L'argilothérapie pour chats : soigner son chat avec l'argile

L'argilothérapie pour chats : soigner son chat avec l'argile

Brûlures, maladies, plaies et blessures en tout genre... : le champ d'applications de l'argile est vaste. Très bon marché, disponible en abondance, elle a toute sa place dans une trousse de secours pour chat. Elle est pourtant encore trop peu utilisée en médecine vétérinaire.


Qu'est-ce que l'argilothérapie ? Quelles sont les vertus de l'argile pour les chats ? Comment soigner son chat avec de l'argile ?

Partager
 

Qu'est-ce que l'argilothérapie ?

Qu'est-ce que l'argilothérapie ?

L'argilothérapie désigne le fait d'utiliser de l'argile comme remède contre certains maux. Cette technique est très utilisée pour l'Homme, mais elle est un peu moins connue pour les animaux, malgré l'immense potentiel qu'elle représente.

 

L'argile est une matière rocheuse tendre et hydrophile (c'est-à-dire qui absorbe l'eau) formée par la décomposition de roches sous l'action du vent et de l'eau, et donc très riche en sels minéraux et oligo-éléments. Elle présente la particularité d'être meuble quand elle est sèche, et plastique quand elle est gorgée d'eau. Très bon marché, disponible en abondance, elle peut apporter un soutien curatif dans beaucoup d'affections en association avec d'autres thérapies naturelles, telles que l'aromathérapie animale.

 

Il existe plusieurs sortes d'argiles de différentes couleurs, selon les minéraux qui les composent :

  • l'argile verte est riche en magnésie (carbonate de magnésium) et en silicates ;
  • l'argile blanche (kaolinite) contient une grande quantité de silice et d'alumine, mais pas de fer (d'où sa couleur blanche) ;
  • l'argile bleue a une grande teneur en silice ;
  • l'argile rouge est très riche en oxyde de fer ;
  • l'argile rose a une haute teneur en silice et en oxyde de fer ;
  • l'argile jaune contient beaucoup de magnésium et de fer.

 

En naturothérapie animale, pour des questions d'abondance, de coût et d'efficacité, les plus populaires sont l'argile verte et l'argile blanche. On privilégie traditionnellement la première pour les affections externes et la seconde pour les désordres internes, mais dans la pratique, il n'y a pas de délimitation aussi stricte. L'argile verte est toutefois connue pour avoir une action beaucoup plus puissante que la blanche.

Les vertus de l'argile pour les animaux

Les vertus de l'argile pour les animaux

L'argile est un remède naturel merveilleux, précieux et aux multiples usages, relativement méconnu et peu utilisé de nos jours, alors que nos grands-mères en faisaient une large consommation.

 

Bien qu'elles aient chacune leurs spécificités, les argiles ont dans l'ensemble des vertus similaires, quelle que soit leur couleur. Ainsi, elles sont :

  • antiseptiques : elles éliminent les agents pathogènes (bactéries, virus, champignons, etc.) sans altérer les cellules de l'animal, à l'inverse des désinfectants traditionnels ;

 

  • détoxifiantes : en raison de leur structure en feuillets superposés, les argiles ont la propriété d'agir comme un buvard et d'adsorber tout ce qui peut nuir à l'organisme, comme les toxines, les mauvaises odeurs, la graisse, et même les éléments radioactifs. Il s'agit d'une adsorption sélective, c'est-à-dire qu'à des doses normales, elle ne s’exerce que sur les susbtances toxiques et pas sur les substances organiques et nutritives telles que les oligoéléments, les minéraux, les acides aminés et les vitamines essentielles pour le chien et le chat ;

 

  • cicatrisantes : les argiles riches en alumine favorisent l'hydratation de la peau, la reconstitution cellulaire, la cicatrisation des plaies et la résorbation des bleus et des bosses ;

  • énergisantes : elles permettent de lutter contre les baisses de tonus, les fatigues générales ou passagères, le surmenage, et de réduire le temps de convalescence ;

  • apaisantes : elles atténuent les douleurs locales causées par une inflammation (mal de dos, arthrose du chien / arthrose du chat, etc.).

 

Ces vertus sont globalement les mêmes pour les humains, les chiens et les chats. Les propriétés spécifiques de chaque argile dépendent ensuite de la quantité, la variété et la qualité des minéraux qui la composent, mais aussi, surprenamment, de sa durée d'exposition au soleil, à l'air et à l'eau de pluie. Par exemple, plus une argile a été exposée au soleil pendant sa formation, plus elle est active - même si on sait qu'une argile non exposée possède déjà la plus grande partie de ses remarquables propriétés. Ainsi, deux argiles de même type peuvent avoir une efficacité différente.

 

L'argile présente par ailleurs l'avantage d'être très bien supporté par l'organisme. Du moment que la posologie est respectée et que le matière est de bonne qualité, le risque d'effets secondaires, comme une allergie du chien ou une réaction allergique du chat, est particulièrement bas.

Soigner son animal avec de l'argile

Soigner son animal avec de l'argile

L'argile peut être administrée par voie externe (pâte d'argile pour cataplasme et compresse, bain de boue, masque de beauté, etc.), mais aussi, plus surprenamment, par voie interne ou orale (diluée dans de l'eau, en comprimés ou gélules).

 

Le mode d'application dépend surtout de l'affection que l'on souhaite traiter. Ainsi, les maladies digestives du chien et du chat sont plutôt traitées par voie orale, alors que pour les maladies dermatologiques canines et félines, on privilégie les masques et les cataplasmes.

 

L'argilothérapie est efficace dans les cas suivants :

 

  • après une intervention chirurgicale ou en soutien d'un animal malade ou affaibli (par exemple un chat souffrant de leucose féline), pour stimuler son système immunitaire, réduire la fatigue de l'organisme et raccourcir la convalescence. Le traitement à l'argile se fait sous forme de cures par voie orale ;

  • en cas d’hématomes, de coups, de brûlures, d'abcès ou de petites blessures : une application d’argile verte en pâte permet de désinfecter la lésion et de faire disparaître enflures et douleurs. Il faut jeter le cataplasme dès qu'il est sec et en appliquer un nouveau, et ce autant de fois que nécessaire ;

  • en cas d'exposition du chien ou du chat à des éléments radioactifs : l'argile a le pouvoir d'absorber l'excès de radiation sur un organisme ayant subi des radiations d'une source intensément radioactive. Ainsi, lors du traitement d'un cancer du chien par radiothérapie, l'application d'argile entre deux séances permet de mieux supporter le traitement, en plus d'aider à la cicatrisation des brûlures. Ceci est valable bien évidemment aussi chez les chats et chez les humains.

 

Les champs d'application de l'argile en médecine vétérinaire (et même en médecine tout court) sont donc nombreux.

Préparer l'argile pour son chien ou son chat

Préparer l'argile pour son chien ou son chat

L'argile peut s'acheter dans le commerce sous forme de poudre ou de pâte prête à l'emploi pour les applications externes, et de gélules, de comprimés ou de solutions à boire pour les traitements par voie orale : tout dépend de l'affection que l'on souhaite traiter. Pour s'assurer de faire le bon choix, mieux vaut demander conseil à son vétérinaire.

 

Pour une administration par voie orale, la prise d'argile se fait de préférence le matin à jeun chez le chien, et sans contrainte horaire chez le chat. La cure dure généralement trois semaines. Le seul effet secondaire possible est une légère constipation de l'animal si les dosages ne sont pas progressifs. Une boîte contenant 250 comprimés d'argile coûte une quinzaine d'euros. La posologie à respecter dépend en partie de la taille et du poids de l'animal : mieux vaut se tourner vers un vétérinaire pour ne pas commettre d'impair.

 

Pour les applications externes, on trouve dans le commerce de l’argile en tube prête à l’emploi, proposées aux alentours de 10 euros pour 400 grammes de pâte). Afin de réaliser des économies, on peut aussi choisir de préparer soi-même la pâte à partir de poudre d'argile, vendue entre 10 et 15 euros pour 100 grammes : il faut alors verser l'argile dans un récipient, y ajouter de l'eau petit à petit jusqu'à ce que l'argile devienne pâteuse, laisser reposer quelques heures, puis remuer le mélange avec une spatule juste avant l'application. En revanche, en ce qui concerne le récipient et la spatule, il ne faut utiliser ni métal ni plastique, car ils pourraient "polluer" la préparation avec des métaux lourds, l'argile ayant tendance à s'imprégner de ces particules toxiques. Privilégiez des matériaux "neutres" comme le verre ou le bois.

 

La pâte d'argile doit ensuite être appliquée sur une épaisseur de 2 cm sur la peau du chien et 1 cm dans le cas du chat, et être recouverte d'un pansement ou d'un bandage propre. L'idéal est de renouveler le cataplasme toutes les deux heures, mais dans le cas de certaines maladies de peau du chien ou du chat, on peut ne le changer qu'une fois par jour.

 

Si le traitement doit être appliqué à l'ensemble du corps, il est possible de faire prendre un bain de boue à l'animal - même s'il n'est pas sûr qu'il apprécie vraiment l'expérience... Pour ce faire, versez 200 à 300 grammes de poudre d'argile dans l'eau du bain, laissez-y l'animal pendant environ 15 min, puis rincez et séchez.

 

Dans tous les cas, l'argile usagée étant imprégnée de toxines et d'agents pathogènes, il ne faut surtout pas la réutiliser pour quelque application que ce soit.

Le mot de la fin

Les propriétés extraoprdinaires de l'argile sont encore trop peu exploitées pour soigner un chat. L'amélioration de l'état de santé général peut mettre plus ou moins longtemps à se manifester selon les félins, mais tous ne tireront que des bénéfices sur leur santé d'une cure ou d'un catasplasme à base d'argile.

 

L'argilothérapie féline reste toutefois un traitement curatif qui permet de remettre en ordre un organisme fatigué ou affaibli. Elle ne dispense pas de la prévention contre les maladies du chat et ne doit en aucun cas servir à compenser des mauvaises habitudes au niveau de l'alimentation, de l'hygiène ou de l'activité du chat.

Dernière modification : 10/20/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.