La température et la fièvre chez le chat

La température et la fièvre chez le chat

La fièvre n’est pas un symptôme réservé aux êtres humains : elle peut aussi se manifester chez le chat, et de nombreuses origines sont possibles.


Si certaines sont simplement environnementales, d’autres peuvent exprimer une maladie sous-jacente, et représenter un signal d’alerte qu’il ne faut pas ignorer.

Page 1 :
La température corporelle du chat

La température corporelle normale d’un chat adulte

La température corporelle normale chez un chat adulte se situe entre 38° et 39° Celsius. La température moyenne est donc de 38,5° pour un félin en bonne santé.

 

Cependant, cette valeur n’est pas fixe : elle est susceptible de varier en fonction des circonstances ou du moment de la journée. Ainsi, comme chez l’Homme, si vous prenez la température de votre animal à différents moments, vous constaterez des différences minimes. Il s’agit d’un phénomène tout à fait normal, qui ne doit pas amener à s’inquiéter.

 

De même, en cas de canicule ou à l’inverse de grand froid, la température de votre animal peut être légèrement supérieure ou inférieure à la moyenne. Le même raisonnement est applicable lorsque votre félin sort d’une période d’activités et de jeux : là aussi, comme pour l’Homme, sa température corporelle aura tendance à avoir légèrement augmenté.

 

Enfin, des variations peuvent survenir lors d'une situation stressante pour le chat (par exemple lors d’une visite chez le vétérinaire), ou tout simplement lorsqu’il est couché sur un endroit chaud, tel un radiateur.

La température corporelle d'une chatte en chaleur ou gestante

Dès l’âge de 6 mois apparaissent les chaleurs de la chatte. Ce cycle de reproduction débute dès la fin de l’hiver et s’accompagne généralement d’une hausse de la température interne. Durant l'oestrus du chat, il est fréquent d’observer une légère augmentation de sa température.

 

Enfin, dans les dernières 24 heures de la gestation d'une chatte, celle-ci voit sa température descendre à 37,8°C.

La température corporelle d'un chaton

Le cas de la température du chaton est à traiter différemment du chat adulte. En effet, avant l’âge de deux semaines, il n’est pas en mesure de réguler sa température interne. Par la suite, du fait de sa petite taille, il est plus sensible aux variations de température. En outre, sa température interne est sensiblement différente de celle d’un chat adulte.

 

Ainsi, la température corporelle d’un chaton diffère en fonction de son nombre de jours, et augmente lentement au fur et à mesure qu’il grandit. Elle est comprise entre :

  • 35°C et 37°C de 0 à 14 jours ;
  • 37°C et 38,2°C de 2 à 3 semaines ;
  • 37,4°C et 38,6°C de 4 à 6 semaines ;
  • 37,8°C et 39°C de 7 à 8 semaines.

Quand parle-t-on de fièvre chez le chat ?

Au vu de ce qui précède, on comprend que le seuil à partir duquel on peut parler de fièvre diffère selon l’âge du chat. Ainsi, on parle de fièvre :

  • à partir de 37,5°C si le chaton a moins de 2 semaines ;
  • à partir de 38,5°C s'il a entre 2 et 3 semaines ;
  • à partir de 39°C entre 4 et 9 semaines ;
  • à partir de 39,5°C après 9 semaines.

 

En dessous de ces valeurs, votre chat est atteint de fébricule. Moins inquiétante que la fièvre, elle nécessite tout de même une attention soutenue.

 

En revanche, si la température de votre chat adulte atteint ou dépasse les 40°C (38°C pour les chatons de moins de 3 semaines, 39°C pour ceux de moins de 4 semaines), il s’agit d’une urgence vétérinaire. Faites-le examiner le plus vite possible par un praticien agréé. 

Savoir si un chat a de la fièvre

Le moyen le plus sûr et le plus efficace pour déterminer si son chat a de la fièvre demeure la prise de température rectale. L’utilisation d’un thermomètre souple électronique est indispensable. En effet, un thermomètre au mercure risque de se briser et de provoquer des lésions internes.

 

Par ailleurs, contrairement aux idées reçues, avoir un museau chaud et sec n’est pas un signe de fièvre chez le chat.

 

En revanche, si vous constatez certains de ces changements de comportement du chat, songez à prendre sa température de votre compagnon :

  • une perte d’appétit ;
  • une apathie (activité amoindrie) ;
  • des yeux larmoyants ;
  • une malpropreté du chat ;
  • une absence de besoins ;
  • une respiration rapide ;
  • des tremblements ;
  • des vomissements ;
  • de la diarrhée ;
  • des éternuements ;
  • une déshydratation.

Les causes possibles de la fièvre chez le chat

Comme chez l’Homme, la fièvre chez le chat a de nombreuses causes possibles. Dans les cas les plus fréquents, il s’agit d’une infection virale ou bactérienne, d’une inflammation ou d’une maladie auto-immune. Mais elle peut être aussi le symptôme d’une pathologie plus grave, comme un cancer du chat.

 

Par ailleurs, une blessure ou un accident du chat peuvent aussi provoquer une poussée de fièvre.

 

Enfin, elle peut être un effet secondaire de la prise de certains médicaments.

 

Dans tous les cas, la fièvre féline n’est pas anodine. Si elle persiste plus de 24 heures, vous devez faire examiner votre animal de compagnie par un vétérinaire.

Page 1 :
La température corporelle du chat
Dernière modification : 06/20/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Sommaire de l'article

Discussions sur ce sujet