Serengeti

Serengeti

Standard : Standard LOOF (NRC)

Partager
 

Caractéristiques du Serengeti

Poids de la femelle
De 4.5 à 6 kilos
Poids du mâle
De 5 à 7 kilos
Taille de la femelle
De 30 à 35 cm
Taille du mâle
De 30 à 35 cm

Informations sur le Serengeti

Le Serengeti est un chat domestique d’origine très récente. En effet, les débuts de la race ne remontent qu’à 1994 ou 1995 à peine. C’est à cette époque que Karen Sausman, une biologiste de la conservation et éleveuse de chats domestiques basée aux États-Unis, décida de lancer le développement d’une nouvelle race féline qui ressemblerait au Serval africain. Elle s’imposa cependant une contrainte de taille : ce nouveau chat domestique ne devait ni provenir de croisements directs avec des Servals, ni en descendre.

Le Serval est un félin sauvage africain de taille moyenne, aux habitudes plutôt nocturnes, et ayant de longues pattes, un long cou et de grandes oreilles ovales. Il partage un ancêtre commun avec le lion et, ayant réussi à s’adapter à des habitats divers, il vit dans les savanes, les forêts ou les zones humides de son continent d’origine. C’est donc à ce petit prédateur d’origine africaine que les chats de Karen Sausman devaient ressembler.

L’éleveuse connaissait très bien et depuis longtemps ce gracieux félin sauvage, ayant travaillé au cours de sa carrière pour des jardins zoologiques ainsi que des organismes voués à la conservation d’espèces menacées. Elle avait notamment contribué en 1970 à la fondation de The Living Desert Zoo and Gardens, à Palm Desert, en Californie, où résident plusieurs animaux sauvages originaires d’Afrique ou d’ailleurs, dont des Servals.

L’intérêt de madame Sausman pour les chats domestiques d’allure sauvage est aussi illustré par le fait que son élevage Kingsmark Cattery, situé en Arizona, se spécialise uniquement dans les Bengals et les Serengeti. Elle fut en outre impliquée en 1996 dans la démarche visant à promouvoir la reconnaissance du Savannah (qui, lui, descend directement du Serval) par The International Cat Association (TICA), le plus important organisme d’enregistrement des chats domestiques de race au monde.

Puisqu’elle possédait déjà un élevage de Bengals, il était tout naturel pour Karen Sausman d’impliquer cette race dans son projet de création du Serengeti. Il faut dire que le Bengal est lui-même issu du croisement entre des chats domestiques et un petit félin sauvage d’Asie, l’Asian Leopard Cat (Chat léopard du Bengale). Elle entreprit donc des croisements entre ses Bengals et des Oriental Shorthairs. Et il faut reconnaître que les résultats obtenus sont probants : le Serengeti présente aujourd’hui, comme voulu, une apparence rappelant nettement le Serval.

Madame Sausman étant très préoccupée par le sort des espèces en danger, son objectif était d’offrir une alternative aux personnes qui auraient souhaité adopter un petit félin sauvage comme animal de compagnie. Quant au nom de la nouvelle race, puisqu’elle ne semble pas avoir mentionné les raisons de son choix, on peut supposer que madame Sausman s’est inspirée du fait qu’une population de Servals vit à l’état sauvage dans le Parc national du Serengeti, en Tanzanie.

Le Serengeti est reconnu par la TICA, qui l’a d’abord classé parmi ses « Preliminary New Breeds » (nouvelles races au statut préliminaire). Il a depuis été promu au sein des « Advanced New Breeds » (nouvelles races au statut avancé). Cette classification permet aux Serengetis de participer aux expositions félines de la TICA, sans toutefois être admis dans les compétitions. Il faudra attendre que la TICA accorde à la race le titre de « Championship Breed » pour que les Serengetis soient pleinement reconnus et puissent concourir dans tous les championnats patronnés par l’association.

La World Cat Federation (WCF) a elle aussi entamé le processus de reconnaissance, en faisant figurer le Serengeti dans la catégorie des chats à poils courts, avec le statut de race préliminaire. Mais pour l’instant, de même que la TICA, cette association ne la considère pas encore comme faisant partie de ses races pleinement reconnues.

Enfin, le Serengeti n’est ni reconnu, ni répertorié par l’American Cat Fanciers’ Association (ACFA) et la Cat Fanciers’ Association (CFA) aux États-Unis ; pas plus que par le Governing Council of the Cat Fancy (GCCF) et la Fédération Internationale Féline (FIFé) en Europe.

Cela n'empêche pas la race de connaître un certain succès, puisqu'il existe aujourd'hui des élevages de Serengeti aux quatre coins des États-Unis, au Canada, au Royaume-Uni, en Europe et même en Russie. Le Serengeti est présent en France, mais il y est encore peu répandu, puisque des chatons y sont rarement proposés pour adoption.

Le Serengeti est un chat de taille moyenne ayant l’apparence d’un petit félin sauvage. À l’âge adulte, il pèse de 8 à 12 kilos.

 

Sa posture est généralement droite, et il tient alors la tête bien haute. Musculeux, élancé et gracieux, il possède de longues pattes et un long cou qui s’insère élégamment dans l’épaule sans présenter de creux marqué. Il est de ce fait considéré comme de type long et puissant.

 

Ses grandes oreilles arrondies, pratiquement aussi longues que la tête, font partie des caractéristiques les plus marquantes de la race, mais ses grands yeux ronds et lumineux attirent eux aussi l’attention. Ils peuvent être de couleur noisette ou vert pâle, voire jaunes ou dorés.

La robe du Serengeti est constituée de poils courts et denses, et elle est soyeuse au toucher.

Différentes variations de couleurs existent :

  • Tabby (robe tigrée) : cette robe présente différentes nuances de marron, avec un bon contraste entre les taches et la couleur de fond. Le ventre, le menton et le museau sont de couleur blonde ou blanche.

  • Solid (couleur unie) : la robe est noire avec des taches légèrement plus pâles, qui sont mieux visibles sous un bon éclairage. Cette couleur est souvent associée avec des yeux jaunes.

  • Silver ou Smoke (robe argentée ou de couleur fumée) : la robe est de couleur argent pâle avec des taches noires.

Standard LOOF (NRC) (01/01/2007)


TÊTE = 35 points
Forme = 10
Oreilles = 15
Yeux = 5
Encolure = 5


CORPS = 30 points
Torse = 10
Pattes et pieds = 10
Queue = 5
Ossature et musculature = 5


ROBE ET TEXTURE = 30 points
Texture = 5
Motif = 15
Couleur = 10


Couleurs reconnues
Catégorie : traditionnelle
Division : solide, tabby et silver/smoke
Couleur : noir, brown spotted tabby, black silver spotted tabby et black smoke.


Mariages autorisés
X Serengetti
X Oriental
X Bengal


NRC : les nouvellles races et couleurs peuvent être présentées en exposition mais ne peuvent pas obtenir certificats de titre ni participer aux Best In Show.
Elles sont jugées et peuvent obtenir un excellent si le sujet présenté est d’un mérite suffisant.


Description générale
A l’origine du Serengeti, il y a l’idée de créer un chat domestique qui s’approcherait le plus possible du serval, chat sauvage africain, mais sans avoir recours à l’hybridation et en utilisant seulement deux races domestiques, le Bengal et l’Oriental. La race a été reconnue par la TICA en 2001.
Le Serengeti est un chat de taille moyenne avec un corps substantiel et de longues pattes. La tête est plutôt petite avec de grandes oreilles portées très haut sur la tête. La robe est tachetée, idéalement comme celle d’un serval, sans traces de rosettes.


Tête:de taille petite à moyenne par rapport au corps, la tête, vue de face, forme un triangle adouci. De profil, on voit deux lignes droites. La première va du dessus de la tête jusqu’aux yeux et forme le crâne et le front. La seconde qui prolonge la première va des yeux jusqu’au bout du nez. Ces deux lignes ne doivent pas être en continuité l’une de l’autre mais former un angle très ouvert au niveau des yeux. Le nez est large.


Museau: fin mais ferme, le museau ferme le triangle de la tête. Les patons sont larges mais pas au point de former un pinch. Le bout du nez et le menton forment une ligne droite verticale.


Yeux: ronds et grands, les yeux ne sont ni renfoncés ni proéminents. Ils sont bien espacés l’un de l’autre. La couleur va du jaune au cuivre, l’or étant préféré. Le vert est accepté.


Oreilles:très grandes et arrondies à l’extrémité, les oreilles sont coniques avec une base large et bien ouverte. Implantées haut sur la tête et rapprochées l’une de l’autre, elles sont très importantes dans l’allure générale du Serengeti.


Encolure: de taille moyenne, l’encolure est tubulaire et puissante.


Corps: de format long et substantiel, le corps est tubulaire et très musclé. Le dos est droit.


Pattes: extrêmement longues, les pattes ont cependant une ossature solide et une musculature puissante. Les omoplates sont bien visibles quant le chat se déplace. Les antérieurs et les postérieurs sont de hauteur équivalente.


Pieds: de taille moyenne, les pieds sont ronds.


Queue : assez épaisse, la queue de longueur moyenne paraît courte proportionnellement à la taille du chat. Annelée, elle se termine par une extrémité noire assez arrondie.


Robe et texture :courte et de longueur égale sur tout le corps, la fourrure est douce et soyeuse avec cependant une certaine épaisseur.
Le motif de la robe est celui des chats spotted tabby, sans rosettes et sans ticking.
Le fond de robe des Serengetis brown spotted tabby va du gris au fauve doré. Il est argenté chez les silver.
Chez les noirs et les black smoke, chats non agoutis, les marques tabby fantômes doivent être clairement visibles. La truffe des Serengetis tabby est rouge brique entourée d’un liseré noir, ou entièrement noire. Elle est noire chez les noirs et les black smoke.
Un petit médaillon ne doit pas être pénalisé si le chat montre de la qualité par ailleurs.


Pénalités
Petites oreilles. Pattes courtes.
Spots alignés qui évoquent le patron mackerel tabby. Ticking.


Refus de tout titre
Large tache blanche ailleurs qu’aux endroits prévus par le standard.
Fautes et défauts généraux éliminatoires en exposition.



Le Serengeti est un chat très agile et très actif, qui aime bien sauter et grimper. Il a une démarche et un port assurés. Il peut cependant se montrer un peu timide lorsqu’il se retrouve dans un nouvel environnement et apprécie d’ailleurs la routine, par exemple pour les activités et l’alimentation.

Il peut se montrer très attaché à son maître ou sa maîtresse, au point de le ou la suivre à la trace pendant de longs moments. Étant très affectueux, il aime beaucoup les enfants, et peut donc très bien être adopté par une famille qui en compte.

En outre, dès lors qu’il est mis en leur présence avec précaution, il s’entend bien avec les autres animaux domestiques. Il apprécie même leur compagnie, puisqu’il n’aime pas la solitude.

En tout état de cause, il est préférable qu’il soit accueilli dans un foyer où il n’est pas trop souvent livré à lui-même, et où au moins une personne passe quotidiennement un certain temps en sa compagnie.

 

Par ailleurs, il se montre souvent très vocal, et dispose d’une voix assez puissante.


Enfin, le Serengeti est un chat très intelligent, qui apprend des tours assez facilement et aime beaucoup jouer, par exemple à rapporter des objets ou à chasser. C’est d’ailleurs du fait de cette appétence pour la chasse qu’il faut se montrer prudent lorsqu’on le « présente » à d’autres animaux domestiques de petite taille, afin d'éviter qu'il ne les considère comme des proies. En tout cas, quel que soit son âge, il est nécessaire de prévoir un certain nombre de jouets pour chat permettant de le stimuler et de l’aider à dépenser son énergie.

Le Serengeti a une durée de vie moyenne d’une douzaine d’années.

 

Comme il s’agit d’une race de chat très récente, on a encore peu de recul sur d’éventuelles prédispositions à certaines maladies, mais il est considéré pour l’heure comme doté d’une bonne santé et ne semble pas être affecté par des maladies héréditaires ou congénitales, contrairement à certains autres chats domestiques.

Le pelage court et dense du Serengeti ne demande pas un entretien particulièrement minutieux. Un brossage du poil du chat effectué de manière hebdomadaire suffit.

En général, le Serengeti n’a pas besoin d’une alimentation particulière. Comme pour les autres races de chats, il faut simplement s’assurer de la qualité de la nourriture qui lui est offerte. Si besoin, un éleveur de Serengeti ou un vétérinaire sera de bon conseil.

Par contre, comme il apprécie la routine, il est préférable de l’alimenter aux mêmes heures chaque jour. Pour la même raison, lorsque son maître veut modifier sa diète, il est recommandé de l’habituer graduellement à sa nouvelle nourriture : plus encore que pour les autres races, une période de transition alimentaire est indispensable.

 

Dans la même logique, lorsqu’il s’agit d’un chaton fraîchement adopté, il convient de conserver la diète établie par l’éleveur.

Le prix d’un chat Serengeti est très variable. En France, il se situe dans une fourchette allant de 550 à 1.650 €. Il faut souligner toutefois que les chatons offerts pour adoption sont peu nombreux, ce qui rend l’établissement d’une moyenne assez hasardeux.

Aux États-Unis, un chaton Serengeti peut être adopté comme animal de compagnie pour 600 à 800 $ environ. En revanche, un chaton destiné à la reproduction peut coûter sensiblement plus.

Avis & conseils Serengeti

Bonjour j'ai un chat sérengeti et je trouve que ce ne sont pas des chat très gentil comme la descpiption est faite un peu plus haut car le mien me mords tout le temps si je le flatte si je viens pour le prendre et si je lui défends quelque chose. je ne sais pas si c'est seulement le mien est attention !!!!!!!!!!

   
Par grandefille