La naturopathie pour les chiens et autres animaux

Des plantes et soins utilisés en naturopathie

La médecine classique a indéniablement été à l'origine d'une amélioration du quotidien des humains et d'un allongement de leur espérance de vie en bonne santé (ainsi que de leur espérance de vie tout court).


Elle a également des limites et même des inconvénients, qui conduisent de nos jours un nombre croissant de personnes à revenir vers certaines techniques de médecines naturelles. Et comme souvent, lorsque quelque chose est bénéfique pour les humains, on finit par se demander si ce n'est pas bon aussi pour les animaux de compagnie.


Quels sont les principes de la naturopathie animale ? Comment fonctionne-t-elle ? Quels chiens peuvent bénéficier de la naturopathie ? Quelles sont ses limites ?

Qu'est-ce que la naturopathie ?

Des plantes et des huiles utiles pour soigner des animaux

La naturopathie, ou naturothérapie, est un terme désignant une pratique thérapeutique visant à rééquilibrer un organisme stressé ou déséquilibré par des moyens naturels, afin de prévenir ou guérir des problèmes de santé.

 

À ce jour, elle n'est pas considérée comme une science mais comme une pseudo-science, car son efficacité n'a jamais véritablement été prouvée de manière scientifique. Elle repose toutefois sur certains faits établis, comme l'importance d'une bonne alimentation, d'un sommeil de qualité et d'un niveau d'exercice suffisant.

Le principe de la naturopathie

Des ingrédients utiles en naturopathie animale

D'après l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé), la naturopathie est un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer l'organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques.

 

Elle repose sur la mise en place d'une hygiène de vie optimale et de divers remèdes et techniques afin de redynamiser les défenses propres à l'organisme pour le rendre plus efficace dans la lutte contre les problèmes de santé. Elle agit surtout de manière préventive, même si elle joue aussi un rôle curatif dans certains cas.

Les différences entre la naturopathie et l'allopathie

Un chien en visite chez le vétérinaire

La naturopathie se distingue de la médecine allopathique (ou classique) par trois aspects :

  • elle considère que ce qui est naturel est bénéfique, et que ce qui ne l'est pas est néfaste ;
  • elle traite le corps dans sa globalité, alors que l'allopathie traite les organes et les tissus séparément ;
  • elle ne soigne pas directement les problèmes de santé, mais permet à l'organisme de se guérir lui-même.

 

En ce sens, elle n'est pas considérée comme une pratique médicale, puisque le naturopathe n'établit pas de diagnostic de maladie et ne prescrit pas de médicaments. Elle n'a pas non plus pour objectif de soigner à elle seule de gros problèmes de santé, comme des cancers ou des infections lourdes.

 

Par conséquent, elle ne se substitue pas à l'allopathie, mais vient en accompagnement de cette dernière.

Comment fonctionne la naturopathie pour les animaux ?

Un bol contenant des plantes utiles en naturopathie

La naturopathie animale vise non pas à soigner une maladie en particulier, mais à dynamiser l'organisme et renforcer ses défenses naturelles afin de prévenir les problèmes de santé et favoriser l'auto-guérison. Pour cela, le praticien analyse l'animal, repère ses faiblesses et utilise des techniques naturelles pour y remédier.

 

Parmi celles les plus couramment utilisées sur les chiens, on peut citer :

 

Toutes ces techniques ne sont pas utilisées sur tous les individus : le naturopathe examine l'état de santé du sujet qui lui est présenté et détermine quelles sont les techniques qui conviennent le mieux pour renforcer son organisme et combler ses lacunes. Les traitements dépendent donc de chaque chien et même de chaque praticien, en fonction de ce qu'il estime être le plus approprié selon les connaissances dont il dispose.

Quels chiens peuvent bénéficier de la naturopathie ?

Comme la naturopathie s'appuie sur diverses techniques de soins, elle peut être utilisée dans des cas très variés, même si son objectif premier est la prévention des maladies.

Les chiens en bonne santé

Un beau chien en bonne santé court dans un champ

Si la naturopathie peut techniquement être appliquée à tous les chiens quels que soient leur âge, sexe, race et mode de vie, elle est avant toute chose destinée à ceux qui sont en bonne santé.

 

En effet, son objectif premier est de renforcer l'organisme pour empêcher l'apparition de maladies. Il est donc inutile d'attendre que l'animal soit déjà souffrant pour le traiter avec la naturopathie.

 

L'importance et le type de soins dépendent ensuite de ses caractéristiques et de son mode de vie : c'est le naturopathe qui, après une séance d'examens divers, se charge d'établir un plan d'attaque pour remédier à ce qu'il considère comme étant des points faibles pouvant à terme aboutir à des problèmes de santé.

Les chiens affaiblis physiquement

Un chien fatigué dort sur le sol

Comme elle cherche à réorganiser l'organisme et le redynamiser, la naturopathie s'adresse aussi aux chiens affaiblis physiquement. On peut citer notamment ceux qui sont âgés, ceux qui sortent de maladies et sont en convalescence, ceux qui souffrent de maladies chroniques ou systémiques, ceux qui ont un système immunitaire défaillant ou très sollicité, etc.

 

La naturopathie cherche alors à booster l'animal en question afin de lui éviter de tomber malade, faciliter son rétablissement ou améliorer sa qualité de vie. Il n'est alors pas rare qu'elle soit utilisée en complément de l'allopathie : cette dernière soigne les symptômes, tandis que la naturopathie vise à améliorer l'état général du chien.

Les chiens souffrant de blessures ou maladies légères

Une personne fait un bandage à un chien blessé à la patte

La naturopathie pour chien n'est pas en mesure de soigner les gros problèmes de santé. En revanche, elle se veut utile dans le cas de petites blessures ou de maladies légères, comme par exemple une infection passagère.

 

En effet, en renforçant le système immunitaire, en réduisant le stress et en boostant l'organisme, elle entend faciliter l'élimination de certains germes pathogènes, accélérer la guérison des petits bobos et leur cicatrisation, améliorer la digestion, restaurer la beauté de la peau et du pelage... Elle pourrait même atténuer certains problèmes systémiques, par exemple pour soulager un chien allergique ou souffrant du mal des transports.

 

Pour autant, elle n'est pas capable de miracle et ne peut donc rien contre les pathologies que l'organisme ne sait pas du tout traiter, comme la rage canine ou la maladie d'Aujeszky. En d'autres termes, elle facilite éventuellement la guérison lorsque celle-ci est naturellement possible, mais ne peut rien dans les autres cas.

Comment se déroule une séance avec un naturopathe animalier ?

Un naturopathe animalier examine un chien

Les séances avec un naturopathe animalier se déroulent le plus souvent de la façon suivante :

 

  • elles commencent par un questionnaire qui permet au praticien de bien connaître les spécificités du chien (race, âge, maladies, allergies, antécédents...), son mode de vie, les habitudes de la famille, etc. ;

 

  • elles se poursuivent ensuite par différents examens (palpations du corps, examen des yeux, écoute du coeur...) que le naturopathe effectue directement sur l'animal afin de connaître précisément son état de santé, évaluer le fonctionnement de son organisme et déterminer ses points forts et ses faiblesses ;

 

  • elles s'achèvent par la mise en place d'un programme personnalisé qui allie des conseils d'hygiène de vie (changement d'alimentation, nouvelles habitudes pour un meilleur sommeil...) et des soins particuliers destinés à booster l'animal (massages, cures d'argile, compléments alimentaires pour chiens...). Le praticien doit expliquer ce programme au maître afin que ce dernier puisse l'appliquer à la lettre et n'ait pas besoin de prévoir une nouvelle visite à intervalle régulier. Toutefois, avant d'appliquer les conseils prodigués, mieux vaut s'assurer au préalable auprès d'un vétérinaire que ce programme n'est pas incompatible avec l'état du chien ou tel ou tel traitement dont il bénéficie.

 

Les séances avec un naturopathe pour chien durent généralement entre 1h et 1h30 dans le cas d'un examen complet, et autour d'une heure lorsqu'il s'agit simplement d'une visite de suivi (si c'est nécessaire). Elles coûtent en moyenne entre 60 et 100 euros dans le premier cas, et entre 30 et 50 euros dans le second. Ces dépenses ne sont généralement pas prises en charge par les assurances santé pour animaux.

Les limites de la naturopathie animale

Si l'idée de régler les déséquilibres de l'organisme et anticiper les faiblesses à venir pour empêcher de tomber malade ne peut qu'être louable, la naturopathie a également des limites évidentes, dont il convient d'être conscient.

Une efficacité qui reste à prouver

Un vétérinaire hésite et doute

Même si elle repose sur des leviers qui pour certains ont été très étudiés (comme le rôle de l'alimentation ou la phytothérapie pour les chiens), l'efficacité de la naturopathie animale n'a jusqu'à présent jamais été prouvée de manière scientifique.

 

Il convient donc de se montrer prudent quant à sa capacité réelle à prévenir toutes sortes de problèmes de santé, et ne pas tout miser là-dessus. Par exemple, il est important de continuer à faire vacciner son chien, le vermifuger et l'emmener régulièrement (au moins une fois par an) effectuer un bilan de santé chez le vétérinaire, afin de s'assurer que tout est en ordre.

Une pratique qui ne remplace par la médecine classique

Une femme et son chien en consultation chez le vétérinaire

La naturopathie ne doit jamais se substituer à la médecine classique, car elle ne prétend pas traiter directement les maladies et reste de toute façon impuissante en cas de pathologies lourdes.

 

Par conséquent, elle ne dispense pas le maître de connaître les symptômes des maladies des chiens, et en cas de problème de se tourner prioritairement et rapidement vers un vétérinaire pour effectuer un diagnostic et mettre en place un traitement.

 

Ce n'est que si la pathologie en question le permet qu'un programme de naturopathie peut être envisagé, en complément des médicaments classiques prescrits par le vétérinaire. Cela étant, il faut d'abord demander conseil à un vétérinaire avant de mettre en place les remèdes naturels envisagés, afin de vérifier qu'il n'existe pas de risques d'interactions néfastes avec le traitement allopathique.

Des traitements pas forcément inoffensifs

Des plantes utilisées en naturopathie

Beaucoup de gens pensent à tort que naturel est synonyme d'inoffensif. Or, dans la pratique il n'en est rien ; s'ils sont mal utilisés, les remèdes naturels peuvent même être dangereux pour la santé.

 

Par exemple, il existe de nombreuses plantes toxiques pour les chiens, comme l'ail ou l'acacia. Les huiles essentielles sont également susceptibles de poser problème, car ce sont des concentrés d'actifs qui peuvent rapidement se transformer en poison si le dosage et/ou le mode d'administration ne sont pas scrupuleusement respectés. Il en va de même pour les vitamines et autres compléments alimentaires, qui ne doivent surtout pas être donnés à tort et à travers.

 

Enfin, certains remèdes naturels peuvent interagir avec des médicaments classiques et atténuer leur efficacité : c'est le cas par exemple de l'argilothérapie, car l'argile tend à absorber certaines molécules chimiques et à les neutraliser.

 

Pour toutes ces raisons, il est vivement recommandé de demander conseil à un vétérinaire avant d'appliquer un traitement préconisé par un naturopathe animalier.

Une discipline encore peu encadrée

Une naturopathe prépare des remèdes à base de plantes

Dans la plupart des pays, le métier de naturopathe animalier n'est pas (encore ?) véritablement encadré. Par conséquent, même si des formations sont disponibles, il n'y a pas vraiment de contrôle : n'importe qui ou presque peut se revendiquer naturopathe pour animaux, par exemple après avoir lu quelques livres sur le sujet.

 

Lorsqu'on souhaite recourir à la naturopathie pour son chien, il est donc important de choisir avec soin son praticien, par exemple en s'assurant qu'il a bien effectué des formations sérieuses sur le sujet et en vérifiant qu'il ne propose pas de produits ou techniques dangereuses pour ses petits patients.

 

En tout état de cause, il est préférable de toujours demander l'avis d'un vétérinaire avant d'entamer un traitement même naturel, afin d'éviter les mauvaises surprises.

Le mot de la fin

En proposant de rééquilibrer l'organisme et de compenser ses faiblesses, la naturopathie entend jouer un important rôle de prévention des problèmes de santé des chiens, le tout en utilisant des remèdes et soins naturels.

 

Elle prétend également jouer un rôle dans la guérison de certains petits problèmes, et intervenir en soutien de la médecine classique. Pour autant, elle ne s'y substitue pas, et ne saurait donc remplacer les médicaments et traitements habituels - tant préventifs que curatifs. Le vétérinaire doit donc rester le référent principal en cas de problème comme dans la vie de tous les jours.

Par Aurélia A. - Dernière modification : 05/08/2021.

Commentaires sur cet article

Bonjour, mon chat Coco age de presque 6 ans souffre de bronchite chronique depuis l age de 8 mois . diagnostiquée par le veto.il n a pas eu de coryza.bref je lui donne du solupred enfant (5mg) 1/4 tous les jours l hiver.automne.printemps et 1/4 tous les deux jours l ete.mais bien sur il ne guerit pas.sa toux est quotidienne et les corticoides le maintient.je recherche une methode naturelle qui ameliorer son système immunitaire et me ferais espacer ces prises de corticoides.pouvez m aider ? Merci d 'avance.

   
Par le cheviller