L'entretien de la peau et du pelage du chat

Les chats sont des animaux extrêmement propres qui consacrent une grande partie de leur temps à se toiletter en se léchant sur l'ensemble du corps. Leur langue râpeuse leur permet d'enlever la plupart de leurs poils morts et de lisser leurs fourrures. Leur salive est quant à elle un puissance agent anti-bactérien.


Dès lors, pourquoi est-il nécessaire d'entretenir la peau et le pelage de son chat, et comment s'y prendre ?


Pour répondre à cette question, il faut être conscient que l'entretien diffère selon la race du chat.

Page 1 :
Comment entretenir le pelage de son chat ?

Pourquoi entretenir le poil de son chat ?

L'entretien du poil des félins présente de nombreux avantages : 

  • Amélioration des rapports entre le chat et son maître ;
  • Facilitation des contacts et de la manipulation ;
  • Amélioration de la qualité et de l'aspect du pelage du chat ;
  • Détection précoce d'éventuels troubles dermatologiques ;
  • Mise en évidence des ectoparasites qui doivent être éliminés par des traitements insecticides réguliers ;
  • Élimination des poils morts et donc diminution des bourres, des troubles digestifs dus aux boules de poils et des poils sur la moquette.
Si vous aimez votre chat, vous devez l'assurer !
Si vous aimez votre chat, vous devez l'assurer !

Pourrez-vous faire face si votre chat tombe gravement malade ?

Comparateur des offres d'assurances et mutuelles : gratuit & sans engagement.

Le brossage du poil du chat

Un brossage régulier, principalement aux périodes de mue, permet d'assurer à votre compagnon la santé de sa peau et de son poil. Il est indispensable, notamment pour les chats à poils longs. Il associe un effet démêlant à une action mécanique, ce qui permet d'éliminer les poils morts et d'accroître la circulation sanguine. La pousse du poil est ainsi stimulée. De plus, cela évitera, d’une part, qu’ils ingèrent de trop grandes quantités de poils avec risques de boules dans l’estomac et, d’autre part, la formation de nœuds générateurs d’irritations.

 

Il est important d'utiliser un matériel adapté, qui varie en fonction du type de pelage : brosses, peignes ou étrilles, en prenant soin de ne pas abîmer la peau. Pour les chats à poils courts, un peigne à petites dents serrées est idéal ; pour les races à poils longs, un peigne à grandes dents convient parfaitement. Concernant les brosses, les soies naturelles sont préférables aux fibres synthétiques car ces dernières produisent de l'électricité statique qui rend les poils cassants.

 

 En cas d’irritations, plaies ou perte anormale de poils, n’hésitez pas à contacter votre vétérinaire.

Faire un shampoing à son chat

Les croyances ont la vie dure, et il est rare que les chats soient shampouinés et lavés. Il est vrai que cet animal manifeste une certaine aversion pour le bain. Cependant, donner un bain à son chat n'est pas à négliger car cela procure de nombreux bénéfices. Avec l'aide d'un shampoing pour chat adapté, c'est une bonne manière de nettoyer la peau et les poils, et de leur redonner un aspect brillant et lustré.

 

L'idéal est de baigner son chat 2 à 4 fois par an s'il est casanier, et davantage s'il passe beaucoup de temps dehors ou participe à des expositions félines.

 

Pour vous aider dans ce moment délicat, Marion Ruffié, comportementaliste du chat, propose une vidéo sur la façon de laver son chat.

L'impact de l'alimentation sur le poil du chat

L'entretien du pelage d'un félin passe également par une alimentation de bonne qualité, qui permet d'optimiser la croissance et l'aspect du pelage. Une nourriture pauvre, mal équilibrée ou carencée conduit en effet souvent à un poil terne, piqué ou cassant. 

 

Il est également important de surveiller l'apport en protéines et en acides gras essentiels. L'utilisation de compléments minéraux et vitaminés spécialement conçus pour la bonne santé de la peau et du poil est parfois bénéfique. Ces produits peuvent être directement incorporés dans l'alimentation industrielle haut de gamme.

 

Les acides gras essentiels (AGE) représentent probablement l'un des facteurs les plus utiles à la bonne croissance du pelage. Dans l'espèce féline, ces AGE sont l'acide linoléique, l'acide alphalinoélique et l'acide gammalinoélique. Ces substances améliorent l'aspect cutané en s'incorporant dans les membranes cellulaires. Il faut les administrer tous les jours pendant plusieurs semaines avant d'obtenir un résultat probant.

Page 1 :
Comment entretenir le pelage de son chat ?
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager :  
Si vous aimez votre chat, vous devez l'assurer !
Si vous aimez votre chat, vous devez l'assurer !

Pourrez-vous faire face si votre chat tombe gravement malade ?

Comparateur des offres d'assurances et mutuelles : gratuit & sans engagement.

Sommaire de l'article

Auteur

Phyto-aromatologue spécialisée Canins & Félins

Voir le site

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet

Articles sur le même thème