En Suisse, plusieurs chats touchés par un dangereux virus

09/12/2016
Partager :  

Une clinique vétérinaire de Zurich vient d’être touchée par le calcivirus félin, un virus très dangereux et contagieux. Douze chats ont été atteints, sept autres cas sont suspects et quatre chats sont morts.

Le calcivirus est connu, puisqu’il a déjà frappé des cliniques vétérinaires aux Etats-Unis et dans d’autres pays européens. La maladie s’apparente à « une sorte de gingivite » sévère qui va jusqu’à empêcher le chat de s’alimenter. Les premiers symptômes sont une fièvre importante, un œdème de la face et des pattes, des ulcères et des croûtes sur les lèvres, le nez, les oreilles, autour des yeux et sur les coussinets. Des troubles hépatiques (apparition d’une jaunisse), respiratoires, rénaux et des hémorragies sont aussi observés.

On ne connaît pas l’origine de la maladie, qui est mortelle dans plus de 60 % des cas et pour laquelle il n’existe aucun traitement. Quand les symptômes ne sont pas trop sévères, la guérison spontanée intervient sous deux à trois semaines. Le virus étant très contagieux, des actions préventives peuvent être prises, qui sont la mise en quarantaine des chats déjà atteints, ainsi que des mesures d’hygiène et de décontamination des locaux et objets. Il n’y a pas de transmission à l’homme et à d’autres espèces.

Réagir à cette actualité

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet