Le vaccin contre la rage du chat

Le vaccin contre la rage du chat

La rage du chat, qui peut aussi affecter le chien et l’Homme, est une maladie inévitablement mortelle une fois les premiers symptômes apparus. La contamination se fait de manière directe, par morsure ou par léchage d’une plaie. Le virus est en revanche très peu résistant dans le milieu extérieur : un chat vivant exclusivement en intérieur en est donc protégé.

Le délai d’incubation de la rage du chat est de quelques semaines, durée pendant laquelle le virus migre jusqu’au cerveau avant d'atteindre les autres parties du corps. Deux types de rage existent chez le chat : la rage furieuse (20% des cas) et la rage paralytique (80% des cas). Dans les deux cas, aucun traitement curatif n’est possible : la maladie évolue vers la paralysie puis la mort de l’animal en seulement quelques jours.

La vaccination préventive, très efficace, est donc vivement recommandée si le chat a un accès à l’extérieur ou est en contact avec d’autres animaux. Elle consiste en une seule injection la première année (généralement autour du 3ème mois), suivie d’un rappel annuel, et son coût varie entre 55 et 70 €. Il faut ajouter à cela entre 15 et 20 € pour la délivrance du passeport européen pour animaux de compagnie, obligatoire en France pour vacciner son chat contre la rage.

Des grandes campagnes de vaccination des animaux domestiques et sauvages ont été réalisées dans le monde entier afin de lutter contre la rage. Ces efforts ont permis à de nombreux pays, dont la France, d’être déclarés officiellement indemnes de la maladie, et les très rares cas qui y sont désormais recensés sont dus à l’importation d’animaux contaminés à l’étranger. Pour cette raison, la loi a été assouplie : depuis 2007, il n’est plus obligatoire de faire vacciner son animal pour se rendre en Corse, en Martinique, en Guadeloupe, à la Réunion, ou dans des lieux de rassemblement (campings, centres de vacances, etc.).

La vaccination est malgré tout recommandée si le chat est en contact avec d’autres animaux, et reste réclamée par certaines pensions animales. Il faut aussi savoir qu’en France, tout chat non vacciné ou incorrectement vacciné contre la rage, et ayant été en contact avec un animal reconnu enragé, sera préventivement euthanasié pour empêcher la propagation de la maladie.

Enfin, la vaccination reste obligatoire lors d’un voyage à l’étranger avec son chat. Certains pays peuvent même réclamer un prélèvement sanguin pour s’assurer de l’efficacité du vaccin. Les examens pouvant être longs, il est recommandé d’entreprendre les démarches auprès de son vétérinaire au moins 3 mois avant la date de départ prévue.

Reproduction interdite sans autorisation.
Partager :  
Si vous aimez votre chat, vous devez l'assurer !
Santé de votre chat : agissez avant qu'il ne soit trop tard

Ne laissez pas la santé de votre compagnon entre les mains du hasard : assurez-le !

Service de comparaison des offres d'assurances et mutuelles.
Gratuit & sans engagement !

Commentaires sur cet article

Merci pour ce rappel qui ne fera pas de tord à beaucoup de gens qui oublient que même pour les chats de gouttières, les vaccins sont indispensables.

   

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet