L'argilothérapie pour chats : soigner son chat avec l'argile

De la pâte d'argile verte dans un bol

Brûlures, maladies, plaies et blessures en tout genre... : le champ d'application de l'argile est vaste. Non contente d'être susceptible de servir en de nombreuses occasions, elle est très bon marché, disponible en abondance, et a donc toute sa place dans une trousse à pharmacie. Pourtant, elle demeure très peu utilisée en médecine vétérinaire.


Qu'est-ce que l'argilothérapie ? Quelles sont les vertus de l'argile pour les chats ? Comment soigner son chat avec de l'argile ?

Qu'est-ce que l'argilothérapie ?

Trois petits bols contenant des argiles différentes

L'argilothérapie désigne le fait d'utiliser de l'argile comme remède pour soigner ou apaiser certains problèmes de santé. Très utilisée pour l'Homme, cette technique naturelle est encore peu connue pour les animaux, malgré l'immense potentiel qu'elle représente pour eux.

 

L'argile est une matière rocheuse tendre et hydrophile (c'est-à-dire qui absorbe l'eau) formée par la décomposition de roches sous l'action du vent et de l'eau. Elle est donc très riche en sels minéraux et oligo-éléments, ce qui lui confère ses propriétés thérapeutiques. Elle présente la particularité d'être meuble quand elle est sèche, et plastique quand elle est gorgée d'eau. Très bon marché, disponible en abondance, elle peut apporter un soutien curatif dans beaucoup d'affections en association avec d'autres thérapies naturelles, telles que l'aromathérapie.

Les différents types d'argiles

Des poudres d'argile de différentes couleurs

Il existe différentes sortes d'argiles, dont la couleur dépend des minéraux qui les composent. On peut citer notamment :

  • l'argile blanche (ou kaolinite), qui contient une grande quantité de silice et d'alumine, mais pas de fer (d'où sa couleur blanche) ;
  • l'argile bleue, qui se distingue par sa teneur élevée en silice ;
  • l'argile jaune, qui contient beaucoup de magnésium et de fer.
  • l'argile rose, qui a une teneur élevée en silice et en oxyde de fer ;
  • l'argile rouge, particulièrement riche en oxyde de fer ;
  • l'argile verte, riche en magnésie (carbonate de magnésium) et en silicates ;

 

Les propriétés spécifiques de chaque argile dépendent de la quantité, la variété et la qualité des minéraux qui la composent, mais aussi, surprenamment, de sa durée d'exposition au soleil, à l'air et à l'eau de pluie. Par exemple, plus une argile a été exposée au soleil pendant sa formation, plus elle est active. Deux argiles de même type ont donc potentiellement une efficacité différente.

 

Pour des questions d'abondance, de coût et d'efficacité, les argiles les plus populaires sont la verte et la blanche : la première - la plus puissante - est traditionnellement utilisée pour les affections externes, tandis que la seconde sert plutôt pour les désordres internes.

Les vertus de l'argile pour les chats

De l'argile blanche en pâte dans un bol

Les différentes argiles sont des remèdes naturels aux multiples usages, pourtant relativement méconnues et peu utilisées de nos jours, alors que nos grands-mères en faisaient une large consommation. Bien qu'elles aient chacune leurs spécificités, elles ont dans l'ensemble des vertus similaires pour le chat, quelle que soit leur couleur.

 

Ainsi, elles sont :

  • antiseptiques : elles détruisent les microbes (bactéries, virus, champignons, etc.) sans pour autant abîmer les cellules de l'organisme de l'animal, contrairement aux désinfectants classiques ;

 

  • détoxifiantes : comme elles sont structurées en feuillets superposés, elles agissent comme un buvard et adsorbent les toxines, mauvaises odeurs, graisses, éléments radioactifs... Cette adsorption est sélective : à des doses normales, elle ne s’exerce que sur les substances toxiques et pas sur les éléments organiques et nutritifs comme les oligoéléments, les minéraux, les acides aminés et les vitamines essentielles pour le chat ;

 

  • cicatrisantes, en particulier celles qui sont riches en alumine : elles favorisent l'hydratation de la peau, la reconstitution cellulaire, la cicatrisation des plaies et la résorption des bleus et des bosses ;

  • énergisantes : elles participent à la lutte contre les baisses de tonus, les fatigues générales ou passagères, le surmenage, et réduisent le temps de convalescence ;

  • apaisantes : elles atténuent les douleurs locales causées par une inflammation et s'avèrent donc très utile par exemple pour un chat souffrant d'arthrose ou de mal de dos.

 

L'argile présente par ailleurs l'avantage d'être très bien supportée par l'organisme. Du moment que la posologie est respectée et que le matière est de bonne qualité, le risque d'effets secondaires (par exemple une réaction allergique du chat) est particulièrement bas.

Dans quels cas utiliser de l'argile pour son chat ?

Les champs d'application de l'argile en médecine vétérinaire (et même en médecine tout court) sont nombreux.

Une maladie de peau

Un chat gris et blanc se gratte à cause d'une maladie de peau

L'argile est très utile pour lutter contre certaines maladies de peau, en raison de ses propriétés apaisantes, désinfectantes et cicatrisantes. Elle sert parfois aussi d'excipient (c'est-à-dire de support) lors de l'utilisation d’huiles essentielles sur un chat.

 

Par les maladies de peau du chat que l'argile est capable de soigner, on peut citer par exemple la pyodermite, la dermatite atopique, la démodécie, la teigne, l'eczéma ou encore un prurit, c'est-à-dire des démangeaisons importantes. C'est alors l'argile verte qui est privilégiée.

Des troubles digestifs

Un chat blanc constipé dans sa litière

L'argile tapisse les parois gastro-intestinales à la manière d'un pansement et atténue les maux d'estomac (gastralgies), les douleurs abdominales ainsi que les inflammations du côlon. Elle est donc utile en cas de colites, coliques, gastro-entérite, diarrhée, etc.

 

Le traitement se fait avec de l'argile verte ou blanche administrée par voie orale pendant environ trois semaines.

Booster un chat affaibli

Un chat affaibli allongé sur le sol

L'argile possède la capacité de stimuler le système immunitaire, réduire la fatigue de l'organisme et donc raccourcir les périodes de convalescence. Elle est donc très utile après une maladie assez grave, une intervention chirurgicale, ou en soutien d'un animal malade ou affaibli (par exemple un chat touché par la leucose féline).

 

Le traitement à l'argile se fait généralement sous forme de cures par voie orale, dont la durée dépend du cas de figure.

Une petite blessure

Un chat blessé à la patte se fait faire un bandage

En cas d’hématomes, de coups, de brûlures, d'abcès ou de petites blessures, une application d’argile verte en pâte permet de désinfecter la lésion, la débarrasser des impuretés éventuelles, faire disparaître enflures et douleurs et faciliter la cicatrisation. Elle a donc toute sa place dans la trousse à pharmacie du chat.

 

L'argile s'utilise alors en cataplasme, qu'on applique directement sur la plaie. Il faut le jeter dès qu'il est sec et en appliquer un nouveau, et ce autant de fois que nécessaire.

Une exposition à des éléments radioactifs

Un chat affaibli allongé

L'argile a aussi le pouvoir d'absorber l'excès de radiation sur l'organisme d'un chat qui aurait subi des radiations émanant d'une source fortement radioactive.

 

Ainsi, lors du traitement d'un cancer par radiothérapie, le fait d'appliquer de l'argile entre deux séances aide à mieux supporter le traitement, en plus d'aider à la cicatrisation des brûlures.

Les autres problèmes soignables avec l'argile

Un chat malade allongé sur une couverture

En plus de toutes les utilisations précédentes, l'argile est également intéressante dans d'autres cas, comme pour soulager certaines maladies articulaires telles que l'arthrite. Elle est alors souvent utilisée en complément de cures de silicium organique pour chats ou de phytothérapie adaptée aux chats.

 

Enfin, elle intervient parfois dans le traitement de certaines maladies de l'appareil circulatoire.

Comment utiliser l'argile sur un chat

De l'argile verte et de l'argile noire dans des bols

L'argile peut être administrée par voie externe, sous forme de pâte d'argile pour cataplasme et compresse, bain de boue, masque de beauté, etc. Mais elle peut aussi l'être par voie interne (orale) : on la prend alors diluée dans de l'eau, en comprimés ou en gélules.

 

Le mode d'application dépend surtout de l'affection que l'on souhaite traiter. Par exemple, on privilégie les masques et les cataplasmes pour les maladies de peau des chats, tandis que les maladies digestives sont plutôt traitées par voie orale.

Administrer de l'argile par voie orale

De la poudre d'argile verte dans une cuillère

Pour une administration par voie orale, la prise d'argile peut se faire à n'importe quelle heure chez le chat, ce qui n'est pas forcément le cas chez les autres animaux. La cure dure généralement trois semaines. Le seul effet secondaire possible est une légère constipation de l'animal si la prise dure trop longtemps ou si les quantités utilisées sont trop importantes.

 

La posologie à respecter dépend en partie de la taille et du poids du chat : mieux vaut se tourner vers un vétérinaire pour ne pas commettre d'impair.

Administrer de l'argile par voie externe

Une personne prépare de la pâte d'argile

Dans le cas d'une administration d'argile par voie externe, la pâte doit être appliquée sur une épaisseur de 1 cm par-dessus la peau du chat, et être recouverte d'un pansement ou d'un bandage propre. L'idéal est de renouveler le cataplasme toutes les deux heures, mais dans le cas de certaines maladies de peau, on peut ne le changer qu'une fois par jour.

 

Si le traitement doit être appliqué à l'ensemble du corps, il est possible de faire prendre un bain de boue à l'animal. Pour ce faire, il faut verser 200 à 300 grammes de poudre d'argile dans l'eau du bain, l'y placer environ un quart d'heure, puis le rincer et le sécher. Il n'est pas garanti toutefois qu'il apprécie vraiment l'expérience et se montre très conciliant...

 

Quoi qu'il en soit, dans les deux cas, l'argile usagée est imprégnée de toxines, graisses et/ou agents pathogènes : il ne faut donc surtout pas la réutiliser ensuite, pour quelque autre application que ce soit.

Combien coûte l'argile pour son chat ?

Des morceaux et de la poudre d'argile jaune

L'argile s'achète sous forme de gélules, de comprimés ou de solutions à boire pour les traitements par voie orale, et de poudre ou de pâte prête à l'emploi pour les applications externes. Le choix entre les différents modes d'administration dépend de l'affection que l'on souhaite traiter. Pour s'assurer de ne pas se tromper, mieux vaut solliciter l'expertise d'un vétérinaire.

 

Une boîte contenant 250 comprimés d'argile coûte une quinzaine d'euros, et un flacon de 60mL de solution liquide environ une dizaine. Pour ce qui est des tubes d'argile prête à l’emploi, il est possible d'en acheter pour environ 10 euros, qui conviennent 400 grammes de pâte.

 

Afin de réaliser des économies, il est aussi possible de préparer soi-même la pâte à partir de poudre d'argile, vendue entre 10 et 15 euros pour 100 grammes. Il faut alors verser l'argile dans un récipient, y ajouter de l'eau petit à petit jusqu'à ce que le mélange devienne pâteux, laisser reposer quelques heures, puis remuer le tout avec une spatule juste avant l'application. Toutefois, il convient de veiller à n'utiliser ni métal ni plastique tant en ce qui concerne le récipient que la spatule, car ils pourraient "polluer" la préparation avec des métaux lourds. En effet, l'argile a tendance à s'imprégner facilement de ces particules toxiques. Il faut donc privilégier des matériaux "neutres" comme le verre ou le bois.

Les précautions pour utiliser de l'argile sur un chat

Même si l'argile est globalement bénéfique pour l'organisme en raison de ses nombreuses vertus, il convient d'agir avec prudence, car une mauvaise utilisation peut causer des problèmes de santé.

Proscrire tout contact avec le métal

De la poudre d'argile blanche dans un bol en céramique

La pâte d'argile destinée à être utilisée sous forme de cataplasme ne doit jamais être mise en contact avec des objets en métal. En effet, du fait de ses propriétés absorbantes et adsorbantes, elle se chargerait aussitôt en métaux lourds et autres substances toxiques. Dès lors, elle deviendrait nocive pour l'animal.

 

Si le maître doit recourir à des ustensiles pour la préparer et/ou la manipuler, il doit donc opter pour des matériaux neutres, comme du bois ou du verre. Les récipients et spatules en métal sont quant à eux à bannir absolument. En cas de doute, mieux vaut jeter le cataplasme sans l'utiliser plutôt que d'appliquer sur la peau une argile qui a été polluée par des métaux lourds.

Respecter les dosages

Un chat Siamois fait caca dans le jardin
Une cure d'argile prolongée peut causer une constipation

Naturel n'étant pas synonyme d'inoffensif, il est important de bien respecter les dosages quand on utilise de l'argile, car à défaut elle peut causer des problèmes de santé.

 

Par exemple, ses propriétés absorbantes la rendent utile pour soigner un chat qui a la diarrhée, car elle retient l'eau en excès dans l'appareil digestif et rend les selles plus fermes. Mais si la quantité administrée est trop importante ou si la cure dure trop longtemps, elle peut finir par causer une constipation.

 

Il en va de même en cas d'utilisation externe : l'argile a beau être très bénéfique pour la peau, elle est susceptible de la dessécher et de causer des irritations si le cataplasme n'est pas renouvelé suffisamment souvent.

 

En cas de doute sur la façon d'utiliser correctement de l'argile pour son chat, mieux vaut donc demander conseil à un vétérinaire.

Eviter les interactions avec les médicaments

Un chat mange une gélule d'argile

L'argile est capable de neutraliser un certain nombre de substances chimiques en les emprisonnant dans ses feuillets : c'est ce qui en fait une substance détoxifiante très intéressante pour l'organisme.

 

Malheureusement, cette propriété s'exprime aussi au contact de certains produits bénéfiques pour ce dernier, comme les médicaments ou les vitamines. Elle interagit en effet avec certaines molécules et réduit leur efficacité, en les captant et les gardant prisonnières.

 

Pour cette raison, la prise d'argile par voie orale doit généralement se faire suffisamment loin des repas et des médicaments, pour éviter les interactions. Le problème se pose aussi potentiellement lors d'une administration par voie externe en parallèle d'autres traitements topiques, comme des shampoings ou des pommades.

 

Ceci explique qu'il mieux vaut demander conseil à un vétérinaire avant de donner de l'argile à son chat.

Le mot de la fin

Les nombreuses propriétés de l'argile et possibilités qu'elle offre pour soigner un chat sont encore peu connues et donc peu exploitées. Certes, l'amélioration de l'état de santé général met parfois longtemps avant d'être visible, mais tous les félins sont susceptibles de tirer des bénéfices d'une cure ou d'un cataplasme à base d'argile.

 

Pour autant, il ne faut pas attendre de l'argilothérapie féline ce qu'elle ne peut pas faire : c'est un traitement curatif qui permet de remettre en ordre un organisme fatigué ou affaibli, mais elle ne dispense nullement de veiller à prémunir son compagnon contre les maladies, et ne doit en aucun cas servir à compenser de mauvaises habitudes concernant son alimentation, son hygiène ou son niveau d'activité.

Par Aurélia A. - Dernière modification : 05/08/2021.