Une taxidermiste transforme un chat en sac à main

09/30/2016
Partager
 

Claire Hobbs est néo-zélandaise et taxidermiste. C’est un article de mode de sa fabrication et proposé sur le site d’enchères Trade Me qui l’a rendue célèbre. Il s’agit d’un sac à main réalisé avec la peau d’un chat.

Le résultat a suscité tant de réactions que Claire Hobbs a tenu à apporter des précisions sur l’origine de l’animal. Elle a expliqué que le chat utilisé était un chat mort, percuté par une voiture et trouvé sur une route. Après l’avoir ramassé, elle l’avait mis au congélateur et avait essayé de retrouver son propriétaire, sans succès. Au bout de trois mois, elle s’était décidée à utiliser la peau de l’animal pour en faire l’étrange sac à main mis en ligne sur le site d’enchères. L’article mis à prix 1000 dollars est finalement parti pour 545 dollars, le 21 septembre 2016.

Fabriquer des accessoires de mode avec des animaux, l’idée n’est pas nouvelle et les ventes aux enchères proposent encore beaucoup d’articles de ce type. Mais, lorsque c’est un animal aussi familier que le chat qui est utilisé, cela crée un malaise étrange et difficile à expliquer. L’artiste hollandais Bart Jansen, quant à lui, n’a pas hésité à transformer son chat mort en drone télécommandé. Si certains choisissent, plus classiquement, de faire empailler leur chat après sa mort, pour d’autres, l’idée paraît insupportable. Là encore, les avis divergent, selon les sensibilités.

Pensez-vous que ce soit une bonne idée de transformer un chat en sac à main ? Accepteriez-vous de le faire s’il s’agissait de votre propre animal ?

Discussions sur ce sujet

Actualités sur le même thème