécessite pas beaucoup de temps, et permet de repérer nombre de soucis éventuels : inflammations, abcès, lésions, tartre...

 

Pour vérifier l'état des dents de son chat, il suffit de soulever délicatement sa babine supérieure et de regarder à l'intérieur de sa bouche. Une vérification quotidienne est idéale, mais une fréquence hebdomadaire permet déjà une bonne surveillance.

 

Comme souvent, il est préférable de commencer dès son plus jeune âge : c'est le meilleur moyen de l'habituer rapidement à l'exercice. Cela étant, dans la mesure où il ne s'agit pas un geste très intrusif pour lui, il y a peu de risques qu'il se montre particulièrement réticent. C'est en tout cas un bon moyen de l'habituer progressivement à être manipulé, ce qui ne peut que faciliter d'éventuels soins ultérieurs plus invasifs.

L'examen annuel des dents par un vétérinaire

L'examen annuel des dents par un vétérinaire

La vérification effectuée par le maître au domicile permet de détecter les problèmes de santé les plus visibles. Pour les autres, des compétences médicales sont nécessaires. Il est donc recommandé de faire procéder à un examen annuel des dents du chat par un vétérinaire - un peu comme les humains avec le dentiste.

 

Au cours de cette visite, le spécialiste observe l'état de la dentition et des gencives de l'animal. Il s'assure que tout est en bon état, et en particulier qu'il n'y a aucune carie, lésion ou inflammation particulière. Il évalue aussi la quantité de tartre présente sur les dents, afin de recommander un éventuel détartrage s'il l'estime nécessaire.

 

Cet examen n'est pas très long et peut être réalisé à tout moment. Il est généralement effectué lors du bilan de santé annuel du chat, en même temps que d'autres vérifications importantes, telles que l'examen des yeux et des oreilles. Il peut également avoir lieu en même temps que les rappels de vaccins.

Brosser les dents de son chat

Brosser les dents de son chat

Comme chez l'être humain, le brossage des dents du chat est le meilleur moyen de les garder en bon état le plus longtemps possible. Il permet en effet d'éliminer les dépôts de plaque dentaire avant qu'ils n'aient le temps de durcir, de lutter contre l'effet des bactéries nocives, et de débarrasser la bouche des restes d'aliments coincés dedans.

 

Comme il n'est pas capable de s'en charger lui-même, un chat a besoin que son maître s'en charge à sa place. Ne pas brosser les dents de son chat peut avoir autant de conséquences sur sa santé que de ne pas brosser les nôtres pendant plusieurs années !

Quand brosser les dents de son chat

Quand brosser les dents de son chat

Techniquement, il est possible de brosser les dents d'un chaton dès son plus jeune âge.

 

Dans la pratique, ce soin n'est pas particulièrement nécessaire sur ses dents de lait ; il peut même être douloureux pour lui tant que ses dents définitives n'ont pas encore fini de pousser, car ses gencives sont alors un peu enflées. Mieux vaut donc s'atteler à la tâche une fois sa dentition finale en place, vers l'âge d'environ 6 mois. Avant cela, on peut se contenter simplement d'examiner l'intérieur de sa gueule à intervalle régulier et d'en profiter pour toucher ses dents du doigt, afin de l'habituer au contact et à se laisser faire.

 

À partir de l'âge de 6 mois, la fréquence pour brosser les dents de son chat doit être d'au moins deux fois par semaine, en veillant à utiliser systématiquement un dentifrice adapté. Dans l'idéal, un brossage quotidien est même recommandé : tout dépend ensuite de la disponibilité du maître et du degré d'acceptation de l'animal.

Le matériel pour brosser les dents de son chat

Comme chez l'être humain, le brossage des dents se fait à l'aide d'une brosse à dents (ou un équivalent) et/ou un produit dentifrice (ou un substitut).

Choisir un dentifrice pour chat

Choisir un dentifrice pour chat

Un dentifrice, aussi appelée pâte dentifrice ou pâte à dents, est un produit chimique s'utilisant en complément d'une brosse à dents et possédant plusieurs fonctions :

  • il a une action bactéricide, ce qui lui permet de lutter contre la prolifération bactérienne ;
  • il renforce l'émail des dents grâce au fluor qu'il contient ;
  • il facilite le retrait de la plaque dentaire.

 

Certains emballages mettent également en avant d'autres bienfaits de leur produit, comme renforcer le système immunitaire ou lutter contre la mauvaise haleine.

 

La dentition du chat

On pourrait croire qu'utiliser du dentifrice destiné aux humains pour nettoyer les dents de son chat convient parfaitement. Or, c'est loin d'être le cas. En effet, ce dernier ne se rinçant pas la bouche, il avalerait des substances toxiques pour lui (notamment des agents moussants ainsi que du fluor en trop grande quantité) et pourrait s'empoisonner gravement. Mieux vaut donc utiliser uniquement des produits spécialement conçus pour la gent féline.

 

Les dentifrices pour chat peuvent être achetés dans une animalerie, sur des sites de vente en ligne, ou même auprès de son vétérinaire habituel. Pour faciliter leur utilisation, beaucoup sont aromatisés à la viande (poulet, boeuf...) afin de rendre l'animal moins réfractaire.

 

Si l'utilisation d'une pâte dentifrice est vraiment mal acceptée par ce dernier, il existe des alternatives jouant le même rôle mais ayant des modes d'application différents. Par exemple, il est possible de se procurer des lotions à vaporiser directement sur les dents, des comprimés à cacher dans la nourriture, ou des solutions à verser dans la gamelle d'eau du chat. Dans ces cas-là, le brossage des dents peut se faire sans pâte.

 

Quelle que soit la forme sous laquelle il est vendu, le prix d'un dentifrice pour chat est généralement de l'ordre de 5 à 10 euros pour 100 mL de produit.

Choisir une brosse à dents pour chat

Choisir une brosse à dents pour chat

La brosse à dents est un ustensile destiné comme son nom l'indique à brosser les dents pour les garder en bon état. Contrairement au dentifrice, elle n'a pas d'action bactéricide ; en revanche, le frottement qu'elle crée sur l'émail permet l'élimination de la plaque dentaire et des restes d'aliments. Elle ne dispense donc pas d'utiliser du dentifrice (en pâte ou sous d'autres formes), puisqu'elle n'a qu'une action complémentaire de ce dernier.

 

Une brosse à dents pour chat ressemble beaucoup à un modèle pour humains, mais les poils sont de plus petite taille et plus souples, afin de ne pas abîmer l'émail et les gencives. C'est la raison pour laquelle il vaut mieux investir dans un modèle spécifiquement conçu pour la gent féline.

 

Par ailleurs, comme c'est le cas sur les brosses destinées aux humains, les poils finissent au bout de quelques mois par ne plus être très droits : c'est alors le signe qu'il est nécessaire d'en changer, pour que le brossage continue à être efficace.

 

Par ailleurs, certaines brosses à dent pour chat sont vendues sous forme de doigtier, c'est-à-dire d'embout à placer à l'extrémité du pouce ou de l'index. Leur utilisation est plus facile, et leur durée de vie beaucoup plus longue.

 

Le prix d'une brosse à dents pour chat est généralement compris entre 3 et 5 euros l'unité. Comme pour le dentifrice, il est possible d'en trouver facilement dans les animaleries, sur les sites de commerce en ligne ou chez un vétérinaire.

Comment brosser les dents de son chat

Comment brosser les dents de son chat

Le brossage des dents du chat n'est pas très différent de celui des humains : il s'agit simplement de frotter la brosse choisie sur chacune des dents de son animal (avec de la pâte dentifrice ou non, selon que le maître a choisi ce type de dentifrice ou un autre), en effectuant des mouvements d'avant en arrière. Il n'est même pas nécessaire de rincer ensuite, puisque les dentifrices pour animaux sont conçus pour être comestibles. Il faut simplement prendre soin de se laver les mains avant et après la séance, par mesure d'hygiène.

 

Comme il est probable que le petit félin ne se laisse pas faire sans rechigner, il est préférable de le maintenir doucement pour éviter qu'il ne détourne la tête, tente de fuir, voire pire se mette à griffer ou mordre. Utiliser un dentifrice ayant un goût de viande facilite généralement le brossage mais ne suffit pas toujours à le faire rester tranquille, en particulier s'il n'a jamais été habitué à l'exercice.

Habituer son chat au brossage de dents

Habituer son chat au brossage de dents

La plus grande difficulté pour brosser les dents d'un chat n'est pas l'acte en lui-même, mais de parvenir à rendre l'animal docile et conciliant. En effet, s'il est déjà parfois compliqué d'expliquer les vertus du brossage de dents à des enfants, il n'y a aucune chance qu'un animal non habitué, qui ne peut pas en comprendre l'utilité et voit potentiellement ce geste comme une intrusion voire une agression insupportable, l'accepte sans broncher.

 

Pour faciliter les choses, il est préférable de procéder par étapes au début, afin d'habituer son chat au brossage des dents de manière progressive :

 

  • une fois par jour, soulever doucement sa babine supérieure et se contenter de regarder sa dentition et ses gencives. Ainsi, il s'habitue petit à petit au contact des dents avec les doigts ;

 

  • une fois qu'il est en confiance et accepte cette première étape sans broncher, tremper le doigt dans de l'eau chaude ou dans le jus d'une conserve de thon, et le frotter doucement sur ses gencives ainsi que sur une ou deux dents. Répéter le geste tous les 2 à 3 jours, jusqu'à ce que le chat se laisse faire ;

 

  • une fois cette deuxième étape franchie, introduire un doigt recouvert d'une gaze stérile dans la bouche de l'animal et frotter délicatement ses dents d'un mouvement circulaire ;

 

  • la dernière étape consiste simplement à procéder au véritable brossage, en utilisant une brosse et une pâte dentifrice adaptées aux chats (ou sans pâte du tout, si le maître préfère utiliser à la place des comprimés à croquer ou une solution à verser dans la gamelle).

 

La clé de la réussite est de ne jamais le forcer : s'il n'est pas réceptif un jour, mieux vaut simplement réessayer le lendemain, car le contraindre serait le meilleur moyen de le traumatiser...

 

La dentition du chat

Dans l'idéal, il faut entamer le processus dès l'arrivée du chaton à la maison, car plus le brossage est institué tôt, plus l'animal s'y accoutume facilement et rapidement. Pour autant, habituer un chat adulte à se faire brosser les dents est tout à fait possible, à condition de procéder de manière très graduelle.

 

Quel que soit son âge, le plus important est de faire en sorte que cette expérience soit le plus agréable possible (ou en tout cas le moins désagréable possible) pour l'animal en le rassurant, en le félicitant souvent tout au long du brossage, et en le récompensant par une caresse ou une friandise dès que c'est terminé - en privilégiant bien sûr un aliment bon pour les dents !

Le détartrage des dents du chat

Lorsqu'une certaine quantité de tartre s'est formée sur les dents du chat, un détartrage s'impose. Contrairement à ce qui se pratique chez l'être humain, il ne s'agit pas d'une intervention de routine, mais d'une opération relativement lourde et coûteuse : mieux vaut donc l'éviter autant que faire se peut, en mettant au maximum l'accent sur l'entretien au quotidien.

Quand faire détartrer les dents de son chat

Quand faire détartrer les dents de son chat

En règle générale, un détartrage des dents du chat doit être réalisé en moyenne tous les 2 à 3 ans : il s'agit d'une bonne fréquence pour éviter l'apparition de problèmes graves tout en espaçant suffisamment les interventions pour que le coût ne soit pas trop déraisonnable.

 

Il existe toutefois de grandes disparités d'un individu à l'autre : certains sont davantage sujets au tartre et peuvent donc nécessiter un détartrage annuel, tandis que d'autres en ont très rarement besoin. Tout dépend en fait de la vitesse à laquelle se forme la plaque dentaire sur les dents, ainsi que l'assiduité avec laquelle le maître veille à l'hygiène bucco-dentaire de son compagnon.

 

Quoi qu'il en soit, c'est au vétérinaire d'estimer si un détartrage s'avère nécessaire en procédant à un examen de l'intérieur de la gueule de l'animal, généralement à l'occasion du bilan de santé annuel. Cela dit, une présence importante de tartre, des gencives rouges, enflées et/ou saignantes, une mauvaise haleine... sont autant de signes susceptibles d'indiquer qu'il est temps de le faire : il ne faut alors pas hésiter à consulter un professionnel plutôt que d'attendre des mois avant la prochaine visite de contrôle planifiée.

Comment se passe le détartrage des dents du chat ?

Le détartrage des dents du chat n'est ni dangereux, ni long, ni véritablement douloureux. En revanche, contrairement à ce qui se fait chez l'être humain, il requiert une mise sous sédation de l'animal et ne peut donc être effectué au pied levé. Pour faire détartrer les dents de son chat, il est donc généralement nécessaire de prendre rendez-vous en amont auprès de son vétérinaire.

L'anesthésie générale du chat

L'anesthésie générale du chat

Faire détartrer les dents de son chat nécessite sa mise sous anesthésie générale. Cependant, contrairement à une opération chirurgicale classique, l'animal n'est pas endormi profondément : en effet, dans la mesure où cette manipulation n'est pas très longue et n'implique qu'un léger inconfort, l'endormissement total n'est pas utile.

 

La mise sous anesthésie est effectuée grâce à un gaz utilisé également pour les humains et qui répond à un triple objectif :

  • contrôler l'inconfort et la légère douleur associés au détartrage ;
  • s'assurer que le chat reste immobile pendant le nettoyage sous la ligne des gencives ;
  • protéger ses voies respiratoires contre les particules de tartre délogées.

 

La respiration est contrôlée grâce à un tube délivrant continuellement de l'oxygène dans la trachée.

 

Toutes les précautions sont prises pour que les choses se déroulent au mieux : une prise de sang du chat est effectuée, une perfusion est mise en place pendant l'intervention, l'état du petit patient est suivi grâce à une électrocardiographie (ECG) ainsi qu'un contrôleur de pression et de taux d'oxygène dans le sang, etc. Si jamais l'animal semble mal réagir, l'anesthésie peut être arrêtée à tout moment.

Le retrait du tartre sur les dents du chat

Le retrait du tartre sur les dents du chat

Le détartrage des dents d'un chat est effectué à l'aide de détartreurs soniques ou à ultrasons, identiques à ceux détenus par les dentistes.

 

Plusieurs actions sont effectuées durant l'opération de détartrage :

  • le retrait du tartre et le curetage de la base des dents sous la ligne des gencives ;
  • l'examen des dents, de façon à détecter tout signe de maladie, d'usure, de fracture ou d'infection, et y remédier médicalement ou chirurgicalement dans la foulée ;
  • le polissage de l'émail.

 

Pour autant, tout cela n'a qu'un effet limité en l'absence d'effort d'entretien au quotidien. Autrement, la plaque dentaire commence à réapparaître en moyenne 6 à 8 heures à peine après l'intervention. Ainsi, dans le cas où le maître a été défaillant quant à l'hygiène bucco-dentaire de son compagnon, le détartrage est l'occasion idéale pour prendre conscience du problème et instituer un brossage des dents à intervalle (plus) régulier, opter pour un dentifrice davantage adapté et/ou modifier les habitudes alimentaires de son animal.

Combien coûte le détartrage des dents d'un chat

Combien coûte le détartrage des dents d'un chat

Le coût du détartrage des dents d'un chat en lui-même est généralement compris entre 100 et 150 euros, anesthésie comprise. Le montant varie toutefois d'un praticien à l'autre.

 

À cela viennent s'ajouter éventuellement des coûts liés à des opérations annexes. En particulier, si le détartrage est l'occasion pour le vétérinaire d'extraire des dents très abîmées, déchaussées ou cariées (ce qui se produit généralement lorsque leur entretien n'est pas effectué correctement ou que le détartrage est trop tardif), la prestation revient évidemment plus chère : une extraction de dents peut être facturée plusieurs dizaines d'euros. Selon les cas, des points de suture sont parfois nécessaires pour aider les gencives à cicatriser, ce qui là aussi peut faire flamber la facture.

 

Pour limiter le montant que le détartrage représente dans le budget santé du chat tout au long de sa vie, la meilleure solution est bien évidemment de tout faire pour éviter d'y avoir recours trop souvent, en procédant à un brossage régulier et en consultant un vétérinaire au moindre doute. Par ailleurs, certaines assurances et mutuelles pour animaux proposent des formules couvrant ce type de dépenses, mais c'est loin d'être la norme. Par conséquent, si le maître possède un chat ayant une prédisposition au tartre, il a tout intérêt à choisir une assurance santé pour chat couvrant au moins en partie les soins dentaires, et notamment les détartrages.

L'impact de l'alimentation sur la santé des dents du chat

L'impact de l'alimentation sur la santé des dents du chat

Le brossage et le détartrage des dents du chat sont les moyens les plus efficaces pour lutter contre les maladies bucco-dentaires et les caries. Ils ne peuvent être remplacés par d'autres techniques aussi efficaces.

 

Cela ne signifie pas pour autant qu'il n'est pas possible d'agir sur d'autres leviers pour préserver les dents de son compagnon. En particulier, le type d'alimentation pour chat (nourriture sèche, humide ou maison) a une grande influence sur la santé dentaire de ce dernier.

L'effet des aliments secs sur les dents du chat

L'effet des aliments secs sur les dents du chat

Les aliments secs tels que les croquettes sont ceux ayant la plus grande efficacité pour prévenir le tartre, en raison des légers frottements qu'ils provoquent sur les dents lorsque le chat les mâche. En outre, comme ils nécessitent également un effort de mastication plus important, ils stimulent les gencives et musclent la mâchoire. Certains sont même conçus pour lutter contre la formation de tartre.

 

Pour autant, ils ne font pas non plus de miracle et ne remplacent pas un brossage régulier, d'autant que les félins ont souvent tendance à mâcher toujours du même côté. De plus, ceux vendus dans le commerce contiennent souvent de grandes quantités de glucides (en particulier ceux de qualité standard et non premium) : non seulement ces nutriments n'ont pas un grand intérêt nutritionnel pour le chat, mais en plus ils favorisent la prolifération des bactéries présentes dans sa gueule, et donc l'apparition de caries.

 

Au demeurant, comme ils sont plus difficiles à mâcher, ils ne sont pas adaptés pour les sujets ayant déjà une dentition en mauvais état.

L'effet des aliments humides sur les dents du chat

L'effet des aliments humides sur les dents du chat

Les aliments humides tels que les pâtées pour chat et les sachets fraîcheur sont dans l'ensemble bien plus appréciés de la gent féline que les aliments secs, en raison de leur texture et de leur odeur plus forte.

 

Ce ne sont toutefois pas les meilleurs produits pour lutter contre le tartre, puisqu'ils n'ont pas d'action abrasive sur les dents et ne nécessitent même pas vraiment d'être mâchés avant d'être avalés. De plus, comme les croquettes, ils contiennent une bonne part de glucides, qui ne sont pas les meilleurs alliés santé des dents.

 

En revanche, ils sont bien plus adaptés pour les individus ayant une dentition et/ou des gencives abîmés, justement parce qu'ils ne requièrent pas un grand effort de mastication.

L'effet de l'alimentation maison sur les dents du chat

L'effet de l'alimentation maison sur les dents du chat

Il n'est pas aisé de mettre en place une alimentation maison pour son chat, car cela demande beaucoup de temps, d'argent et de connaissances pour acheter les bons produits puis préparer et équilibrer correctement les rations. Le jeu peut toutefois en valoir la chandelle, notamment parce qu'un tel régime alimentaire a des atouts intéressants pour la santé des dents. C'est tout particulièrement vrai si le maître fait le choix de nourrir son chat au régime BARF.

 

En effet, l'avantage d'un régime maison est qu'il est possible de choisir soi-même la composition des repas, et donc de bannir les aliments contenant des glucides pour les remplacer par des produits d'origine animale : du poulet, du poisson, etc. L'effort de mastication est également plus important qu'avec les pâtées ou sachets fraîcheur, ce qui profite aussi bien aux dents qu'aux gencives. Pour autant, les aliments sont moins durs que les croquettes, ce qui limite l'usure naturelle de la dentition.

Le mot de la fin

Entretenir les dents de son chat limite les risques d'apparition de douleurs et de maladies bucco-dentaires, ce qui contribue à lui assurer un meilleur confort de vie. Un brossage des dents plusieurs fois par semaine est crucial : s'il ne dispense pas toujours complètement du détartrage, il permet au moins de diminuer grandement la fréquence à laquelle ce dernier s'avère nécessaire.

 

Ces différents soins ne doivent pas être négligés : même si les chats sont moins sujets au tartre que les chiens et sont dans l'ensemble assez résistants à la douleur, des problèmes de dents à répétition peuvent avoir de graves répercussions sur leur santé et même raccourcir leur espérance de vie.

Dernière modification : 12/03/2020.

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet

Chien.com Vous aimez aussi les chiens ?

Vous aimez aussi les chiens ?