La teigne du chat : transmission, symptômes, traitement...

Un chat roux se gratte l'oreille

La teigne est une maladie très contagieuse qui provoque des lésions cutanées et des chutes de poils locales, et qui peut toucher le chat, le chien, l'être humain et bien d'autres animaux.


Si elle se soigne aujourd'hui facilement, les malades avaient par le passé toutes les peines du monde à s'en débarrasser : elle a donc inspiré la célèbre expression "être méchant comme une teigne" qui désigne une personne désagréable et qui ne lâche pas prise.

Qu'est-ce que la teigne ?

Un chat tigré se fait frotter les oreilles par son maitre

La teigne, aussi appelée dermatophytose ou dermatomycose, est comme son nom l'indique une maladie de peau du chat.

 

Elle est causée par des champignons microscopiques qui se multiplient à la base des poils et des griffes et qui y provoquent des lésions cutanées. Le champignon le plus souvent impliqué chez le chat est Microsporum Canis, mais il en existe bien d'autres. Le Persan y est prédisposé, ainsi que certaines races auxquelles il a donné naissance, comme l'Himalayen ou l'Exotic Shorthair.

 

La teigne n'est pas une maladie spécifique à la gent féline. Elle peut aussi toucher par exemple le chien, le lapin, les rongeurs, et même l'être humain. Il s'agit donc d'une zoonose féline, c'est-à-dire d'une maladie transmissible du chat à l'Homme.

La transmission de la teigne du chat

Un chaton noir atteint de la teigne

La teigne n'est pas une maladie très grave ; en revanche, elle est très contagieuse, y compris entre membres d'espèces différentes. Ainsi, un humain peut tout à fait se faire contaminer par un chat, par exemple.

 

La contamination se fait le plus souvent par contact direct avec un sujet malade, lorsque des spores de champignons se déposent sur un animal sain. Mais elle peut aussi se faire indirectement (donc sans contact), car les spores se diffusent facilement dans l'air et peuvent survivre jusqu'à un an dans l'environnement. Une fois sur le pelage, les champignons pénètrent dans l'épiderme par le biais de petites lésions, comme des piqûres de puces ou d'autres parasites.

La transmission de la teigne à l'Homme

Une femme tient son chat dans les bras

La teigne étant une zoonose, elle peut se transmettre à d'autres animaux que les chats, notamment aux humains. La transmission est assez facile, car la teigne est très contagieuse : il suffit par exemple de prendre son chat malade dans les bras, ou de caresser des zones de la peau infestées par des parasites, pour être à son tour contaminé.

 

Techniquement, la teigne n'est pas une maladie grave, même si elle peut être le siège de surinfections bactériennes. Toutefois, elle est très désagréable, car elle entraîne d'intenses démangeaisons au niveau des zones atteintes. Chez l'humain, ce sont souvent les bras et/ou les mains qui sont touchés, puisque ce sont eux qui ont des chances d'être en contact avec la peau ou le pelage un animal malade.

Les symptômes de la teigne du chat

Un chat souffrant de la teigne

Une fois que les champignons de la teigne ont pénétré la peau du chat, ils s'y multiplient très rapidement et rongent les poils de l'intérieur, ce qui provoque des dépilations locales.

 

Ainsi, on constate l'apparition de lésions cutanées de forme plutôt ronde, dépourvues de poils et de largeur comprise entre 1 et 8 cm. Parfois, des croûtes et des squames sont également visibles.

 

Les lésions sont plus fréquentes au niveau de la tête et du dos, mais elles peuvent être présentes sur l'ensemble du corps. Dans certains cas, les atteintes restent localisées au niveau des coussinets du chat, sans réelle atteinte sur le reste du corps.

 

Il existe également des chats porteurs sains, c'est-à-dire qu'ils sont porteurs des champignons de la teigne mais ne présentent pas de symptôme. Les raisons pour lesquelles certains sujets ne développent pas la maladie ne sont pas encore très claires, mais cela pourrait être corrélé à leur état de santé : par exemple, ceux qui ont un système immunitaire affaibli (que ce soit en raison d'une maladie, du stress, de carences nutritionnelles...) ont davantage de chances de développer des symptômes que les autres.

 

Quoi qu'il en soit, tout chat porteur des champignons est contagieux pour son entourage, qu'il développe des symptômes ou non.

Le diagnostic de la teigne du chat

Un vétérinaire utilise une lampe de wood pouvant détecter des champignons
La lampe de Wood peut détecter certains champignons

En général, il est plutôt facile de reconnaître la teigne chez le chat, ou en tout cas de la soupçonner fortement, car elle provoque souvent des lésions et des dépilations à l'aspect caractéristique.

 

Mais il existe également des manifestations plus inhabituelles de la teigne, et même des chats porteurs sains, qui n'ont pas le moindre symptôme. Dans la mesure où le traitement à mettre en place est long et fastidieux, mieux vaut donc être sûr qu'il s'agit bien de cette maladie avant d'entamer quoi que ce soit pour y remédier.

 

Pour un diagnostic précis et fiable, il existe plusieurs méthodes :

 

  • le moyen le plus rapide est d'utiliser une lampe de Wood. Il s'agit d'une lampe à ultraviolets qui permet de visualiser les substances chimiques émises par certaines souches de champignon. Malheureusement, il existe beaucoup de faux-négatifs, c'est-à-dire qu'un chat peut être porteur (sain ou non) sans que la lampe ne permette de voir quoi que ce soit ;

 

  • l'examen au microscope des poils situées autour des lésions est également une bonne solution, car les champignons leur donnent un aspect rongé très reconnaissable ;

 

  • enfin, si les deux premières méthodes restent négatives mais que le vétérinaire soupçonne vraiment une teigne, il est possible de réaliser une mise en culture des microbes prélevés dans les lésions. C'est la technique la plus fiable des trois, mais aussi la plus longue, puisqu'elle peut prendre plusieurs semaines.

Le traitement de la teigne du chat

La teigne n'est pas très difficile à soigner, car les médicaments utilisés sont très efficaces. Par contre, il est difficile d'empêcher les rechutes, car les champignons et leurs spores peuvent survivre plusieurs mois dans le milieu extérieur, si le foyer n'est pas parfaitement décontaminé.

 

Lorsqu'un animal est diagnostiqué, tous les animaux de la maison doivent être traités, au cas où ils seraient porteurs sains.

Le traitement classique de la teigne du chat

Un chat roux tigré reçoit un traitement antifongique

Le traitement de la teigne chez le chat se fait en utilisant des produits fongicides (c'est-à-dire qui tuent les champignons), qu'il faut appliquer sur le pelage au niveau des zones atteintes. En parallèle, un traitement antifongique peut être administré par voie orale.

 

Il faut compter environ un mois pour parvenir à éradiquer la teigne sur un chat. Lorsque le traitement est terminé, le vétérinaire peut réaliser de nouveaux examens pour s'assurer que les champignons ont bien été éliminés de l'épiderme, la disparition des lésions n'étant pas toujours suffisante pour attester la guérison.

Le traitement naturel de la teigne du chat

Remèdes homéopathiques soignant la teigne

Comme beaucoup de maladies de peau, la teigne se soigne très bien avec les médecines naturelles, au point que certains traitements se révèlent moins coûteux que ceux de la médecine classique. La durée des soins est par contre relativement la même dans les deux cas : il faut compter environ un mois pour éradiquer la maladie.

 

Il existe des remèdes homéopathiques spécifiques à la teigne, qui sont à administrer par voie orale. En parallèle, des huiles essentielles doivent être appliquées sur les lésions afin de tuer les champignons. Il est toutefois important de bien suivre les recommandations d'un spécialiste, car les huiles essentielles sont dangereuses pour le chat : si elles sont mal choisies ou si les dosages ne sont pas respectés, elles peuvent provoquer un grave empoisonnement...

 

Une fois la guérison obtenue, un traitement plus léger et utilisant d'autres produits est souvent administré au chat pour éviter toute rechute, au cas où des champignons ou spores auraient survécu dans l'environnement.

La désinfection du foyer

Un chat gris couché sur un robot aspirateur

Les champignons et les spores qui causent la teigne peuvent survivre plusieurs mois dans le milieu extérieur, simplement en se nourrissant de poils morts et de squames. Par conséquent, il ne suffit pas de soigner le chat teigneux et ses congénères : il faut aussi nettoyer l'environnement, sinon les rechutes sont probables dans les mois qui suivent la guérison.

 

La première chose à faire consiste à passer l'aspirateur de fond en comble pour éliminer les peaux mortes et les poils éparpillés un peu partout dans la maison. Cela inclut les tapis, les moquettes, les coussins, le panier, etc. En parallèle, les sols doivent être lavés à l'eau de Javel afin d'éliminer les spores éventuelles. Certains produits vétérinaires peuvent aussi être utilisés pour décontaminer des locaux très infectés : ils se présentent généralement sous forme de fumigation ou de solution à pulvériser.

 

Ce grand nettoyage doit être réalisé pendant tout le temps du traitement du chat, et même dans les semaines qui suivent, au cas où.

La prévention de la teigne du chat

Huit chats assis sur une route

Il est difficile de prévenir la teigne chez son chat, dans la mesure où c'est une maladie qui évolue lentement et où il existe des porteurs sains.

 

Les chats ayant un accès à l'extérieur sont évidemment les plus à risques, puisqu'ils peuvent être amenés pendant leurs excursions à côtoyer des animaux errants, qui du fait de leur condition sont souvent porteurs de la teigne. Mais les chats vivant en appartement ne sont pas immunisés pour autant : ils peuvent se faire infecter par exemple lors d'une exposition féline, lorsqu'ils sont confiés à une pension, ou dans tout autre endroit où ils sont amenés à côtoyer d'autres animaux. Certains traitements peuvent donc être administrés à titre préventif si jamais le chat doit se retrouver dans une situation à risque.

 

Pour ce qui est des élevages, il est important de mettre en quarantaine tout nouvel arrivant - même s'il semble en bonne santé -, pour éviter tout risque qu'il contamine ses futurs colocataires. Un diagnostic vétérinaire doit être effectué afin de s'assurer que le nouveau chat est bien indemne : alors seulement, il pourra rejoindre ses compagnons.

Conclusion

La teigne féline est une maladie facile à traiter, que ce soit par la médecine classique ou par des méthodes alternatives. Mais elle peut être difficile à diagnostiquer chez un chat, d'autant qu'il existe des porteurs sains, qui n'ont pas le moindre symptôme. Des examens de plusieurs semaines sont parfois nécessaires pour confirmer ou infirmer un diagnostic en cas de soupçon.

 

Il n'existe pas de solution infaillible pour empêcher son chat d'avoir la teigne. Le plus important est de traiter sans tarder tout animal positif, son entourage et son environnement, pour éviter que la maladie se propage à l'ensemble du foyer, maître compris.

Dernière modification : 06/01/2022.