Donner un médicament à un chat

Donner un médicament à un chat

Antibiotiques, antidouleurs, vermifuges, pommades… : les médicaments sont parfois nécessaires pour soigner et protéger vos petites boules de poils. En effet, des maladies ou des parasites peuvent venir chambouler la petite vie tranquille de votre chat.


Or il n’est pas toujours simple de lui administrer ces fameux médicaments, surtout s’il faut les lui faire avaler ! Les chats sont certes des bêtes tendres et douces, mais qui n’en restent pas moins des petits félins.


Quelles sont les différentes sortes de médicaments pour chats ? Comment administrer un médicament à un chat et être sûr que la pilule soit bien passée ? De la méthode la plus simple à la plus rusée, découvrez comment vous faciliter la vie !

Partager :  

Les médicaments pour chat à usage externe

Les antipuces, anti-tiques et autres traitements contre les parasites en tout genre peuvent exister sous forme de sprays afin de traiter l’habitat de l’animal, de colliers à mettre autour de son cou, de shampoings à appliquer lors du bain, ou encore de pipettes à appliquer directement sur sa peau.

 

Afin de bien utiliser cette pipette, il suffit d’écarter les poils au niveau de la nuque, de bien maintenir votre chat, puis de déposer quelques gouttes du produit. Cet endroit est très stratégique, car c’est la zone la plus difficile à lécher ou à gratter. Ainsi, le produit pourra bien pénétrer et faire effet. Continuez à maintenir votre animal pendant quelques instants après l’application, car s’il ne peut pas se lécher ou se gratter, rien ne l’empêche en revanche de se rouler au sol…

 

Les pommades ou gels permettent quant à eux de soulager des douleurs ou bien par exemple de désinfecter et cicatriser les plaies de votre matou bagarreur. Après application de la pommade sur la plaie ou la zone douloureuse, vous pouvez faire un bandage ou y placer un pansement afin d’éviter toute léchouille.


Certaines pommades fonctionnent également comme antibiotique afin de traiter des infections cutanées à germes, tels que les staphylocoques. Elles peuvent s’utiliser en complément d’un traitement antibiotique à usage interne, sous forme par exemple de comprimé.

Si vous aimez votre chat, vous devez l'assurer !
Santé de votre chat : agissez avant qu'il ne soit trop tard

Ne laissez pas la santé de votre compagnon entre les mains du hasard : assurez-le !

Service de comparaison des offres d'assurances et mutuelles.
Gratuit & sans engagement !

Les médicaments pour chat à usage interne

L’injection est une des formes de médicaments à usage interne. Pour l’utiliser, il faut avoir une certaine technique afin de ne pas risquer de blesser votre animal. En cas de doute, abstenez-vous et faites appel à un professionnel. De fait, dans de nombreux cas, seul un vétérinaire est apte à réaliser une injection.

 

Le comprimé est une autre forme de médicament à usage interne. Il existe des comprimés administrés à titre préventif, comme le vermifuge pour chat, qui permet d’éviter une infection par les vers. Cela dit, le vermifuge peut aussi se présenter sous forme de pipette, comme les autres antiparasitaires à usage externe. Le produit traverse alors les tissus de la peau afin d’atteindre les intestins affectés par les vers.


Parmi les comprimés ayant un rôle préventif, on trouve également la pilule contraceptive, qui évite aux femelles d’avoir une portée.


Il existe également des comprimés comportant un traitement qui permet de soigner des maladies ponctuelles ou chroniques, c’est-à-dire nécessitant un traitement à vie.

 

Au quotidien, le comprimé est la forme de médicament pour chat à privilégier, car la plus simple d’utilisation. Enfin, en théorie… Car si vous lisez cet article, c’est peut-être justement que votre chat vous donne du fil à retordre pour avaler son comprimé !

Comment administrer un comprimé à son chat ?

Cacher le comprimé dans la nourriture

Une méthode plutôt simple pour faire avaler un comprimé à son chat consiste à le cacher dans un bout de viande, du fromage, du pâté, dans une boulette de saumon, ou tout autre aliment apprécié par votre compagnon... Connaissant ses aliments préférés, vous devriez être à même de faire passer la pilule de manière assez rusée.

 

Pour ce faire, donnez-lui au début quelques bouchées de l’aliment en question sans le comprimé à l’intérieur, afin qu’il ne comprenne pas que quelque chose s’y cache. En effet, le comprimé peut avoir un certain goût. Si votre chat commence ainsi à manger une partie de l’aliment ne comportant pas le comprimé, il ne se doutera de rien et avalera la suite avec le comprimé. 

Utiliser des pâtes alimentaires

Il existe également en pharmacie vétérinaire des sortes de pâtes alimentaires. Vous enrobez le médicament de cette pâte, puis vous proposez ce mélange à votre chat, comme un petit bonbon. Le goût et la consistance sont spécialement conçus pour les chats, afin qu’ils les considèrent comme une friandise pour chat et les mangent facilement.

Mélanger le comprimé dans la nourriture

Vous pouvez tout simplement mélanger le comprimé à ses croquettes pour chat, en ne remplissant pas totalement sa gamelle, afin de vous assurer que le chat l’a bien ingéré intégralement.

Écraser le comprimé

Si les méthodes précédentes ont échoué, une autre technique consiste à écraser le médicament avec une cuillère, jusqu’à le réduire en poudre. Il vous suffit ensuite de la saupoudrer sur sa nourriture.

 

Si vous procédez de la sorte, privilégiez un aliment qui puisse facilement se mélanger (évitez par exemple les croquettes). Plus le médicament est dilué, mieux c’est, car le goût, qui peut être désagréable, sera estompé.

 

Vous pouvez également tremper votre doigt dans cette poudre et la lui appliquer directement sur les babines. Votre chat se léchera automatiquement, et avalera donc le médicament par la même occasion.

Lui « tartiner » la patte

On dit que les chats n’aiment pas être sales, n’est-ce pas ? Une autre technique pour faire avaler un comprimé à son chat consiste à lui tartiner le dessous de la patte avec la poudre de médicament mélangée à un peu de pâté pour chats.

 

Si votre matou est bien maniaque, il léchera tout simplement le fameux médicament en faisant sa toilette.

Directement dans la gueule du chat

Si l’administration du médicament doit se faire à jeun, la meilleure solution est de placer directement le comprimé dans la gueule du chat en la lui ouvrant et en le mettant au fond de la gorge.

 

Pour ce faire, installez-vous confortablement, le chat sur vos jambes, ou sur une table. Faites en sorte qu’il soit lui aussi bien installé. En amont, vous aurez préparé et disposé à portée de main tout ce dont vous avez besoin. Si le chat s’agite, enroulez-le dans un drap pour éviter les griffures. N’hésitez pas à vous mettre à deux pour le maintenir.

 

Pour donner son comprimé au chat, posez votre main gauche (si vous êtes droitier) ou droite (si vous êtes gaucher) sur la tête de votre animal en penchant sa tête, le museau vers le plafond. À l’aide de votre pouce et de votre index, appuyez légèrement sur la mâchoire pour que celle-ci s’ouvre. Avec votre autre main (ou l’aide d’une deuxième personne), placez le comprimé au fond de la gorge de votre chat ; son système de déglutition lui permettra d’avaler automatiquement le comprimé. Afin de faciliter ce procédé, vous pouvez fermer sa bouche et lui gratter légèrement la gorge, puis le maintenir quelques secondes, afin de l'empêcher de recracher le médicament.  

 

Restez calme et essayez de ne pas brusquer votre animal : mieux vaut que cette première opération se passe avec succès, si elle a vocation à se répéter !

 

Surtout, faites attention aux morsures et n'hésitez pas à demander des conseils à votre vétérinaire

 

Enfin, les médicaments sous forme liquide, administrables à l'aide d'une seringue, sont plus faciles à donner. 

Le lance-pilules

Connaissez-vous le lance-pilules ? Il est très pratique s’il vous est impossible d’ouvrir la gueule de votre chat, par exemple parce qu’il oppose une trop grande résistance.

 

Il suffit d’y insérer le comprimé à l’endroit prévu à cet effet, puis d’y mettre un peu d’eau. Il ne reste alors plus qu’à placer l’objet dans la gueule de son animal, puis à appuyer sur la pipette.

 

Le comprimé sera envoyé directement dans la gorge du chat, sans la moindre difficulté. Maintenez-lui la gueule bien fermée et massez-lui légèrement le cou pour faciliter la déglutition.

Quelques conseils supplémentaires pour donner un comprimé à son chat

Quel que soit le mode d’administration choisi, plus votre chat sera détendu, mieux ce sera. Évitez par exemple de le sortir brutalement de son sommeil : donnez-lui le médicament à un moment de la journée où il est détendu et disponible.

 

S’il n’est pas du tout conciliant, n’insistez pas. Remettez l’administration du comprimé à plus tard, car plus il se braquera, pire ce sera : il garderait un souvenir très négatif de ce moment, et vous auriez par la suite toutes les peines du monde à lui administrer un médicament de la même manière.

 

N’hésitez pas à demander de l’aide à une autre personne afin de maintenir plus facilement votre matou. Vos gestes seront plus sûrs et l’administration sera plus rapide.

 

Si vous n’arrivez vraiment pas à administrer le médicament, n’hésitez pas à amener votre chat chez le vétérinaire. En tout état de cause, renoncer à donner un médicament au chat au motif qu’il le refuse systématiquement ne saurait être une option.

Le mot de la fin

Vous connaissez désormais une large palette de techniques pour administrer un médicament à un chat.

 

Comme l’être humain, chaque chat est unique, et peut donc avoir des réactions inattendues. À vous alors de tester les différentes manières proposées et de voir celles qui fonctionnent le mieux avec votre compagnon.

 

Si possible, privilégiez la méthode la plus douce, qui est généralement la meilleure option pour le bien-être de votre animal de compagnie.

 

En revanche, si votre chat en vient à s’énerver pendant l’administration du médicament et à vous fuir ensuite, n’en faites pas une catastrophe. D’une part, parce que cela sera vite oublié. Et d’autre part, parce que tout cela est pour son bien !

 

Une petite mise en garde pour finir : comme pour un médicament à l’usage des humains, prenez soin de lire attentivement la notice d’utilisation. Cela vous évitera par exemple de mélanger dans la nourriture un médicament devant impérativement être administré à jeun...

Reproduction interdite sans autorisation.

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet