Habituer le chat à sa caisse de transport

Habituer le chat à sa caisse de transport

Avant la peur du vétérinaire en elle-même, le chat a peur en premier lieu de sa cage de transport. C’est en partie lié au fait qu’il a horreur de l’inconnu ; or cet objet, tout comme la voiture et la clinique, sont des endroits inconnus, avec des odeurs également inconnues. Le fait de ne pouvoir s’en échapper aggrave évidemment les choses.

 

Afin de réduire ce stress, il est important d'habituer le chat à sa caisse de transport dès son plus jeune âge. Elle peut ainsi être disposée ouverte dans le salon dès les premières semaines suivant l’arrivée de l’animal dans le foyer, avec une couverture à l’intérieur qui porte son odeur, de manière à le rassurer et à ce qu’elle "fasse partie du décor" à ses yeux.

 

S’il n’est pas possible de laisser en permanence la caisse dans la maison (par exemple pour des raisons de place), l’idéal reste de la sortir de temps à autres, afin que le chat s’habitue à cet objet et ne l’associe pas forcement à un signe de départ et de stress. On peut même y placer des friandises pour chat afin de le récompenser s’il va s’y coucher de lui-même. L’idéal serait que la caisse finisse par être perçue comme un panier douillet où se réfugier, plutôt que d’en avoir une peur bleue dès sa sortie du placard.

Dernière modification : 06/01/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Discussions sur ce sujet