Mon chat mange n'importe quoi ou n'importe comment

Mon chat mange n'importe quoi ou n'importe comment

Si votre chat a tendance à manger des choses absurdes telles que du plastique, du papier ou des lacets de chaussures, il se peut qu’il soit atteint d’un trouble du comportement alimentaire appelé communément PICA. Étant donné qu’il s’agit d’une impulsion répétitive et incontrôlable, le pica est considéré comme un trouble obsessionnel-compulsif.


Cette mauvaise habitude peut être potentiellement dangereuse pour votre chat, car l’ingestion d’aliments non comestibles peut provoquer une suffocation, des problèmes gastro-intestinaux, une obstruction intestinale pouvant nécessiter une intervention chirurgicale, voire une électrocution (s’il mâche des câbles).


Le pica est plus souvent rencontré chez les races de chats orientaux, en particulier les Siamois. Cela indique qu'il peut y avoir une composante génétique à la probabilité qu'un chat développe un pica. Il est également possible que cette surreprésentation des chats Siamois soit liée à leur nature sensible, car de nombreux cas de pica sont déclenchés par le stress du chat.

Partager :  

Les raisons qui peuvent pousser un chat à manger n’importe quoi

Si votre chat mange régulièrement des substances non comestibles, il vous faut d'abord élucider les causes du pica, en consultant votre vétérinaire.

 

Parfois, un pica se développe en raison d’un problème médical, et s’installe sur la durée s’il n’est pas traité. Les problèmes de santé qui peuvent causer le pica chez le chat sont :

 

Le pica peut aussi être causé par des problèmes psychologiques du chat. En particulier, des situations qui sont sources de stress du chat peuvent être un déclencheur du pica. Ces situations peuvent inclure entre autres :

 

  • Un manque d’attention
    Si votre chat n'interagit pas suffisamment avec vous et qu'il reçoit une réaction (fut-elle négative) de votre part lorsqu’il mange n’importe quoi, il peut continuer à le faire simplement pour recevoir de l’attention.

 

  • Un comportement empêché
    Un chat peut se mettre à manger n’importe quoi lorsqu’il souhaite faire autre chose mais n’en a pas la possibilité pour une quelconque raison.

 

  • Des chats hors de portée
    Si votre chat d’intérieur aperçoit des chats à l’extérieur, il peut, par frustration de l’impossibilité d’interagir avec eux, commencer à déchirer et mâchonner un objet. Si la situation se produit fréquemment, cela peut devenir une mauvaise habitude susceptible de s’installer même sans le passage de chats tiers à portée de vue.

 

  • Une anxiété de séparation
    Les chats stressés par l’absence de leur propriétaire peuvent développer des troubles du comportement, dont le fait de manger n’importe quoi.
Si vous aimez votre chat, vous devez l'assurer !
Si vous aimez votre chat, vous devez l'assurer !

Pourrez-vous faire face si votre chat tombe gravement malade ?

Comparateur des offres d'assurances et mutuelles : gratuit & sans engagement.

  • L’ennui
    Le pica peut être une forme de compensation pour soulager un manque de stimulation du chat.

 

  • Des nuisances sonores
    Les chats se mettent parfois à manger n’importe quoi pour soulager leurr angoisse lorsque le bruit environnant est trop fort, par exemple lors de la pratique d’un instrument par leur maître, de travaux ou de fêtes bruyantes.

 

 

  • Un changement dans la composition du foyer
    Le chat peut développer un pica s’il est contrarié par l’arrivée d’une nouvelle personne ou d’un nouvel animal dans la maison, ou inversement si une personne chère ou un autre chat a quitté la maison ou est décédé.

 

Enfin, de nombreux experts pensent que le pica est plus fréquent chez les chats sevrés trop tôt de leur mère. D’ailleurs, la succion de la laine (ou de tissu, cheveux, lobes d’oreilles…) ainsi que le léchage compulsif du pelage, autant de comportements qui imitent l'allaitement, sont d'autres troubles obsessionnels fréquemment observés chez le chat. La succion de la laine chez un chaton peut parfois évoluer vers un pica.

Différencier un pica d’un comportement normal de votre chat

Tous les chats qui mâchouillent ou mangent des objets non alimentaires ne sont pas forcément atteints de troubles obsessionnels. Parfois, ils expérimentent juste la texture ou la sensation d’un objet, ce comportement étant tout particulièrement observé chez les chatons. On parle de pica lorsque l’habitude est répétitive et s’inscrit sur le long terme.

 

Par ailleurs, si un chat déchire une couverture ou une peluche, cela peut aussi être lié simplement à son instinct de prédateur. Il imite alors le comportement naturel de déchirer les plumes d'un oiseau. Le cas échéant, il s’agit d’un comportement de chasse, et non d’un pica.

 

Beaucoup de chats mangent de l'herbe ou des plantes qui, à première vue, n’ont pas d’intérêt nutritionnel pour ces carnivores. Ce comportement n’a rien d’alarmant ; l’ingestion d’herbe par un chat lui permet en fait simplement de soulager des désagréments gastriques, car l’effet émétique de l’herbe provoque des vomissements, qui permettent par exemple de dégager un bouchon de poils. On dit que le chat se purge. Il se peut également qu’il ingère de l’herbe sans but thérapeutique, tout simplement parce qu’il aime cela. 

 

En revanche, si vous remarquez que votre chat se met à mâchouiller régulièrement n'importe quoi, comme du plastique, des câbles électriques ou des vêtements, ce comportement est probablement pathologique, et nécessite une prise en charge.

Quelques mesures pour éviter le pica du chat

Le traitement du pica félin dépend de la cause, médicale ou psychologique. Dans tous les cas, mettez autant que possible hors de sa portée les objets inappropriés que votre chat mange.

 

Par ailleurs, ne réagissez pas lorsque vous voyez votre chat se livrer à un tel comportement. Retirez simplement l'objet qu'il mange, et redirigez-le vers des comportements positifs, par exemple en lui donnant un jouet approprié à mâcher, ou en l’engageant dans un jeu. Récompensez-le avec des caresses ou des friandises lorsqu’il se comporte comme vous le vous voudriez.  

 

Voici quelques pistes pour éviter que son chat mange n’importe quoi, et corriger un tel comportement le cas échéant :

  • Les jeux
    Le fait de jouer avec son chat à intervalle régulier ou de laisser à sa disposition différents jouets pour chat lui permettra de lutter contre le stress et l’ennui. Prenez soin de lui fournir des jouets fabriqués dans une matière différente de celle que votre chat aime à mâchonner, pour éviter précisément qu’il reproduise un tel comportement. Par exemple, s’il a tendance à mâcher du tissu, donnez-lui un jouet en caoutchouc. Des jouets qui imitent une proie (jouets qui « volent » ou « rampent ») sont également une bonne alternative contre le stress, car ils stimulent son instinct de chasseur.

 

 

  • L’herbe à chat
    S’assurer que votre chat a toujours à disposition des plantes d'herbe à chat permet de lui fournir un substitut plus sûr.

 

  • Faire de l’alimentation une activité stimulante
    Par exemple, plutôt que de placer la nourriture du chat toujours au même endroit, vous pouvez la diviser en plusieurs petites portions cachées dans la maison. Cela permettra à votre chat de rester occupé et stimulé. Dans le même ordre d’idées, il existe également des distributeurs de nourriture ludiques qui permettent de stimuler son chat et développer son intelligence.

  • La dissuasion
    Pulvériser un produit ayant mauvais goût sur les objets mâchonnés par votre chat peut le dissuader de recommencer. Attention toutefois bien sûr à ne pas appliquer de produits toxiques pour le chat ; renseignez-vous auprès de votre vétérinaire en cas de doute.

 

 

  • Un traitement médicamenteux
    Des anti-anxieux peuvent être utiles dans certains cas. Attention toutefois : ne donnez jamais à votre chat des médicaments non prescrits par votre vétérinaire. En outre, les médicaments destinés aux humains peuvent être extrêmement dangereux pour les chats.

Le mot de la fin

Bien que le pica puisse être un problème agaçant pour le propriétaire du chat, il est important de ne jamais avoir recours à la punition. En effet, il y a de fortes chances que cela génère simplement encore plus d'anxiété et de stress chez le chat, aggravant ainsi le problème. Si ce dernier persiste, n’hésitez pas en revanche à vous tourner vers un comportementaliste félin, qui sera à même de vous aider à corriger cette mauvaise habitude de votre compagnon.

Reproduction interdite sans autorisation.

Besoin d'aide ?

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer

Vidéos sur ce sujet