MAINE COON ET MALADIE GENETIQUE

13/12/2006
Partager :  


J’ai un chat de race « Maine Coon» âgé de 5 ans. Depuis bien quelque temps j’entends parler et je lis sur des forums que les Maine Coon souffrent fréquemment d’une maladie génétique appelée HCM dont l’issue est souvent fatale.
Pouvez-vous me dire en quoi consiste cette maladie et si j'ai de quoi m'inquiéter pour mon chat.
Nathalie B. (Lausanne)

Les lettres HCM sont l'abréviation en anglais du terme de cardiomyopathie hypertrophique. Il s'agit donc, comme son nom l'indique, d'une affection cardiaque dans laquelle le muscle du cœur (le myocarde) s'épaissit fortement au point de rendre le remplissage du cœur et la circulation du sang difficile. Il s'agit d'une maladie dont l'origine génétique a été démontrée chez diverses races de chats et, en particuliers chez le Main Coon. C'est une maladie qui cause beaucoup de soucis aux éleveurs de cette race car elle est assez difficile à détecter précocement. Il serait nécessaire, pour éviter le développement de la maladie, de ne pas utiliser comme chat d'élevage des animaux porteurs de ce gène modifié.

La maladie se développe progressivement au cours de la vie du chat et, si certains jeunes chats peuvent présenter des symptômes à l'âge de 2 ou 3 ans déjà, il arrive également que ces signes ne soient visibles que plus tardivement (7, 8 voir 10 ans) dans la vie du chat. Certains animaux ne présentent même aucun symptôme inquiétant mais peuvent mourir brutalement d'une attaque cardiaque.

Lorsque les symptômes apparaissent, c'est bien souvent le signe que la maladie est déjà développée. On remarque chez les chats atteints de cardiomyopathie hypertrophique des difficultés à l'effort (palpitation, essoufflement) et, éventuellement, de la toux. On peut observer à l'auscultation du cœur - mais pas obligatoirement – que le rythme cardiaque est irrégulier. Les autres examens de dépistage sont du ressort du vétérinaire, qu'il s'agisse de l'échographie cardiaque (la technique la plus sûre), de la radiographie ou des examens sanguins.

 

Ces derniers examens sont particulièrement utiles pour s'assurer qu'il ne s'agit pas d'une autre forme de maladie cardiaque. On recommande, pour les chats d'élevage en particuliers, de faire effectuer régulièrement un contrôle par échographie, afin de dépister la maladie le plus précocement possible et d'éviter d'utiliser ces animaux à la reproduction. Les éleveurs consciencieux pourront donc vous informer de l'état de santé des parents de votre chat ainsi que de celui de ses frères, sœurs ou cousins.

 

Pour votre tranquillité, il serait probablement indiqué de faire contrôler par un vétérinaire spécialisé que votre chat ne présente pas d'anomalie. Si ce devait être le cas, les traitements palliatifs peuvent être mis en route, mais il n'empêche malheureusement pas complètement le développement de la maladie. Au cas où votre chat devrait être atteint, il serait évidemment souhaitable que vous informiez également l'éleveur.

On dispose depuis peu d'un test sanguin, qui peut également être utilisé dans le dépistage de la HCM. Votre vétérinaire pourra vous renseigner à ce sujet.

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet