La teigne chez le chat : symptômes, traitement, prévention...

La teigne chez le chat : symptômes, traitement, prévention...

La teigne est une maladie contagieuse due à des champignons parasites : les dermatophytes. Ces champignons attaquent la couche cornée de la peau, les poils et parfois les griffes.


S'ils affectent les chats de tous âges, c'est le chaton qui est le premier concerné par ce parasite. La principale espèce de champignon isolée s'appelle Microsporum canis.

Page 1 :
Les symptômes et le diagnostic de la teigne

Qu'est ce que la teigne ?

La teigne, nom usuel de la dermatophytose, est une maladie de peau canine et féline causée par des champignons dermatophytes (qui se nourrissent de peau) qui parasitent les animaux et éventuellement l'Homme : on parle donc de zoonose canine ou zoonose féline.

 

Parmi les champignons responsables de la teigne, les plus courants sont Microsporum canis, Microsporum gypseum et Trichophyton mentagrophytes. Ils vivent et se reproduisent sur la peau, dans les poils et même sur les griffes des animaux qu'ils contaminent. Les poils parasités sont littéralement rongés de l'intérieur ; ils deviennent très fragiles et se cassent spontanément. Les lésions de dépilation qui en résultent sont généralement bien circonscrites : on les appelle « des plaques de teigne ».

 

La teigne a la particularité d'être très contagieuse. Ce sont les fragments de poils parasités qui assurent la contamination des animaux sains. Ces éléments infectants sont, bien sûr, présents sur les animaux porteurs de lésions, mais aussi dans l'environnement. Un contact direct n'est donc pas indispensable, car un chat ou un chien peut très facilement se contaminer dans un environnement souillé : un tapis sur lequel un animal contaminé s'est couché quelques jours auparavant, un panier ayant servi au transport d'un animal malade, une brosse ou une tondeuse sont autant de sources de contamination.

 

Les éléments infectants sont très résistants et l'on estime que les champignons de la teigne sont capables de survivre plusieurs mois dans le milieu extérieur, en se nourrissant uniquement de poils morts et de squames tombés au sol. Une autre de leurs particularités est leur faible spécificité : même s'ils sont retrouvés préférentiellement chez le chat et le chien, ils sont capables d'infecter le lapin, les rongeurs, les primates (y compris l'Homme) et certains autres herbivores.

Les symptômes et le diagnostic de la teigne

Généralement, on observe des lésions circulaires d'évolution centrifuge lente, surtout au niveau de la tête et des extrémités. Apparaissent des squames, des croûtes, des poils cassés, puis des dépilations. Les régions touchées sont plus ou moins enflammées sur leur pourtour donnant l'aspect caractéristique de cette maladie.

 

Les lésions peuvent guérir spontanément en quelques semaines, mais d'autres zones de dépilation sont susceptibles d'apparaître. Pour les races de chats à poil long et les chiens à poil long, la teigne peut simplement se traduire par une dépilation diffuse, certaines zones du corps apparaissant moins "touffues" que d'autres. Pour les chats à poil court et les chiens à poil court, la teigne peut conduire à une alopécie du chien ou du chat

 

Il est également possible d'observer une atteinte des griffes ou encore un "kérion", forme nodulaire en macaron et en relief avec croûtes, exsudative, douloureuse et purulente.

 

Chez l'Homme, la contamination se fait par contact direct avec un animal malade, généralement un chiot qui est davantage pris aux bras et manipulé qu'un chien adulte. Parmi tous les champignons responsables de la teigne, celui qui infecte le plus souvent l'Homme est Microsporum canis. Il provoque une mycose superficielle se manifestant par des plaques rouges sur fond rosé d'évolution centrifuge sur les bras et le tronc : on parle d'herpès circiné. Ces plaques sont accompagnées de démangeaisons désagréables.

 

Le diagnostic peut se réaliser par un examen à la lampe à ultra-violets (lampe de Wood), car les poils envahis par les champignons sont fluorescents, de couleur vert-jaune. Le diagnostic de laboratoire par un examen direct ou une mise en culture permet la certitude de la maladie.

Page 1 :
Les symptômes et le diagnostic de la teigne
Dernière modification : 09/08/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Commentaires sur cet article

bonjour, votre article est tres bien mais petit detail il n'y a pas de nom de produits, pour ma part j'ai 7 chats 2 sont atteints de la teigne, dans ma campagne je n'ai qu'un veterinaire qui lui ne connait pas les remèdes a moindre cout (coup de fusil garantie a la sortie) d'homéopathiques adaptées et une aromathérapie de qualité, avez vous des noms et de medicaments homoepathique et d'aromatherapie pour que je puisse les traiter. Merci d'avance

   
Par Thierry

Sommaire de l'article

Auteur

Phyto-aromatologue spécialisée Canins & Félins

Voir le site

Discussions sur ce sujet

  • Gribouille "La teigne

    Bonjour à toutes et tous, J'ai un petit probléme avec un chaton de 6 mois. Les 8 autres sont cools je les ai e... Lire la suite

  • teigne

    Mon chat persan a la teigne depuis plusieurs mois avec récidives, traitements inefficace. Nous avons du le tondre... Lire la suite

  • SOS : TEIGNE

    Bonjour à vous, J'ai un chat de 1 an et je viens de récupérer dans un refuge une petite chatte de 5 mois. Au bout... Lire la suite

  • Mon chat a la teigne

    Bonjours je vien de regarder sur le net et je vien de me rendre compte que mon chat a la "teigne" que faire ? Lire la suite

  • La teigne

    Bambou a encore des perte de poils a certain endroit sa part et sa revien... et ma soeur a developpée un... Lire la suite