Foldex

Foldex

Nom d'origine : Exotic Fold

Partager
 

Qualités du Foldex

Tempérament du Foldex

Affectueux
Aime les enfants
Calme
Joueur
Peut rester seul
Sociable

Le Foldex au quotidien

Mange peu
Miaule peu
Nécessite peu d'entretien
Perd peu ses poils
Peu enclin à l'obésité
Santé robuste

Caractéristiques du Foldex

Poids
De 4 à 7 kilos
Taille
30 cm

Le Foldex : pour qui ?

Avec des enfants
Comme premier chat
Pour personne peu disponible
Pour petit budget
Pour une personne âgée

Informations sur le Foldex

Les origines du Foldex

Le Foldex est une race de chat très récente. En effet, son histoire débute en 1992, au Canada, et plus précisément au Québec. C’est cette année-là que Betty Ann Yaxlé, une éleveuse de Scottish Fold, laissa entrer dans sa chatterie une femelle Exotic Shorthair en chaleur, sans s’apercevoir qu’un mâle de son élevage déambulait en toute liberté.

 

Quelques semaines plus tard, elle se rendit compte que ladite femelle était en gestation, mais sans savoir qui était le père. Trois semaines après la naissance des petits chatons, elle constata qu’ils avaient les oreilles pliées. Il ne faisait dès lors plus aucun doute que le père était un Scottish Fold, puisque c’est là une caractéristique distinctive de cette race.

 

Ces petits matous nés du hasard d’une rencontre entre un Scottish Fold un l’Exotic Shorthair ressemblaient à de très mignons oursons. Betty Ann Yaxlé les montra à quelques-unes de ses amies éleveuses, qui en tombèrent toutes amoureuses.

 

L’une d’entre elles, Jeanne Barrette, fut particulièrement enthousiasmée par ces petits félins et décida de se lancer dans un programme d’élevage pour créer une nouvelle race qui finirait un jour par être reconnue. Betty Ann Yaxlé ainsi que d’autres éleveuses se joignirent au projet. Elles décidèrent ensemble de nommer ces nouveaux chats Foldex : « Fold » en référence au Scottish Fold, et « Ex » en référence à l’Exotic Shorthair.

 

La caractéristique principale du Foldex étant les oreilles pliées, il fallait faire en sorte de la garder. Or elles savaient toutes deux que cette singularité est due à un gène dominant, mais qu’il ne faut jamais accoupler deux spécimens aux oreilles pliées, au vu des graves malformations osseuses que cela engendre chez plus de 2/3 des chatons. Elles ne sont pas détectables à la naissance, mais peuvent provoquer dès les 7 semaines du chaton une arthrose paralysante conduisant bien souvent à l’euthanasier.

 

Ainsi, pour obtenir des chatons Foldex viables, les seuls croisements possibles sont :


À chaque fois, les portées peuvent comporter à la fois des chatons aux oreilles pliées et d’autres aux oreilles droites.

 

En 1995, après trois ans d’élevage, Betty Yaxlé présenta pour la première fois un Foldex à une exposition de l’Association Féline Canadienne (AFC). Il fit sensation, au point que certaines éleveuses présentes décidèrent de développer et de promouvoir la race aux côtés de Jeanne Barrette.

 

Par sa persévérance et son travail acharné, cette dernière réussit dès 1998 à faire accepter le Foldex comme race expérimentale par l’AFC. Préalable à une reconnaissance pleine et entière, ce statut permet d’enregistrer un représentant de la race dans le registre tenu par l’organisme et de le présenter en exposition féline, mais hors compétition.

 

Les progrès par la suite furent relativement plus lents, notamment parce que les éleveurs de Foldex restèrent peu nombreux et circonscrits au Canada, la plupart étant même situés au Québec. L’AFC finit toutefois par le reconnaître comme race à part entière en 2006, et il peut concourir dans les expositions félines à partir de 2010.

La popularité du Foldex

Même s’il est pleinement reconnu par l’AFC, le développement du Foldex reste pour l’heure essentiellement cantonné au Canada.

 

Il faut dire que sa diffusion à l’international est grandement freinée par la controverse concernant les races de chats aux oreilles pliées.

 

En effet, qu’il s’agisse de Scottish Fold, de Highland Fold ou de Foldex, leur élevage est très complexe, car il faut éviter les déformations osseuses associées au gène correspondant aux oreilles pliées et donc s’en tenir aux seuls croisements autorisés. De nombreux acteurs du secteur s’opposent donc à la création ou au développement de races comme le Foldex, compte tenu du risque que le gène des oreilles repliées fait peser sur la santé des petits félins.

 

Au demeurant, aucune demande de reconnaissance de la race n’a été effectuée à ce jour auprès des instances officielles comme la Cat Fanciers’ Association (CFA) américaine, le Governing Council of the Cat Fancy (GCCF) britannique, The International Cat Association (TICA) ou encore la Fédération Internationale Féline (FIFé).

 

On compte une dizaine d’élevages de Foldex au Canada, qui donnent naissance chaque année à environ une vingtaine de chatons. On peut aussi trouver une poignée d’élevages aux États-Unis ainsi qu’en Europe, notamment en France ainsi qu’en Grande-Bretagne. Néanmoins, il reste difficile d’adopter un représentant de la race hors de son pays d’origine.

Le Foldex existe en 4 variétés : poil court et oreilles pliées, poil court et oreilles droites, poil long et oreilles pliées, poil long et oreilles droites. Néanmoins, en dehors de la forme de leurs oreilles et de la longueur de leur pelage, elles partagent toutes les mêmes caractéristiques physiques.

 

Le Foldex est un chat de type bréviligne ou cobby à l’apparence générale reste bien équilibrée. Il n’est pas très haut sur pattes mais bien musclé et assez massif, bâti autour d’une ossature moyennement lourde mais d’un poitrail large et bien proportionné. La queue, épaisse et flexible, a une taille plus ou comparable à celle du corps.

 

Les pattes sont de taille moyenne à courte et bien musclées. Celles situées à l’avant sont bien droites. Les pieds, bien ronds, possèdent 5 orteils sur les pattes avant et 4 sur les pattes arrière.

 

La tête repose sur cou est court et musclé. Elle est ronde et massive, dominée par un crâne large. Les joues sont proéminentes chez la femelle et bien remplies chez le mâle. Les yeux, grands, ronds et bien ouverts, lui donnent un regard attendrissant. Le museau est court et domaine des mâchoires puissantes. Le nez est camus et forme une légère courbe concave.

 

Les oreilles du Foldex sont soit pliées vers l’avant, soit droites. Dans les deux cas, elles sont petites avec des pointes arrondies, et tous les chatons naissent avec les oreilles droites. Ce n’est que 21 à 28 jours après la naissance que ceux qui ont reçu le gène des oreilles pliées commencent à laisser apparaître cette caractéristique. À partir de là, elles mettent pratiquement deux mois à acquérir leur forme définitive, puisque le processus s’achève vers l’âge de 11 à 12 semaines. Il convient en tout cas de noter qu’elles comportent alors un seul pli qui les inclinent vers l’avant et vers le bas, contrairement par exemple au Scottish Fold, dont les oreilles possèdent un pli double ou triple pli, au point qu’elles sont parfois plaquées contre la tête.

 

Il n’y a pas que par leurs oreilles que les représentants de la race peuvent se différencier les uns des autres, mais aussi par leur pelage, qui peut être court ou long. Dans un cas comme dans l’autre, il est très dense, de texture pelucheuse et soyeuse et ne comporte pas de sous-poil. Toutes les couleurs de robe ainsi que tous les motifs sont acceptés.

 

Enfin, le Foldex présente un dimorphisme sexuel au niveau des joues : celles de la femelle sont proéminentes, alors que chez le mâle elles sont bien pleines.

Le Foldex se décline en pas moins de 4 variétés  :

 

  • le Foldex à poil court et oreilles pliées ;

 

  • le Foldex à poil court et oreilles droites ;

 

  • le Foldex à poil long et oreilles pliées ;

 

  • le Foldex à poil long et oreilles droites.

 

Quelle que soit la variété, le mâle et la femelle ont le même gabarit : ils pèsent entre 3 à 6 kilos et mesurent de 20 à 30 cm.

 

Le tempérament des individus ne diffère pas non plus d’une variété à l’autre, toutes les couleurs de robe sont acceptées dans chacune d’elle.

 

D’ailleurs, une même portée comporte généralement des représentants de plusieurs d’entre elles.

Le Foldex a une personnalité très attachante, et se montre très affectueux tant avec ses maîtres qu’avec les étrangers. S’il se montre très chaleureux, il aime aussi qu’on lui rende la pareille et adore être câliné et caressé. D’ailleurs, il sait parfaitement demander de l’attention à l’aide de sa petite voix, et il est alors difficile de résister à ses demandes...

 

Cela dit, le manipuler avec tendresse n’est pas la seule façon de lui accorder de l’attention : étant très joueur, il est toujours ravi quand son maître joue avec lui, et cela lui permet de faire de l’exercice par la même occasion.

 

Ses partenaires de jeux peuvent aussi être les enfants, avec qui il s’entend très bien. Il faut toutefois lui apprendre d’emblée à ne pas utiliser ses mâchoires très puissantes sur eux – ni d’ailleurs sur les autres membres de la famille -, quand bien même il s’agit pour lui d’un jeu. Cela peut sembler mignon quand il est encore tout petit, mais est potentiellement nettement plus problématique par la suite. Si c’est le besoin de se faire les dents qui l’incite à se conduire ainsi, il faut l’orienter plutôt vers ses jouets ou son arbre à chat.

 

En tout état de cause, pour éviter les accidents, un chat ne doit jamais être laissé avec un tout-petit sans la moindre surveillance d’un adulte. Cela vaut pour toutes les races, et le Foldex ne fait pas exception.

 

Sa sociabilité s’étend également aux autres animaux domestiques avec qui il pourrait être amené à cohabiter. Le cas échéant, plus il est habitué tôt à vivre à leurs côtés, meilleure sera leur relation. Quoi qu’il en soit, une certaine vigilance reste de mise lorsqu’un autre animal lui est présenté pour la première fois.

 

D’un tempérament calme, le Foldex est une race de chat adaptée en appartement, dès lors que ce dernier est suffisamment grand pour qu’il puisse y être un tant soit peu actif et que son maître lui procure divers objets pour l’y aider : arbre à chats, jouets, etc. Il ne faut pas hésiter d’ailleurs à renouveler régulièrement ces derniers et investir notamment dans des puzzles pour chat, afin de stimuler sa grande curiosité et le garder intellectuellement vif.

 

Sa curiosité ainsi que l’affection qu’il porte à son maître et le fait qu’il aime lui-même recevoir de l’affection explique d’ailleurs qu’il n’hésite pas à le suivre un peu partout. Autant dire que ce n’est pas du tout un choix approprié pour une personne qui n’aime pas les chats un peu « pot-de-colle »…

 

Enfin, le Foldex a pour habitude de se mettre régulièrement debout sur ses pattes arrière pour juger de la situation et de son environnement.

Le Foldex semble avoir une santé assez robuste. Il convient toutefois d’éviter de tirer des conclusions trop hâtives, dans la mesure où cette race est récente et peu répandue : on manque de recul pour identifier de façon précise certaines maladies auxquelles elle serait prédisposée.

 

Il est toutefois au moins avéré qu’elle a une certaine propension à l’obésité. Cette dernière n’est pas anodine, car elle peut causer ou aggraver nombre de problèmes de santé.

 

Par ailleurs, lors de l’adoption d’un chaton Foldex, il faut bien s’assurer qu’un seul de ses parents a les oreilles droites. En effet, si le fait d’avoir les oreilles repliées n’a aucun impact sur l’audition du chat et n'engendre pas de problème de surdité, il est établi en revanche que les individus homozygotes sur le gène responsable de cette particularité morphologique (c’est-à-dire ayant hérité de chacun de leurs parents une copie du gène des oreilles pliées) sont très souvent victimes de graves problèmes de santé. En effet, environ 70% d’entre eux sont ainsi touchés par de graves soucis osseux. Il peut s’agir en particulier de calcifications, qui sont susceptibles d’entraîner une paralysie de la queue et des pattes, commençant à apparaître vers l’âge de 2 ans et progressant ensuite de manière inexorable. Plus grave encore, il conduit parfois au développement d’une maladie des os et des cartilages appelée ostéochondrodysplasie. Cette affection se traduit par une arthrose invalidante, à un âge extrêmement jeune : les premiers symptômes peuvent apparaître dès l’âge de sept semaines.

 

Ceci explique que tout éleveur digne de ce nom ne fait jamais se reproduire entre eux des individus tous deux porteurs du gène des oreilles repliées. Par conséquent, seuls 4 types de croisements peuvent donner naissance à un chaton Foldex :

 

Les portées issues de tels croisements comportent en moyenne une moitié de chatons dont les oreilles seront pliées, tandis que les autres les garderont droites. Il est toutefois impossible s’opérer une distinction à la naissance, puisque les oreilles ne commencent à se plier qu’à partir de l’âge de 3 semaines. En tout cas, tous sont considérés comme des Foldex, peu importe la forme de leurs oreilles.

 

S’adresser à un éleveur de Foldex sérieux et responsable permet d'avoir les meilleures garanties quant à la bonne santé présente et future de l'animal. Il doit être le fruit d’un des quatre croisements autorisés, et le professionnel doit être en mesure de présenter un certificat de bonne santé établi par un vétérinaire, ainsi que les détails des vaccins reçus, consignés dans son carnet de santé ou carnet de vaccination.

 

Par ailleurs, comme pour toute race, un suivi vétérinaire régulier est incontournable pour garder son chat en bonne santé. Cela implique notamment de lui faire faire au moins une fois par an un bilan de santé complet, qui permet de déceler de manière précoce d’éventuelles maladies et de s’assurer qu’il reste à jour de ses vaccins. En parallèle, son propriétaire doit également veiller à renouveler ses traitements antiparasitaires chaque fois que cela est nécessaire, afin qu’il soit protégé en permanence.

Le pelage du Foldex ne demande pas énormément d’entretien, principalement parce qu’il ne possède pas de sous-poil. Pour les individus au poil court, un brossage une fois par semaine est suffisant pour éliminer les poils morts. Pour ceux au poil long, mieux vaut le faire deux fois par semaine.

 

Une fois par semaine, il convient de passer un chiffon humide sur le coin de ses yeux afin de s’assurer qu’ils restent propres : cela permet de réduire le risque maladies oculaires du chat.

 

Les oreilles du Foldex nécessitent une attention particulière des oreilles dès lors qu’elles sont repliées, car cette particularité implique un risque accru d’infections. Qu’elles le soient ou non, il est nécessaire de les nettoyer une fois par semaine avec un chiffon humide.

 

Il faut aussi profiter de cette séance de soin pour lui brosser les dents à l’aide d’un dentifrice spécialement conçu pour la gent féline. Cela permet de lutter contre le dépôt de tartre qui, en plus d’entraîner une mauvaise haleine du chat, peut provoquer diverses maladies, dont certaines peuvent être très graves – c’est le cas par exemple d’une septicémie. D’ailleurs, l’idéal est même de le faire encore plus souvent, voire quotidiennement.

 

Enfin, il est nécessaire de vérifier ses griffes environ 2 fois par mois et de les couper manuellement si cela s’impose au risque qu’elles ne le gênent voire se cassent - avec d’ailleurs le risque de le blesser. Un chat vivant en intérieur doit impérativement avoir un griffoir à sa disposition pour éviter qu’elles ne poussent trop vite ou qu’il ne les fasse sur le mobilier.

 

Pour entretenir au mieux le pelage, les yeux, les oreilles, les dents et les griffes de son chat, il est bon de prendre conseil la première fois auprès d’un vétérinaire ou d’un toiletteur professionnel, afin de maîtriser les gestes à effectuer de d’éviter de lui faire mal, voire le blesser. Par ailleurs, plus tôt il est habitué tôt à ces manipulations, mieux elles se passeront tout au long de sa vie.

Comme tout chat, le Foldex nécessite une alimentation de qualité qui corresponde à ses besoins nutritionnels. Il faut choisir des produits et fixer une quantité journalière adaptés à son niveau d’activité et à son âge.

 

Le Foldex est prédisposé à l’obésité, et c’est d’autant plus le cas s’il vit en appartement et/ou s’il est stérilisé. Il est donc nécessaire de vérifier que son poids reste stable en le pesant au moins une fois par mois. En cas de dérapage qui se confirme voire s’aggrave lors des mesures suivantes, il faut absolument résoudre le souci pour éviter qu’il ne rentre dans un cercle vicieux. En effet, plus un chat est gros, moins il bouge, et plus il prend de l’embonpoint. Une visite chez le vétérinaire s’impose alors pour identifier l’origine du problème, que ce soit par exemple une alimentation inadaptée, une maladie, ou encore un médicament produisant cet effet secondaire. Dans tous les cas, le professionnel pourra alors donner la marche à suivre pour résoudre le souci.

 

Pour finir, comme tout félin, il est primordial que le Foldex ait accès à de l’eau en permanence.

Le Foldex est une race de chat très rare, notamment parce qu’elle est encore récente. Il est donc difficile de trouver des chatons, à fortiori hors de son pays d’origine.

 

En effet, la plupart des élevages se trouvent au Canada et plus particulièrement au Québec. Ils proposent généralement leurs petits félins autour de 800 dollars canadiens.

 

En Europe de l’Ouest, la poignée d’élevages existants vendent leurs animaux autour de 700 euros. Adopter auprès d’un éleveur canadien peut être une option à envisager pour avoir accès à un choix plus large.

 

En cas d’adoption à l’étranger, il faut ajouter au prix d’achat de l’animal les frais administratifs ainsi que les coûts de transport, et veiller à respecter la législation concernant l’importation d’animaux.

 

Quel que soit le pays, le prix d’un individu dépend de sa lignée, de la réputation de l’élevage dont il vient ainsi et surtout que de ses caractéristiques intrinsèques de l’animal

Trouvez un élevage de Foldex près de chez vous !Voir les éleveursRéférencer votre élevage

Avis & conseils Foldex

Hum. J'aime bien ce chat. Enfin, je n'aime pas ses oreilles !

   
Par Lucile
  • Foldex

    Bonjour! Je suis nouvelle sur ce forum! Je vois que j'ai une race de chat qui n'est pas dans votre repertoire et qui gagne a etre connu! Ils sont merveilleux! LE... Lire la suite