La pasteurellose

Page précédente :
La leptospirose
Page suivante :
La teigne du chat

La pasteurellose est une maladie très répandue chez les chats, puisqu’environ la moitié en sont porteurs. 

 

Il s'agit d'une infection bactérienne causée par la bactérie Pasteurella multocida, qui se trouve dans le tube digestif et la salive d’environ 70 à 90% des chats. En temps normal, elle est tout à fait bien tolérée par l’organisme de l’animal. Cependant, en cas d’affaiblissement de l’état général de ce dernier, par exemple à cause d’une infection, elle peut déclencher la maladie.

La transmission de la pasteurellose du chat à l'Homme 

La transmission de la pasteurellose à l’Homme est chose courante : selon les années, en France, on compte entre 10 et 50 cas pour 100.000 habitants.

 

Ce chiffre est directement corrélé au nombre de morsures. En effet, suite à une morsure de chat, il y a une chance sur deux de contracter la pasteurellose.

 

La pasteurellose se transmet donc à l’Homme surtout par morsure, mais une transmission par griffure du chat ou par léchage d’une plaie est également possible. Elle peut aussi survenir par simple inhalation lors de la manipulation de l’animal, mais ce cas est toutefois très rare.

Les symptômes de la pasteurellose chez le chat

Dans la grande majorité des cas, un chat porteur de pasteurellose ne montre aucun symptôme, puisque le germe est parfaitement toléré par son organisme. Il en résulte qu’il est très difficile de savoir si un animal en est affecté.

 

Néanmoins, dans le cas d’un déclenchement de la maladie, elle peut se manifester par des abcès sous-cutanés et un pyothorax (épanchement de pus entre les deux feuillets de la plèvre), une infection du système respiratoire, et plus rarement une infection généralisée.

Les symptômes de la pasteurellose chez l’Homme

En cas de transmission de la pasteurellose du chat à l’Homme, un œdème ainsi qu’une forte douleur apparaissent à l’endroit du traumatisme trois à six heures après la morsure ou la griffure. L’œdème est en général dur, chaud et rouge. Une fièvre peut aussi se déclarer.

 

Il faut alors se rendre immédiatement chez le médecin afin qu’il prescrive un traitement à base d’antibiotiques. En effet, si la pasteurellose n’est pas soignée rapidement, des complications peuvent apparaître, comme des problèmes ostéo-articulaires (notamment une tendinite et de l’arthrite) à l’endroit de la plaie, une atteinte des voies respiratoires, voire une infection généralisée susceptible de causer un choc septique (et donc potentiellement la mort, même si une telle issue est rarissime).

Page précédente :
La leptospirose
Page suivante :
La teigne du chat
Dernière modification : 09/12/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Discussions sur ce sujet