Le vaccin contre la leucose féline

Le vaccin contre la leucose féline

Le vaccin contre la leucose féline permet de lutter efficacement contre la maladie du même nom. Il s'agit d'une pathologie virale qui touche principalement les chatons et les chats vivant en groupe. Elle présente quelques similarités avec le sida du chat puisqu'elle provoque une immunodéficience, mais peut aussi engendrer de nombreux cancers et d'autres problèmes de santé. Elle est donc encore plus redoutable que le sida.

 

Le virus responsable de la maladie se transmet de manière directe, par contact rapproché entre un animal sain et un congénère malade. La transmission peut également se faire pendant la gestation ou l'allaitement, d’une mère à ses petits.

Une fois le chat contaminé, le virus peut soit être neutralisé rapidement par son organisme (dans ce cas il n'y a pas ou très peu de symptômes), soit se multiplier et provoquer une leucose féline. Dans ce dernier cas, l'animal développe une immunodéficience généralisée, qui le rend vulnérable à toutes sortes d’infections opportunistes. Il existe également une forme tumorale qui conduit à l’apparition de leucémies, de lymphomes et d'autres tumeurs cancéreuses. Aucun traitement ne permet aujourd'hui de guérir le malheureux, qui décède généralement dans les deux ou trois ans suivant la contamination.

 

La vaccination du chat contre la leucose féline est donc essentielle pour lutter contre cette terrible maladie. Elle est particulièrement recommandée si l'animal peut être amené à côtoyer des congénères, par exemple s'il a un accès à l’extérieur. La première injection du vaccin est faisable dès l'âge de 2 mois. Une deuxième infection doit ensuite suivre 3 à 4 semaines plus tard. Par la suite, un rappel annuel est nécessaire pour maintenir la protection.


Le prix du vaccin contre la leucose féline est de l’ordre de 65 euros : il monte jusqu'à environ 80 euros s’il contient également la protection contre le typhus, le coryza et la rage.

Dernière modification : 09/19/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Commentaires sur cet article

Merci pour ce rappel qui ne fera pas de tord à beaucoup de gens qui oublient que même pour les chats de gouttières, les vaccins sont indispensables.

   

Discussions sur ce sujet