La chlamydiose chez le chat

Vue au microscope d'une chlamydiose

Si le maître connaît les maladies qui peuvent affecter son chat, alors il sera à même de réagir pour les détecter et les soigner.


Malheureusement, le chat est capable d'attraper beaucoup de maladies, presque autant que celles dont l'homme peut souffrir. 


Une des plus connues est la chlamydiose, maladie provoquée par la bactérie Chamydia Puttaci. 

Qu'est-ce que la chlamydiose ?

Gros plan d'un petit chat blanc

Tous les chats sont malheureusement susceptibles de contracter cette affection, transmise par un congénère (ou par un perroquet), et en particulier les sujets atteints de coryza.

 

La chlamydiose affecte les yeux et l’appareil respiratoire. Elle provoque chez le jeune chat une conjonctivite et une rhinite contagieuse, pouvant même parfois se compliquer par une hémorragie gastrique.

Symptômes de la chlamydiose

Les symptômes principaux de la chlamydiose sont un manque d'appétit, un amaigrissement, l’apparition d’une conjonctivite à un oeil puis au deuxième avec un aspect purulent et un oedème aux paupières, des éternuements et une forte toux.


Ces symptômes doivent vous amener à consulter rapidement votre vétérinaire, un chat mal ou trop tard soigné pouvant connaître de graves complications pouvant aller jusqu'au décès.


Cette maladie est souvent accompagnée d’autres virus et bactéries et peut être transmissible à l’homme, dans les cas de système immunitaire déficient.

Traitement de la chlamydiose

Une vétérinaire soignant un chat

Il existe un traitement anti-inflammatoire efficace permettant la guérison de l'animal. Celui-ci est à base d'antibiotiques accompagné d'une application de pommades et de collyres pendant au moins 4 semaines.

 

Mais les récidives sont fréquentes donc il faut faire attention si plusieurs chats vivent ensemble à la maison, et encore plus dans un élevage.

 

Un vaccin existe également et est fortement recommandé. 

Le vaccin contre la chlamydiose

Du fait de la ténacité de la bactérie et de la longueur du traitement, il est recommandé de faire vacciner son chat au plus tôt.

 

La vaccination contre la chlamydiose ne protège pas à 100%, mais elle réduit fortement les symptômes. Elle se décline généralement en deux injections à 1 mois d’intervalle, suivies d’un rappel annuel. À noter que le vaccin contre la chlamydiose féline peut être réalisé conjointement à ceux contre le typhus et le coryza.

Dernière modification : 11/27/2021.