German Rex

German Rex

Standard : Standard LOOF – German Rex

Partager
 Envoyer cette page à un ami

Qualités du German Rex

Tempérament du German Rex

Affectueux
Aime les enfants
Calme
Joueur
Peut rester seul
Sociable

Le German Rex au quotidien

Mange peu
Miaule peu
Nécessite peu d'entretien
Perd peu ses poils
Peu enclin à l'obésité
Santé robuste

Caractéristiques du German Rex

Espérance de vie
De 12 à 14 ans
Poids de la femelle
De 4 à 7 kilos
Poids du mâle
De 4 à 7 kilos
Taille de la femelle
De 30 à 35 cm
Taille du mâle
De 30 à 35 cm

Le German Rex : pour qui ?

Avec des enfants
Comme premier chat
Pour personne peu disponible
Pour petit budget
Pour une personne âgée

Informations sur le German Rex

Le German Rex est, comme son nom l’indique, une race de chat allemande. En 1930, dans un village de la région prussienne de Königsberg (aujourd’hui Kaliningrad, en Russie), la famille d’Ema Schneider possédait un chat à la fourrure bouclée. Nommé Munk et né d’un croisement entre un Angora et un Bleu Russe, il serait le premier Rex (nom donné en référence aux lapins Astrex, qui ont eux aussi le poil frisé) de l’époque moderne. Les spécialistes considèrent cependant que Munk n’est pas à proprement parler à l’origine de la race German Rex, car il n’a jamais fait partie d’un programme d’élevage et ses descendants ne sont pas identifiés.

 

C’est au cours de l’été 1951 qu’apparut officiellement le premier German Rex, lorsque le Dr. Rose Scheuer-Karpin découvrit une chatte au poil noir et frisé dans les jardins de l’hôpital où elle travaillait, la Hufelandklinik. Supposant qu’il s’agissait là d’une nouvelle mutation, elle adopta donc Lämmchen (« petit agneau », en allemand) et devint ainsi la première éleveuse de German Rex.

 

Les premières portées de Lämmchen et Blackie, un autre chat adopté par Mme Scheuer-Karpin, donnèrent naissance à des chatons au poil droit. Mais de l’union entre Lämmchen et l’un de ces chatons nommé Fridolin naquirent en 1957 les deux premiers chatons à poil frisé.

 

Croisée avec un autre chat de ferme du voisinage, Lämmchen donna naissance à 3 chatons à poil droit. Rose Scheuer-Karpin décida d’en garder un, qu’elle nomma Blackie 2. Lämmchen et Blackie 2 engendrèrent à leur tour des chatons à poil frisé, et il devint alors évident que le gène responsable de la mutation était récessif. Autrement dit, pour avoir le poil bouclé et donc être un Rex, le chaton doit recevoir un gène muté de chaque parent. En revanche, un individu n’ayant hérité qu’un seul gène muté conserve son poil droit, mais peut transmettre ce gène et donner naissance à des chatons au poil bouclé s’il se reproduit avec un individu au poil frisé, ou même avec un individu au poil droit mais porteur lui aussi du gène récessif.

 

Lämmchen s’éteignit en 1964, laissant derrière elle de nombreux chats porteurs du gène, qui furent à la base du développement de la race et furent exportés dans plusieurs pays. Ce fut le cas notamment en Grande-Bretagne, où ils furent croisés avec le Cornish Rex, afin de diversifier le pool génétique de cette race. En France, Marco Polo, un mâle German Rex appartenant au Professeur Letard, fut en 1960 le premier à être exposé en public, lors d’un concours organisé par le Cat Club de Paris.

 

Toutefois, faute d’un programme d’élevage bien structuré, et probablement aussi en raison de l’apparition quasi simultanée d’autres races de chat aux poils bouclés en Grande-Bretagne, le German Rex ne se développa que très peu et fut même au bord de la disparition au début des années 70.

 

De fait, même s’il fut reconnu par la Fédération Internationale Féline (FIFé) et le Livre Officiel des Origines Félines (LOOF) français en 1982, puis par la World Cat Federation (WCF, basée justement en Allemagne), le German Rex demeure confidentiel. Non reconnu par plusieurs organismes d’envergure comme le Governing Council of the Cat Fancy (GCCF) britannique ou The International Cat Association (TICA), il est très peu présent en dehors de son pays d’origine et de ses voisins germanophones (Suisse et Autriche).

 

De son côté, la Cat Fanciers Association (CFA) américaine ne reconnaît pas non plus le German Rex comme race à part entière, considérant qu’il s’agit en réalité de Cornish Rex et enregistrant comme tels ses représentants.

 

En France, aucun individu n’a été enregistré au LOOF entre 2003 et 2018, ce qui en fait sans conteste l’une des races de chat les plus rares. Au niveau mondial, le nombre cumulé d’enregistrements auprès des organismes qui le reconnaissent ne dépasse guère quelques dizaines par an.

Le German Rex a un corps de taille moyenne athlétique et musclé, tout en conservant une apparence agile et élégante. Ses pattes sont de longueur moyenne à longue, assez musclées elles aussi. Sa queue se termine par un bout arrondi.

 

La tête, plus longue que large, présente des contours arrondis et des joues bien développées. De taille moyenne, les oreilles sont bien séparées et se terminent en arrondi tandis que les yeux, arrondis et lumineux, peuvent être de couleur jaune, orange ou vert.

 

La fourrure courte et pelucheuse du German Rex est assez dense et veloutée au toucher. Elle forme des vagues qui peuvent être plus ou moins marquées selon les individus. Toutes les couleurs sont admises, hormis le chocolat, le cannelle et toutes leurs variations. Il peut en outre avoir tous les motifs de robe : bicolore, tricolore, tabby…

 

Enfin, le dimorphisme sexuel n’est que très peu marqué : mâle et femelle ont des dimensions très proches.

Standard LOOF – German Rex (06/12/2009)



TETE = 30 points

Forme = 10

Yeux = 10

Museau = 5

Oreilles = 5


CORPS = 25 points

Torse = 10

Pattes et pieds = 10

Queue = 5


ROBE ET TEXTURE = 40 points

Longueur = 10

Texture = 10

Vagues = 15

Couleur = 5


CONDITION = 5 points


Robes reconnues :

Catégorie : traditionnelle

Divisions : solide, tabby, silver/smoke, solide et blanc, tabby et blanc, silver/smoke et blanc

Couleurs : toutes sauf celles basées sur chocolat, lilac, cinnamon et fawn


Mariage autorisé :

German Rex X German Rex

German Rex X European Shorthair


Introduction :

Le German Rex a pour origine une petite chatte noire et blanche à la robe de velours trouvée par le docteur Rose Scheuer-Karpin dans les jardins de l’hôpital allemand où elle travaillait. Appelée Laemmchen, cette femelle, mariée à un de ses fils, donna des chatons à la fourrure identique à celle des Cornish, mais plus dense et plus serrée. Cette nouvelle variété, reconnue en 1982, fut nommée German Rex.

Le German Rex est un chat à la morphologie proche de celle de l’Européen et dont la fourrure crantée est très agréable à caresser. Il est très rare.


Tête :

Plus longue que large, la tête est assez ronde avec des joues bien développées. Le front et le crâne sont très légèrement arrondis. La base du nez est bien définie, sans stop mais avec un léger changement de direction. Le nez est droit, de longueur moyenne et d'égale largeur sur toute sa longueur.


Museau :

Bien défini, le museau est fort mais sans pinch. Le menton est ferme.


Yeux :

De taille moyenne à grande, les yeux sont arrondis et placés légèrement de biais. La couleur, qui va de l’orange au jaune et au vert, doit être la plus brillante, la plus lumineuse et la plus uniforme possible.


Oreilles :

De taille moyenne et larges à la base, les oreilles ont une extrémité arrondie. L’extérieur doit être couvert d'un pelage fin mais dense, l’intérieur est légèrement couvert de poil.


Encolure :

Musclée et souple, l’encolure est de taille moyenne.


Corps :

De type semi-foreign, le corps est de taille moyenne à grande et s’inscrit dans un rectangle. La poitrine est large et bien développée. L’ossature est forte et la musculature puissante.
Le dimorphisme sexuel est prononcé.


Pattes :

Fortes et solides, les pattes sont de longueur moyenne.


Pieds :

Ronds.


Queue :

Epaisse à la base, la queue est de longueur moyenne et va en s’effilant vers un bout arrondi. La fourrure est abondante.


Robe et texture :

Courte, pelucheuse et veloutée, la fourrure du German Rex forme des vagues assez semblables à celles du Cornish Rex, à l’exception près que l’absence de poils de garde, et non de poils de jarre comme chez le Cornish, donne une structure plus épaisse que chez ce dernier. Elle varie cependant en épaisseur selon les sujets. Les moustaches sont courtes et frisées.


Pénalités :

Tête trop ronde ou trop longue.

Petites oreilles.

Manque de tonicité musculaire.

Queue courte.

Fourrure broussailleuse, manque de vagues ou zones nues.


Refus de tout titre :

Taches blanches chez les chats autres que particolores.

Fautes et défauts généraux éliminatoires en exposition.

Le German Rex est affectueux et crée un lien fort avec sa famille, dont il recherche souvent l’attention. Il aime passer du temps avec son maître et souffre de la solitude, même s’il peut être laissé seul la journée.

 

Sociable, il apprécie la compagnie de congénères et peut même créer des liens d’amitié avec un chien habitué aux chats. Il ne pose donc généralement pas de difficultés lorsqu’il est adopté par une famille ayant déjà des animaux, sauf si ces derniers sont des petits rongeurs ou des oiseaux : une certaine prudence s’impose alors.

 

Chat joueur et actif, il peut faire un excellent compagnon pour un enfant, à condition que ce dernier ait appris à interagir avec et à le respecter. Par contre, si l’enfant est en bas âge, il ne doit jamais être laissé seul avec l'animal sans la supervision d’un adulte – ceci vaut au demeurant pour tout chat quelle que soit sa race.

 

Par ailleurs, bien qu’il soit actif et aime courir, le German Rex est une race de chat adaptée en appartement, environnement auquel il s’adapte parfaitement. Il préfère le confort douillet d’une maison chauffée aux conditions climatiques parfois difficiles du monde extérieur, mais apprécie de faire la sieste sur un balcon ensoleillé en été.

 

Intelligent, il aime être stimulé à l’aide de jeux, que ce soit en rapportant un objet lancé par son maître ou bien en essayant de résoudre un puzzle pour chats. Il apprécie de pouvoir s’amuser en famille et ne refuse que rarement de courir après une fausse souris en peluche ou de faire rouler une pelote de laine dans toute la maison.

 

Une fois qu’il s’est dépensé, il aime venir se pelotonner au plus près de son maître, qui peut alors apprécier la douceur de sa fourrure crantée et son ronronnement apaisant.

 

Au final, son caractère est donc très proche de celui de son cousin le Cornish Rex.

Le German Rex est une race de chat à la santé robuste, sans risque de maladie génétique connue. Il faut toutefois garder en tête que du fait de sa rareté, il est difficile de collecter des informations suffisamment nombreuses et fiables pour établir une conclusion générale définitive.

 

Comme tout chat domestique, surtout ceux vivant en appartement, l’obésité est un des plus grands risques de santé auxquels il est confronté. Elle peut notamment causer divers problèmes cardiaques et/ou d’articulation. Il convient donc de régulièrement peser son chat afin de s’assurer qu’il conserve un poids raisonnable, et consulter un vétérinaire en cas d’embonpoint.

Le German Rex est une race de chat facile à entretenir, car sa belle fourrure n’a besoin que d’un brossage hebdomadaire pour garder tout son lustre.

 

Lors de cette séance de toilettage, il convient également de vérifier que ses dents sont en bonne santé et ne présentent pas de caries, que ses yeux sont bien propres et que ses oreilles n’ont pas accumulé de saleté. Si cela devait être le cas, un nettoyage avec un chiffon humide permet d’éviter un début d’infection.

 

Enfin, les griffes du chat doivent être taillées régulièrement à l’aide d’un coupe-ongles, mais l’intervalle de temps entre ces séances de manucure varie d’un individu à l’autre, en fonction notamment de son niveau d’activité et de son utilisation plus ou moins grande d’un griffoir.

Le German Rex n’est pas difficile à nourrir et s’accommode sans problème de la nourriture pour chats industrielle que l’on trouve dans le commerce, qu’il s’agisse de croquettes ou de pâtée.

 

Sa nourriture doit cependant être de bonne qualité et adaptée aussi bien à son âge qu’à son niveau d’activité. Ceci lui permet de recevoir tous les nutriments et vitamines nécessaires à son bon développement et à sa bonne santé.

 

Afin d’éviter tout risque de surpoids du chat, il est conseillé de bien suivre les recommandations du fabricant concernant les portions journalières. S’il présente une tendance à l’obésité, il est nécessaire de consulter son vétérinaire afin de mettre en place une alimentation adaptée et diminuer ainsi les risques pour sa santé.

Le prix d’un chaton German Rex se situe entre 800 et 1000 euros, sans différence notable entre mâle et femelle.

 

Le German Rex est cependant une race de chat très rare, difficile à trouver même dans son pays d’origine, et peu de chatons sont disponibles.

Trouvez un élevage de German Rex près de chez vous !Voir les éleveursRéférencer votre élevage

Avis & conseils German Rex

Soyez le(a) premier(ère) à donner votre avis sur cette race féline !

Vous connaissez bien les German Rex, ou possédez vous-même un German Rex ?
Que pensez-vous de cette race ? Avez-vous des conseils à partager ?

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer