La naturopathie pour les chats et les autres animaux

Des fleurs et plantes utilisées en naturopathie

Nul ne peut nier que la médecine classique (ou allopathique) a permis au fil des siècles une amélioration notable de la qualité et de l'espérance de vie des humains.


Pourtant, il serait faux de penser qu'elle n'a que des atouts. De fait, ses limites et ses inconvénients poussent de plus en plus de personnes à en revenir à des techniques plus naturelles pour se soigner, notamment pour tout ce qui concerne les petits bobos du quotidien.


Comment fonctionne la naturopathie pour les animaux ? Sur quels principes repose-t-elle ? Quels chats peuvent bénéficier de la naturopathie ? Quelles sont ses limites ?

Qu'est-ce que la naturopathie ?

Des herbes et fleurs séchées présentées dans des pots

La naturopathie, ou naturothérapie, est une pratique thérapeutique dont l'objectif est de rééquilibrer l'organisme stressé ou déséquilibré d'un humain ou d'un animal à l'aide de méthodes naturelles, dans le but de prévenir ou guérir des problèmes de santé.

 

À ce jour, elle est considérée par la communauté scientifique comme une pseudo-science et non pas comme une science à part entière, car son efficacité n'a pour l'instant jamais été réellement prouvée. En revanche, parmi certains des principes sur lesquels elle repose figurent des techniques qui ont effectivement fait leurs preuves : l'intérêt d'une bonne alimentation, l'importance d'un sommeil de qualité, la nécessité d'un niveau d'exercice suffisant, etc.

Le principe de la naturopathie

Des fleurs et produits utilisés pour des soins naturels

D'après l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la naturopathie est un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer l'organisme d'un humain ou d'un animal par des moyens considérés comme naturels et biologiques.

 

Elle repose non seulement sur la mise en place d'une hygiène de vie optimale, mais aussi sur le recours à divers remèdes et techniques permettant de redynamiser et/ou renforcer les défenses propres à l'organisme : à terme, ceci le rend plus efficace et performant dans sa lutte contre les problèmes de santé en tout genre. Le rôle de la naturothérapie est avant tout préventif, même si elle a parfois également une action curative dans certains cas bien précis.

Les différences entre la naturopathie et l'allopathie

Une vétérinaire ausculte un chat

La naturopathie se distingue de l'allopathie (ou médecine classique) par trois aspects :

  • pour elle, ce qui est naturel est bénéfique pour la santé, alors que ce qui ne l'est pas est néfaste ;
  • elle traite le corps dans sa globalité, et non pas organe par organe ou tissu par tissu, comme le ferait l'allopathie ;
  • elle ne résout pas elle-même les problèmes de santé, mais donne en revanche les clés et/ou le soutien à l'organisme pour qu'il puisse guérir lui-même.

 

Pour cette raison, un naturopathe ne réalise pas directement de diagnostic de maladie et ne prescrit pas de traitement ou de médicaments : ce n'est donc pas une pratique médicale comme l'est l'allopathie. Elle n'a pas non plus la prétention de soigner à elle seule des problèmes de santé graves, comme les cancers ou les infestations massives.

 

Toutes ces raisons font que la naturopathie vient en accompagnement de l'allopathie, et non en remplacement de cette dernière.

Comment fonctionne la naturopathie pour les animaux ?

Des plantes et produits utilisés en naturopathie animale

La naturopathie a pour objectif de dynamiser l'organisme et de renforcer ses défenses naturelles afin de prévenir les problèmes de santé et favoriser l'auto-guérison : elle ne soigne donc pas un problème de santé en particulier. Un naturopathe animalier procède donc en commençant par ausculter l'animal, puis analyse ses points faibles et propose ensuite des techniques naturelles permettant d'y remédier et de rendre son organisme plus fort.

 

Parmi celles qui sont les plus couramment utilisées sur les chats, on peut citer :

  • le rééquilibrage alimentaire, c'est-à-dire la mise en place d'une alimentation plus adaptée, si le régime habituel n'est pas suffisamment équilibré ;
  • la phytothérapie féline, c'est-à-dire les soins par les plantes ;
  • la mise en place d'exercices physiques dont la durée, la fréquence et l'intensité sont adaptées à la condition physique de l'animal ;
  • l'argilothérapie, l'oligothérapie et d'autres méthodes impliquant l'utilisation de minéraux ;

 

Il n'est pas forcément nécessaire ni utile de recourir à toutes ces techniques sur chacun des individus : par exemple, un chat peut avoir de base un régime alimentaire déjà bien équilibré ou un niveau d'exercice satisfaisant. C'est donc au naturopathe que revient la responsabilité d'identifier ses points faibles, et dès lors de déterminer les méthodes permettant de les compenser et de renforcer son état de santé. Les traitements mis en place sont donc propres à chaque animal et même à chaque praticien, en fonction des connaissances dont il dispose et de ce qu'il estime être le plus approprié à chaque cas.

Quels chats peuvent bénéficier de la naturopathie ?

Dans la mesure où la naturopathie repose sur l'utilisation de techniques de soins assez variées, elle peut s'appliquer à beaucoup de chats et de situations différentes.

Les chats en bonne santé

Des plantes et ingrédients issus de la naturopathie

Comme elle a essentiellement une visée préventive et de renforcement de l'organisme dans le but d'éviter l'apparition de maladies, la naturopathie est avant tout destinée aux chats qui sont en bonne santé.

 

Cela peut à première vue sembler paradoxal, les pratiques médicales étant associées dans l'imaginaire collectif aux maladies et problèmes en tout genre. Et pourtant, il n'est effectivement pas nécessaire d'attendre que l'animal soit malade ou souffrant pour envisager un traitement reposant sur la naturopathie.

 

Le type de soins à mettre en place dépend ensuite de son mode de vie, ses caractéristiques propres et ce dont il a besoin. Le naturopathe pratique donc une série d'examens divers en vue d'identifier et compenser les faiblesses de l'organisme de l'animal qui pourraient à terme aboutir à des problèmes de santé.

Les chats affaiblis physiquement

Un chat tricolore fatigué allongé sur un lit

Dans certains cas, la naturopathie peut être utile aussi pour les chats qui sont affaiblis physiquement, que ce soit à cause d'une maladie, d'un problème de santé, d'une opération, d'une particularité génétique... Elle est aussi susceptible d'aider les individus âgés, fragiles ou souffrant par exemple d'un système immunitaire défaillant.

 

Dans ces cas-là, la naturopathie a pour objectif de booster l'organisme de l'animal et ses défenses naturelles, ce qui selon les cas limite les risques qu'il tombe malade, facilite son rétablissement ou aboutit à une meilleure qualité de vie. Elle est alors souvent utilisée en parallèle de l'allopathie, cette dernière ayant pour objectif de traiter les symptômes de la maladie.

Les chats souffrant de maladies ou blessures légères

Un chat roux blessé porte un bandage sur la patte arrière

La naturopathie féline n'est pas en état de soigner les gros problèmes de santé, et ne prétend d'ailleurs pas le faire. En revanche, lorsqu'il s'agit de maladies légères (infection passagère...) ou de petits bobos (griffure, coupure, petite plaie...), elle peut être utile et faciliter la guérison.

 

En effet, le fait de booster le système immunitaire, de réduire le stress et de rééquilibrer l'organisme accélère l'élimination des microbes, améliore le transit intestinal, favorise la disparition des problèmes de peau et de pelage, et nombre d'autres petits tracas.

 

La naturopathie aurait même une certaine efficacité pour des problèmes plus globaux, par exemple pour soulager un chat qui souffre du mal des transports ou atténuer les symptômes d'une réaction allergique.

 

Cela ne signifie pas pour autant qu'elle est capable de réaliser des miracles et qu'elle peut contribuer à soigner n'importe quelle maladie. Par exemple, elle n'est nullement en mesure de permettre la guérison de pathologies incurables, comme la rage féline ou le sida du chat. En d'autres termes, elle ne peut participer à la lutte contre une maladie que si cette lutte est naturellement possible. En revanche, elle peut dans certains cas contribuer à aider l'animal à mieux vivre avec sa maladie, à l'instar des soins palliatifs traditionnels.

Comment se déroule une séance avec un naturopathe animalier ?

Un chat allongé sur une table d'auscultation

Dans la majorité des cas, les séances avec un naturopathe animalier se déroulent en trois étapes successives : un questionnaire sur le chat et ses habitudes, une série d'examens divers, puis la mise en place d'un programme personnalisé.

 

En règle générale, le naturopathe animalier n'a besoin que d'une seule séance pour proposer des conseils, règles d'hygiène de vie et produits adaptés à un chat. Toutefois, il peut dans certains cas être intéressant de prévoir un suivi régulier pour s'assurer des progrès obtenus et ajuster au besoin ce qui gagnerait à l'être.

Le questionnaire sur les habitudes du chat

Les séances avec un naturopathe animalier commencent bien souvent par un questionnaire que le maître doit remplir. Cela permet au praticien de mieux connaître l'animal et ses spécificités (race, âge, maladies et allergies éventuelles, antécédents...), son mode de vie, les habitudes de la famille, etc.

Les examens divers

Un naturopathe animalier examine l'oeil d'un chat

Après le remplissage du questionnaire, une séance avec un naturopathe animalier se poursuit par différents examens visant à connaître l'état de santé du chat avec précision, ainsi que le fonctionnement de son organisme et la mise en évidence de ses éventuels points forts et faiblesses.

 

Pour cela, le praticien palpe son corps, examine ses yeux, écoute son coeur, prend son pouls...

Le programme personnalisé

Un naturopathe donne des conseils à une femme

Une consultation avec un naturopathe animalier s'achève normalement par l'élaboration d'un programme personnalisé comprenant à la fois des techniques spécifiques (complémentation alimentaire du chat, cures d'argile, massages, etc.) et des conseils destinés à améliorer l'hygiène de vie (planning d'exercices à mettre en place, nouvelles habitudes alimentaires, astuces pour améliorer la qualité du sommeil...).

 

Un bon praticien ne se contente pas de dicter ce programme au maître : il doit aussi lui en expliquer le bien-fondé pour que ce dernier en saisisse l'importance, soit en mesure de l'appliquer correctement, et n'ait pas besoin de nouvelles visites récurrentes à l'avenir. Il ne s'agit donc pas simplement de prendre note de ce que le naturopathe raconte : il faut également être capable d'en comprendre la portée.

 

Toutefois, avant d'appliquer les différents conseils reçus, mieux vaut toujours avoir le réflexe de se tourner d'abord vers un vétérinaire afin de s'assurer que le programme établi est bien compatible avec l'état de santé du chat et/ou tel traitement allopathique qui lui serait prodigué.

Le prix d'une séance avec un naturopathe animalier

Un chat roux et blanc tient dans ses pattes des bilelts de banque

Dans l'ensemble, le prix d'une séance avec un naturopathe pour chats est compris entre :

  • 60 et 80 euros pour un examen complet (qui dure généralement entre 1 h et 1h30) ;
  • 30 et 50 euros lorsqu'il s'agit uniquement d'une visite de suivi, si cela s'avère nécessaire (elle dure alors environ une heure).

 

Les assurances santé pour animaux ne remboursent quasiment jamais les dépenses liées à la consultation d'un naturopathe animalier, à moins que ces dernières aient été expressément prévues dans le contrat d'assurance choisi.

Les limites de la naturopathie animale

Le principe de base de la naturopathie, qui repose sur l'utilisation de techniques naturelles pour parvenir à une meilleure santé, est bien évidemment louable. Cela étant, comme l'allopathie, cette pratique médicale a aussi des limites, qu'il faut bien avoir en tête pour éviter les mauvaises surprises.

Une efficacité qui reste à prouver

Une vétérinaire hésite et doute

Une des principales critiques que l'on peut faire à la naturopathie est que son efficacité n'a jamais été réellement prouvée de manière scientifique, et ce bien que certains leviers sur lesquels elle repose font l'unanimité depuis longtemps (c'est le cas par exemple de l'importance de choisir une alimentation de qualité, ou des bienfaits de la phytothérapie pour les chats).

 

Il importe donc de ne pas tout miser dessus, et même lorsqu'on y a recours, de se montrer prudent quant à sa capacité réelle à prévenir et/ou guérir les problèmes de santé en tout genre. Par conséquent, la naturopathie ne saurait dispenser de continuer à respecter les règles de base en termes de prévention : faire vacciner son chat, le traiter contre les parasites externes, le vermifuger, et l'emmener au moins une fois par an chez un vétérinaire pour y réaliser un bilan de santé complet.

Une pratique qui ne remplace par l'allopathie

Une femme emmène son chat chez un vétérinaire

Même si cela peut sembler alléchant sur le papier, il ne faut jamais être tenté de substituer la naturopathie à l'allopathie (médecine classique) en cas de problème. En effet, elle n'est pas en mesure de traiter directement les pathologies (a fortiori celles qui sont lourdes) et ne prétend d'ailleurs pas le faire.

 

Recourir à la naturopathie dans certains cas ne doit donc aucunement dispenser d'être en mesure de savoir reconnaître les signes de maladie d'un chat et savoir comment réagir le cas échéant - le plus souvent, une des premières choses à faire est d'emmener l'animal chez le vétérinaire. Les diagnostics de maladies ainsi que la prescription de traitements à visée curative restent de la seule compétence de ce dernier, et non d'un naturopathe.

 

Au demeurant, même les programmes naturopathiques ne doivent être envisagés que si le vétérinaire donne son accord, après s'être assuré qu'il n'y a pas de contre-indication à leur mise en place compte tenu de l'état de santé de l'animal et des médicaments éventuels qu'il prend. Le cas échéant, ils viennent en complément des traitements allopathiques, et non à leur place.

Des traitements pas forcément inoffensifs

Différents fruits, graines et poudres obtenus à partir d'ingrédients naturels

Les produits naturels ont en quelque sorte le défaut de leur avantage, car beaucoup de personnes considèrent encore aujourd'hui qu'ils sont inoffensifs pour la santé. Or, dans la pratique, ils peuvent se transformer en véritables poisons s'ils sont utilisés de manière inadéquate.

 

Par exemple, il existe un certain nombre de plantes toxiques pour les chats : l'hortensia, le houx, le laurier-rose... Fussent-elles naturelles, toute utilisation de substances qui en contiennent est donc à proscrire, à moins d'avoir au préalable obtenu l'accord exprès d'un vétérinaire spécialiste de la question.

 

De plus, les huiles essentielles, si appréciées des humains et également utiles pour les chiens dans certains cas, sont dans l'ensemble dangereuses pour les matous. En effet, leur organisme a plus de difficultés à les éliminer, ce qui augmente le risque d'empoisonnement.

 

Quant aux vitamines et autres compléments alimentaires, ils sont trop souvent donnés à tort et à travers, alors qu'un dosage excessif est parfois aussi dangereux qu'une carence en nutriments.

 

Enfin, certains remèdes naturels comme l'argilothérapie sont susceptibles d'interagir avec certains traitements classiques et d'en diminuer l'efficacité, s'ils sont mal employés.

 

Pour toutes ces raisons, mieux vaut toujours demander conseil à un vétérinaire avant d'appliquer un traitement préconisé par un naturopathe animalier : cela limite le risque de mauvaises surprises.

Une discipline encore peu encadrée

Une femme naturopathe prépare un remède naturel

Il existe à ce jour très peu de pays dans lesquels la profession de naturopathe animalier est encadré officiellement. Cela signifie que même lorsque des formations pour exercer ce métier sont disponibles, les contrôles sont très peu présents : n'importe quelle personne ayant lu quelques livres sur le sujet peut par exemple se revendiquer naturopathe pour animaux.

 

Par conséquent, lorsqu'on désire recourir à la naturopathie pour son chat, il est crucial de choisir son praticien avec beaucoup de soins, en s'assurant notamment qu'il a bien suivi des formations sérieuses sur le sujet et qu'il ne propose pas de techniques ou produits potentiellement dangereux.

 

Enfin, demander l'avis d'un vétérinaire avant d'entamer un traitement naturel quel qu'il soit est un bon réflexe à prendre, car il permet d'éviter nombre de déconvenues voire de problèmes.

Le mot de la fin

La naturopathie pour chat vise à compenser les faiblesses de l'organisme de l'animal avec des produits naturels, afin de le rééquilibrer et donc in fine de prévenir les problèmes de santé.

 

Elle faciliterait également la guérison de certains petits soucis du quotidien, et serait donc susceptible d'intervenir en complément de la médecine classique. Cela ne signifie pas qu'elle est en mesure de s'y substituer et qu'elle peut donc remplacer les médicaments et traitements habituels, en particulier lorsqu'il s'agit de problèmes graves. Par conséquent, c'est bel et bien le vétérinaire qui doit rester le référent principal pour tout ce qui concerne les questions de santé.

Par Aurélia A. - Dernière modification : 06/03/2021.