Pantherette

Pantherette

Pays d'origine : États-Unis

Caractéristiques du Pantherette

Poids de la femelle
De 3 à 8 kg
Poids du mâle
De 4 à 9 kg

Informations sur le Pantherette

HistoirePopularitéApparenceVariétésCaractère Éducation
Foyer idéal Santé Reproduction Entretien Alimentation Usages
 LégislationPrix HybridesDivers

Genèse du Pantherette

La Pantherette est une race de chat hybride très récente, puisque sa création eut lieu à l’aube du 21ème siècle. Elle doit sa naissance à Mark et Marie Bloodgood, éleveurs de Bengal dans le Kentucky (États-Unis), qui eurent un jour la surprise d’avoir, dans une portée, un chaton qui ressemblait à une panthère noire miniature. Ils le prénommèrent Mika.

 

Cette ressemblance leur donna l’idée de créer une nouvelle race qui aurait l’apparence d’une panthère noire, mais la taille d’un chat. Ils voulaient donc obtenir une race assez grande, musclée, au poil court, brillant et noir d’ébène. Ils s’investirent corps et âme pendant plusieurs années pour mettre sur pied un programme d’élevage en organisant des accouplements de Bengals noirs avec des Maine Coon et des Pixie-Bobs, tout en veillant à autant que possible les maladies génétiques héréditaires. Toutefois, les résultats ne furent pas à la hauteur de leurs attentes.

 

Leur persévérance leur permit néanmoins de parvenir à leur fin et de commencer à développer la race souhaitée, à travers un nouveau travail rigoureux de sélection et de croisements entre des Bengals noirs et des Mojaves Spotted. Ces derniers sont des chats sauvages endémiques du désert de Mojave, dans le sud-ouest des États-Unis.

 

Ils choisirent de baptiser Pantherette la nouvelle race ainsi créée, en référence à sa ressemblance avec la panthère noire.

Diffusion du Pantherette dans son pays d'origine

La Pantherette est encore à un stade précoce de son développement, et un long chemin reste à parcourir avant qu’elle soit accessible au grand public.

 

En dehors des créateurs de la race, Mark et Marie Bloodgood, seuls une poignée d’éleveurs s’attellent à la développer. Du reste, elle n’est pas encore commercialisée : pour l’heure, aucun chaton Pantherette n’est et n’a jamais été proposé à l’adoption.

 

Même dans son pays d’origine, les États-Unis, la diffusion de la race n’est pas encore d’actualité.

Diffusion internationale du Pantherette

Pour le moment, la diffusion internationale de la Pantherette n’est pas d’avantage à l’ordre du jour que celle dans son propre pays. Ses créateurs attendent d’avoir suffisamment développé la race pour la rendre disponible.

Reconnaissance du Pantherette par les organismes officiels

Comme la Pantherette n’en est qu’au tout début de son développement, elle n’est pas encore reconnue par les organismes félins d’envergure.

 

Seul un organisme de second plan, l’International Progressive Cat Breeders Alliance (IPCBA), l’a reconnue avec un statut de race expérimentale.

La Pantherette a une apparence sauvage. Son pelage entièrement noir satiné, sa forte musculature et sa tête lui donnent l’allure d’une panthère miniature.

Taille & poids du Pantherette

Poids du mâle
De 4 à 9 kg
Poids de la femelle
De 3 à 8 kg

La Pantherette est de taille moyenne à grande et présente un léger dimorphisme sexuel : la femelle est en moyenne un peu plus petite et légère que le mâle.

Morphologie du Pantherette

La Pantherette est de type longiligne. Son long corps repose sur une ossature forte et une musculature très puissante, en particulier chez le mâle.

 

Son dos est assez long et légèrement arqué. La poitrine est assez ronde et une petite poche ventrale, réserve de graisse, est préférable.

Queue du Pantherette

La queue de la Pantherette est portée bas, et moyennement longue à longue. Elle est par ailleurs épaisse et légèrement effilée à son extrémité, qui se termine par une pointe arrondie.

Tête du Pantherette

Les pattes de la Pantherette sont très musclées et moyennement longues. Les membres postérieurs sont légèrement plus grands que les antérieurs.

 

Les uns comme les autres se terminent par de gros pieds bien ronds, dont les articulations sont assez proéminentes. Les pieds arrière possèdent 4 orteils mais ceux de l’avant en possèdent 5, contrairement à ce que l’on observe d’ordinaire chez la gent féline. Les coussinets sont de couleur noire, mais des nuances brunes sont acceptées.

Pelage du Pantherette

La tête de la Pantherette est plus longue que large, et de taille moyenne. Elle se caractérise par de larges angles adoucis par des contours arrondis. Le crâne forme, à partir des oreilles, une légère courbe jusqu’au cou. Le profil présente un très subtil tracé concave presque droit.

 

En tout état de cause, le visage de la Pantherette doit bien se distinguer de celui d’un chat domestique et ressembler en tous points à celui d’une panthère noire, en miniature bien sûr.

 

Les oreilles, petites à moyennement grandes, sont larges à la base et de forme arrondie à leur extrémité. Elles peuvent être positionnées sur le dessus de la tête ou plus sur les côtés.

 

Les yeux, de taille moyenne, sont ovales à presque ronds. Ils sont assez espacés l’un de l’autre et positionnés légèrement en biais vers les oreilles. Ils peuvent être de couleur or, cuivre, vert ou bronze. Quelle que soit la teinte, elle doit être riche et profonde.

 

Le nez, grand et large, présente des coussinets légèrement gonflés. Ces derniers sont de couleur noire, mais les nuances brunes sont aussi permises.

 

Le museau, large et carré, arbore de grands et proéminents coussinets de couleur noire. Là aussi, des nuances brunes sont acceptées.

 

Quant aux pommettes, elles sont hautes et bien visibles.

 

Le menton est fort, et aligné avec le bout du nez lorsque l’animal est vu de profil.

Couleurs de robe du Pantherette

Le chaton Pantherette peut avoir un pelage un peu long. Cependant, lorsqu’il perd son poil de bébé, celui qui repousse doit être plus court.

 

La Pantherette présente donc à l’âge adulte un poil court à moyennement long. Celui-ci est dense, très soyeux et extrêmement doux au toucher.

Il est difficile de décrire le tempérament de la Pantherette, car la race est très peu développée : le nombre d’individus existant et le recul dont on dispose sont des plus limités.

 

Quoi qu’il en soit, le programme d’élevage vise à obtenir un chat qui présente les caractéristiques physiques d’une panthère noire miniature et le caractère d’un chat domestique. On sait qu’il est très vif et très curieux de son environnement, mais aussi qu’il apprécie la compagnie des humains.

Proximité avec ses maîtres du Pantherette

Le pelage d’un chaton Pantherette peut présenter des teintes rouilles. En revanche, à l’âge adulte, il doit être d’un noir très intense et extrêmement brillant, qui lui donne l’apparence d’une panthère miniature. Le sous-poil est quant à lui de couleur argent.

Maladies du Pantherette

La Pantherette est une race expérimentale qui n’en est qu’aux débuts de développement. Le fait qu’elle soit récente et que le nombre d’individus soit très restreint explique qu’on ne dispose pas d’assez de recul concernant d’éventuels problèmes de santé spécifiques à cette race.

 

Les éleveurs qui participent à son programme d’élevage tentent en tout cas, par une sélection rigoureuse, d’éliminer les maladies génétiques héréditaires qui pourraient toucher la race.

Adopter un Pantherette en bonne santé

Étant encore en plein développement, la Pantherette n’est pas encore disponible à l’adoption.

 

Cependant, lorsque qu’elle le deviendra, il sera indispensable comme pour toute race de faire appel à un éleveur sérieux pour adopter un chaton en bonne santé. Un éleveur digne de ce nom ne ménage pas ses efforts pour offrir aux petits tous les soins qu’ils nécessitent, et a à cœur de sélectionner scrupuleusement ses reproducteurs. Il veille ainsi à effectuer différents tests génétiques sur ces derniers, pour s’assurer qu’aucun n’est porteur d’une tare héréditaire qu’il risquerait de transmettre à sa descendance. Il écarte systématiquement de son programme de reproduction tout individu qui est dans ce cas.

 

En plus des résultats des tests sur les géniteurs, l’éleveur se doit de remettre à l’adoptant un certificat de bonne santé établi par un vétérinaire ainsi que le carnet de santé (ou de vaccination) de l’animal.

Maintenir un Pantherette en bonne santé

Toute personne qui adopte un chat a la responsabilité de tout faire pour le maintenir en bonne santé jusqu’à la fin de ses jours.

 

Cela passe notamment par le fait de l’amener au moins une fois par an chez un vétérinaire pour effectuer un bilan de santé complet. Plus le chat vieillit, plus la fréquence de ces visites doit être accrue. En effet, même si l’animal semble en parfaite santé, elles sont indispensables pour prévenir ou déceler au plus tôt un éventuel problème, et le cas échéant y faire face de manière optimale. Elles offrent aussi l’occasion de faire effectuer les rappels de vaccins qui s’avèreraient nécessaires.

 

Le propriétaire doit également veiller à renouveler régulièrement les traitements antiparasitaires de son animal tout au long de l’année, de sorte que celui-ci reste continuellement protégé contre les parasites. Cette prévention est impérative même pour un individu vivant exclusivement en intérieur : même s’il est moindre, le risque existe aussi dans ce cas-là.

Même si la Pantherette est une race de chat nouvelle et qu’on manque encore de recul sur ses besoins précis en la matière, elle nécessite comme tout petit félin un entretien régulier.

Entretien du pelage du Pantherette

La Pantherette possède une magnifique robe noire soyeuse et satinée qui doit être entretenue pour conserver sa beauté.

 

La brosser une fois par semaine permet d’ôter les poils morts et de lui redonner de la brillance. Lors des périodes de mue, au printemps et en automne, il convient d’effectuer ce brossage environ deux fois plus souvent.

 

Cet entretien régulier évite aussi qu’il n’ingurgite des poils en se léchant, et donc qu’ensuite il régurgite des trichobézoards (boules de poils) ou, plus grave, ne soit victime d’une occlusion intestinale.

Entretien des oreilles du Pantherette

Comme pour n’importe quel chat, il est indispensable de chaque semaine contrôler les oreilles de la Pantherette et les nettoyer. Passer un chiffon humide pour retirer les impuretés permet d’éviter les infections, comme les otites par exemple.

Entretien des yeux du Pantherette

La séance de toilettage hebdomadaire est l’occasion de vérifier les yeux de la Pantherette. Dans le cas où ils sont sales, il est essentiel de nettoyer leur coin avec un tissu humide. On prévient ainsi l’accumulation d’impuretés et de potentielles infections.

Entretien des dents du Pantherette

Entretenir les dents de son chat est absolument indispensable quelle que soit sa race. Les brosser une fois par semaine est le strict minimum, mais l’idéal est de le faire chaque jour.

 

Le brossage permet en effet d’éviter l’accumulation de plaque dentaire qui en se transformant en tartre peut générer non seulement une mauvaise haleine, mais surtout des maladies plus ou moins graves.

 

Il est essentiel d’utiliser à chaque fois un dentifrice spécifiquement conçu pour la gent féline.

Entretien de la bouche du Pantherette

Même si la Pantherette est active, il se peut que l’usure naturelle ne suffise pas pour limer ses griffes. Or, en devenant trop longues, elles peuvent l’incommoder, se casser ou pire la blesser. Par conséquent, si elles ont trop poussé, il est nécessaire de les couper manuellement avec un coupe-ongle spécifique pour les chats.

 

En tout état de cause, les lui tailler ne dispense pas de mettre à sa disposition un griffoir, accessoire indispensable pour tout petit félin. La Pantherette doit pouvoir, à tout moment, répondre à son besoin impérieux de faire ses griffes. Dans le cas contraire, elle a tôt fait de trouver d’autres options, comme le mobilier ou les rideaux.

Initiation du Pantherette au toilettage

Les séances de toilettage du pelage, des oreilles, des yeux, des dents et des griffes de la Pantherette ne sont pas compliquées si on maîtrise les bons gestes permettant d’être efficace tout en évitant de blesser son compagnon. La première fois, il peut être utile de s’initier auprès d’un vétérinaire ou d’un toiletteur professionnel.

 

Par ailleurs, pour maximiser les chances que le petit félin se montre coopératif, il est indispensable de l’habituer à ces soins dès son plus jeune âge.

 

Ainsi, en s’y prenant bien, ces sessions peuvent devenir des moments privilégiés entre le maître et son animal...

À l’instar de tout autre chat, la Pantherette a besoin d’une alimentation qui réponde à ses besoins nutritionnels, tant quantitativement que qualitativement. Ces derniers dépendent en particulier de son âge, son niveau d’activité ainsi que son état de santé. Il est donc nécessaire d’adapter sa nourriture au fur et à mesure qu’elle vieillit, mais aussi en cas de modification de son état de santé ou de son mode de vie (par exemple si elle est moins en mesure de se dépenser).

 

Quoi qu’il en soit, des aliments industriels peuvent très bien correspondre à ses besoins, dès lors qu’ils sont de qualité.

 

En revanche, comme pour n’importe quel autre chat, la nourriture destinée aux humains est à proscrire, à moins qu’elle soit scrupuleusement sélectionnée pour être conforme à ses exigences nutritionnelles. Par conséquent, mieux vaut prendre d’emblée l’habitude de ne pas céder à ses éventuelles supplications, lui donner les restes de repas ou la laisser accéder aux poubelles et y fouiller. C’est d’autant plus vrai que certains des aliments réservés aux humains peuvent s’avérer toxiques pour la gent féline.

 

Enfin, comme tout chat, la Pantherette doit avoir continuellement à sa disposition de l’eau fraîche pour pouvoir se désaltérer à tout moment.

La Pantherette demeure à un stade très précoce de son développement, au point qu’elle n’est même pas encore proposée à l’adoption.

 

Une certaine prudence est d’ailleurs de mise, car certaines personnes peu scrupuleuses proposent à l’adoption des soi-disant Pantherettes. Or, il s’agit en fait simplement de Bengals noirs. L’appellation de Pantherette n’est appropriée que pour un chat appartenant effectivement à cette race, c’est-à-dire issu du programme d’élevage initié par Mark et Marie Bloodgood.

Dossier : Adopter un chat

Avis & conseils

Soyez le(a) premier(ère) à donner votre avis sur cette race féline !

Vous connaissez bien les Pantherettes, ou possédez vous-même un Pantherette ?
Que pensez-vous de cette race ? Avez-vous des conseils à partager ?

Votre nom / prénom :
Vous pouvez devenir membre pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois.
Votre adresse e-mail :
Vous pouvez devenir membre pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois.
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer

Photos

Il n'y a pas encore de photo de chat Pantherette.
N'hésitez pas à être le(a) premier(ère) à en soumettre une !