Comment s'occuper et prendre soin d'un chat âgé ?

Une maitresse tenant son chat dans ses bras

Grâce aux progrès de la médecine vétérinaire, l'espérance de vie d'un chat se situe désormais entre 15 et 18 ans en moyenne, même si elle dépend bien sûr de la race et de son mode de vie (chat d'intérieur ou qui sort souvent, vacciné et vermifugé régulièrement, type de nourriture pour chat employé, etc).


Pour autant, passé l'âge de 10 ans, un chat est considéré comme vieux, et des changements commencent à apparaître, aussi bien dans son organisme que dans son comportement.


Quels sont les changements qui affectent un chat âgé ? Comment aider un chat à bien vieillir ?

La vieillesse du chat

La vieillesse du chat

Les progrès de la médecine ont permis aux chats de vivre en moyenne plus longtemps et en meilleure santé. Pour autant, à l'instar des autres animaux, le chat n'est pas épargné par la sénescence, qui affecte principalement sa santé, son physique, ses réflexes, mais aussi son comportement.

 

Certains individus voient d'ailleurs leur qualité de vie se dégrader inexorablement, à tel point que le propriétaire peut être contraint de se poser la délicate question de l'euthanasie. Dans ces cas-là, le vétérinaire reste un conseiller incontournable et un formidable accompagnateur pour le maître qui souhaite effectivement faire euthanasier son chat. Après le décès, le vétérinaire peut aussi proposer de faire incinérer le chat individuellement (pour pouvoir conserver ses cendres), ou fournir les coordonnées de cimetières pour animaux.

 

Heureusement, avant d'en arriver à ces considérations extrêmes, le chat senior a encore de longues et heureuses années devant lui, pour peu que le propriétaire soit conscient des changements incombant à l'âge de son animal et qu'il prenne quelques dispositions simples pour lui simplifier la vie.

Les problèmes rénaux du chat âgé

Les problèmes rénaux du chat âgé

Le chat âgé peut souffrir d’insuffisance rénale chronique et se mettre à uriner n’importe où. L'insuffisance du chat senior, importante cause de mortalité dans les âges élevés, peut être atténuée par un traitement alimentaire spécifique si elle est dépistée à temps.

Plus qu’avec un autre chat, il faut éviter de le gronder s'il urine partout, car l'incontinence du chat âgé n'est évidemment pas de son fait. On peut par exemple installer des alèses (vendues en magasin de puériculture ou en pharmacie) ou des tapis d'éducation pour chiot sur son fauteuil favori. On rapprochera aussi son bac de litière de son lieu de repos privilégié, voire on lui fournira plus de lieux d’élimination, afin de lui éviter de devoir traverser tout le foyer pour faire ses besoins.

Les problèmes de vue du chat âgé

Les problèmes de vue du chat âgé

L'âge fait aussi se dégrader naturellement la qualité de la vision, en particulier par une diminution de la transparence du cristallin de l'œil, qui devient bleu. Le chat senior souffre alors de cataracte, aussi appelée cataracte sénile. Un entretien régulier des yeux évitera toutes les affections qui pourraient aggraver la cataracte.

 

Or, qui dit difficultés pour voir, dit difficultés pour se repérer et s'orienter, même en terrain connu. Le chat âgé peut néanmoins compter sur sa mémoire pour effectuer ses déplacements habituels, sous réserve que l'intérieur de la maison ne soit pas fréquemment réorganisé. Il en est de même pour la vie en extérieur : même si le jardin a toujours été son terrain de chasse favori, il peut finir par se transformer pour lui en véritable labyrinthe. Les pertes de capacités d’orientation du chat rendent d'ailleurs souvent plus difficile le retour au bercail.

 

Il est donc conseillé aux propriétaires d'éviter au maximum de bouger le mobilier de leur maison, afin d'éviter que les trajets principaux du chat (lieu de repos jusqu'au lieu d’alimentation ou d’élimination) ne deviennent d’une difficulté insurmontable. Pour ce qui est de l'extérieur, un bon compromis si on ne souhaite pas confiner son compagnon à l'intérieur peut être de laisser sortir en journée sous surveillance.

 

Par ailleurs, si le chat voit mal, la simple présence de son maître peut le surprendre. En entrant dans la pièce où son compagnon se trouve, et en particulier s’il est en train de se déplacer, l'humain peut avoir intérêt à s'annoncer en lui parlant gentiment. En s'approchant, il peut lui faire sentir sa main avant de le caresser. Certains spécialistes affirment que l’olfaction et la perception des phéromones se modifient peu avec l’âge. En sentant son maître, il l'identifiera plus facilement, et cela évitera tout stress inutile.

Les problèmes d'audition du chat âgé

Les problèmes d'audition du chat âgé

La baisse auditive est un phénomène naturel et incontournable chez le chat âgé, pouvant parfois aller jusqu'à la surdité du chat. Elle touche les deux oreilles en même temps et de la même façon. L'animal s’adapte progressivement à cette perte sensorielle. 

Le chat qui entend de plus en plus mal peut avoir peur s’il n'entend pas arriver son propriétaire ou que celui-ci le caresse brusquement. Pour éviter ce genre de situations, il faut toujours se présenter face à l'animal et le laisser flairer une main avant de le câliner.

 

La prévention tout au long de la vie joue ici un rôle important : nettoyer les oreilles de son chat à intervalle régulier permet d'éviter la dégradation de cet organe par des infections à répétition.

L'insomnie du chat âgé

L'insomnie du chat âgé

Il n’est pas rare que le chat senior souffre d’insomnies, miaule excessivement ou déambule sans but la nuit dans le foyer.

 

Plusieurs maladies peuvent provoquer ce genre de symptômes, comme par exemple une insuffisance rénale ou une hypertension artérielle du chat. Dans ces cas-là, une visite chez un vétérinaire est conseillée.

Le comportement d'un chat âgé

Le comportement d'un chat âgé

Souvent, le changement de comportement d'un chat avec l'âge s'observe à travers un ou plusieurs trait(s) de caractère qui s’amplifie(nt) ou qui change(nt), comme par exemple un chat râleur qui le devient un peu plus, un chat câlin qui le devient un peu moins ou, au contraire, un chat indépendant qui se met à devenir plus collant.


De plus, comme les humains, le chat devient moins tolérant avec l'âge : ses douleurs sont plus nombreuses, son impatience est plus prononcée... Il faut garder à l'esprit qu'un vieux chat a besoin de calme et qu'il réagira moins bien au stress qu'avant. Il aura également plus facilement peur et pourra avoir des réactions inattendues, semblant parfois excessives.

 

De ce fait, il faut être plus doux pendant les séances de câlins avec un chat senior, et bien plus attentif à ses réactions. Par exemple, s’il grogne quand on s'approche de lui, il faut le laisser tranquille : il avertit, avec son langage de chat, qu’il n’est pas en état d’accepter les caresses.

 

En forçant le contact avec un chat qui le refuse, il faut s'attendre à ce qu'il utilise ses griffes ou qu'il morde, surtout si ses besoins ne sont pas respectés. Il pourra également chercher à s’isoler davantage et refuser toute approche en ayant recours à des agressions de distancement.

 

Pour autant, s'il se met souvent à l'écart, il ne faut pas l'ignorer. Handicapé par sa vieillesse, le chat pourrait se sentir dévalorisé ou moins aimé. Il faut alors lui démontrer, par des paroles, des caresses ou des encouragements, que l'on tient toujours à lui.

Les besoins énergétiques du chat âgé

Les besoins énergétiques du chat âgé

Avec l'âge, un chat devient moins actif, son métabolisme ralentit et il se dépense moins. Les besoins énergétiques du chat évoluent donc en conséquence et diminuent jusqu'à ne représenter en moyenne plus que 80% de ceux d'un chat adulte.

 

Pour éviter les problèmes de santé et le surpoids, il faut donc adapter son alimentation. Les points cruciaux sont les protéines, les lipides, et certaines vitamines.

Les besoins en protéines du chat âgé

Un chat âgé a toujours besoin d'autant de protéines, mais de très bonne qualité. En effet, ses reins sont plus fragiles, et une bonne alimentation permet un meilleur fonctionnement de ces derniers, ainsi qu'une meilleure évacuation des protéines non absorbées.

Les besoins en lipides du chat âgé

Un vieux chat a un besoin moins important en lipides qu'un chat adulte, même si dans les deux cas, un apport important en lipides favorise l'obésité. Là encore, la qualité est à privilégier : les acides gras comme les oméga 3 et 6 sont essentiels au fonctionnement de l'organisme et aident à maintenir la beauté du pelage du chat.

Les besoins en glucides du chat âgé

Les besoins en glucides d'un vieux chat restent identiques à ceux d'un chat adulte. La quantité doit être limitée, puisqu'une trop grande absorption de sucres rapides favorise l'apparition du diabète du chat.

Les besoins en vitamines du chat âgé

Pour stimuler le système immunitaire affaibli du chat âgé, l'apport de vitamines doit être important. Les vitamines nécessaires au bon fonctionnement de l'organisme du chat sont habituellement présentes en quantités suffisantes dans l'alimentation, mais une complémentation en vitamine E, qui possède un fort pouvoir antioxydant, est parfois pertinente.

Les besoins en minéraux du chat âgé

Les minéraux sont nécessaires au bon fonctionnement de l'organisme du chat âgé, même si les besoins sont plus faibles que ceux d'un chat adulte. Ils peuvent toutefois provoquer des troubles si les apports ne sont pas dosés correctement.

 

Comment nourrir un chat âgé

Comment nourrir un chat âgé

Le maître doit adapter l'alimentation du chat âgé, au risque de provoquer l'obésité et/ou d'aggraver les soucis physiques liés à son âge (arthrose, diabète, insuffisance rénale, insuffisance cardiaque...), ce qui, dans tous les cas, porterait atteinte à son espérance de vie.

 

Mais, paradoxalement, un chat qui vieillit a aussi tendance à devenir plus difficile avec la nourriture et peut soudainement refuser ou manger moins volontiers ses aliments habituels. Pour rendre la nourriture plus appétissante, il est possible de faire tremper les croquettes dans un bol d’eau et de le passer quelques secondes au micro-ondes : la chaleur fera ressortir les arômes, et l’eau ramollira les croquettes, ce qui facilitera leur mastication.

 

Pour nourrir un chat senior, il est conseillé de fractionner ses repas en petites portions et de les rendre plus fréquents, tout en contrôlant la ration totale quotidienne. Les croquettes premium pour chat âgé sont idéales, puisqu'elles contiennent les graisses et les vitamines nécessaires au bon fonctionnement de l'organisme de l'animal, et elles peuvent être associées une fois par jour à de la pâtée. Même si celle-ci est plus difficile à digérer, elle est souvent plus appétente pour lui.

 

Par ailleurs, si le chat a toujours été nourri avec le régime BARF, il n'y a aucune contre-indication à ce qu'il continue de l'être une fois âgé. 

 

Au moindre doute, il est vivement recommandé de se tourner vers un vétérinaire, qui sera à même de vous conseiller sur la meilleure alimentation à donner à votre vieux compagnon.

L'entretien du chat âgé

L'entretien du chat âgé

Le chat senior a plus de mal à assurer seul sa toilette, souvent à cause de l'athrose, et son pelage n'est plus ce qu'il était (peau moins élastique, poils secs...). De plus, il peut être dans l'incapacité d'évacuer ses boules de poils. Il est donc nécessaire de le brosser plus souvent, mais avec une brosse aux poils doux ou un gant de toilettage. En effet, la diminution de sa masse musculaire ou de l'élasticité de sa peau peut rendre douloureux l'entretien de la peau et du pelage du chat.

 

Il faut également penser à couper les griffes du chat, pour éviter que celles-ci ne s'incarnent, surtout s'il utilise moins souvent son griffoir.

 

Il peut aussi arriver qu'il ait des difficultés pour manger, à cause du tartre, de l'usure ou encore d'un déchaussement des dents. L'entretien de ces dernières, à travers le détartrage, le brossage des dents du chat ou encore l'extraction de dents malsaines, est aussi un facteur de longévité pour l'animal, puisqu'il diminue considérablement les risques d'infections à l'origine d'affections rénales et cardiaques.

L'espace vital du chat âgé

L'espace vital du chat âgé

Avec l’âge, le système ostéo-articulaire du chat se dégrade, et ses muscles sont moins élastiques : il se déplace plus lentement, moins loin et moins souvent. Il est par exemple courant qu’un chat qui avait l'habitude d'accueillir son humain quand ce dernier rentrait à la maison se contente de l’attendre sur le canapé une fois âgé.

 

Il faudra, à un moment ou un autre, revoir l’organisation et la disponibilité de ses affaires : pour qu’il continue à se sentir bien chez lui, charge à son maître de lui faciliter la vie. En effet, un chat senior peut avoir du mal à sauter pour accéder aux endroits en hauteur où il aime aller, comme le sommet de son arbre à chat, ou avoir du mal à monter des marches. Une rampe ou des supports peuvent être la solution à ce problème, et ainsi l'aider pour qu'il continue à faire les choses qu'il apprécie, à être aux endroits qu'il aime.

 

De plus, penser à rapprocher sa gamelle et son bac de litière de ses principaux lieux de couchage, en évitant toujours de les mettre côté à côte, facilite la vie d'un chat qui a des difficultés à se déplacer. 

 

Le chat âgé recherche aussi souvent la chaleur. Ainsi, les hamacs pour radiateurs, douillets et installés près d'une source de chaleur continue, peuvent vite devenir l'endroit préféré de l'animal au corps douloureux. Un plaid, un coussin, un panier pour chat à mémoire de forme ou même une place dans le lit de son propriétaire sont aussi des endroits confortables pour un vieux chat.

 

Enfin, il est recommandé d'installer le panier au sol, pour qu’il puisse facilement l'atteindre, et dans un endroit chaud et exempt de courants d’air : le placer sous une fenêtre, près de la porte d’entrée ou de la cave est à proscrire.

Jouer avec un chat âgé

Jouer avec un chat âgé

S'il a toujours été joueur, il faut continuer les séances de jeux avec le chat, tout en les adaptant à sa condition physique. Par exemple, elles peuvent être plus fréquentes, mais moins longues. En tout état de cause, il ne faut pas forcer le vieux chat, au risque qu'il se fasse mal, qu'il souffre, et qu'il ne veuille plus rejouer par la suite. 

 

Ainsi, il faut privilégier des jeux calmes, qui ne l'obligent pas à courir dans tous les sens et à sauter partout pour attraper un jouet. 

 

Enfin, un chat âgé est tout à fait capable d'apprendre de nouvelles choses, même s'il faut se montrer peut-être plus persuasif qu'avec un jeune chat, à coup de friandises ou autres récompenses qui l'intéressent fortement. Pour autant, plus qu'avec n'importe quel félin, il faut faire preuve de douceur et de patience.

Le suivi vétérinaire du chat âgé

Le suivi vétérinaire du chat âgé

Afin de prévenir les maladies liées à la vieillesse, comme une insuffisance rénale ou un diabète, deux bilans annuels tous les six mois sont à prévoir chez le vétérinaire. Ce dernier fera un bilan général de l'état de santé de l'animal, ainsi qu'un bilan plus spécifique avec prise de sang, mesure de la pression artérielle...

 

Il faut également veiller à la régularité des vaccins et de la vermifugation. En effet, son système immunitaire étant affaibli, il est plus sensible aux maladies et aux infections.

Dernière modification : 12/16/2021.