Grippe aviaire H7N2 : 500 chats mis en quarantaine à New York

18/01/2017
Partager :  

Les autorités sanitaires de New-York ont pris des mesures de prévention, pour limiter la propagation du virus H7N2 parmi la population féline. Concrètement, ce sont cinq cents chats qui viennent d’être mis en quarantaine, dans un hangar de la ville.

Tout a commencé au mois d’octobre 2016, lorsqu’un premier chat, Mimi, touché par le virus, devait mourir peu après, des suites d’une pneumonie. Il s’agissait d’un chat âgé et fragile, car généralement, les félins infectés par le virus s’en remettent très bien, au bout de quelques semaines. Plus inquiétant, au mois de novembre, un vétérinaire a contracté à son tour le virus, transmis par un chat du refuge où il travaillait. Il s’en est remis rapidement.

Malgré tout, 386 chats de refuge ont été testés positifs et c’est par prudence, que les autorités sanitaires ont fait le choix de cette mise en quarantaine et de la désinfection des refuges. De plus amples investigations ont permis de découvrir qu’un autre chat avait contracté le virus de la grippe aviaire, avant Mimi. Alfred, un chat adopté dans un refuge du Bronx, a été infecté au mois d’octobre et il est mort le 12 novembre suivant. Alfred est donc le patient zéro de cette épidémie.

Il n’y a pas de raisons de s’inquiéter pour la santé de vos matous et la vôtre. Le virus de la grippe aviaire affecte rarement les chats et il n’existe, à ce jour, qu’un seul cas de transmission de ce virus du chat à l’homme, celui du vétérinaire new-yorkais.

Réagir à cette actualité

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet