La phytothérapie pour les chats : soigner son chat avec les plantes

La phytothérapie pour les chats : soigner son chat avec les plantes

La phytothérapie, c'est-à-dire la thérapie par les plantes, est une branche de la naturopathie. Il s'agit d'une médecine naturelle et puissante, mais sa complexité est telle qu'elle nécessite plusieurs années d'apprentissage pour être pratiquée dans de bonnes conditions. Il ne peut s'agir de se former soi-même et de jouer au médecin amateur.


Quels sont les bienfaits de la phytothérapie pour les chats ? Comment utiliser les plantes pour soigner et soulager les maux de nos petits félins ?

Cet article vous est offert par Phyto-Véto
Cet article vous est offert par Phyto-Véto
Produits naturels pour répondre à tous les besoins de votre chat : alimentation, entretien...
Offrez-lui le meilleur !
Partager
 

Qu'est-ce que la phytothérapie ?

Qu'est-ce que la phytothérapie ?

La phytothérapie, qui signifie étymologiquement "soigner par les plantes", est une branche de la médecine naturelle. Pour autant, contrairement à ce qu'on pourrait penser, elle n'est pas sans risque.

 

En effet, il existe de nombreuses plantes toxiques pour les chats, et les gélules ou même les dilutions qui en sont faites peuvent occasionner des troubles plus ou moins graves sur la santé des sujets traités. Soigner son animal à l'aide des plantes n'est donc pas à la portée de n'importe quel débutant, quoi qu'on en dise.

 

Pour pouvoir obtenir des produits finis de qualité rigoureuse, qui permettent de soigner les chats efficacement et sans risque pour leur santé, la phytothérapie s'appuie sur la phytologie, c'est-à-dire l'étude des propriétés médicinales des plantes. Malheureusement, si on voit se multiplier dans les pharmacies et parapharmacies toutes sortes de produits issus de végétaux, tous ne découlent pas d'un procédé de fabrication très rigoureux.

La phytologie à l'origine de la médecine

La phytologie à l'origine de la médecine

L'intérêt de l'Homme pour les plantes remonte à la Préhistoire : il ne s'agit donc en aucun cas d'une pratique nouvelle. Durant des milliers d'années, les êtres humains ont utilisé des végétaux et des minéraux pour se soigner et pour soigner leurs animaux d'élevage, de fermage ou domestiques, comme les chats.

 

Au fil des siècles, la recherche scientifique a permis d'enrichir les connaissances des humains sur les vertus thérapeutiques des plantes et de fabriquer des remèdes toujours plus puissants et moins risqués. Cependant, vers la fin du 19ème siècle, l'apparition de la médecine dite "scientifique" et la mise au point de médicaments de synthèse comme les antibiotiques, à l'action particulièrement rapide et efficace, ont eu comme effet de dégrader considérablement l'image de la phytothérapie, qui a alors été reléguée au fond du tiroir.

 

Les hommes n'ont finalement commencé à s'intéresser à nouveau à la phytothérapie qu'aux alentours des années 1970, lorsqu'ils ont pris conscience des effets secondaires des médicaments de synthèse sur l'organisme, ceux-ci pouvant provoquer des désagréments parfois réellement handicapants, une accoutumance et des réactions allergiques. Il est ainsi apparu que l'organisme tolère beaucoup moins bien de tels médicaments au bout de plusieurs années d'utilisation.

 

Depuis cette prise de conscience collective, la phytothérapie et la naturopathie en général font l'objet d'un regain d'intérêt incontestable : cette tendance traduit une volonté profonde de retour à la nature, tout en contrôlant solidement et scientifiquement les bases de cette branche de la médecine. Les progrès constants de la science dans ce domaine et la découverte régulière de nouveaux principes actifs font que la phytothérapie est désormais considérée comme une forme de médecine à part entière et que certaines plantes sont dorénavant présentées comme de réels médicaments.

La phytothérapie, médecine naturelle puissante mais complexe

La phytothérapie, médecine naturelle puissante mais complexe

La phytothérapie est souvent opposée par principe aux médicaments de synthèse, alors que les deux sont en réalité complémentaires.

 

Il est vrai que la médecine "chimique" a occupé le devant de la scène pendant une grande partie du 20ème siècle. Toutefois, la lourdeur de certains traitements et les effets secondaires qu'ils sont susceptibles de provoquer sur l'organisme ont finalement obscurci le tableau.

 

Désormais, on considère plutôt qu'il existe deux sortes de médicaments :

  • les remèdes de synthèse, dont l'action rapide et puissante permet de traiter sans tarder une affection aiguë ;
  • les remèdes naturels, qui découlent de la phytologie et dont l'action plus douce vient prendre le relais des médicaments chimiques pour des effets à plus long terme. Ils peuvent aussi être utilisés de manière préventive pour renforcer l'organisme et corriger des déséquilibres.

 

Ainsi, la phytothérapie contribue par son action à renforcer un organisme momentanément ou durablement affaibli par la maladie ou le vieillissement en stimulant ses défenses immunitaires. Mais elle peut aussi guérir ou soulager des affections contre lesquelles la médecine chimique est parfois impuissante, comme l'arthrose ou le coryza du chat. Les effets secondaires sont rares - voire inexistants - si le protocole de soins est correctement établi et suivi.

Les plantes en soutien du chat

Les plantes en soutien du chat

Les plantes sont un excellent soutien de l'organisme du chat durant les périodes où il est affaibli : elles sont efficaces pour soulager toutes sortes de maux et de fatigue, et présentent l'avantage d'être diverses, variées, sans risque, faciles à obtenir et à transformer en médicament.

 

Elles peuvent aussi être utilisées de manière préventive pour limiter le risque de voir son compagnon tomber malade, en particulier à des périodes où son organisme est plus vulnérable : les premiers mois de la vie, la phase de croissance du chaton, la convalescence après une maladie lourde ou un accident, et enfin la vieillesse du chat, période pendant laquelle le risque de développer des maladies augmente considérablement (lymphome, insuffisance rénale, etc.).

 

À l'inverse des médicaments de synthèse, qui agissent sur un point particulier de l'organisme, les plantes ont généralement des effets multiples et simultanés sur plusieurs parties du corps. Ainsi, elles permettent de rééquilibrer la machine sans avoir l'effet traumatisant d'un traitement chimique. Dans le cas de certains végétaux, comme ceux de type Caniflora, tous les composés de la plante se combinent pour agir en synergie sur de multiples aspects : on parle alors de totum synergique.

La phytothérapie pour les chats

La phytothérapie pour les chats

De nos jours, un nombre de plus en plus important d'éleveurs et de propriétaires de chats se tournent vers les différentes branches de la naturopathie pour soigner leur animal. Cela comprend entre autres l'homéopathie, l'oligothérapie, l'argilothérapie, l'ostéopathie féline et la phytothérapie, qui sont toutes des pratiques thérapeutiques respectueuses des fonctions physiologiques des sujets qu'elles traitent.

 

Ainsi, dans les pays d'Asie, au Canada et dans certains pays d'Europe comme les Pays-Bas, la Norvège, la Finlande et la Suède, la naturopathie fait partie intégrante du quotidien, aussi bien pour traiter les humains que les animaux. Les individus concernés vivent d'ailleurs souvent en meilleure forme et souffrent généralement de moins de cancers et de troubles cardiovasculaires ou neurologiques que les autres. En revanche, que ce soit en France, en Belgique ou en Suisse, la phytothérapie vétérinaire n'est pas encore entrée dans les moeurs et il existe à l'heure actuelle peu de vétérinaires spécialistes de la question.

 

Sans bien sûr rejeter les médicaments de synthèse en bloc par principe, l'idée est de ne pas priver les animaux en général (et les chats en particulier) des vertus thérapeutiques des plantes, ce qui serait d'autant plus dommage qu'ils y sont particulièrement réceptifs. Tous les individus peuvent être traités : les grands chats comme les chats de petite taille, les individus jeunes comme les chats seniors, etc. Les praticiens qui exercent cette discipline ont suivi une formation solide, de sorte qu'elle ne comporte pas de risque pour les animaux traités.

La préparation des plantes médicinales pour le chat

La préparation des plantes médicinales pour le chat

En phytothérapie, l'efficacité d'un médicament repose principalement sur le choix des plantes qui entrent dans sa composition.

 

C'est là qu'intervient la phytologie : elle identifie la matière première la plus intéressante pour le chat, c'est-à-dire l'espèce de plante la plus adaptée ainsi que les conditions de culture et de cueillette (type de sol, climat, exposition à la lumière du soleil, etc.) idéales. Elle détermine également la ou les partie(s) de la plante à utiliser pour la préparation : feuilles, fleurs, tiges, racines, fruits...

 

Les végétaux sélectionnés sont ensuite rigoureusement contrôlés : on procède en laboratoire à des analyses bactériologiques, de radioactivité et de teneur en pesticides afin de s'assurer de la qualité de la matière première.

Les modes d'administration de la phytothérapie

Il existe plusieurs modes d'administration de produits phytothérapeutiques pour chats, chacun ayant ses avantages et ses inconvénients. Le moyen retenu et la posologie correspondante sont fonction de l'individu à traiter et du mal dont il souffre ; il est donc primordial de bien suivre les recommandations d'un spécialiste.

La poudre totale

La poudre totale

La poudre totale est, comme son nom l'indique, une poudre qui contient l'ensemble des principes actifs d'une plante, dosés de manière à ce qu'ils agissent en synergie sur plusieurs points de l'organisme.

 

Elle est obtenue par cryobroyage : on broie sous azote liquide et à une température de -196°C les parties actives de la plante jusqu'à obtenir une poudre très fine et homogène. L'intérêt du procédé est d'éviter de recourir à la chaleur, car elle détériore les principes actifs (enzymes, vitamines, etc.). La poudre est ensuite administrée au chat sous forme de gélule constituée de fibre végétale comestible.

Les infusions à base de feuilles

Les infusions à base de feuilles

Les infusions sont courantes en grande surface, mais sont bien moins efficaces que les gélules et la poudre.

 

En effet, le fait de ne sélectionner que les feuilles d'une plante pour préparer une décoction limite considérablement le nombre de principes actifs du produit final. Par ailleurs, en faisant infuser ce dernier dans de l'eau chaude, on altère grandement la qualité de la substance. Si un tel produit peut sembler attrayant, il est en réalité le plus souvent sans réelle efficacité.

La teinture-mère

La teinture-mère

La teinture-mère est une solution liquide obtenue après avoir fait macérer des plantes dans un solvant (le plus souvent un alcool), afin d'en extraire les principes actifs. Elle s'administre par voie orale à l'aide d'une pipette.

 

Dans la mesure où la fabrication de la teinture-mère est coûteuse, elle n'est généralement conseillée que dans le cas où les autres modes d'administration ne sont pas possibles, par exemple dans le cas d'un chaton ou d'un très petit chat qui pourrait s'étouffer en avalant une gélule.

Les limites de la phytothérapie pour les chats

Les limites de la phytothérapie pour les chats

Si la phytothérapie peut avoir des effets positifs non négligeables sur la santé des chats, encore faut-il que les plantes utilisées ne soient pas toxiques pour eux.

 

Il existe en effet un grand nombre de plantes dangereuses pour les chats, alors qu'elles peuvent dans le même temps être parfaitement inoffensives pour les chiens ou les humains. Des gélules, comprimés ou dilutions obtenus à partir de ces plantes ont donc toutes les chances de causer au chat plus de tort que de bien. Ces dégâts sont d'autant plus pernicieux que les effets toxiques d'une plante ne sont pas toujours visibles immédiatement : les toxines peuvent par exemple s'accumuler dans le foie ou dans les reins et empoisonner le pauvre animal à petit feu. La phytothérapie ne se pratique donc pas n'importe comment, en transposant à son chat des médicaments utilisés pour soi-même ou ses autres animaux.

 

Malheureusement, avec la multiplication des produits disponibles, y compris en ligne, il est parfois difficile de s'y retrouver. Il faut par exemple savoir que certains médicaments mis en vente sur Internet sont en réalité des contrefaçons ou des produits non autorisés, qui n'ont souvent même pas été mis au point par de vrais vétérinaires. Dans le meilleur des cas, ces substances sont inefficaces. Dans le pire, elles peuvent provoquer à plus ou moins long terme une intoxication du chat.

 

Pour être sûr de faire le bon choix, il est préférable de se tourner vers des points de distribution officiels et agréés, ou, dans le cas de la vente en ligne, de s'assurer que le vendeur est bien détenteur d'une autorisation de mise sur le marché pour les produits qu'il propose. Au moindre doute, il convient de demander conseil à un vétérinaire ou un centre antipoison, qui sont les mieux placés pour renseigner un maître soucieux de la bonne santé de son chat.

Le mot de la fin

La phytothérapie a le vent en poupe, non seulement pour les humains, mais aussi pour les animaux. Elle présente l'avantage d'être naturelle, peu onéreuse et beaucoup moins lourde que les médicaments classiques, tout en ayant une action réelle sur l'organisme.

 

Toutefois, naturel ne signifie pas sans risque : pour limiter le risque d'empoisonnement du chat du fait de l'administration d'un produit toxique ou mal dosé, il est préférable de demander conseil à un vétérinaire spécialiste de la question.

Dernière modification : 01/05/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.
Produits phyto pour chats
Produits phyto pour chats
Le meilleur des plantes pour soulager, nourrir et cajoler votre compagnon.
10% offerts pour votre premier achat !
Cliquez ici