Les autres symptômes chez le chat

Ecoulement nasal

Ecoulement nasal

Si dans l'imaginaire collectif une truffe humide est un signe de bonne santé chez le chat, les choses sont en réalité un peu plus compliquées que cela. En effet, son odorat fonctionne de telle sorte qu'il est plus performant lorsque le nez est humide que lorsqu'il est sec. Ce signe indique plutôt que l'animal est sur une piste qui l'intrigue, et qu'il renforce son flair afin d'en trouver l'origine.

 

Pour autant, sa truffe ne doit jamais couler. Si cela venait à être le cas, il pourrait s'agir de poussières présentes dans les narines, d'une tumeur, d'une infection bactérienne ou virale (comme le coryza du chat par exemple), d'une allergie aérienne, etc. Si l'écoulement nasal est de surcroît taché de sang, un traumatisme local est vraisemblablement en cause, qu'il soit dû à un choc ou à un objet coincé dans les narines (un épillet notamment).

Ecoulement ou gonflement de l'oreille

Un Maine Coon aux yeux verts allongé

Les oreilles du chat sont bien plus développées que celles des êtres humains, mais elles sont également plus fragiles, notamment à cause de leur forme et de leur taille. Les problèmes auriculaires ne sont donc pas si rares que cela chez nos petits félins.

 

Un gonflement, une irritation, des rougeurs, des traces noires ou encore des écoulements odorants sont immanquablement le signe que quelque chose ne va pas. Il peut s'agir par exemple d'une otite, de saletés incrustées qui ont fini par déclencher une infection, ou encore d'une maladie parasitaire telle que la gale des oreilles du chat. Les individus qui se griffent ou se frottent constamment les oreilles, voire qui enlèvent les poils à l'intérieur sont quant à eux susceptibles d'être infectés par des acariens.

 

Dans l'ensemble, ces problèmes de santé sont rarement graves et se traitent plutôt facilement. Mais ils ne doivent pas être négligés pour autant, car non contents d'être généralement douloureux pour l'animal, ils peuvent à terme détériorer l'intérieur de l'oreille et donc dégrader l'ouïe du chat, voire conduire à une surdité.

Mauvaise haleine

Un chat gris tabby avec la gueule grande ouverte

Qu'on se le dise : un chat a rarement une haleine très fraîche.

 

Mais lorsque celle-ci est particulièrement désagréable et fait tourner la tête de son maître, il s'agit sans doute d'un symptôme d'une prolifération bactérienne importante dans sa gueule, encouragée par la présence de tartre sur ses dents. Un entretien des dents du chats réalisé correctement permet d'éviter ou en tout cas de retarder ce problème, qui à défaut finit par causer de graves problèmes de santé, comme une gingivite ou une parodontose.

 

Cela étant, la mauvaise haleine du chat peut également être la conséquence d'un souci autre que le tartre, comme par exemple le diabète sucré ou un problème digestif.

Saignement du nez

Un chat roux qui saigne du nez

Un chat qui saigne du nez ne nécessite pas forcément de s'alarmer : comme chez l'être humain, cela peut être la conséquence d'un choc sans gravité au niveau du museau. Le saignement s'arrête alors de lui même au bout de quelques secondes ou minutes.

 

En revanche, s'il ne semble pas vouloir s'arrêter, si d'autres signes sont présents en même temps, ou si les saignements reviennent régulièrement sans raison apparente, il s'agit peut-être du signe d'un problème plus grave : une maladie respiratoire, des parasites, un traumatisme crânien, une tumeur...

Dernière modification : 10/18/2021.