Jungle Curl

Jungle Curl

Partager
 

Caractéristiques du Jungle Curl

Durée de vie moyenne
De 10 à 15 ans
Poids de la femelle
De 4 à 10 kilos
Poids du mâle
De 6 à 12 kilos
Taille de la femelle
De 25 à 32 cm
Taille du mâle
De 28 à 35 cm

Informations sur le Jungle Curl

Le Jungle Curl est une race expérimentale originaire d’Amérique du Nord, tellement récente et confidentielle qu’elle n’est reconnue par aucun organisme félin d’envergure. La seule institution permettant l’enregistrement d’un Jungle Cat est le Rare and Exotic Feline Registry (REFR), une petite association qui, comme son nom l’indique, est spécialisée dans les races de chat rares et exotiques.

 

Faute de reconnaissance par les différents organismes félins nationaux ou internationaux, il n’existe aucun standard définissant de manière précise l’apparence d’un Jungle Curl. Le résultat est que les différents éleveurs de la race n’ont pas nécessairement les mêmes critères et créent régulièrement de nouvelles lignées, ce qui rend difficile son unification.

 

Tous les Jungle Curl ont néanmoins un point commun : ils sont issus de croisements entre des chats domestiques et des Felis chaus (aussi appelé « Chats de jungle » ou « Chats des marais »), un chat sauvage vivant en Egypte, dans le Caucase, en Asie Centrale, en Inde et en Asie du Sud-Est.

 

Cette hybridation entre le Felis chaus et le chat domestique n’est pas chose nouvelle : les premières expériences en la matière remontent aux années 1960 et donnèrent naissance au Chausie, une race de chat domestique qui, elle, a depuis été reconnue. Toutefois, le Jungle Curl n’est pas un Chausie : ce sont deux chats bien différents.

 

C’est en général le croisement entre un Chat de jungle et un American Curl qui donne naissance à une lignée de Jungle Curl, mais d’autres races comme l’Highland Lynx ou l’Hemingway Curl sont elles aussi souvent utilisées par les éleveurs. Les hybrides obtenus sont ensuite croisés avec d’autres chats domestiques, comme l’Abyssin, le Chausie, le Serengeti ou encore le Bengal.

 

Le Jungle Curl est un chat rare, présent essentiellement aux Etats-Unis et au Canada, mais qui existe aussi en Europe. Néanmoins, quel que soit le pays, le nombre d’éleveurs se compte généralement sur les doigts de la main.

Le Jungle Curl est un chat de type médioligne au look sauvage de grande taille, avec un corps long et fin. Il existe cependant une grande disparité de tailles, selon les races utilisées lors des différents croisements. Les pattes arrière sont légèrement plus longues que les pattes avant, et la queue est de moyenne à longue.

 

La polydactylie du chat est fréquente chez cette race, mais faute de standard, les visions divergent : certains éleveurs l’encouragent en privilégiant des chats polydactyles pour la reproduction, alors que d’autres au contraire préfèrent essayer d’éliminer cette caractéristique.

 

La tête du Jungle Curl est plutôt ronde, ornée d’yeux inclinés dont la couleur varie du jaune au vert. La caractéristique la plus distinctive du Jungle Curl sont ses oreilles, petites et rondes, qui ressemblent à celles d’un lion et se recourbent plus ou moins vers l’arrière selon les individus. Ces oreilles rondes et recourbées constituent sa principale différence avec le Chausie - race à laquelle le Jungle Curl est souvent assimilé - qui lui possède de grandes oreilles triangulaires et hautes.

 

Il existe à la fois des spécimens à poil long et d’autres à poil court. Quel que soit le cas de figure, les motifs retenus par le REFR sont tawny et léopard. Quant à la couleur de robe du chat, la diversité est au programme, puisqu’on trouve aussi bien des individus arborant une robe argent que chocolat, bleu, noir ébène, mauve lila, crème ou encore roux.

 

Enfin, le dimorphisme sexuel est bien marqué, le mâle étant plus grand que la femelle.

Cette race existe en deux variétés : le Jungle Curl à poil court et le Jungle Curl à poil long.

Il est souvent hasardeux de se risquer à définir de manière générale le caractère des individus d’une race, mais c’est tout particulièrement vrai avec le Jungle Curl, car c’est une race expérimentale non établie et non unifiée entre les différents éleveurs. Néanmoins, on peut souligner quelques aspects semblant émerger chez ce chat qui a conservé l’apparence et l’intelligence de ses ancêtres sauvages, tout en ayant le caractère d’un chat domestique.

 

Ainsi, le Jungle Curl est un chat affectueux, proche de sa famille et qui aime les enfants. Il est très attaché à son maître et demande beaucoup d’attention, si bien qu’un comportement destructeur du chat est à craindre s’il passe trop de temps seul.

 

La cohabitation avec des congénères ou avec des chiens ayant été habitués à la présence d’un chat se passe généralement bien, mais il n’est en revanche pas recommandé d’avoir des petits rongeurs à la maison : il y aurait là matière à réveiller ses instincts sauvages, si bien qu’ils auraient de grandes chances de finir par être chassés un jour ou l’autre.

 

Chat joueur et actif, le Jungle Curl adore courir après une balle ou ramener des objets à son maître. Il s’adapte bien à la vie en appartement, mais aime avoir la possibilité de sortir de temps en temps pour courir et grimper aux arbres. Il faut cependant être conscient que ses instincts d’explorateur très prononcés risquent fort de le pousser à franchir les limites du jardin. En fonction de l’endroit dans lequel il vit, ceci peut mettre en danger sa propre sécurité et/ou celle des petits animaux du voisinage.

 

Enfin, le Jungle Curl est assez territorial, au point d’ailleurs que certains individus deviennent de véritables « chats de garde » capables de faire comprendre aux inconnus qu’ils ne sont pas les bienvenus. Cet instinct territorial contrecarre son besoin d’explorer les environs et l’amène à revenir le plus souvent de lui-même à sa maison.

Le Jungle Curl étant une race de chat récente et peu répandue, il n’existe pas d’information fiable sur d’éventuelles maladies héréditaires ou des prédispositions particulières à certaines affections.

 

De nombreux éleveurs affirment en tout cas que la fourrure spéciale du Jungle Curl en fait une race de chats hypoallergénique et ne provoque pas de réaction allergique chez les personnes allergiques aux chats.

Le Jungle Curl est une race de chat d’entretien facile.

 

Un brossage hebdomadaire de son pelage permet d’éliminer les poils morts et de répartir le sébum de sa peau, ce qui lui suffit pour conserver une fourrure propre et en bonne santé.

 

Cette séance de toilettage du chat est aussi l’occasion de vérifier que ses yeux, ses oreilles et ses dents sont bien propres, et qu’il n’y a pas un début d’infection.

 

Quant à ses griffes, l’usure naturelle s’avère normalement suffisante, a fortiori s’il a l’occasion d’évoluer à l’extérieur et/ou dispose d’un griffoir. Si cela devait ne pas être le cas, il convient simplement de les tailler avec un coupe-griffes de temps en temps.

Le Jungle Curl s’accommode sans difficulté de la nourriture pour chat du commerce, qu’il s’agisse de croquettes ou de pâtée. Elle doit cependant être de qualité suffisante pour lui apporter les nutriments et vitamines nécessaires à sa santé.

 

En tout état de cause, comme pour la plupart des races issues de l’hybridation avec un chat sauvage, il est recommandé de lui fournir une alimentation riche en protéines.

 

Comme il est capable de s’auto-réguler, les éleveurs de Jungle Curl conseillent généralement de laisser en permanence des croquettes à sa disposition, de sorte qu’il puisse manger en petite quantité quand il le souhaite, et de lui donner en parallèle une fois par jour un supplément de viande ou poisson cru qui lui apporte le surplus de protéines dont il a besoin.

 

Par ailleurs, comme n’importe quel autre chat, il doit toujours avoir de l’eau fraîche à disposition.

Le Jungle Curl est un chat hybride mais n’est pas une race reconnue, si bien que la réglementation le concernant est loin d’être claire. En tout état de cause, dans la mesure où certaines autorités locales interdisent les chats hybrides nés d’un croisement, forcé ou naturel, entre un animal domestique et un animal sauvage (c’est le cas par exemple de la ville de Bruxelles, en Belgique), il est fortement conseillé de s’informer auprès de l’éleveur, d’un vétérinaire et/ou de sa mairie sur d’éventuelles restrictions trouvant à s’appliquer.

Le prix d’un chaton Jungle Curl varie énormément d’un éleveur à l’autre et selon les caractéristiques de l’animal. Cela est notamment lié au fait que cette race est encore expérimentale et non standardisée ; par exemple, la polydactilie du chat est considérée par certains éleveurs comme un défaut justifiant un prix réduit, alors que pour d’autres, c’est au contraire une caractéristique recherchée, avec donc à la clef un prix plus élevé.

 

La fourchette de prix est donc large, s’étendant de 1500 à 2500 euros.

 

En tout état de cause, la rareté de ce chat fait qu’il est difficile de trouver des chatons Jungle Curl disponibles à la vente.

Trouvez un élevage de Jungle Curl près de chez vous !Voir les éleveursRéférencer votre élevage

Avis & conseils Jungle Curl

Soyez le(a) premier(ère) à donner votre avis sur cette race féline !

Vous connaissez bien les Jungle Curl, ou possédez vous-même un Jungle Curl ?
Que pensez-vous de cette race ? Avez-vous des conseils à partager ?

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer