Highland Fold

Highland Fold

Autres noms : Scottish Fold à poil long
Noms d'origine : Scottish Fold Longhaired ou Longhaired Scottish Fold
Standard : Standard LOOF – Scottish & Highland

Partager
 

Caractéristiques du Highland Fold

Poids
De 4 à 6 kilos
Taille
De 30 à 35 cm

Informations sur le Highland Fold

Le Highland Fold est apparu en 1961 en tant que mutation spontanée chez des chats de ferme d'Ecosse.

 

La race a été créée par des croisements entre des British Shorthair et des chats domestiques en Ecosse et en Angleterre. 

 

En Amérique, le croisement a eu lieu avec l'American et le British Shorthair. Aujourd'hui, les Américains développent cette race en la croisant avec des American Shorthairs ou des Exotic Shortairs pour limiter la longueur de la robe.

 

Certains clubs, en Suisse par exemple, reconnaissent encore le Highland à oreilles droites, sous le nom de Highland Straight.

Les Highland Fold à poil court, sont nommés Scottish Fold. Tous les bons Scottish Fold doivent leur pedigree à Susie, la première Fold découverte par les fondateurs de la race : William et Mary Ross. 

L'Highland Fold est un chat de type médioligne (semi-cobby). Son corps est robuste, souple, bâti en arrondi. Les pattes sont bien proportionnées, la queue est moyenne et au bout effilée.

 

Seule sa robe, de mi-longue à longue, le distingue du Scottish Fold.

 

La tête aux joues bien pleines et au menton ferme porte un nez assez court et un stop plutôt léger.

 

Les oreilles, aux bouts arrondis, sont pliées et portées "en casquette", disparaissant un peu sous la fourrure. Ce n'est que vers l'âge de 3 semaines que les oreilles du chaton Highland se "plient". Certains Highland conservent des oreilles droites et ils sont maintenant reconnus sous le nom de British Longhair, à condition d'avoir au minimum 18 British dans leur pedigree.

Les yeux sont bien ronds et donnent un regard à l'expression très douce.

 

La robe est soyeuse, mousseuse mais jamais laineuse. Elle est plus courte sur les épaules. La collerette doit être bien fournie.

Standard LOOF – Scottish & Highland (29/11/2010)



TETE = 45 points

Profil = 5

Museau et nez = 5

Forme des yeux = 5

Couleur des yeux = 5

Menton = 5

Oreilles = 20 points

- Pliure = 7

- Taille = 5

- Placement = 5

- Forme = 3


CORPS = 35 points

Encolure = 5

Torse = 5

Pattes et pieds = 5

Queue = 10

Ossature = 5

Musculature = 5


ROBE = 15 points

Texture et longueur = 10

Couleur = 5


EQUILIBRE ET CONDITION = 5 points



Robes reconnues :

Catégories : toutes

Divisions : solide, tabby, silver/smoke, solide et blanc, tabby et blanc, silver/smoke et blanc

Couleurs : toutes



Mariage autorisé :

Scottish Fold X British Shorthair

Scottish Fold X British Longhair

Scottish Fold X Scottish Straight

Scottish Fold X Highland Straight

Scottish Straight X British Shorthair

Scottish Straight X British Longhair

Scottish Straight X Scottish Straight

Highland Fold X British Shorthair

Highland Fold X British Longhair

Highland Fold X Highland Straight

Highland Fold X Scottish Straight

Highland Straight X British Shorthair

Highland Straight X British Longhair

Highland Straight X Highland Straight


Les mariages de Fold entre eux sont strictement interdits.


Tous les Scottish (resp. Highland) ont accès au championnat jusqu’au 1er janvier 2012. Les Scottish Fold et les Scottish Straight (resp. Highland Fold et Highland Straight) concourent dans la même
classe.


Introduction :

Le Scottish existe en deux variétés : oreilles pliées («fold») et oreilles droites («straight»). Le Highland est la variété à poil long du Scottish, et existe donc également dans les deux variétés «fold» et «straight».
Le Scottish et le Highland sont des chats tout en rondeur, qui dégagent une impression générale de force et de douceur. Dans leurs variétés Fold, les petites oreilles sont repliées vers l’avant. La mutation spontanée responsable des oreilles pliées est apparue en 1961 chez des chats de ferme écossais. Tous les Scottish et Highland descendent de Susie, la première Fold découverte par les fondateurs de la race : William et Mary Ross.
En Ecosse et en Angleterre, la race a été fixée par des croisements entre des British Shorthair et des chats domestiques à oreilles pliées. En France, la race choisie dans les programmes d’élevage des Scottish et des Highland est le British.


Tête :

La tête est large avec des contours bien arrondis quel que soit l'angle sous lequel on la regarde. Les joues sont pleines. Le crâne est arrondi, descendant par une courbe légèrement concave. Le nez est court et large. Un léger stop est admis. Les mâles adultes ont des bajoues puissantes.


Museau :

Vu de face comme de profil, le museau s’inscrit dans un cercle bien défini avec des pâtons fermes et pleins. Le nez et l’arête du nez sont droits. Le bout du nez est placé dans l'alignement du menton qui est bien ferme.


Yeux :

Ronds, grands et bien ouverts, les yeux sont bien écartés l’un de l’autre, ce qui accentue encore la largeur du nez. La couleur doit être uniforme et en accord avec celle de la robe. Les tonalités les plus intenses et les plus brillantes sont préférées.


Oreilles :

Larges à la base, les oreilles sont de taille moyenne à petite, arrondies à leur extrémité et placées bien espacées l’une de l’autre, de manière à respecter l’arrondi de la tête.

Scottish Fold et Highland Fold : Les oreilles sont pliées («fold») vers l’avant, et peuvent être à simple ou double pliure. Des oreilles petites et bien pliées sont préférées à de plus grandes aux plis desserrés.

Scottish Straight et Highland Straight : Les oreilles sont droites.


Encolure :

Trapue et musclée, l’encolure est très courte jusqu’à apparaître presque inexistante.


Corps :

De format semi-cobby, le corps est large, épais, musclé et bien rond. L’ossature est robuste et la musculature puissante. La taille est moyenne à grande. L'arrière-main doit être très souple lors de la manipulation.


Pattes :

Moyennes, les pattes sont légèrement moins hautes que la longueur du corps. L’ossature est robuste et la musculature puissante. Une attention particulière sera portée à leur mobilité, qui doit être comparable à celle des autres races.


Pieds :

Ronds et fermes.


Queue :

Epaisse à la base, la queue est moyenne à longue. Elle s’affine légèrement jusqu’à un bout arrondi. Flexible, souple, elle ne doit présenter aucune raideur.

Highland : La queue doit être fournie et en panache.


Robe et texture:

Scottish : fourrure courte, dense, ferme et dressée au point de s’ouvrir sur l’encolure quand le chat tourne la tête. On peut la comparer aux poils d’un tapis de laine. La fourrure possède un sous-poil épais et donne l’impression d’une bonne protection naturelle.

Highland: fourrure mi-longue, soyeuse, avec un sous-poil épais. La collerette et les culottes sont bien fournies.


Tolérances :

Des variations saisonnières dans la texture du poil sont admises.

Scottish : La texture peut différer un peu chez les chats de couleurs autres que diluées.

Highland : La qualité de la texture peut être différente selon les couleurs, mais la densité doit être identique.


Pénalités :

Texture trop longue ou couchée chez le Scottish.

Fourrure qui manque de sous-poil et de densité en général.

Crâne plat, stop trop marqué, nez trop long.

Oreilles décollées à plus de 90° chez le Scottish Fold et le Highland Fold.

Jarrets clos.

Marques tabby fantômes chez les chats de couleur unie, sauf chez les chats de la série orange.


Refus de tout titre :

Queue trop courte.

Queue qui manque de flexibilité.

Pieds déformés.

Apparence trop proche de l’ Exotic Shorthair ou du Persan.

Narines pincées.

Ossature délicate. Manque de tonicité musculaire.

Taches blanches chez les chats autres que particolores.

Fautes et défauts généraux éliminatoires en exposition.

Blanc, noir, bleu, tabby et autres mêmes couleurs que le Scottish Fold. Ni motifs siamois, ni tons chocolat ou lilas.

Très facile à vivre, ce chat s'attache énormément à son maître avec lequel il se montre particulièrement câlin.

 

Plutôt calme, il adore les balades dans un jardin.

La reproduction est délicate car le croisement avec un autre chat aux oreilles repliées risque de faire apparaître des anomalies du cartilage, en particulier l'ostéodystrophie.

 

Cette affection provoque des excès de cartilage dans les articulations des pattes, empêchant le chat de marcher, ou une soudure des vertèbres caudales.

Un étrillage en période de mue et un entretien régulier sont suffisants.

 

Les oreilles nécessitent un soin hebdomadaire.

Trouvez un élevage de Highland Fold près de chez vous !Voir les éleveursRéférencer votre élevage
Vous souhaitez adopter un Highland Fold ou organiser une saillie entre Highland Fold ?Voir les annoncesPublier une annonce

Avis & conseils Highland Fold

Soyez le(a) premier(ère) à donner votre avis sur cette race féline !

Vous connaissez bien les Highland Fold, ou possédez vous-même un Highland Fold ?
Que pensez-vous de cette race ? Avez-vous des conseils à partager ?

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer