L'allergie aérienne du chat

L'allergie aérienne du chat

Les aéro-allergènesmis en cause dans le cas d'une allergie aérienne du chat peuvent être variés : les pollens, les acariens, les squames humains ou même la fumée de cigarette font partie des allergènes les plus fréquemment incriminés. Ils sont présents dans l’air et peuvent pénétrer soit par voie respiratoire, soit par la peau si le chat est atteint d’atopie féline, une maladie héréditaire provoquant un déficit de la barrière cutanée.

 

Selon la porte d’entrée, les symptômes sont respiratoires et/ou cutanés. Ils peuvent être saisonniers lorsque l'allergie est causée par le pollen, soit permanents, en cas d'allergie à la poussière ou aux acariens notamment.

 

Lorsque le système respiratoire du chat est touché, différentes manifestations sont possibles : toux, éternuements, écoulements nasaux (rhinite) ou oculaires, voire respiration sifflante et/ou crises d'asthme du chat.  En effet, à la suite d'un contact avec des allergènes aériens, les muscles de la paroi des bronches se contractent : le chat a alors soudainement des difficultés pour respirer, et il est parfois contraint d'inspirer la bouche ouverte. Cette crise d’asthme est souvent précédée d'une toux sèche : la cause allergique est alors généralement établie par le biais d'une radiographie des poumons.

 

Le traitement contre l'allergie du chat aux aéro-allergènes consiste le plus souvent à utiliser des corticoïdes et/ou des broncho-dilatateurs si l'atteinte est pulmonaire. Le meilleur traitement consisterait bien évidemment à supprimer de l'environnement du chat la cause de son allergie, mais c'est rarement possible, d'autant qu''il peut même être difficile de déterminer avec précision le ou les allergènes mis en cause.

 

En cas de réaction cutanée, des shampoings pour chats peuvent également être prescrits. Si le chat souffre d’atopie féline, le vétérinaire peut proposer un traitement au long cours.

 

Lorsque les symptômes sont respiratoires, une désensibilisation peut être tentée par le vétérinaire. Elle est assez longue, mais permet d’aboutir à une atténuation des symptômes dans plus de la moitié des cas.

Dernière modification : 05/02/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet

Articles sur le même thème