Le pyomètre chez la chatte : causes, symptômes, traitement...

Le pyomètre chez la chatte : causes, symptômes, traitement...

Comme bon nombre de mammifères, le chat peut souffrir d'infections au niveau de l'appareil urinaire et/ou génital. Certaines d'entre elles sont relativement faciles à soigner, mais d'autres sont beaucoup plus graves et nécessitent une intervention d'urgence. C'est notamment le cas du pyomètre, moins courant chez le chat que chez le chien, mais tout aussi grave.


Quelles sont les causes du pyomètre chez le chat ? Quels sont ses symptômes ? Comment soigner un chat atteint de pyomètre ?

Qu'est-ce que le pyomètre ?

Le pyomètre est un terme médical désignant une accumulation conséquente de pus dans l'utérus : ce n'est donc pas une maladie en soi, mais plutôt un symptôme d'une maladie du chat. Le terme vient des mots grecs « pyo » qui signifie « pus », et « metra » qui signifie « matrice », c'est-à-dire « utérus » dans le jargon médical.

 

Il s'agit d'un problème de santé grave qui concerne exclusivement les femelles entières, car les mâles n'ont pas d'utérus et la stérilisation fait disparaître le risque de pyomètre. S'il est relativement courant chez le chien, il est aussi présent chez le chat. Il touche également l'Homme, le hamster, ainsi que probablement tous les animaux dont la femelle possède un utérus.

 

Le pyomètre est souvent confondu à tort avec la métrite, cette dernière étant une infection bactérienne au niveau de l'endomètre, c'est-à-dire la paroi de l'utérus. Cette confusion vient du fait que dans la pratique, le pyomètre est très souvent une conséquence de la métrite. Mais en réalité, il s'agit bel et bien de deux éléments différents, l'un étant la cause (donc la maladie) et l'autre la conséquence (donc le symptôme visible).

Les symptômes du pyomètre chez la chatte

Il s'agit d'inflammations ou d'infections de l'utérus qui peuvent affecter la femelle durant son cycle sexuel, particulièrement dans les 6/8 semaines qui suivent les chaleurs. La femelle affectée présente parfois des écoulements purulents de la vulve.

 

Autres symptômes : Elle est fatiguée, fait preuve de manque d'appétit.

Le traitement du pyomètre chez la chatte

Le vétérinaire procédera à des examens (Prises de sang, radio) pour confirmer l'infection et vous prescrira les soins adéquats. Ceux-ci sont malheureusement souvent peu efficaces. Le cas échéant, il vous proposera de faire procéder à l'ablation des ovaires et de l'utérus, car les risques de récidive sont importants et pourraient dégénérer en problèmes rénaux.

Dernière modification : 03/05/2021.