Sokoké

Sokoké

Noms d'origine : Sokoke Forest Cat ou African Shorthair ou Khadzonzo
Standard : Standard LOOF – Sokoke

Partager
 

Caractéristiques du Sokoké

Poids
De 3 à 5 kilos
Taille
30 cm

Informations sur le Sokoké

Dans la nature, le Khadzonzo (nom d'origine) est un chat sauvage que l'on retrouve dans  la forêt Sokoke-Arabuke sur la côte du Kenya, une des seules forêts tropicales restantes dans l'Est de l'Afrique.

 

Son habitat préféré est les arbres, sur lesquels il vit. Il ne se nourrit pas de petits rongeurs ou d'oiseaux, comme on pourrait s'y attendre pour n'importe quel félin de sa taille, mais de papillons, de grillons et de mouches. Les insectes constituent donc sa principale source d'alimentation, qu'il assimile en mangeant de l'herbe. 


C'est à Jeni Slater, une anglaise résidant au Kenya, que l'on doit la domestication de ce chat. En effet, en 1978, Jeni découvrit une portée de chatons cachés dans le creux d'un arbre de sa plantation. Elle les trouva tellement spéciaux qu'elle les amena chez elle pour les élever comme animaux de compagnie.

En 1984, Gloria Moldrop, en visite chez les Slater, trouva aussi ces chats très spéciaux. Elle décida d'en rapporter un couple avec elle, au Danemark, où elle les présenta pour la première fois dans une exposition féline à Copenhague.

 

En 1985, "Jeni" et "Mzuri" ont eu leur première portée. En 1990, Gloria importa trois autres Khadzonzos de Watamu (au Kenya) pour renforcer la masse reproductrice. L'objectif au début était de reproduire assez de chats pour assurer la survie de la race et la maintenir en santé.

 

En 1983, cette race fut appelée African Shorthair. Elle fut reconnue officiellement d'abord au Danemark, puis dans d'autres pays.

Et puis, en novembre 1992, le comité des juges de la FIFe examina 19 Khadzonzos représentant 5 générations. Ils furent reconnus officiellement en 1993 et l'on donna à cette race le nom de "Sokoke", rappelant ainsi sa forêt d'origine.

 

Ce chat est encore rarissime.

Physiquement, le Sokoke est un chat svelte, de corpulence moyenne et de type médioligne (semi-foreign).

 

Son poil est court et il n'a presque ou pas de sous-poils. On le décrit souvent comme ressemblant à un petit Ocelot avec une robe marbrée et un poil agouti (ticking).

 

Haut sur pattes, celles arrières sont plus longues que celles avant.

 

Sa tête paraît petite par rapport à son corps. Le sommet de son crâne est presque plat et son nez monte en courbe concave douce.

 

Les oreilles sont larges à la base avec les bouts légèrement arrondis. Des plumets sont souhaités. Ses yeux sont grands, en forme d'amande, variant de couleur ambre à vert clair.

 

La queue est moyennement longue, épaisse à la base, s'effilant jusqu'à l'extrémité. La pointe de la queue doit toujours être noire.

Standard LOOF – Sokoke (06/12/2009)



TETE = 25 points

Forme = 10

Yeux = 5

Oreilles = 5

Menton = 5


CORPS = 25 points

Torse = 15

Pattes = 5

Queue = 5

ROBE ET TEXTURE = 45 points

Texture et longueur = 15

Couleur = 30


CONDITION = 5 points


Robes reconnues :

Brown tabby (motif marble)

[Catégorie : traditionnelle

Division : tabby (motif marble uniquement)

Couleur : noir]


Mariage autorisé :

Sokoké X Sokoké



Introduction :

Le Sokoké descend de chats que l’on trouve dans la forêt du district de Sokoké au Kenya. En 1970, une Anglaise, Jeni Slater, commença leur élevage tandis que Gloria Moeldrup en importa au Danemark à partir des années 1980. Ce chat très rare a été reconnu par la FIFe en 1993.
Le Sokoké est un chat de taille moyenne, haut sur pattes et élégant. Sa robe marble et moirée est mise en valeur par une fourrure très courte.



Tête :

En forme de triangle adouci, la tête est petite par rapport au corps. Le crâne est presque plat. Les pommettes sont hautes et saillantes.
De profil, il y a une très légère déclivité concave à la naissance du nez qui est de longueur moyenne et droit.



Museau :

Bien dessiné, le museau n’est pas pinché. Le menton est ferme.



Yeux :

En amande, les yeux sont grands, bien espacés l’un de l’autre et placés légèrement de biais. Ils sont de couleur ambre à verte.



Oreilles :

De taille moyenne, les oreilles sont larges à la base et arrondies à l’extrémité. Des "lynx tips" (plumets) sont souhaitables.



Encolure :

Longue et musclée, l’encolure dégage bien la tête des épaules.



Corps :

De format semi-foreign, le corps est moyennement long, mince et musclé. La poitrine est proéminente et bien développée.



Pattes :

Hautes et longues, les pattes ont une ossature robuste. L’angulation des pattes arrière, très prononcée, est caractéristique de la race.



Pieds :

Ovales.



Queue :

De longueur moyenne à longue, la queue est assez épaisse à la base et va en s’effilant légèrement jusqu’à l’extrémité.



Robe et texture :

Très courte, près du corps et brillante, la fourrure ne comporte pas de sous-poil. Le motif marble ressemble à un classic tabby légèrement allongé et brouillé. Des poils ticked dans les parties solides (marques noires) sont typiques.




Pénalités :

Type oriental ou cobby.

Stop.

Pinch.

Encolure courte ou épaisse.

Manque d’élégance.



Refus de tout titre :

Médaillon ou taches blanches.

Fautes et défauts généraux éliminatoires en exposition.

Chat actif, vif, très bon grimpeur, bon nageur et indépendant.

 

Son comportement est étonnant pour un chat provenant de la forêt. Il est sociable avec ses congénères et aussi avec les chiens. Il est doux et affectueux. C'est un bon compagnon autant pour les enfants que pour les adultes.

 

Entreprenant, agile et rapide, ses mouvements et ses attitudes rappellent beaucoup ceux du guépard. Sa voix, qu'il utilise pour communiquer avec son maître et ses congénères, a une tonalité particulière, intense, comme ses ronronnements.

 

Bien qu'il soit habitué à la vie domestique, le Sokoke conserve un "sens félin" aigu ; il ne dépend pas totalement de l'homme et a besoin de grands espaces et d'arbres sur lesquels grimper pour jouer.

Un brossage hebdomadaire suffit à son entretien.

Trouvez un élevage de Sokoké près de chez vous !Voir les éleveursRéférencer votre élevage

Avis & conseils Sokoké

Bonjour,
J'ai adopté une petite chatte Sokoke errante, elle vit avec moi en appartement depuis plusieurs mois. Elle correspond exactement aux différentes descriptions :couleur de robe, marbrure, taches noires sur le ventre, forme de la tête, très câline, indépendante et surtout elle parle beaucoup en utilisant des intonations très fortes, ce qui m'amuse beaucoup.

   
Par luquiaud patrick

Bonjour,
J'ai adopté une petite chatte venant d'une mère errante. Elle correspond tout à fait à un chat de la race Sokoke. Elle est trés indépendante et sauvage, trés câline avec moi. Mais elle ne supporte personne d'autre, très joueuse et parle beaucoup.
Merci pour votre article

0    0
Par le bot